Les caisses automatiques à reconnaissance faciale sont une réalité en Chine

Benjamin Bruel Contributeur
08 septembre 2019 à 19h47
0
IA Reconnaissance Faciale

Un sourire, pas de carte bleue, de porte-monnaie ou de liquide : la reconnaissance faciale pour payer ses achats ne cesse de se développer en Chine, malgré les inquiétudes concernant le respect de la vie privée.

Plusieurs centaines de systèmes de point de vente ont été installés dans des villes chinoises pour imposer la reconnaissance faciale comme nouveau système de paiement.

Relier les visages à des comptes bancaires

Le système de paiement par téléphone mobile chinois est le plus avancé et le plus développé au monde. On connaît également le système de « crédit social » utilisé par le pays, qui fonctionne en partie par la reconnaissance faciale.

Désormais, c'est un autre type de technologie qu'utilise à outrance la Chine : l'achat par reconnaissance faciale. Les consommateurs chinois peuvent ainsi faire leurs achats simplement en passant leur tête devant une machine de point de vente équipée de caméras, qui relie les traits de leur visage à un système de paiement digital ou un compte bancaire.

« Je n'ai même plus besoin d'emmener mon téléphone portable avec moi, je peux sortir faire mes achats sans rien emmener », explique Bo Hu, propriétaire d'une chaîne de boulangeries de la ville de Beijing, à l'AFP. « Ce n'était pas envisageable aux premiers stades du paiement mobile, c'est seulement après le développement de la reconnaissance faciale que nous avons pu payer sans avoir besoin de rien ».

Selon l'agence de presse francophone, les consommateurs chinois semblent « imperturbables » face au développement de cette technologie et aux questions qu'elle soulève quant à la sécurité des données et le respect de la vie privée.

Des « sourires pour payer » dans une centaine de villes

La technologie est développée et mise en place par Alipay, le bras financier du géant de l'e-commerce chinois Alibaba. Bien que ce système reste encore marginal en comparaison du paiement mobile, l'entreprise a déjà implanté ses machines dans une centaine de villes et compte investir plus de trois milliards de yuan (420 millions de dollars) dans les trois prochaines années, pour consolider la présence de ces moyens de paiement.

De son côté, Tencent, mastodonte du jeu vidéo et propriétaire de l'application WeChat, le WhatsApp chinois aux 600 millions d'utilisateurs, a dévoilé sa nouvelle technologie de paiement par reconnaissance faciale sur mobile en août, dénommée « Frog Pro ». De nombreuses start-up essaient également de trouver une place sur ce marché qui s'annonce juteux...

Notons en outre que, récemment, un sondage du site d'informations technologiques Sina Technology a dévoilé que 60 % des participants affirmaient que scanner leur visage les faisaient se sentir « moche », ce qui a conduit Alipay à promettre l'ajout de « filtres embellissant ». Orwellien.

Source : AFP
4 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top