Avis Kaspersky Total Security 2022 : toujours le meilleur antivirus familial ?

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
10 décembre 2021 à 15h24
6

Sur le marché des meilleurs antivirus, Kaspersky Total Security fait toujours partie des suites de sécurité à la réputation solide. La solution est-elle toujours à la hauteur sur son édition 2022 ?

Kaspersky Total Security 2022
  • Efficacité toujours redoutable
  • Très bonne protection bancaire et ransomwares
  • Impact imperceptible sur les performances
  • Excellente interface web
  • Contrôle parental simple et complet
  • Peu de nouveautés
  • Détection hors ligne légèrement moins bonne

Parmi les grands noms de la sécurité informatique, Kaspersky a réussi à s’inscrire au même titre que McAfee et Norton, avec une réputation de sérieux et de performances justifiées par une solution robuste qui s’est toujours classée parmi les meilleures, et a souvent été pionnière sur des fonctionnalités telles que l’analyse comportementale ou la protection des données bancaires. Kaspersky, c’est une boite verte sécurisante et c’est une image qui continue à être en grande partie valide, étant donné les excellentes performances de Kaspersky Total Security, année après année, dans les différents comparatifs antivirus. Les accusations d’espionnage auquel l’éditeur a du faire face ne peuvent pas être passées sous silence pour autant, malgré les démentis apportés par Kaspersky.

Comme beaucoup d’autres suites de sécurité, Kaspersky Total Security est plutôt aujourd’hui sur un mode d’évolution en douceur, où les modules évoluent dans leurs performances, et où une nouvelle fonctionnalité peut faire son apparition, comme Safe Kids il y a quelques années, sans réinventer une roue qui n’a plus forcément besoin d’être réinventée. derniers tests, malgré un logiciel qui évolue peu sur le plan fonctionnel.

Kaspersky Total Security 2021 © Stephane Ruscher/Clubic.com

Protection

Kaspersky Total Security fait partie des abonnés aux récompenses des laboratoires AV Test et AV Comparatives, et cela continue d’être vrai puisque sur les derniers tests en date des deux laboratoires, le logiciel se distingue une fois de plus par des performances remarquables sur à peu près tous les points.

Le dernier test en date d’AV Test date de mai et juin 2021. Comme BitDefender, Norton ou Microsoft Defender, Kaspersky y fait un score parfait sur les trois critères testés : la protection, l’usage au quotidien (faux positifs) et les performances. Sur le premier critère, AV Test évalue la détection et le blocage d’un jeu d’échantillons de 12 262 malwares, et le blocage en « live » de 282 URL malveillantes « zero day », c’est à dire n’ayant pas encore été identifiées. Dans les deux cas, Kaspersky ne laisse rien passer sur les deux mois.

Kaspersky Total Security 2021 © Stephane Ruscher/Clubic.com

Deux tests sont à prendre en compte sur AV Comparatives. Le premier est le traditionnel Malware Protection Test, où les antivirus sont soumis à un jeu d’échantillons exécutées sur le système. AV Comparatives teste trois critères : la détection hors ligne, la détection en ligne, et la protection, c’est à dire le blocage effectif de la menace, qu’elle ait été identifiée ou non. Kaspersky Total Security continue d’obtenir de bonnes notes en détection hors ligne (84,7%) et en ligne (87,6%), même si elles restent en dessous d’un Bitdefender ou d’un G Data. En revanche, en matière de protection en ligne, Kaspersky accuse légèrement le coup avec 10 infections sur l’exécution du jeu de 10 029 échantillons sur la période testée, ce qui lui vaut sa certification Advanced+ pour se contenter d’un Advanced.

Kaspersky se rattrape nettement sur le Real World Protection Test de juillet à octobre 2021. Ce benchmark consiste à tester les suites de sécurité dans les conditions réelles avec des menaces opérationnelles sur Internet au moment du test. Après une petite contreperformance sur le précédent test, il revient au top avec un score quasi parfait et une seule infection sur 743 échantillons, alors que les seuls à réaliser un score parfait sont Norton LifeLock et Trend Micro.

Sur le plan des faux positifs, la suite demeure excellente. Si AV Comparatives détecte 2 fausses alertes sur son Malware Protection Test de septembre 2021, le laboratoire n’en mesure aucune sur le Real World Protection test. Du côté d’AV-Test, c’est un sans-faute en novembre comme en décembre 2021.

Qu’en est-il de l’impact sur les performances de Windows ? Là encore il fait presque l’unanimité. Sur les différents tests réalisés par AV Test, sur un PC standard et un PC haut de gamme, son seul impact vraiment notable se remarque sur la navigation web : 28% sur un PC standard et 21% sur un PC haut de gamme. Le seul ralentissement noté par AV Comparatives concerne le lancement d’une application, et uniquement à sa première exécution.

Interface et ergonomie


Kaspersky Total Security n’a pas bougé sur son interface qui est la même depuis plusieurs versions, à l’exception de petits changements cosmétiques ici ou là. Et il faut admettre que dans l’ensemble, c’est une bonne interface. L’accueil, par exemple, est un modèle de clarté, de lisibilité et d’intégration à Windows avec des tuiles qui rappellent le menu Démarrer et qui invitent à l’usage tactile sur un PC hybride. Les icônes sont très minimalistes mais on ne peut plus explicites, ce qui fait que l’on sait parfaitement ce qu’on va trouver derrière, en tous cas pour les fonctions principales : analyse, mise à jour des bases, protection bancaire… Et effectivement, chaque section s’ouvre sur des écrans bien pensés, pas trop chargés en options et interrupteurs, et avec toujours un sens pédagogique prononcé. Chaque fonction est expliquée avec des mots simples, et n’importe quel utilisateur devrait pouvoir comprendre de quoi il en retourne sans problème.

Kaspersky Total Security 2021 © Stephane Ruscher/Clubic.com

Là où le bat blesse toujours un petit peu, c’est dans l’utilisation de cet écran d’accueil. Et notamment par rapport au fait qu’il y a dans Kaspersky Total Security beaucoup de fonctionnalités. Bitdefender ou Avast font le choix de ranger ces fonctionnalités par catégorie : protection, vie privée, optimisation des performances etc. Dans l’interface de Kaspersky, cette notion est absente : il n’y a pas de barre latérale ou d’onglets, mais un accueil qui présente les fonctionnalités principales, et en dessous un bouton « Plus de fonctionnalités », un intitulé qui sonne un peu comme si on avait caché le reste de la suite sous le tapis en quelque sorte, d’autant plus que sur l’écran d’accueil, trois des 8 tuiles sont en réalité des raccourcis vers des applications annexes à installer. Cette hiérarchisation manque un peu de cohérence et on passe parfois un peu trop de temps à se demander où trouver telle ou telle fonctionnalité.

Passée cette petite critique, on peut tout de même saluer plusieurs points dans l’interface de Kaspersky Total Security. Le premier est un côté assez apaisant dans la lisibilité de cette interface. On sent qu’il y a eu un travail pour rendre le logiciel abordable dans son ensemble, et pour nuancer notre pique sur le tapis, dans toute l’interface, on ne note pas un écran qui aurait été oublié : tous sont bien équilibré, avec des interrupteurs et des boutons accessibles, juste assez de texte pour expliquer les enjeux de tel ou tel paramètre sans être surchargé, une très bonne organisation des paramètres pour la peine avec des catégories pertinentes et un bon guidage de l’utilisateur, pas toujours technophile, qui souhaite s’y aventurer. Bref, dans l’ensemble l’ergonomie est une réussite, on aimerait simplement avoir peut être plus de possibilités de personnaliser l’interface d’accueil.

Lors de notre usage de la suite, le dosage crucial entre simplicité d’utilisation et respect de l’intelligence de l’utilisateur nous a paru plutôt équilibré : Kaspersky ne vous submerge pas de pop-ups d’alertes et sait se faire oublier pour effectuer les tâches importantes lui-même, ce qu’on demande également d’un bon antivirus.

Console web et applications mobiles

Kaspersky propose une solution d’administration web extrêmement bien pensée. Chaque appareil sur lequel le logiciel est installé est accessible à distance avec des possibilités exhaustives. On peut ainsi lancer une analyse rapide ou complète, mettre à jour les bases, consulter les dernières notifications et même activer ou désactiver la plupart des modules. Cela nécessite bien évidemment que les appareils en question soient en ligne, mais la réactivité est de mise avec une latence assez faible entre l’invocation de la commande et sa répercussion sur le poste de travail correspondant, avec en plus un suivi en temps réel de l’avancement.

My Kaspersky © Stephane Ruscher

En plus de l’administration des solutions de sécurité, My Kaspersky permet aussi de gérer ses mots de passe en ligne et de paramétrer le contrôle parental Kaspersky Kids.

Les applications mobiles de Kaspersky sont nombreuses, sur iOS comme sur Android. Néanmoins, Android est le seul OS mobile à avoir droit à une vraie solution de sécurité mobile, assez logique vu la nature plus ouverte du système. Et c’est réussi, car Kaspersky Internet Security offre une suite mobile assez exhaustive, avec protection en temps réel et analyses à la demande, mais aussi un outil de filtrage des appels et un antivol riche en fonctionnalités comme la capture photo furtive de l’utilisateur ou encore le verrouillage de l’appareil en cas de changement de carte SIM. Les fonctionnalités sont actionnables depuis la console web, ou on pourra notamment consulter les photos des utilisateurs pris au piège, envoyer une sirène ou effacer le téléphone à distance. Une copie bien soignée !

Kaspersky Internet Security Android © Stephane Ruscher
Kaspersky Internet Security Android © Stephane Ruscher

Sur iOS, faute de solution mobile, on a surtout droit à des applications annexes, comme Safe Kids GPS qui permet de localiser ses enfants à la manière d’un Find My Friends d’Apple, Safe Browser, un navigateur sécurisé ou encore Kaspersky VPN. On pourrait déplorer cette présence limitée sur iOS, mais franchement, l’OS mobile d’Apple ne se prête pas vraiment aux antivirus et n’en n’a pas besoin de toute façon avec un modèle plus verrouillé que celui d’Android. D’ailleurs, il est difficile de reprocher à Kaspersky un manque d’investissement sur les plateformes d’Apple, car Kaspersky Internet Security sur Mac est plutôt réussi et bien intégré avec macOS. Là, il s’agit vraiment davantage d’un problème d’intérêt d’une telle solution.

Modules de défense

Kaspersky Total Security n’apporte pas beaucoup de nouveautés en matière de protection, après une version 2021 qui concentrait ses efforts sur la protection contre les exploits réseau et les outils d’administration à distance. Parmi les changements, on note des améliorations apportées à la protection de la webcam, à la sécurisation des paiements en ligne ou encore à la protection du web. Pour le reste on retrouve une solution extrêmement robuste et efficace basée sur plusieurs piliers dont le Kaspersky Security Network, le réseau cloud de l’éditeur qui met à profit les remontées des utilisateurs pour déterminer la réputation des logiciels téléchargés et des sites internet. Comme vu plus haut, ce module permet d’améliorer la détection en ligne des menaces, mais sans connexion Internet, le niveau de protection, lui, ne baisse pas grâce à un arsenal de défenses qui misent sur l’heuristique et l’analyse comportementale. Au global, Kaspersky propose une défense exhaustive contre tout type de menace ou de désagrément : bannières publicitaires, spam, ransomware, enregistreurs de frappe clavier, exploit réseau…

Kaspersky Total Security 2021 © Stephane Ruscher/Clubic.com

La protection des sites bancaires est également un des chevaux de bataille de l’éditeur, et si on ne note aucune nouveauté dans la dernière version, on apprécie l’approche efficace et pas trop contraignante de Kaspersky. Lorsqu’on visite un site bancaire, le navigateur web entre dans un mode sécurisé, détectable par la bordure verte qui entoure la fenêtre. On profite ainsi du filet de sécurité d’un bac à sable sans pour autant être sorti complètement de son expérience utilisateur habituelle, là où certaines solutions ouvrent carrément une sorte d’OS dans Windows qui masque toutes les autres activités. Un clavier virtuel sécurisé est également disponible pour la protection contre les enregistreurs de frappe clavier ou keyloggers.

Kaspersky Total Security 2021 © Stephane Ruscher/Clubic.com

Les principaux modules de protection :

    En tout, Kaspersky Total Security propose un grand nombre de modules de protection :

    • Réseau de protection sur le cloud (KSN)
    • Protection des modifications de fichier
    • Prévention contre les intrusions sur le réseau
    • Analyse des comportements des ransomwares
    • Anti spam
    • Pare feu
    • Anti hameçonnage
    • Navigation en mode privé
    • Protection contre les keyloggers.

Fonctions additionnelles

La version Total Security de Kaspersky intègre évidemment un certain nombre de fonctionnalités additionnelles en plus de la simple protection contre les menaces. Le pare feu permet de configurer dans le moindre détail des règles pour les paquets réseau, mais aussi pour les applications, avec une gestion particulièrement complète des privilèges d’une application où tout peut être activé ou bloqué à la demande : insertion de code, modifications du système d’exploitation, lancement d’autres processus… Bien entendu, les règles par défaut, assistées par le système de réputation de Kaspersky, permettront à l’utilisateur néophyte de se passer de toute intervention. Néanmoins, si vous souhaitez mettre les mains dans le cambouis, vous pouvez !

La gestion des mises à jour et des vulnérabilités est un autre outil assez immédiat dans son fonctionnement : vous lancez une analyse comme vous le feriez pour les logiciels malveillants, à la recherche de logiciels non mis à jour depuis un certain temps ou de vulnérabilités connues de Windows.

Kaspersky Total Security 2021 © Stephane Ruscher/Clubic.com

Sur le plan de la protection des données, Kaspersky Total Security propose deux fonctionnalités : un module de chiffrement des fichiers qui permet de créer un coffre fort, et un outil de suppression définitive des données que vous souhaitez effacer de votre disque. Le premier est là encore très aisé, on crée le coffre, et on glisse/dépose les fichiers que l’on souhaite protéger. Pour ce qui est de la suppression des fichiers, de nombreux algorithmes sont proposés selon différentes normes.

Une des forces de Kaspersky Total Security réside dans son module de contrôle parental plutôt réputé, avec son Safe Kids lancé l’an dernier et qui a l’avantage d’être d’une part facilement administrable via le web, mais aussi utilisable sur toutes les plateformes gérées par Kaspersky : que vos enfants utilisent un Mac, un smartphone Android ou un iPhone, vous pouvez installer une version de Safe Kids avec les fonctionnalités habituelles : blocage de contenu, limitation de l’activité, et sur mobile traçage GPS grâce à l’app Android et iOS.

Un mot enfin sur le VPN, devenu un incontournable des suites de sécurité. Le constat est le même que pour la plupart des solutions de sécurité : il est simple d’utilisation pour un usage occasionnel, mais limité en quota de données, bien que ses 300 Mo soient un peu au dessus de ce que proposent d’autres suites.

Kaspersky Total Security 2021 © Stephane Ruscher/Clubic.com

Les principales fonctionnalités

Un petit tour d’horizon des fonctionnalités additionnelles permet de se rendre compte qu’il y en a énormément et qu’il est impossible de s’attarder sur toutes. Citons notamment :

  • Gestionnaire de mot de passe
  • Protection de la webcam
  • Optimisation des performances
  • Nettoyage du disque
  • Suppression des traces d’activité
  • Désinstallation de logiciels
  • Restauration du système

Support technique

Différents canaux permettent de contacter le support technique, dont un centre d'appel téléphonique (01 41 39 87 61 du lundi au vendredi de 9h à 17h), un service de chat direct, et un formulaire web via le portail web Mykaspersky. Le service téléphonique vous oriente la plupart du temps vers la base de connaissance en ligne, ou à faire une demande écrite très détaillée. Comme nous l'évoquions précédemment, la base de connaissance est malheureusement vieillissante et assez mal fichue.

Le service de chat qui nécessite de fournir une multitude d'informations (qu'on vous demande ensuite de répéter) dépend des compétences de l'agent en ligne. Nous avons été plutôt agréablement surpris de la pertinence des réponses. Même constat en envoyant une demande par le biais du formulaire web, mais avec un temps de réponse prenant plusieurs jours. Un support technique assez satisfaisant dans l'ensemble.

Tarifs

Comme les années précédentes, l'éditeur pèche par son manque de compétitivité commerciale avec des offres trop chères pour la famille et inadaptées à la demande actuelle. La version premium Kaspersky Total Security 2020 est facturée à partir de 55,99 euros/an pour un poste (63,99 euros/an pour trois postes). Des tarifs prohibitifs qui s'envolent de surcroît en fonction du nombre de postes souhaité (jusqu'à 99, 99 euros/an pour dix postes).

Les autres versions, Kaspersky Anti-Virus (dépourvue de la plupart des fonctionnalités additionnelles) et Kaspersky Internet Security, qui fait l'impasse sur le gestionnaire de mots passe et le contrôle parental, reviennent respectivement à 29,99 et 49,99 euros/an (un poste).

  • Kaspersky Anti-Virus 2022 : 29,99 € (1 PC)
  • Kaspersky Internet Securty 2022 : 49,99 € (1 PC, Mac, Android, iOS)
  • Kaspersky Total Security 2022 : 69,99 € (1 PC, Mac, Android, iOS

*Version d'essai limitée à 30 jours

Kaspersky Total Security 2022 : l'avis de Clubic

Kaspersky Total Security reste sur un modèle d'évolutions itératives et comme BitDefender, il est plutôt dans une période de stagnation au niveau des fonctionnalités et de l'interface. Comme son concurrent, il dispose néanmoins d'une base indéniablement solide, et tous les voyants sont au vert : pertinence et efficacité des fonctionnalités de protection, impact limité sur les performances de Windows et une interface certes inchangée mais globalement très agréable malgré quelques petits soucis de hiérarchisation des fonctionnalités qui gagnerait à être revue. Ce léger vieillissement et une détection hors ligne un peu moins efficace que certains concurrents ne trahissent pas néanmoins un logiciel toujours aussi robuste et efficace.

Kaspersky Total Security 2022

9

Kaspersky Total Security reste sur un modèle d'évolutions itératives et comme BitDefender, il est plutôt dans une période de stagnation au niveau des fonctionnalités et de l'interface. Comme son concurrent, il dispose néanmoins d'une base indéniablement solide, et tous les voyants sont au vert : pertinence et efficacité des fonctionnalités de protection, impact limité sur les performances de Windows et une interface certes inchangée mais globalement très agréable malgré quelques petits soucis de hiérarchisation des fonctionnalités qui gagnerait à être revue.

Les plus

  • Efficacité toujours redoutable
  • Très bonne protection bancaire et ransomwares
  • Impact imperceptible sur les performances
  • Excellente interface web
  • Contrôle parental simple et complet

Les moins

  • Peu de nouveautés
  • Détection hors ligne légèrement moins bonne

Efficacité 10

Fonctionnalités 9

Performances 10

Ergonomie 8

Stéphane Ruscher

Spécialiste informatique

Spécialiste informatique

Tombé dans un Amstrad CPC quand j'étais petit, je teste des logiciels, des Mac, des claviers, des souris ou des tablettes pour Clubic depuis 2005. J'aime aussi écouter du rock et de la musique élect...

Lire d'autres articles

Tombé dans un Amstrad CPC quand j'étais petit, je teste des logiciels, des Mac, des claviers, des souris ou des tablettes pour Clubic depuis 2005. J'aime aussi écouter du rock et de la musique électronique, en faire même un peu, regarder des films pas trop bêtes, et rire d'humour absurde.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
stratos
c’est con mais j’ai plus confiance a kaspersky, un PC utilisé pendant 4 ans, il a eu avast, avira, panda,… un jour j’installe kaspersky, ça marche bien, et 2 semaines plus tard je décide de le désinstaller, demande de redémarrer âpres. Et boom carte mère qui ne marche plus , plus de bios, meme si les ventilateurs etc tourne.<br /> Peut etre du hasard mais j’ai plus confiance , et j’avais trouvé d’autres personne qui on eut cela, même si ça reste très rare
Niils
je confirme rien à voir
Niils
J’ai Kapersky depuis fort longtemps et ça fait fort longtemps que j’en suis satisfait.<br /> Il reste un niveau de sécurité incontournable indépendant de la solution installée,<br /> qui est le bonhomme assit entre la chaise et le clavier.
Hard-With-Style
Perso aucun soucis avec eux .License obtenu sur Aliexpress pour 3 fois rien !!! Déjà la deusième année que je suis avec eux .
CallMeLeDuc
Kaspersky c’est mon préféré.<br /> Comme dit dans l’article il est redoutable, pas contre je ne trouve pas l’UI veille, mais au contraire plutôt épuré, ergonomique et parfaitement claire. Pour un coup modique si on sait ou chercher…<br /> Par contre je trouve le soft de mots de passe assez laborieux et au final moins pratique qu’un mod Lastpass sur navigateurs<br /> Le vpn pourrait être utile si il n’était pas limité a 300 mo.<br /> Ce qui est dommage quand on achète une licence Total Security qui comprend l’installation du VPN.<br /> Par contre la version mobile android est elle aussi plutôt efficace et discrète.<br /> En tout cas Kaspersky c’est du très bon
gnouman
C’est celui que j’utilise depuis des années. Il est très simple d’utilisation et propose pas mal d’option.<br /> Je suis pas contre moins fan d’avoir fait un logiciel unique pour toute la game quand tout ne t’intéresse pas.
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page