Pour émanciper la Chine de TSMC, SMIC va construire une nouvelle fonderie à Shenzhen

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
23 mars 2021 à 16h17
16
SMIC © © SMIC
© SMIC

Dans l'ombre de son écrasant rival TSMC, SMIC continue de tracer sa route pour petit à petit s'imposer comme une fonderie majeure, au moins en Chine. On apprend cette semaine que le groupe ouvrira en 2022 une nouvelle usine, dédiée à la gravure de puces en 28 nm… un procédé encore très porteur pour SMIC.

Cette annonce intervient alors que le marché est en proie à une sévère pénurie de puces, qui touche à la fois les procédés les plus récents (comme les nodes 7 et 5 nm de TSMC ou Samsung, par exemple), mais aussi les protocoles de gravures anciens. C'est dans ce contexte que SMIC va ouvrir une nouvelle usine à Shenzhen, qui aura en ligne de mire la gravure à grande échelle de puces en 28 nm, elle aussi impactée par la pénurie en cours.

40 000 wafers par mois dans un premier temps

SMIC explique que son nouveau site de production gravera des wafers de 300 mm en utilisant son processus en 28 nm, mais certains procédés moins avancés encore sont aussi au programme pour une capacité de production totale qui devrait s'élever à 40 000 wafers par mois dans un premier temps. SMIC n'a pas encore précisé quels sont ses objectifs de production à moyen et long terme, mais l'on apprend que cette nouvelle usine ouvrira ses portes dès l'année prochaine pour soulager la capacité de production du groupe, actuellement à hauteur de 95,5 %.

Comme l'indique AnandTech, la majorité des puces gravées par SMIC se basent sur des procédés anciens, mais toujours massivement exploités pour des contrôleurs d'affichage, ou des circuits de gestion d'alimentation (entre autres). Des composants utilisés par de très nombreux types d'appareils.

Une usine à deux milliards

D'après SMIC, ce nouveau site de production profitera en tout d'un investissement de 2,35 milliards de dollars, mais les investissements globaux de l'entreprise sont en baisse : 4,3 milliards de dollars estimés en 2021, contre 5,7 milliards en 2020 et 5,9 milliards en 2019.

Notons que SMIC devra par contre redoubler d'efforts pour mettre la main sur les machines et les substances chimiques indispensables à la fabrication des puces. Et pour cause, le fabricant chinois fait partie des firmes black-listées par Washington ; et les entreprises capables de lui fournir ces équipements sont majoritairement américaines.

Pour équiper cette nouvelle usine, AnandTech explique qu'il faudra donc que les licences d'exportation demandées plus tôt en mars par Applied Materials, Lam Research, KLA-Tencor, ou encore Axcelis soient avalisées par les autorités américaines. En cas de refus, SMIC devra se tourner vers des sociétés chinoises moins réactives… ce qui pourrait retarder l'ouverture de sa nouvelle usine.

Source : AnandTech

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
15
maxxi
Et voilà comment Trump à mis le dragon en colère !
sandalfo
Oui le dragon est en colère, mais il est encore loin de l’EUV à haut volume.<br /> Quelques années sans doute pour s’approprier (copier les machines ASML et le process correspondant.
GRITI
Les ASML sont quand même super complexes comme machines.
Zakalwe
«&nbsp;les nodes 7 et 5 nm de TSMC ou Samsung&nbsp;» Ces nodes sont du 10nm+++ rien d’autre… SMIC est donc plus proche que suggéré par ces affirmations marketing.
Metaphore54
Sauf que dans l’article c’est pour du 28nm, donc très loin du 10, 7 ou 5nm.
KIKE666
https://www.smics.com/en/site/technology_advanced_14
Metaphore54
Merci, je me suis arrêté à l’article, donc ils en sont au 14nm.
carinae
Ce n’est pas ces machines qui sont fabriquées au Pays Bas et qui coûtent 200millions d’euros ?<br /> Je crois qu’ils ne peuvent en produire que quelques dizaines par an …
GRITI
Ceux que je connais ne sont pas à ce prix-là (plutôt 35 millions " mais ce ne sont pas non plus les dernières générations. (EUV pour Extreme UV je crois).<br /> Il y a un lien avec les Pays-Bas en effet mais je ne sais si c’est la fabrication ou juste les formations.
bibi12345
Moi je ne me moquerai pas quand en France on n’a plus aucun savoir faire industriel à tel point qu’on arrive pas à finir une centrale nucléaire par manque de compétence et de savoir faire qu’on a perdu/vendu. Très bonne stratégie de maîtrise de la chaîne. Il faut bien commencer par quelque chose et le 28 permet des milliers d’application y compris militaire. Alors tailler leur une bavette mais qu’en on sera capable de faire pareil ça sera déjà beau au lieu de ruminer derriere des claviers en se moquant d’eux. Mais bon quand on fabriquera des tshirt et des chemissettes pour se payer leur processeur ou on ne maitrisera rien on aura la culture pour nous consoler. Y a qu a voir ou ça nous a mené incapable de faire un vaccin. Ils investissent l’argent où il faut. Y a qu’à voir ils possèdent plus de la moitié des mines de terre rare. Maitrise totale de la chaine y compris de l’approvissionnement et oui c est comme ça qu’on construit une super puissance.
Murphy-Law
Entièrement d’accord avec Jules : nous en France on ne sait plus rien faire, à part critiquer<br /> …<br /> @Sandalfo : peut-être que les chinois ont commencé par copier pour apprendre, mais ils ont la techno maintenant, et je suis sûr que parmi les 1,4 milliards de chinois, il y en a plein qui sont capables d’être des scientifiques ou des ingénieurs aussi doués qu’aux USA ou en Europe, et qui innoveront dans plein de domaines (techniques j’entends)…
Peter_Vilmen
Seront-ce des travailleurs forcés qui y bosseront ou bien des travailleurs lambdas ?
zeebix
Pire, avec la culture du travail qu’ils ont, ils ne peuvent que faire mieux… On a du soucis à se faire…
bennukem
Critiquer ? Oui, mais on le fait bien.
Voigt-Kampf
Oui, pour un SMIC, t’as plus rien.
Maspriborintorg
Les gravures à masque plus grand que les valeurs minimum actuelles ont l’avantage de mieux résister aux rayonnements cosmiques. Dans l’ISS, les processeurs qui gèrent les installations sont encore des 80386 Intel, que la NASA s’est réservée pour cet usage. Les chips modernes dont déjà le 80486 necéssitait un reset toute les 4 heures à cause des plantages dus aux rayons cosmiques. Une case mémoire en 10 nm bascule bien plus facilement qu’une en 45 nm avec la percussion d’une particule cosmique ou d’un photon gamma. Intel à l’heure actuelle n’a pas encore pu lancer une production en 10 nm dans ses fonderie.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Intel : le package de l'i9-12900K est fou, mais... quel intérêt ?
Le Core i9-12900K 'Alder Lake' ne serait pas un rêve d'overclockeur
Encore un peu plus pessimiste qu'AMD, Intel voit la pénurie durer au moins jusqu'en 2023
La DDR5 « LEGO » de chez Galax dévoile de premiers benchs
Nouveau MacBook Pro : pas de support d'eGPU malgré le Thunderbolt 4
Les MacBook Pro 2021 en M1 Max disposent d'un mode
Offre Fnac du jour : les adhérents bénéficient de 20€ crédités tous les 150€ d’achats, à vous les meilleurs produits tech !
La DDR5 jusqu'à 60 % plus chère que la DDR4
L'excellent Lenovo Ideapad 3 chute à un prix digne du Black Friday chez Darty !
Apple : le GPU du M1 Max est 3 fois plus rapide que celui du M1, bench à l'appui !
Haut de page