La SNCF revient sur son "TGV du futur" qui sera mis en circulation pour les JO de 2024

17 juillet 2020 à 11h30
0

Le « TGV M », d'après son nom de code, est prévu pour 2024 et les Jeux Olympiques de Paris, promet la SNCF. Sur les rails – si l'on peut dire – depuis 2014, les premiers modèles sont en train de prendre forme au sein des usines Alstom, en Charente-Maritime. L'enveloppe extérieure des machines a été présentée ce jeudi 16 juillet à la presse.

Plus écologique, spacieux, moderne et moins cher à l'entretien, ce
« train du futur » devrait également être ultra-connecté, promettant un meilleur service internet, un éclairage modulable et un système d'air conditionné « intelligent ». Présentation.

Un train qui se veut plus moderne, modulable et inclusif

Le TGV du futur de la SNCF a été présenté à La Rochelle, où
les premiers éléments extérieurs sont mis au point, avant d'être assemblés à Belfort.

« C’est un train qui roulera pour les Jeux olympiques [prévus à Paris en 2024] », affirme à l’AFP Alain Krakovitch, le directeur de Voyages SNCF. Selon lui, les premières livraisons auront lieu à l'hiver 2023.

Le train, nommé « M » en référence à « modernité », pourra être exploité pour les offres Inoui et Ouigo. Il sera possible de configurer les aménagements intérieurs, et de transformer une première classe en seconde, en une demi-journée. Le TGV M pourra accueillir 740 passagers, soit 20 % de plus que ce que proposent les rames actuelles.

La SNCF promet par ailleurs plus d'espace au niveau des jambes, mais aussi un meilleur accueil des personnes en situation de handicap, afin qu'elles puissent embarquer en toute autonomie grâce à « une plateforme rotative et élévatrice ». Les toilettes seront aussi entièrement repensées.

Un train plus connecté et écologique

La SNCF affirme par ailleurs que son train du futur est construit à partir de 97 % de matériaux recyclables. Les émissions de CO2 seront réduites de 32 % par rapport aux rames actuelles, avec une consommation d'énergie 20 % plus faible et des coûts de maintenance 30 % inférieurs à ce qu'il se fait actuellement.

La SNCF a également présenté son projet comme un train plus connecté, sans véritablement entrer dans le détail. Elle promet une meilleure connexion Wi-Fi sur l'ensemble du territoire.

Enfin, notons que les baies vitrées du TGV M devraient être élargies et l'éclairage « modulable » grâce aux LED, tandis que le système d'air conditionné sera « plus intelligent », provenant du haut et non plus des fenêtres précise la société.

Source : Le Telegramme

Modifié le 17/07/2020 à 11h43
48
31
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top