Disney donne vie à Groot dans un projet de robotique à destination de ses parcs d'attraction

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
26 avril 2021 à 11h02
5

Que serait un parc Disneyland sans ses personnages iconiques qui s'y baladent à toute heure de la journée (ou presque) ?! La société américaine semble préparer une petite révolution dans ce domaine avec un projet très prometteur.

Même s'il n'est pas encore prêt à sortir des laboratoires de Disney, le « Projet Kiwi » se montre déjà extrêmement ambitieux.

Un réalisme étonnant

Dans un avenir plus ou moins proche, les personnages des parcs d'attractions Disneyland pourraient ne plus être incarnés par de vrais acteurs. En effet, le site TechCrunch a levé le voile sur son Projet Kiwi qui est actuellement mené par la division Imagineering (en recherche et développement) de la multinationale. Cette expérience basée sur la robotique est menée depuis maintenant trois ans par les ingénieurs.

À l'heure actuelle, elle se présente sous la forme d'un petit robot à l'effigie de Baby Groot. À terme, d'autres héros célèbres de l'univers Disney devraient profiter de cette technologie. Le robot en question sera totalement autonome et aura donc la possibilité de se mouvoir sans la moindre intervention humaine. Il faut savoir que la majorité des composants du Projet Kiwi ont été fabriqués par Disney puisqu'il n'existait pas d'équivalents au lancement de l'expérience en 2018.

Pas de commercialisation prévue pour l'instant

Si la vidéo (en haut de cet article) illustre bien les progrès du robot au fil des années, il ne faut tout de même pas espérer le croiser dans nos magasins prochainement. De plus, Projet Kiwi est avant tout destiné aux parcs d'attractions, mais là aussi, Baby Groot ne déambulera pas dans les travées de Disneyland avant un moment. Les ingénieurs planchent sur plusieurs problématiques dont l'autonomie, qui atteint à peine 45 minutes avec une unique charge.

Plus important encore, le robot doit être parfaitement équipé pour réagir en fonction de ce qu'il pourrait se passer autour de lui. Par exemple, si un enfant souhaite le serrer dans ses bras ou prendre une photo avec lui, Groot devra avoir la réaction appropriée. Pour cela, l'équipe en charge du développement est également à l’œuvre sur une combinaison équipée de capteurs qui permettront au Projet Kiwi de reconnaître le visage d'un visiteur et de s'adapter en conséquence.

Bref, il y a encore du boulot !

Modifié le 26/04/2021 à 11h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Fatima
Quel gaspillage !
Nmut
Gaspillage de quoi?<br /> De la recherche? Ce n’est jamais inutile…<br /> Sinon, toutes les distractions sont inutiles, Internet est inutile, …<br /> Même ton message n’est pas d’une grande utilité mais c’est quand même un échange (même si dans ton cas, les arguments sont très limités ), donc pour moi ça a quand même un intérêt.
esox
C’est dingue. Même si le but premier de ce robot est le divertissement, en terme de R&amp;D c’est très fort.<br /> La gestion de l’équilibre, les mouvements en déplacement qui changent comme la vitesse la tension aux genoux.<br /> On est loin de Pepper que Carrefour exposait fièrement il y a quelques années par chez moi
dredre
Oui et non, je dis pas que le robot n’est pas bien fait mais bon il y a d’autres exemples parfois plus impressionnant et plus vieux. D’ailleurs je suis surpris du «&nbsp;n’existait pas d’équivalent en 2018&nbsp;» de l’article.<br /> Asimo, Atlas, …
MisterG55
il a un bon équilibre pour quelqu’un qui a la gueule de bois.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

E-mailing : MailChimp intègre de l'intelligence artificielle à ses newsletters
Des anciens de l'école Polytechnique créent le
Un robot artiste accusé d'espionnage à la frontière égyptienne
ADP teste les transporteurs de bagages électriques et autonomes à Paris-Charles-de-Gaulle
Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Haut de page