La SNCF veut vendre de la fibre à destination des entreprises dès 2020

13 janvier 2020 à 17h15
0
rail-voie.jpg
© Pixabay

La compagnie ferroviaire veut couper l'herbe sous le pied des opérateurs télécoms historiques en proposant une fibre « activée » aux petits opérateurs.

Des rails, des trains, des postes d'aiguillage... et de la fibre, oui. Selon nos confrères des Échos, la SNCF va accélérer la diversification de ses activités en proposant de la fibre « activée » (nous allons y revenir) aux petits opérateurs de télécommunications, qui desservent le marché du BtoB, c'est-à-dire les entreprises. Le tout d'ici la fin de l'année.

Chatouiller Orange et SFR sur la fibre

Alors que les prochaines années marqueront le lancement véritable de la concurrence pour la SNCF, la compagnie ferroviaire veut agrandir l'une des poches de son portefeuille d'activités : celle du développement du très haut débit. Le groupe devrait vendre de la fibre optique aux opérateurs télécoms régionaux, à partir du deuxième trimestre 2020. Si le projet n'est pour l'instant pas officiel, il serait, selon plusieurs sources, en bonne voie, sans mauvais jeu de mots.


La SNCF n'a en tout cas pas peur de la concurrence, du moins sur ce marché, évidemment destiné aux entreprises. Mais les concurrents sont de taille, puisqu'il s'agit d'Orange et de SFR, qui dominent ledit marché.

Cependant, la compagnie ferroviaire a déjà bâti un réseau de fibre de 20 000 kilomètres, qui permet de relier ses 3 000 gares au très haut débit. Si ce réseau est avant tout construit pour satisfaire les besoins internes de l'entreprise, la SNCF louait l'accès à ce réseau à des opérateurs régionaux qui n'avaient pas les moyens de bâtir leurs propres infrastructures, et qui ensuite proposaient de la fibre aux entreprises.

La SNCF veut passer de la fibre « noire » à la fibre « activée »

Il convient de voir, pour comprendre la stratégie de la SNCF, ce qui différence la fibre noire de la fibre activée. La fibre optique noire, ou « fibre morte », désigne des câbles inutilisés. Particulièrement onéreuse, elle est plus riche en termes de services et n'est pas « éclairée », du moins jusqu'à son activation. Aujourd'hui, les opérateurs travaillant avec la SNCF devraient mettre cette fibre en service, grâce à leurs propres équipements.


Demain, la SNCF vendra (peut-être) une fibre « activée », qui ne nécessitera plus d'interventions supplémentaires ou tierces pour son destinataire. Quand on sait que seules 23 % des TPE-PME seraient raccordées au très haut débit, la SNCF semble taper dans le mille en s'offrant potentiellement une future (belle) source de revenus.

Source : Les Échos
26
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top