MWC : Kaspersky vise la sécurité de vos objets connectés avec Kaspersky OS

03 juillet 2021 à 21h30
5
Eugène Kaspersky © Kaspersky
Eugène Kapersky, co-fondateur © Kaspersky

C'est un virage étonnant que celui pris par Kaspersky, qui a annoncé lors du World Mobile Congress (WMC), qui s'est tenu cette année à Barcelone, vouloir proposer un système d'exploitation conçu pour protéger les objets connectés de cyberattaques.

Que ce soit au niveau industriel ou au sein des habitations personnelles, la firme dirigée par le milliardaire russe Eugene Kaspersky entend, via cet OS, investir un nouveau champ tel que les télécoms.

Les télécoms comme nouvel objectif pour Kaspersky

Principalement célèbre pour son antivirus éponyme , Kaspersky est un géant russe de la cybersécurité désormais bien connu dans le monde entier. Même s'il fait l'objet d'accusations régulières par les États-Unis et la Grande-Bretagne de proximité avec le Kremlin voire d'espionnage, son offre Total Security 2021 reste parmi les antivirus les plus performants du marché. Une solution de protection contre les dangers en ligne que nous avons décortiqué dans notre test 100 % indépendant , avec une jolie note de 9/10 à la clef.

Mais Eugène Kaspersky veut aller plus loin. Véritable référence dans son domaine, celui-ci voyage fréquemment pour vanter les mérites de sa firme et le World Mobile Congress 2021 (WMC) était une belle occasion pour cela. Le P.-D.G.de Kaspersky a ainsi annoncé vouloir investir le champ des télécoms avec un OS bâti autour de la sécurité.

La sureté des objets connectés contre les cyberattaques est dans sa ligne de mire. « Aujourd'hui, 99,99 % des attaques qui visent des entreprises se concentrent sur l'administration, les bureaux. Mais un jour, ce seront inévitablement les systèmes industriels qui seront touchés. »

KasperskyOS, un système d'exploitation protégeant les objets connectés

Baptisé KasperskyOS, histoire de faire simple, ce système d'exploitation s'annonce ultrabasique. « Ce n'est pas un système d'exploitation complexe comme Android ou Linux. Mais c'est amplement suffisant pour des objets connectés. Et cela leur assure non plus la cybersécurité mais la cyber-immunité », affirme Eugène Kaspersky.

Rassurer autant que se diversifier : tels sont les objectifs de la firme, dont les revenus plafonnent ces dernières années et qui souhaite ainsi investir le marché en pleine croissance qu'est la cyber-protection adossée à la domotique.

« Dans nos foyers, tout devient progressivement intelligent : le frigo, le thermostat, les serrures, les toilettes… Ce sont des dizaines d'objets connectés qui vont nous entourer au quotidien et qui seront, un jour ou l'autre, soumis à des attaques informatiques. »

KasperskyOS ne pourra pas équiper un smartphone classique, mais sera intégré au premier Kaspersky Phone, un téléphone, lui aussi dépouillé, principalement pensé pour traiter des données confidentielles. Une innovation dont on attend de voir la potentielle efficience à l'œuvre.

Source : Les Echos

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Vivaldi 4.1 : meilleure gestion des onglets et séquences de commandes personnalisées
Microsoft 365 : fin du support d'Internet Explorer 11 au 17 août
Google Maps proposera de vérifier l'affluence dans les transports en commun
Bon plan antivirus : protégez votre vie numérique avec cette offre de Bitdefender à prix jamais vu !
Le service de stockage prometteur Icedrive vous propose une offre séduisante à 4,17€ seulement !
Google Maps permet de détecter les zones à faibles émissions carbone dans Paris
Chrome OS : un caractère manquant dans le code crée un bug frustrant sur les Chromebook
Windows 11 : une nouvelle preview, des nouveautés et des correctifs
Microsoft déploie Edge 92 avec un testeur de mot de passe et une extension pour Outlook.com
L'offre de stockage en ligne Icedrive profite d'une belle promo à 4,17€
Haut de page