Test REDMAGIC 7S Pro : que vaut le plus abordable des smartphones gaming haut de gamme ?

29 juillet 2022 à 15h00
1
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Avec son design qui rappelle celui d’un boîtier PC, ses grilles de ventilation apparentes (et le bruit qui va avec), son plein écran total (sans poinçon pour le gâcher) et sa belle puce Snapdragon 8+ Gen 1, le REDMAGIC 7S Pro ne laisse planer aucun doute sur sa cible : les gamers. Ceux qui aiment jouer sur leur smartphone à des jeux gourmands en qualité élevée seront certainement conquis par ce modèle à moins de 950 euros.

Nubia REDMAGIC 7S Pro
  • Écran ultra réactif
  • Un vrai plein-écran
  • Très hautes performances
  • Refroidissement efficace
  • Gâchettes tactiles pratiques et réactives
  • Bonne autonomie
  • Rechargement rapide
  • Ventilation bruyante
  • Traduction incomplète
  • Manque de polyvalence en photo et en vidéo

Test réalisé sur un smartphone prêté par le constructeur.

Le tout nouveau smartphone gaming du chinois Nubia embarque donc la nouvelle puce haut de gamme de Qualcomm, à l’instar de son concurrent direct, le Asus ROG Phone 6 Pro. Et pour déloger ce mastodonte particulièrement attrayant, le REDMAGIC 7S Pro se positionne 250 à 400 euros moins cher. De quoi se faire une place dans le cœur des gamers français ?

Fiche technique Nubia REDMAGIC 7S Pro

Résumé

Taille de l'écran
6,8in
Mémoire interne
256 Go, 512 Go
Processeur
Snapdragon 8+ Gen 1
GPU
Adreno 730
Mémoire vive (RAM)
12 Go, 18 Go
Capacité de la batterie
5000 mAh
Compatible 5G
Oui

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
12
Surcouche Android
Redmagic OS 5.5
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
6,8in
Type d'écran
AMOLED
Définition de l'écran
Full HD+ (1080 x 2400 pixels)
Taux de rafraîchissement
120Hz

Mémoire

Mémoire interne
256 Go, 512 Go
Stockage extensible
Non

Performance

Processeur
Snapdragon 8+ Gen 1
Finesse de gravure
4nm
Nombre de cœurs CPU
8
Fréquence CPU
3,2GHz
GPU
Adreno 730
Mémoire vive (RAM)
12 Go, 18 Go

Batterie

Capacité de la batterie
5000 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Non
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
65W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
1 + 3
Définition du / des capteur(s) arrière
64 Mpx + 8 Mpx + 2 Mpx
Définition du / des capteur(s) avant
16 Mpx
Enregistrement vidéo
8K@30fps ; 4K@60fps
Flash Frontal
Non
Taille des photosites objectifs arrière
0.7um ; 1.12um ; 1.75um
Ouverture objectif photo arrières
f/1.79 ; f/2.2 ; f/2.4
Zoom Optique
10x

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui
Compatible VoLTE
Oui

Connectivité

Wi-Fi
6
Bluetooth
5.2
NFC
Oui
GPS
Oui

Equipement

Type de connecteur
USB Type-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Oui
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
166,27mm
Largeur
77,1mm
Epaisseur
9,98mm
Poids
235g

Dans la boîte du REDMAGIC 7S Pro

En plus du smartphone gaming en version Obsidian, la boîte du REDMAGIC 7S Pro que nous avons reçue, argentée et recouverte de dessins manga, contenait :

  • Un bloc de charge rapide de 65 W ;
  • Un câble de recharge USB Type-C vers USB Type-C ;
  • Une coque de protection en TPU ;
  • Une clé d’éjection pour ouvrir la trappe double nano-SIM ;
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Design : c’est sûr, il faut aimer les tanks

Le REDMAGIC 7S Pro est un smartphone gaming particulièrement imposant. Il mesure 166,27 millimètres en hauteur et 77,10 millimètres en largeur, mais surtout presque 1 centimètre d’épaisseur ! Précisément 9,98 millimètres. Et c’est un beau bébé qui pèse lourd, à savoir 235 grammes. Si vous préférez les téléphones compacts, il vous faudra du temps pour apprécier les formes et les rondeurs de ce modèle. 

Mais il faut garder en tête que le REDMAGIC 7S Pro est conçu spécifiquement pour la pratique du jeu vidéo sur mobile. Alors, en l’observant sous cet angle, on ne peut qu’admirer son excellente conception. Commençons par son écran qui ne présente pas de capteur à selfie. Il y en a bien un, mais il est caché sous la dalle. Ainsi, dans les jeux vidéo comme dans les usages quotidiens, aucun poinçon ne gêne l’affichage.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Le smartphone dispose d’une dalle AMOLED à la définition Full HD (1 080 x 2 400 pixels) et au format 20:9, avec un ratio écran/corps de 92,7 %. On bénéficie ici de bordures plutôt fines, comparé à celles du Asus ROG Phone 6 Pro. Notons enfin, pour cet écran, que le capteur d’empreinte se situe sous la dalle, à une hauteur idéale. Ainsi, il n’est pas nécessaire de se contorsionner le pouce pour atteindre la zone du lecteur.

D’après Nubia, le dos du téléphone s’inspire du verre volcanique, formé par le refroidissement rapide de la lave d’un volcan. D’où ce mélange « fantastique et magique » de mat et de brillant. Comme toujours ici, chacun est libre d’apprécier ou non ces choix, mais de notre côté, nous trouvons l’ensemble réussi. Le smartphone se démarque des autres grâce à une identité visuelle assumée, tout en restant relativement sobre.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Outre le motif particulier qui forme le dos du REDMAGIC 7S Pro et son module photo très discret, composé de trois capteurs et d’un flash LED, on peut noter la présence d’une grille d’aération pour expulser la chaleur du smartphone lorsqu’il s’active en jeu. Le système de refroidissement combine la dissipation active et passive de la chaleur, pour garantir un fonctionnement du téléphone au maximum de ses performances.

Évidemment, cela implique la non-étanchéité du téléphone. D’ailleurs, il ne bénéficie d’aucune certification IP concernant une quelconque protection vis-à-vis de la poussière ou de l’eau. Prudence, donc. Concernant le dos, terminons en soulignant la présence de bandes lumineuses RGB, personnalisables, qui clignotent pour signaler les appels et autres notifications. Passons désormais aux tranches de l’appareil.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Le REDMAGIC 7S Pro embarque trois microphones et un duo de haut-parleurs stéréo, dotés de la certification DTS Ultra X Surround, disposés sur les tranches supérieure et inférieure du téléphone. La tranche inférieure est complétée par la trappe double nano-SIM et le port USB Type-C pour le rechargement. Le port jack 3,5 mm est, quant à lui, disposé sur la tranche supérieure.

La tranche gauche de l’appareil ne propose qu’un bouton-glissoir, rouge brillant, permettant d’accéder au Game Space, pour un accès à vos jeux mobiles, mais aussi à une librairie de plugins permettant d’améliorer vos expériences de jeu. Vous y trouverez aussi les captures d'écran que vous aurez réalisé pendant vos parties. La tranche droite présente les boutons d’allumage et de réglage du volume, mais pas que.

On y trouve également une grille d’évacuation de la chaleur, smartphone gaming oblige. Ainsi que deux gâchettes tactiles personnalisables, les Shoulder Triggers, permettant de se rapprocher de l’usage d’une manette. Ainsi, sur un jeu de tir, plutôt que de marteler l’écran avec son pouce pour tirer (ce qui n’est pas très naturel), on peut attacher cette action sur l’une des deux gâchettes, L ou R.

Et effectivement, le gameplay s’en trouve indéniablement amélioré. D’autant que les Shoulder Triggers sont échantillonnées à 520 Hz et proposent une latence de 7,4 ms. La réactivité est donc largement au rendez-vous !

Écran ultra réactif, échantillonné à 960 Hz

Avec son REDMAGIC 7S Pro, Nubia propose une vraie expérience de plein écran, particulièrement immersive lorsqu’il s’agit de jouer à ses jeux vidéo préférés sur mobile, ou même simplement pour regarder des vidéos. En effet, le capteur photo à l’avant, qui sert pour la reconnaissance faciale et pour les selfies, est totalement invisible ; on bénéficie alors de l’intégralité de l’écran pour afficher du contenu, sans perte de pixels. Ultra réactif, l’écran du téléphone supporte un échantillonnage de 480 à 960 Hz.

Pour rappel, il s’agit d’une dalle de 6,8 pouces au format 20:9 et à la définition Full HD, soit 1 080 x 2 400 pixels. Trois niveaux de fréquence de rafraîchissement sont disponibles, mais ce n’est pas dynamique. Il faut, manuellement, choisir entre : 60 Hz, pour économiser la batterie du smartphone ; 120Hz, pour maximiser la fluidité du téléphone ; 90 Hz, pour une expérience équilibrée entre fluidité et autonomie.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Outre le réglage manuelle de la fréquence de rafraîchissement de l’écran, on trouve dans les paramètres du REDMAGIC 7S Pro le réglage de la luminosité, qui nous aura un peu déçu. Tout d’abord, précisons que l’écran du téléphone dispose d’une luminosité maximale de 600 nits. C’est bien en-deçà de ce que proposent certains modèles haut de gamme comme le Samsung Galaxy S22 Ultra ou l’iPhone 13 Pro qui dépassent les 1000 nits.

Mais surtout, le REDMAGIC 7S Pro fait moins bien que son concurrent, l’Asus ROG Phone 6 Pro avec ses 800 nits. Alors, précisons que nous n’avons pas été particulièrement gênés en extérieur, avec l’écran en luminosité maximale. Toutefois il nous a fallu réaliser ce paramétrage manuellement… En effet, l’ajustement automatique est plutôt lent à s’adapter à la luminosité ambiante, et il se montre souvent trop léger sur le dosage.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Pour le reste des paramètres de l’écran, on trouve le réglage des couleurs qui se montre un peu plus complet qu’à l’accoutumée sur les smartphones Android. Ainsi, on nous propose les classiques couleurs naturelles ou vives, mais également de profiter de la gamme de couleurs P3 ou sRGB. En parallèle, la roue colorimétrique propose de régler la température des couleurs (standard, chaud, froid, personnaliser) mais sans indications.. 

Assez intéressant, le dernier paramètre s’attache aux derniers ajustements de luminosité et de couleur pour parfaire l’affichage, comme le propose un écran d’ordinateur.

Interface franglaise, senteur fouillis

Le REDMAGIC 7S Pro est doté de deux interfaces distinctes. L’une, classique, permet d’utiliser son téléphone de manière classique à travers Android 12 et la surcouche du constructeur. L’autre s’active via le bouton glissoir sur la tranche gauche de l’appareil qui permet d’atteindre le Game Space, une interface intégralement dédiée aux jeux vidéo mobile, aux plugins qui peuvent y être ajoutés, etc.

Android 12 et REDMAGIC OS 5.5

Vous l’avez certainement constaté sur les premières captures d’écran publiées dans ce test, alors abordons immédiatement ce point : l’interface du REDMAGIC 7S Pro n’est que partiellement traduite. À l’écran, on se retrouve avec un mélange de français et d’anglais, ce qui peut être particulièrement gênant pour les non-anglophones. D’autant que, smartphone gaming oblige, certains réglages sont plutôt pointus.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

De ce point de vue, tant que la situation de la traduction de l’interface reste inchangée, nous ne pouvons pas vraiment vous conseiller ce téléphone, quelles que soient ses nombreuses autres qualités. Rappelons que le REDMAGIC 7S Pro tourne sous Android 12, avec la surcouche REDMAGIC OS 5.5. Et on ne peut s’empêcher de regretter le fouilli qu’ajoute la mouture maison, notamment au niveau du paramétrage.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Par exemple cet écran que nous évoquions dans le point précédent : « Tiny screen display adjustement », que l’on pourrait traduire par « Petit ajustement de l'affichage de l’écran ». Alors, déjà, qu’est-ce que quoi ? Ensuite, pourquoi ces réglages ne sont pas intégrés, par exemple, dans l’écran « Screen display preferences » (Préférences d'affichage de l'écran, en français) ? D’autant que son rôle est d’ajuster la gamme de couleur et la température de l’écran. On s’y retrouve un peu, non ?

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Du côté de la personnalisation de cette interface, le REDMAGIC 7S Pro propose à peine plus que le minimum. Ainsi, on peut bien évidemment changer la disposition de l’écran d’accueil, le fond d’écran et l’apparence du verrouillage de l’appareil. On peut également appliquer un thème parmi les 5 disponibles, qui apportent quelques changements au niveau des icônes des applications système, mais aussi au niveau de leur forme.

Game Space

Le Game Space du REDMAGIC 7S Pro est une interface dédiée au gaming. Le Game Lobby présente la liste des jeux vidéo installés sur le smartphone, avec quelques statistiques le concernant : temps de jeu total, espace de stockage consommé, nombre de jours différents où le jeu à été lancé. Un raccourci permet d’ajouter les titres qui n’auraient pas été détectés automatiquement par l’interface.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

L’onglet Super Power propose une série de fonctionnalités, notamment pour améliorer l’expérience en jeu. On y trouve ainsi la page Red Devil Moments qui regroupe les différentes captures prises dans les jeux installés, avec un petit raccourci pour lancer le jeu en question sur chaque screenshot.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

La Plugin Library ouvre l’accès à une série de fonctionnalités qui peuvent être ajoutées à certains jeux. Précisons immédiatement qu’il ne s’agit pas d’aide à la triche, mais de simples filigranes pour améliorer la lisibilité de l’interface, utiles pour les néophytes. Ainsi, le plugin « Auxiliary Line » permet d’afficher au MOBA Wild Rift un filigrane de distance autour de son champion, tandis que « Aiming Assist » ajoute simplement un viseur au centre de l’écran. Ces filigranes peuvent être personnalisées, en couleur et en opacité.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Enfin, le REDMAGIC Studio permet de diffuser, avec ou sans fil, ses jeux mobiles sur un écran de télévision ou encore sur un ordinateur, afin de profiter d’une expérience de jeu immersive sur grand écran. Il est alors possible de jouer avec un clavier et une souris.

Performances : un vrai marathonien, jamais essoufflé !

Le REDMAGIC 7S Pro fait partie des premiers smartphones à embarquer la nouvelle puce Snapdragon 8+ Gen 1. Sur notre modèle de test, la version Obsidienne, il est couplé à 12 Go de RAM et 256 Go d’espace de stockage. Capable d’atteindre une vitesse de pointe de 3,2 GHz, il offre évidemment de meilleures performances CPU et GPU que la génération précédente, tout comme une consommation d’énergie réduite.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Ces résultats aux différentes applications de benchmark parlent d’eux même : le REDMAGIC 7S Pro est infatigable. Et dans les faits, il ne nous a absolument pas déçu : après une session d’une heure sur notre destructeur de batterie option sauna préféré, a.k.a Genshin Impact, il ne s’est rien passé. Le téléphone a su tenir ses 60 FPS en qualité des graphismes élevée. Et il n’a pas particulièrement chauffé.

Comme nous l’a confirmé son excellent score de 92,7% au Wild Life Extreme Stress Test de 3D Mark, le REDMAGIC 7S Pro ne souffre pas de thermal throttling, le bridage des performances consécutif à la hausse de la température du smartphone. Aucun risque, donc, de souffrir de pertes de performances lors de parties compétitives, ni de se brûler les doigts sur l’écran ou le dos de l’appareil !

Une prouesse due à l’agencement des composants, entre 10 couches de matériaux spécifiquement destinés à la dissipation de la chaleur et à son « ventilateur super silencieux à 20 000 tr/min ». Mais qu’on se le dise : non, le ventilateur du Redmagic 7S Pro n’est absolument pas « super silencieux » !

Comme on peut s’en douter, mais mieux vaut le préciser : en dehors des activités vidéoludiques, l'appareil ne manque pas de réactivité et il se montre particulièrement fluide, en toutes circonstances.

Audio : branchez vos écouteurs !

Il a certes de nombreuses qualités, mais sur ce point, le REDMAGIC 7S Pro fait nettement moins bien que son concurrent direct, le Asus ROG Phone 6 Pro, qui nous a ébloui avec son duo de haut-parleurs. Hormis une puissance surprenante délivrée lorsque le curseur du volume est poussé au maximum, on ne peut jamais parler d’un son clair et distinct.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Pour la pratique du jeu vidéo, ces haut-parleurs ne sont pas suffisants. Le son proposé est quelque peu brouillon, et aucun réglage ne nous permet d’améliorer l’audio. Sauf lorsque l’on passe par un casque ou des écouteurs, branchés en filaire via le port jack 3,5mm ou connectés en Bluetooth 5.2. Mais là encore, on reste sur notre faim.

En effet, il s’agit ici simplement d’activer la fonctionnalité DTS:X Ultra puis de sélectionner le type de contenu en cours de lecture (Musique, Film ou Jeu vidéo). Et c’est tout. Pas de réglage des basses, d’ajustement des aigües, rien, nada. On note quand même que le son est, évidemment, bien meilleur lorsqu’il est distribué par un casque ou des écouteurs.

Photographie : du très bon, et tout l’inverse

Le petit module photo, très discret, disposé au dos du REDMAGIC 7S Pro présente trois capteurs accompagnés d’un flash LED. On y trouve :

  • Grand-angle : un capteur Samsung S5KGW3 de 64 mégapixels (1/1.97" ; ƒ/1.79 ; pixels 0.7 µm ; 82°) ;
  • Ultra grand-angle, un objectif Hynix HI846 de 8 mégapixels (1/1.4" ; ƒ/2.2 ; pixels 1.12 µm ; 120°) ;
  • Module macro, une caméra OmniVision OV02A10 de 2 mégapixels (1/1.5" ; ƒ/2.4 ; pixels 1.75 µm ; 78°).
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

À l’avant, camouflé sous l’écran pour proposer une vraie expérience de plein écran, le REDMAGIC 7S Pro propose un capteur selfie de 16 mégapixels, dont le constructeur donne peu de détails. Simplement qu’il offre une ouverture de ƒ/2.0 et une taille des pixels de 1.12 µm.

Grand-angle

Le REDMAGIC 7S Pro est un smartphone gaming, alors nous ne nous attendions pas à être aussi agréablement surpris par les capacités de son capteur grand-angle. La caméra Samsung S5KGW3 de 64 mégapixels que l’on avait déjà grandement appréciée sur le Xiaomi Mi 11 Lite 5G est une excellente alliée pour immortaliser son quotidien en journée.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Les photographies sont soignées, et disposent d’une exposition idéale et d’un contraste suffisamment fort pour parfaitement discerner les éléments de la composition. Quant à la saturation des couleurs, on note tout de même une tendance à l’exagération vis-à-vis des teintes vertes.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Mais globalement, que peut-on dire si ce n’est que les clichés sont nets et riches en détails.

Zoom numérique

Le REDMAGIC 7S Pro ne propose pas de téléobjectif, si bien qu’il faut se contenter d’un grossissement de l’image. La bonne nouvelle étant que l’on peut compter sur l’excellent grand-angle de 64 mégapixels pour préserver assez longtemps la qualité générale des clichés…

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
zoom 2x © Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
zoom 5x © Christelle Perret pour Clubic

Tant que l’on ne pousse pas trop fort le curseur, puisque le téléphone est capable d’atteindre un zoom 10x. Vous n’en verrez pas ici car au-delà du zoom x5 (et nous sommes déjà généreux), les artefacts visuels sont extrêmement laids. Les clichés sont alors, tout simplement, désagréables à regarder.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
zoom 2x © Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
zoom 5x © Christelle Perret pour Clubic

Ultra grand-angle

À côté du très bon capteur principal de 64 mégapixels, l’ultra grand-angle de 8 mégapixels fait un peu pâle figure. Certes, il permet de prendre du recul sur une scène, notamment grâce à son large champ de vision à 120°, mais sa faible définition conduit inévitablement à des clichés de qualité moyenne.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Sans être mauvais, le niveau de détails est clairement insuffisant, et il y a des choses à redire sur la colorimétrie générale. Le contraste et la saturation sont largement augmentés artificiellement, certainement pour compenser la qualité moindre de ce capteur. Un bon point toutefois : la distorsion aux angles est corrigée assez proprement par l’IA de l’appareil photo. De quoi corriger un peu le tir.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Macro

Le capteur OmniVision OV02A10 de 2 mégapixels destiné aux clichés Macro fait office de mauvais élève de la bande. La faute à une définition plutôt ridicule de 2 mégapixels, mais aussi à l’absence d’autofocus. Finalement, on se retrouve avec des images complètement baveuses, même sur l’écran du smartphone…

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

Photos de nuit

Évidemment, dans cette collection de capteurs qui forme l’ilot photo au dos du REDMAGIC 7S Pro, seul le capteur principal a les capacités de proposer des photos de nuit correctes. Sa meilleure définition et sa capacité à capturer plus de lumière permettent de l’utiliser dans des environnements peu éclairés, avec le secours du mode « Night » (oui, les défauts de traduction s’infiltrent vraiment partout).

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
OFF/ON © Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

On constate évidemment un niveau de détails moindres, mais il est suffisant pour détacher correctement les éléments qui composent la scène. Du côté de la colorimétrie, il y a une exagération très nette du bleu qui donne l’impression étrange d’une photo très sombre prise en plein jour. À chacun de juger ce résultat quelque peu étonnant.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
zoom 2x © Christelle Perret pour Clubic

La bonne nouvelle est que le mode nuit fonctionne également très bien avec le zoom 2x. Mais attention, pas au-delà ! En effet, si le zoom 5x fonctionne à peu près correctement de jour, selon la complexité de la scène, il n’en est pas de même en conditions de faible luminosité. Le résultat est une bouillie de pixels très désagréable à l'œil. À éviter.

Portraits

Excellent de jour, très bon de nuit… comment le capteur principal s’en sort-il en mode Portrait ? Tout aussi bien, si on ne force pas trop fort sur l’effet bokeh. Précisons, avant de commencer, que l’application photo propose plusieurs fonctionnalités pour ajuster le résultat.

Ainsi, un curseur « Beauty » permet d'appliquer, sur une échelle de 0 à 7, une série de corrections au visage du sujet. Cela passe par les classiques : lissage de la peau, amincissement du visage, etc. Pour ce test, ce paramètre est resté à zéro.

À ses côtés, on trouve le curseur « Aperture » pour appliquer numériquement un effet de flou derrière le sujet. Par défaut, celui-ci est réglé sur l’ouverture ƒ/4.0 et… qui n’est clairement pas idéal. Mieux vaut pousser le curseur vers moins de bokeh, car l’intelligence artificielle peine vraiment à détacher proprement le sujet de l’arrière-plan.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
ƒ/4.0 © Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
ƒ/4.0 © Christelle Perret pour Clubic
Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
ƒ/8.0 © Christelle Perret pour Clubic

Et pour information, l’interface conseille de se tenir au minimum à deux mètres du sujet pour un résultat optimal. Enfin, en plus des réglages généraux (dimensions de la photo, retardateur, etc.) l’application photo permet d’appliquer un filtre parmi les 15 effets et couleurs proposés.

Selfies

Sur la face avant du smartphone, le capteur selfie de 16 mégapixels ne fait pas vraiment de merveilles. L’interface de l’application photo permet simplement d’appliquer le filtre « Beauty » pour corriger les “imperfections” du visage, ou bien un filtre de couleur façon Instagram. Non, il n’offre pas d’effet bokeh. Et heureusement, probablement.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic
© Christelle Perret pour Clubic

La définition du cliché est particulièrement pauvre, l’ensemble bave un peu… Que dire, si ce n’est que le capteur selfie se bat avec le module Macro pour la place de la pire caméra du REDMAGIC 7S Pro.

Vidéo

Le capteur principal du REDMAGIC 7S Pro est capable de filmer en 8K à 30 images par seconde, au prix de la stabilisation numérique. Selon nous, l’idéal est plutôt d’opter pour la qualité 4K à 60 images par seconde avec son capteur principal, puisque dans ces conditions, on peut bénéficier de la stabilisation numérique de l’image.

L’application photo ne permet pas de filmer avec le capteur ultra grand-angle, ni avec le module Macro… et c’est certainement mieux comme ça. Quant à la caméra frontale, elle permet, au mieux, de filmer en 1080p à 30 FPS, sans bénéficier de stabilisation de l’image.

Autonomie : 5 heures de jeu en 120Hz, non-stop

Globalement, l’autonomie du REDMAGIC 7S Pro est très bonne. Il faut néanmoins souligner que le télétphone est équipé d’une imposante batterie de 5000 mAh, scindée en deux cellules. Nous avons pu passer quelques cycles de charge dont voici deux exemples de consommation plutôt intensive.

Tout d’abord, avec la luminosité de l’écran réglée au maximum, et son taux de rafraîchissement fixé à 90 Hz, le smartphone a tenu 12 heures pour passer de 100% à 5 % de batterie. Plus précisément, notre utilisation s’est composée d’une heure de jeu sur Genshin Impact (à 60 FPS en qualité élevée), 8h20 en lecture de vidéos sur la plateforme Netflix, et le reste en navigation sur les réseaux sociaux.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Puisqu’il s’agit d’un smartphone gaming, nous avons un peu chahuté le REDMAGIC 7S Pro pour voir combien de temps il tiendrait spécifiquement en jeu, avec l’écran en luminosité maximale, le taux de rafraîchissement fixé à 120 Hz et bien-sûr, la ventilation qui tourne en permanence pour dissiper la chaleur. La réponse est : un peu moins de 5 heures.

Nubia Redmagic 7S Pro © © Christelle Perret pour Clubic

Concernant la recharge rapide, nous n’avons pas pu la tester en conditions réelles, puisque le bloc de chargement 65W fourni n’était pas un modèle français. Nous avions toutefois à portée de main un bloc de chargement 60W avec lequel nous pouvons conclure qu’il faut moins d’une heure pour passer de zéro à 100% de charge.

En somme, sur l’autonomie, il fait moins bien que son concurrent, le Asus ROG Phone 6 Pro et sa batterie de 6000 mAh, mais nous avons été agréablement surpris par ses capacités.

Prix et disponibilité

Le REDMAGIC 7S Pro sera disponible à partir du 9 août en deux configurations :

  • 12 Go de RAM et 256 Go de mémoire de stockage, avec le design Obsidian (celui de notre test), au prix de 779 euros ;
  • 18 Go de RAM et 512 Go d’espace de stockage, avec les design Supernova ou Mercury, au prix de 949 euros.

Il se place ainsi sous la barre des 1000 euros, largement dépassée par le Asus ROG Phone 6 Pro. De quoi lui faire vraiment de la concurrence ?

REDMAGIC 7S Pro : l'avis de Clubic

8

Nubia est tristement connu pour ses smartphones gaming REDMAGIC particulièrement bruyants et à l’OS rarement bien traduit… sans qu’aucune correction n’y soit apportée à postériori. Sur ces points, nous ne sommes pas dépaysés !

Il faut néanmoins reconnaître son incroyable puissance en jeu, grâce au Snapdragon 8+ Gen 1, et son excellente capacité à dissiper la chaleur. En 5 heures de jeu sur des titres gourmands, nous n’avons jamais senti de gêne sous les doigts.

S’il souffre d’un manque de polyvalence en photo et en vidéo, rappelons-nous que la configuration la plus complète (et donc chère) de ce smartphone gaming reste sous la barre des 950 euros.

Les plus

  • Écran ultra réactif
  • Un vrai plein-écran
  • Très hautes performances
  • Refroidissement efficace
  • Gâchettes tactiles pratiques et réactives
  • Bonne autonomie
  • Rechargement rapide

Les moins

  • Ventilation bruyante
  • Traduction incomplète
  • Manque de polyvalence en photo et en vidéo

Design 8

Écran 9

Performances 10

Autonomie 9

Logiciel 6

Photographie 7

Nubia REDMAGIC 7S Pro au meilleur prix Nous n'avons pas trouvé d'offre en stock chez nos partenaires
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
loupton
Je valide le choix de la casquette ! Merci pour le test en tout cas !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test REKT RGo : un fauteuil gaming qui mise tout sur l'ergonomie
Test Arctic Freezer 7 X : un premier prix du refroidissement pour assurer l'essentiel
Test MSI MEG CoreLiquid S360 : l'efficacité, le design et l'écran LCD 2,4'' en prime
Test Cooler Master MasterLiquid ML240L V2 RGB : nouvelle version cherche copie parfaite ?
Test be quiet! Pure Loop 280 : radiateur imposant pour un AiO plutôt bon marché
Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 : l'Américain baisse le tarif de sa DDR5, pas les performances
Test Oppo Find X5 Lite : un smartphone aussi performant que séduisant ?
Test be quiet! Shadow Rock 3 : une valeur sûre pour refroidir sans se ruiner
Test realme Narzo 50i Prime : sur tous les fronts, mais n'excelle nulle part
Test NZXT Kraken 120 : tout simplement le meilleur kit AiO 120 mm ?
Haut de page