Un projet de Hyperloop au Canada vise les déplacements à 1000 km/h

04 septembre 2020 à 08h50
21

L'entreprise TransPod, qui travaille sur le développement d'un Hyperloop, a signé un protocole d'accord pour la construction d'un système du genre dans la province de l'Alberta.

La ligne permettrait de relier Edmonton à Calgary à une vitesse de 1 000 km/h, avec une phase de tests et de mise en route prévue dans la décennie.

Un déplacement inter-cités à 1 000 km/h

L'entreprise franco-canadienne TransPod a signé un premier accord visant à obtenir le soutien de la province de l'Alberta pour le développement et la construction d'une ligne Hyperloop dans les années à venir. L'objectif de ce soutien de la région est d'encourager d'autres investisseurs privés à grossir les finances du projet qui coûtera plusieurs milliards de dollars, dans le but d'en accélérer le développement.

Si la province le soutient, c'est parce que l'Hyperloop de TransPod promet de relier les villes pour les rendre accessibles en un rien de temps, l'appareil pouvant atteindre 1 000 km/h. Selon le site Construction Index, le projet pourrait alors aider à la création de 38 000 emplois sur dix ans, permettre de diversifier l'économie de la province et améliorer les transports en réduisant les émissions polluantes de 300 000 tonnes d'équivalent CO2 par an.

Hyperloop prend son envol dans le monde

Le projet nommé « Alberta TransPod » est en phase d'étude de faisabilité, et ce jusqu'en 2022. Dans le même temps, la phase de recherche et de développement bat son plein et continuera jusqu'en 2024. Les différentes étapes du projet vont s'enchaîner avec le début de la construction de la piste de tests, et les premiers essais à haute vitesse. Le lancement du chantier de la première ligne, qui reliera Edmonton à Calgary, débutera, lui, en 2025.

À noter que contrairement à beaucoup d'autres projets Hyperloop, qui ont été initiés et sont soutenus par Elon Musk, celui de TransPod ne dépendra pas du milliardaire.

Pour rappel, les Hyperloop sont des tubes circulant à très haute vitesse grâce à une pression d'air basse, évitant la résistance et la friction aérodynamique. Outre les records de vitesse que les capsules peuvent battre, les Hyperloop ont également l'avantage de n'être aucunement polluants, et pourraient donc révolutionner le monde du transport terrestre dans les dix ans à venir.

Source : Electrek

Modifié le 04/09/2020 à 09h55
21
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
scroll top