La lecture sur écran avant le coucher nuirait au sommeil

0
Avant de vous coucher, vous aimez sûrement lire sur une liseuse rétro-éclairée ou sur une tablette. Vous pensez que ça vous aide à vous endormir ? Une récente étude américaine démontre tout le contraire : les écrans à LED des appareils mobiles détraqueraient les rythmes circadiens, et donc votre sommeil !

Des chercheurs du Brigham and Women's Hospital de Boston (Massachusetts) ont conduit de nouvelles études sur cette question intéressante de l'impact des écrans sur la santé. Ils ont observé douze patients à qui ils ont fait lire des livres électroniques sur iPad pendant les quatre heures qui précèdent le coucher, sur cinq jours consécutifs. Puis rebelote avec l'équivalent en texte sur papier, dans les mêmes conditions. Certains participants ont commencé par l'iPad, d'autres par le papier. Que donnent les résultats ?

01F4000007829813-photo-lecture-nocturne.jpg
Crédit Chris Sweda - Chicago Tribune

Les participants ayant lu sur iPad ont mis plus de temps à s'endormir, ils étaient moins somnolents dans la soirée, et leur phase de repos réparateur a été plus courte. Les chercheurs ont également détecté une baisse de sécrétion de mélatonine chez les lecteurs d'iPad (ne pas confondre avec la mélanine), l'hormone du sommeil que le corps produit normalement à la tombée de la nuit pour favoriser l'endormissement.

La mesure des niveaux de mélatonine a par ailleurs révélé un décalage d'une heure dans le rythme circadien. Les utilisateurs d'iPad étaient moins fatigués avant l'heure du coucher mais après une nuit de huit heures, leur niveau de vigilance était alors plus bas. Le communiqué du BWH précise enfin que si l'étude a été conduite avec des iPad, les mêmes effets ont été mesurés avec toutes sortes d'appareils électronique émettant de la lumière bleue (liseuses électroniques, ordinateurs portables, smartphones, moniteur LED).

Cette lumière bleue, très présente dans la lumière du jour, et que les rétro-éclairage à LED utilisent également beaucoup, prolonge artificiellement la journée quand on utilise de manière prolongée un appareil qui en émet une fois que le soleil est couché. De quoi détraquer l'horloge circadienne, chargée selon le BWH, de « synchroniser le rythme du sommeil quotidien avec les repères temporels environnementaux ». Logique puisque la lumière du jour est un de ces repères.

Charles Czeisler, responsable de la Division des troubles circadiens et du sommeil, prévient « Durant les cinquante dernières années, on a assisté à un déclin de la durée moyenne et de la qualité du sommeil. Puisque de plus en plus de personnes choisissent des appareils électroniques pour lire, communiquer et se divertir, en particulier les enfants et les adolescents qui souffrent déjà de pertes significatives du sommeil, il est urgent de mener des recherches épidémiologiques pour évaluer les conséquences à long terme de ces appareils électroniques sur la santé et la sécurité. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top