Test Lenovo Tab P12 : une tablette polyvalente et idéale pour un étudiant ?

Florent Lanne
Publié le 31 août 2023 à 11h30
© Florent Lanne pour Clubic
© Florent Lanne pour Clubic

Lenovo présente une nouvelle tablette tactile, la Lenovo Tab P12. Résolument tournée vers les étudiants, elle se montre polyvalente tant pour étudier au quotidien que pour la détente.

Les plus
  • Belle retransmission des couleurs vives
  • Bonnes performances matérielles
  • Stylet pratique
Les moins
  • Autonomie un peu faible
  • Rendu sonore peu équilibré
  • Luminosité un peu légère en extérieur

Encore une fois, Lenovo sort une nouvelle tablette. Positionnée comme l'un des constructeurs phares de ce marché, la marque entend cette fois proposer un produit abordable et destiné principalement aux étudiants. Pour permettre au plus grand nombre de s'offrir cette tablette, Lenovo s'inspire de ses produits haut de gamme, comme la Lenovo Tab Extreme, tout en choisissant de raboter certains composants. Ainsi, la marque conserve le meilleur de ses appareils tout en revoyant à la baisse la technologie d'affichage, la taille de l'écran, ou encore les performances globales (mémoire vive, stockage, etc.). Que vaut la Lenovo Tab 12 ? Respecte-t-elle ses promesses ? Est-ce un bon choix pour une utilisation étudiante ? Nous allons le voir dans ce test.

Design et prise en main : dimensions agréables et bonne ergonomie

La tablette tactile Lenovo P12 se dévoile tout en finesse (6,9 millimètres d'épaisseur) avec des dimensions généreuses (190,7 x 293,3 millimètres). Elle s'affiche à un poids de 630 grammes, une valeur qui se situe dans la moyenne pour sa taille et qui lui confère une bonne tenue en main.

Bien que ses caractéristiques lui permettent d'être utilisée à la verticale, le constructeur fait le choix de positionner la caméra sur la tranche latérale. Cette décision va d'ailleurs dans le sens du positionnement de Lenovo, qui consiste en une tablette conçue pour la productivité. Ce choix se confirme par la présence du stylet qui accompagne la tablette, le Lenovo Tab Pen Plus, qui se range grâce à un système d'attache magnétique au dos de la tablette. Contrairement à certains modèles supérieurs du même constructeur, comme la Lenovo Tab Extreme, ce stylet se recharge séparément par USB-C, et non par induction directement sur la tablette.

© Florent Lanne pour Clubic

Lenovo propose également un clavier physique en option, qui profite d'une connexion directe avec la tablette par contact grâce aux connecteurs intégrés. Ce dernier se substitue à un étui de protection de l'objet, tout en métamorphosant la tablette en un ordinateur ultraportable. Si la zone des caractères alphanumériques est on ne peut plus conventionnelle, on remarque de la nouveauté dans les touches de raccourcis, situées dans la partie haute du clavier. Hormis les touches de volume, de luminosité, et d'activation et de désactivation du micro, on repère un raccourci pour effectuer une capture d'écran, une touche rapide pour séparer l'écran en deux, ou encore deux touches d'accès à des applications spécifiques (configurables).

Écran : taillé pour la productivité et la détente

La Lenovo Tab P12 bénéficie d'une belle résolution 3K (2 944 x 1 840 pixels) pour son grand écran LCD de 12,7 pouces. Notons au passage que si l'on retrouve de nombreuses similitudes avec la Lenovo Tab Extreme, ici encore, la Tab P12 rabote sur les composants pour justifier son prix, la Tab Extreme étant pour sa part dotée d'une dalle OLED.

La restitution de la colorimétrie se montre généreuse, notamment pour les couleurs vives qui se dévoilent très présentes dans les contenus qui le demandent.

© Florent Lanne pour Clubic

La luminosité se montre correcte, mais n'est pas des plus élevées. La mesure de 400 cd/m2, annoncée par le constructeur, se positionne effectivement légèrement en dessous de modèles phares du marché de la tablette tactile comme l'iPad 2022 ou la Samsung Galaxy Tab S8+. Toutefois, il est à nuancer que cette luminosité suffit amplement pour prendre des notes dans un environnement de type amphithéâtre et pour visionner du contenu en streaming à la maison.

L'association d'un grand écran et d'une bonne restitution des couleurs confirme à nouveau l'intention de Lenovo de proposer une tablette polyvalente, surtout pour les étudiants. Les dimensions généreuses sont bienvenues pour la productivité, les couleurs éclatantes le sont pour l'utilisation multimédia. Le choix d'une dalle LCD plutôt que de recourir à l'AMOLED/OLED permet au constructeur de ne pas augmenter le prix d'achat de l'appareil.

Audio : volume puissant mais bien trop d'aigus

Cette tablette tactile ne déroge pas à la règle de la prise en charge du Dolby Atmos, de plus en plus fréquemment utilisé comme argument par les constructeurs. Si cette caractéristique est bonne à connaître, rappelons que les haut-parleurs intégrés dans un tel objet ne permettent pas une restitution digne de ce nom, capable de faire profiter de la technologie sans casque audio.

Ces haut-parleurs sont disposés de part et d'autre dans les tranches latérales de la tablette. Au nombre de quatre, ils sont signés JBL et se révèlent plutôt puissants en matière de projection sonore. Même à 100 % de volume, le son ne sature pas, ce qui est plutôt un bon point pour la partie audio de cette tablette.

En revanche, le rendu manque vraiment de profondeur, avec une absence de graves, mais se montre surtout criard dans les aigus. Si cela ne posera aucun problème pour regarder une série ou un film, on recommandera de mettre des écouteurs ou un casque audio sans fil pour profiter d'une session d'écoute musicale. À ce sujet, il est utile de préciser que la Lenovo Tab P12 est dépourvue de sortie audio mini-jack de 3,5 millimètres, obligeant l'utilisateur à utiliser un dispositif d'écoute doté du Bluetooth.

Performances : fluidité et polyvalence

D'après les résultats de l'épreuve du benchmark, cette Lenovo Tab P12 présente des performances similaires à la Samsung Galaxy Tab S7+. L'appareil s'en sort très bien et démontre encore une fois sa polyvalence.

© Florent Lanne pour Clubic

Lenovo a choisi de faire confiance à un processeur MediaTek Dimensity 7050 à 8 cœurs et cadencé à 2,6 GHz pour faire tourner son appareil. Ce processeur est épaulé par 4 à 8 Go de RAM, en fonction de la version de la tablette. En effet, cette dernière est proposée en trois déclinaisons, influant d'ailleurs directement sur l'espace de stockage interne :

  • 4 Go de RAM et 128 Go SSD de stockage
  • 8 Go de RAM et 128 Go SSD de stockage
  • 8 Go de RAM et 256 Go SSD de stockage

Toujours dans cet aparté, il est possible d'étendre l'espace de stockage de la tablette, pour y installer plus d'applications par exemple, en y ajoutant une carte MicroSD.

Dans le cadre d'une utilisation de type bureautique, aucun ralentissement n'a été constaté dans la version qui nous a été prêtée pour ce test, à savoir 8 Go de mémoire vive pour 128 Go de stockage. Par bureautique, nous entendons un usage normal, avec des applications comme Mozilla Firefox, Google Sheets, Netflix, Spotify, etc.

Nous avons également choisi d'essayer le jeu Diablo Immortal avec ses paramètres graphiques élevés. Le jeu reste fluide dans son gameplay, prouvant une nouvelle fois que Lenovo oriente bel et bien cette tablette vers les étudiants pour une utilisation associant travail et détente sur des jeux.

Logiciel : un système articulé autour de la productivité

© Florent Lanne pour Clubic

Comme la coutume le veut auprès de nombreux constructeurs, Lenovo propose sa tablette équipée d'une légère surcouche d'Android 13. Le constructeur indique d'ailleurs qu'il garantira un minimum de deux mises à jour du système d'exploitation de Google, et qu'il s'engage à proposer des correctifs de sécurité durant quatre ans, après la sortie de la Tab P12.

Cette surcouche inclut notamment la fonctionnalité Lenovo Freestyle, largement mise en avant par la marque, qui offre un niveau de communication élevé entre un PC sous Windows et la tablette en question. Par exemple, dans le cadre étudiant, il sera possible d'utiliser cette Tab P12 en tant que tablette graphique sans fil, grâce au stylet qui l'accompagne. Dans la même lignée, le raccourci vers la fonctionnalité Écran partagé se montre utile pour prendre des notes manuscrites (ou non) sans quitter un document, par exemple.

© Florent Lanne pour Clubic

Concernant les logiciels préinstallés d'usine, Lenovo confirme encore une fois cette orientation vers les études. On retrouve ainsi d'emblée l'application Nebo, spécialisée dans la prise de notes sur Android, ainsi que MyScript Calculator 2, une appli utile pour résoudre des équations saisies de manière manuscrite. Ces deux utilitaires pourront être utilisés gratuitement de façon complète pour les acquéreurs de cette tablette. La suite bureautique mobile WPS Office sera également livrée avec. Elle se montre utilisable gratuitement en mode premium durant trois mois. À ces utilitaires s'ajoute enfin l'ensemble des apps de Google, dont celles issues de Google Workspace.

Photo et vidéo : pas parfait, mais convenable

Lenovo équipe la Tab P12 d'un appareil photo unique à l'arrière de 8 mégapixels et d'un objectif grand-angle de 13 mégapixels à l'avant, doté d'un capteur RGB, censé améliorer les captures en conditions de faible luminosité.

Si la photographie sur tablette n'est pas aussi importante que sur smartphone, le module frontal reste utilisé pour communiquer à distance par appel vidéo. Nous avons trouvé que le capteur s'en sort plutôt bien, malgré une baisse de qualité visible à l'œil nu, lorsque la lumière tend à manquer.

Frontal faible luminosité
Frontal luminosité moyenne
Frontal grande luminosité

© Florent Lanne pour Clubic

En ce qui concerne l'appareil photo arrière, nous l'avons trouvé acceptable quant à la qualité du rendu global des photos.

Appareil photo arrière de la Lenovo Tab P12 © Florent Lanne pour Clubic

Si les deux modules ne déçoivent pas, ils ne sont pas non plus pleinement satisfaisants. Compte tenu du contexte du produit, c'est-à-dire de son prix et de son type (tablette), le rendu photo/vidéo nous semble toutefois convenable.

Autonomie : correcte, mais pas digne de ce nom

La Lenovo Tab P12 est équipée d'une batterie d'une capacité de 10 200 mAh. Le constructeur annonce une autonomie pouvant s'étendre jusqu'à 10 heures en continu en lecture de vidéos.

Dans le cadre de notre test, nous avons souhaité vérifier l'autonomie réelle de cette tablette. Pour cela, nous avons utilisé l'application Netflix pour lire en streaming des vidéos de façon continue en Wi-Fi. La luminosité a été réglée au maximum, et le test a démarré après une charge complète (100 % de batterie). Il ne nous aura fallu que 6 heures pour passer du niveau de batterie 100 % à l'extinction de la tablette, un score assez éloigné des 10 heures annoncées par Lenovo.

Pour la recharge, la marque fournit un câble USB-C et USB-A ainsi qu'un adaptateur secteur de 20 watts.

Lenovo Tab P12 : l'avis de Clubic

Conclusion
Note générale
7 / 10

Lenovo propose une tablette polyvalente et idéale pour étudier. La promesse de fluidité est largement tenue pour une utilisation au quotidien. Fourni avec l'appareil, le stylet Lenovo Tab Pen Plus prend tout son sens dans le cadre étudiant. Assez généreux en surface d'affichage, l'écran pourra ainsi être scindé en deux pour travailler. En revanche, nous regrettons une luminosité un peu légère en milieu très lumineux.

Si l'aspect logiciel, le design et les performances sont convaincants, le module photo n'est pas le point fort de cette tablette. Dans la même lignée, l'autonomie s'est révélée assez limitée dans notre test.

Cette tablette est selon nous un choix idéal grâce à son bon rapport qualité-prix, à condition que les quelques défauts recensés ne soient pas handicapants pour l'utilisation souhaitée.

Les plus
  • Belle retransmission des couleurs vives
  • Bonnes performances matérielles
  • Stylet pratique
Les moins
  • Autonomie un peu faible
  • Rendu sonore peu équilibré
  • Luminosité un peu légère en extérieur
Sous-notes
Design
8
Écran
7
Audio
4
Performances
8
Logiciel
8
Photo / Vidéo
7
Autonomie
5
Par Florent Lanne

Rédacteur web passionné par le digital, les objets et les services innovants. Je passe la plupart de mon temps à ratisser la toile à la recherche de nouvelles trouvailles liées au high-tech.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (8)
fg03

Une tablette étudiante ?
Y a des étudiants qui travaillent sur une tablette plutot que sur un ordi portable ?

max6

Mais non vous n’avez pas bien lu l’article il s’agit de pouvoir regarder netflix pendant toutes une journée de cours en utilisant le WIFI de l’amphi.
C’est bien sur cela que le test de durée porte, absolument pas sur des outils de productivité pour laquelle une tablette n’est absolument pas faites.
Quand à myscript calculator que j’utilise elle n’a rien à voir avec la résolution d’équation puisqu’elle remplace juste une calculatrice de base classique (j’aime bien , on écris les calcul à la main sur l’écran)
Pour le reste c’est de l’android alors à part les outils de google… la productivité on s’en tape

MattS32

Les tablettes ont souvent plus d’autonomie tout en étant plus légères et plus compactes, ce qui est pas un mal dans certains amphis (dans mon école à l’époque dans l’un des amphis un Powerbook 12" ne tenait pas sur la tablette…).

Et le stylet c’est le top pour la prise de note manuscrites (perso depuis que j’ai acheté une Kindle Scribe, je n’emmène quasiment plus qu’elle en réunion, c’est bien plus pratique que de trimballer le PC, et souvent largement suffisant).

Y a tous les outils de productivité de MS aussi, Office 365, Teams… Et pour les calculatrices par exemple, il y a aussi des vraies calculatrices scientifiques, avec solveur, grapheur, etc…

De toute façon, dans beaucoup de disciplines, il n’y a pas besoin de grand chose de plus qu’une suite bureautique et un navigateur web pour accéder aux espaces en ligne de l’université.

Et même dans des disciplines plus techniques, rétrospectivement, tout ce que je faisais avec mon ordinateur portable quand j’étais en école d’informatique, j’aurais pu le faire avec une tablette (mais ça n’existait pas à l’époque), puisque de toute façon en dehors de la bureautique tout se faisait en se connectant en SSH aux serveurs de l’école. Ce qui se fait très bien sous Android.

max6

Pour ce qui est de la Kindle je suis d’accord avec vous j’en ai une d’une autre marque (BOOX) qui me sert pour le même usage et c’est parfait. Cependant je vous ferais remarquer qui ce ne sont pas des tablettes ce sont des liseuses et le confort n’est pas le même. je le trouve bien supérieur pour tout ce qui est prise de note, annotation de documents existants et surtout lecture (beaucoup de textes réglementaires et manuel à utiliser et souvent à annoter). J’ai choisi la BOOX parce qu’elle est sous android et a accès au store ce qui m’a permis d’installer un certain nombre de logiciel qui sont vraiment bien pour ce type de liseuse.
Mais pour les outils de productivité la suite office proposée sous android n’a rien à voir avec celle sur PC sauf le prix.
Mon fils qui suit un master en ingénierie informatique ne pourrais rien faire avec android, les logiciels utilisés n’existent même pas et je ne parle même pas des différents environnements de programmations. Outre le fait qu’il travaille sous linux, je vois mal la tablette supporter les machines virtuelles nécessaire aux test qu’on lui demande d’utiliser et je ne parle même pas de la taille de l’écran ou de relier un écran secondaire.

Louis_Couture

Bof, tout ça ça peut paraître bien, mais en réalité c’est souvent quelque chose qui distrait durant les cours. Usage a minimiser voire à éviter

Bambi

4 à 8Gb de Ram et 128 à 256Gb de SSD en septembre 2023 ? J’achetais des tablettes comme ça (8Gb et 256Gb) en 2020/2021. Aujourd’hui, 4Gb/128Gb, ce n’est même pas obsolète, c’est tout simplement inutilisable (même les gens sur le bon coin galèrent à vendre des machines ayant ces spécifications). Lenovo serait-il en mode « retour vers le futur épisode 1 » ?

Caramel34

La Galaxy Tab S9 d’entrée de gamme possède 8Go de RAM et 128Go de stockage, et pourtant on est en 2023 :wink:

mrassol

tu confonds avec des tablettes windows …