Test Xiaomi Mi 11 Lite 5G : le poids plume qui tape très fort

23 avril 2021 à 11h25
24

Nous sommes fin avril, et Xiaomi a déjà sorti sept smartphones  cette année. Habitué à inonder le marché, le constructeur chinois donne en 2021 dans le déluge. Le pire dans tout ça ? Aucun nouveau modèle ne nous a pour le moment déçu. Et ce n’est certainement pas le Mi 11 Lite 5G qui portera le bonnet d’âne.

Mais dans son irritante habitude de segmenter le marché au maximum, Xiaomi a décidé, cette année, de proposer le Mi 11 Lite en deux modèles. L’un 4G, facturé 329€, et l’autre compatible 5G vendu 399€.

Ne considérant plus comme très pertinent le test de smartphones 4G, nous nous concentrerons sur Clubic uniquement sur le Mi 11 Lite 5G que voici. Et vous allez le voir, le bougre mérite bien qu’on y investisse quelques deniers supplémentaires.

Xiaomi Mi 11 Lite 5G
  • Le smartphone le plus fin du marché
  • Ultra léger (159 grammes)
  • Écran 90 Hz lumineux et bien calibré
  • Des performances de haut vol
  • Chargé en 1h chrono
  • Les photos au grand-angle
  • La partie sonore de qualité
  • Une journée d’autonomie seulement
  • Toujours autant d’applications préinstallées
  • Pas de certification IP

Xiaomi Mi 11 Lite 5G : la fiche technique

Proposé au même prix que son prédécesseur Mi 10 Lite , le Mi 11 Lite 5G se paie une fiche technique de pointe — surtout en ce qui concerne son SoC dernier cri, gravé en 5 nm tout comme les modèles intégrés dans les téléphones très haut de gamme.

Fiche technique Xiaomi Mi 11 Lite 5G

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
Android 11
Surcouche Android
MIUI 12
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
6.55in
Type d'écran
AMOLED
Définition de l'écran
2400 x 1080 pixels
Taux de rafraîchissement
90Hz
Densité de pixels
402 PPP
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
128 Go
Stockage extensible
Oui

Performance

Processeur
Snapdragon 780G
Finesse de gravure
5nm
Nombre de cœurs CPU
8
Fréquence CPU
2.4GHz
GPU
Adreno 642
Mémoire vive (RAM)
6 Go, 8 Go

Batterie

Capacité de la batterie
4 250 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Non
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
33W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
4
Définition du / des capteur(s) arrière
64 + 8 +5 MP
Définition du / des capteur(s) avant
20 MP
Enregistrement vidéo
4K@30 i/s ; 1080p@60 i/s
Stabilisateur caméra
Numérique
Flash arrière
Dual LED
Flash Frontal
Non
Taille des photosites objectifs arrière
0.7 µm ; 1.12 µm
Taille des photosites objectifs frontaux
0.8 µm
Ouverture objectif photo arrières
ƒ/1,8 ; ƒ/2,2
Ouverture objectif photo frontaux
ƒ/2,2

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui

Connectivité

Wi-Fi
6 (ax)
Bluetooth
5.2
NFC
Oui
GPS
Oui
Infrarouge
Oui

Equipement

Type de connecteur
USB-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Non
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
160.5mm
Largeur
75.7mm
Epaisseur
6.8mm
Poids
159g
Certification IP
Non

Débit d’Absorption Spécifique (DAS)

DAS tête
0,555 W/Kg
DAS tronc
0,889 W/Kg
DAS membres
1,880 W/Kg

Évacuons les interrogations concernant les différences entre ce modèle et le Mi 11 Lite 4G. Le smartphone qui nous intéresse aujourd’hui est doté d’un processeur bien plus rapide, d’un appareil photo avant de 20 mégapixels contre 16 mégapixels, et d’une compatibilité Wi-Fi 6 et Bluetooth 5.2. Chacun est bien entendu libre de juger si ces différentes caractéristiques méritent d’investir les 70€ supplémentaires demandés par Xiaomi.

Dans son écrin, le dernier Xiaomi s’accompagne d’un câble USB-C et de son chargeur 33 W, d’une coque de protection en silicone, d’une paire d’écouteurs intra-auriculaires 3,5 mm et d’un adaptateur USB-C vers jack 3,5 mm.

© Pierre Crochart pour Clubic

Design : le smartphone le plus fin qu’on ait eu entre les mains

Les progrès réalisés par Xiaomi en matière de design laissent songeurs. Alors que le Mi 10T Lite  était à la fois lourd et imposant, le Mi 11 Lite 5G est à considérer comme le smartphone le plus fin et léger qu’on a jamais eu entre les mains.

Le Mi 11 Lite est d'une finesse hallucinante © Pierre Crochart pour Clubic

Reprenant les codes esthétiques du très convaincant Mi 11, ce smartphone plus abordable ne mesure que 6,8 mm d’épaisseur pour 159 grammes sur la balance. C’est moins lourd que l’iPhone 12  — déjà un poids plume.

© Pierre Crochart pour Clubic

Certes, nous avons ici affaire à un écran de 6,5 pouces qui l’empêche de se qualifier au rang des meilleurs smartphones « compacts ». Mais nous devons reconnaître au Mi 11 Lite 5G une élégance folle, et surtout une prise en main aussi agréable qu’instantanée.

© Pierre Crochart pour Clubic

Bien entendu conçu en plastique, le Xiaomi Mi 11 Lite 5G n’est pas « cheap » pour autant. Son dos bénéficie d’un revêtement brossé du plus bel effet, peu sensible aux traces de doigt, et très doux au toucher. Aussi, on reste particulièrement clients du bloc d’appareils photo intégré dans l’angle supérieur gauche, lequel s’inspire directement du Mi 11.

Le Mi 11 et le Mi 11 Lite 5G © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

La tranche droite du téléphone affiche le bouton d’allumage, qui sert aussi de scanner d’empreintes digitales. Se trouvent au-dessus les boutons de réglage du volume. D’ailleurs, le Mi 11 Lite 5G est l’un des rares smartphones de sa catégorie à intégrer deux haut-parleurs. L’un sur la tranche supérieure, l’autre à l’opposé, juste à côté du port USB-C.

© Pierre Crochart pour Clubic

En définitive, nous ne trouvons rien de particulier à redire sur le design du Mi 11 Lite 5G. Si ce n’est l’absence de certification IP contre les éclaboussures et la poussière. Son écran est toutefois protégé par un verre Gorilla Glass 6, ce qui devrait lui assurer une très bonne résistance en cas de chute.

Écran : une dalle bien calibrée et très lumineuse

Le constructeur nous a fait prendre goût à l’excellence avec son Mi 11, et c’est avec surprise et immense plaisir que l’on constate que le Mi 11 Lite a profité du même soin, en ce qui concerne son écran.

© Pierre Crochart pour Clubic

La dalle AMOLED bénéficie d’une profondeur de 10-bit et, surtout, d’une luminosité maximum calculée par notre sonde X-Rite et le logiciel de calibration Calman Ultimate de 865 cd/m2. C’est presque autant que sur le Mi 11 ! 

Et au chapitre de la colorimétrie, Xiaomi a une nouvelle fois fait un bon travail — reléguant à un passé fort lointain l’époque où l’écran de ses smartphones était systématiquement trop froid.

© Pierre Crochart pour Clubic

Ici, il n’y a que le mode d’affichage « Couleurs originales » qui fait pâle figure. Celui-ci est bien trop chaud (5283K) et ne couvre plus que 79,2% du gamut DCI-P3. Non, d’après nos mesures, il faut se tourner vers le mode Avancé, puis « Amélioré ». Grâce à lui, on déverrouille l’accès aux réglages de la courbe RGB, et on peut réduire la quantité de rouge et de bleu dans la balance. Dans notre cas, et après quelques minutes d’essais, nous avons pu obtenir des résultats que l’on n’aurait jamais espérés sur un smartphone vendu sous la barre des 400€. Voyez plutôt.

Température de 6489K, couverture du sRGB à 143,3%, gamut DCI-P3 soutenu à 100%, et delta E établi à 3,59 : c’est du très, très, très solide. A fortiori sur cette gamme d’appareils où l’on est habitués à faire des concessions.

Ajoutons à cela une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz et un échantillonnage tactile de 240 Hz, et nous obtenons un écran non seulement ravissant, mais aussi ultra réactif, qui réagit au doigt et à l’œil de l’utilisateur.

© Pierre Crochart pour Clubic

Audio : des haut-parleurs très capables

Bonne nouvelle : le son n’est plus une catégorie technique regardée de haut par les constructeurs de smartphones. Cela fait déjà deux ans que Xiaomi, notamment, met les bouchées doubles pour offrir un son de grande qualité sur ses smartphones. Et le Mi 11 Lite 5G ne fait pas exception.

Doté, comme le Mi 11 et les Redmi Note 10  / Note 10 Pro , de deux haut-parleurs, il offre un son stéréo de grande qualité. Très bien calibrés, ils proposent une restitution claire des voix, et suffisamment de graves pour donner un joli relief à vos musiques favorites.

© Pierre Crochart pour Clubic

Les écouteurs intra-auriculaires fournis ne se contentent pas non plus d’être des kits mains libres. Très basseux, ils offrent aussi une bonne isolation phonique une fois insérés au fond de vos esgourdes. On regrette toutefois des aigus un peu en retrait; mais cela doit pouvoir se corriger à grand renfort d’égaliser.

Côté fonctionnalités, on retrouve l’habituel menu permettant d’adapter la courbe au contenu actuellement à l’écoute. Comme à chaque fois, nous faisons confiance au téléphone pour s’adapter lui-même.

Enfin pour ce qui est du Bluetooth (ici en 5.2), il supporte les codecs SBC, AAC, aptX HD, aptX Adaptative et LDAC . De quoi contenter les amateurs de haute-fidélité donc.

Performances : quasiment un flagship

C’est la première fois que nous sommes confrontés au Snapdragon 780G . Un SoC dernier cri, gravé — comme le haut de gamme Snapdragon 888 — en 5 nanomètres, et qui offre censément des performances de haute volée.

Autant couper court : oui, le Mi 11 Lite 5G est un foudre de guerre. Il atteint un niveau de performances rare sur le milieu de gamme. Exception faite du Poco X3 Pro , vendu 100€ moins cher, et qui fait mieux avec son Snapdragon 860.

Sur AnTuTu, le Mi 11 Lite 5G s’arroge presque 530 000 points. À titre de comparaison, le Mi 10T Lite obtenait 320 722 points l’an dernier. Sur Geekbench, on enregistre 804 points en single-core et 2878 points en multi-core.

Le GPU Adreno 642 n’est pas en reste, et se sort du test Wild Life de 3D Mark avec 3123 points. Juste derrière le costaud Poco X3 Pro et ses 3442 points. Le système de stockage flash, lui, profite d’un débit d’écriture très rapide calculé à 700 Mb/s. Bref : du très, très bon.

Il faut donc s’attendre à un smartphone très à l’aise dans toutes les situations. En navigation, le Mi 11 Lite 5G est — on l’a dit — ultraréactif. Il passe sans problème d’une application à une autre, et se montre même particulièrement enthousiasmant pour du jeu. Sur notre habituel Genshin Impact, on pourra opter pour des graphismes « Moyens » et du 60 images par seconde, ou « Élevés » et 30 images par seconde. On peut éventuellement combiner les deux, mais au risque de brutales chutes de framerate.

Logiciel : MIUI 12 toujours aussi agréable

Promis, on ne va pas vous refaire tout le couplet habituel et évacuer le plus rapidement possible cette partie du test. Il faut dire que je n’ai rien à ajouter à ce que j’ai déjà dit maintes fois à propos de MIUI 12. À savoir qu’il s’inspire toujours autant d’iOS, mais qu’il offre également de nombreuses manières de personnaliser son expérience.

Le Mi 11 Lite 5G est livré avec Android 11, et intègre les mises à jour de sécurité de février 2021. Ça commence à faire un peu daté ; on espère que Xiaomi réagira rapidement pour se mettre à niveau. Le téléphone intègre bien sûr les DRM Widevine L1 pour la lecture de contenus vidéo HD sur les plates-formes.

Aucune fonctionnalité phare ne manque à l’appel. Mode sombre, bien-être numérique, écran Always-On, navigation gestuelle et j’en passe : tout y est… y compris l’armada habituelle de bloatwares et les occasionnelles publicités qui viennent se cacher dans quelques menus de l’interface (nous n’en avons rencontré que lors de l’installation d’un fichier APK). Au total, nous avons dénombré 18 applications préinstallées. C’est beaucoup, beaucoup trop. Par chance, toutes — sans exception — peuvent être désinstallées (et en bloc, s’il vous plaît). 

Autonomie : le talon d’Achille

Si vous attendez de votre smartphone qu’il supporte au moins deux jours d’utilisation, peut-être devriez-vous d’office détourner le regard. En 90 Hz permanents, le Mi 11 Lite 5G ne tiendra qu’une journée (complète).

Dans le détail, nous avons débranché notre exemplaire de test mardi dans l’après-midi, et l’avons laissé à moins de 10% d’autonomie en nous couchant le mercredi soir. Le jeudi matin, il aura encore assuré une petite 30 minutes d’utilisation avant de rendre l’âme. 

Il nous faut vous signaler que l’utilitaire de gestion de l’autonomie semble avoir rencontré un petit problème au niveau de la comptabilisation du temps d’écran effectif, qui nous semble totalement sous-estimé sur cette capture d’écran. D’après mes estimations, j’ai utilisé mon smartphone entre 5h et 5h30 au total, sur une veille avoisinant donc les 38h. 

Bien entendu, vous pouvez vous attendre à pouvoir obtenir une journée et demie d’autonomie si vous conservez une fréquence de 60 Hz. Mais avouons qu’on passerait à côté de l’un des atouts de ce Mi 11 Lite 5G.

Dans tous les cas, le bloc de recharge fourni vous permet de passer de 0 à 100% d’autonomie en 60 minutes tout rond. En 30 minutes sur secteur, vous aurez déjà regagné 67%. De quoi compenser une endurance un peu juste, peut-être.

© Pierre Crochart pour Clubic

Photographie : un photophone volontaire

Le Mi 11 Lite 5G tient-il la comparaison avec son illustre modèle au chapitre de la photo ? Ne nous emballons pas.

Techniquement, d’abord, ce petit frère se veut logiquement plus modeste. Il embarque, certes, un capteur de 64 mégapixels, mais gardons aussi en tête les autres caractéristiques les plus importantes en photographie : la taille du capteur (1/1.97") et celle des photosites (1.4 µm après pixel-binning). 

Mais rassurez-vous, il offre une prestation de très bonne qualité pour son tarif, et surtout une belle polyvalence — même en l’absence de téléobjectif.

© Pierre Crochart pour Clubic

Grand-angle : des superbes photos au quotidien

En journée, le Mi 11 Lite 5G se montre un allié fidèle pour immortaliser son quotidien. Son capteur grand-angle offre des prises de vue très soignées ; toujours bien exposées et au contraste (trop ?) marqué.

© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Parfois le traitement s’emballe un peu, question saturation. Surtout dans les teintes vertes, poussées au-delà du réalisme.

Ceci étant dit, on applaudit le piqué général de cette optique, qui offre une image parfaitement nette et détaillée sur presque toute la surface.

© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Comme d’habitude avec ce genre de capteur, il est possible d’opter pour un mode 64 mégapixels, qui annule donc la fonctionnalité du pixel-binning. On se retrouve donc avec des images plus permissives au niveau du recadrage, mais dont les photosites sont plus petits (0.7 µm contre 1.4 µm pour les clichés 16 mégapixels). En bref : il est préférable d’éviter, car on y perd énormément en détail et en microcontraste.

16 MP / 64 MP © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Enfin, les capacités HDR du Mi 11 Lite 5G sont très honnêtes, surtout dans les ombres où on constate clairement les détails qui ont pu être récupérés par l’algorithme.

HDR Off / HDR On © Pierre Crochart pour Clubic

Ultra grand-angle : quelques problèmes de colorimétrie

Avec ses seuls 8 mégapixels et sa taille ridicule (1/4.0"), on n’attend pas grand-chose de l’ultra grand-angle. À raison : il permet, certes, de jouer avec le champ de vision pour immortaliser des paysages, mais il souffre d’une définition trop faible pour mériter des louanges.

© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Plus grave, la colorimétrie et surtout sa continuité avec le capteur grand-angle n’est pas du tout satisfaisante. Avec ce module, on observe que le bleu tire vers le magenta, et que le vert perd de son éclat. Aussi, le piqué est ici davantage une vue de l’esprit qu’un véritable concept.

© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Enfin, en HDR, l’ultra grand-angle semble avoir un comportement étrange. Certes l’histogramme est rééquilibré (les hautes lumières remises dans les rails notamment), mais les blancs sont bizarrement rehaussés sans que l’on comprenne bien la démarche.

HDR Off / HDR On © Pierre Crochart pour Clubic

Zoom : merci le capteur 64 mégapixels

Comme sur le Mi 11 ou encore le Samsung Galaxy S21, le Mi 11 Lite 5G n’a pas véritablement de téléobjectif. Mais il se sert de son grand-angle et de ses 64 mégapixels pour grossir l’image sans que sa qualité ne soit trop détériorée.

Zoom 2x © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 5x © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 10x © Pierre Crochart pour Clubic

Une méthode qui s’illustre ici de façon plutôt propre, même s’il faudra se retenir d’aller jusqu’à un zoom 10x, où les artefacts visuels sont très, très vilains.

Zoom 10x © Pierre Crochart pour Clubic

Même en 2x, on voit que le contraste et la netteté ont été augmentés artificiellement pour compenser la perte de qualité. Mais, sur l’écran du téléphone, cela reste très exploitable. Comme souvent, on préférera d’ailleurs observer ses clichés sur son smartphone plutôt que sur grand écran, où le vernis s’écaille bien plus vite.

Zoom 5x © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 10x © Pierre Crochart pour Clubic

Portrait & macro : le bon élève

Le capteur photo principal du Mi 11 Lite 5G s’en sort très bien dans l’exercice du portrait. Le détourage est de qualité et le flou très naturel. Par contre, on observe que la netteté est un peu agressive, et fait beaucoup ressortir les imperfections de la peau. Bien sûr, des filtres d’IA peuvent vous lisser la caboche pour réduire l’honnêteté de ce miroir virtuel.

© Pierre Crochart pour Clubic

Sur des objets ou animaux, le smartphone mérite aussi les honneurs. Même sur un plan volontairement piège, où les rayons d’une roue de vélo produisent quelques erreurs de jugement.

© Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Le capteur photo avant, lui, produit l’effet inverse du module arrière : un excès de lissage de la peau (et au passage un petit blanchiment de la carnation). La raison est simple : le filtre « embellissement » est activé par défaut, et réglé à 6/10. Toujours est-il que la découpe et le flou restent, eux, de très bonne qualité.

© Pierre Crochart pour Clubic

Avec son capteur télémacro, le Xiaomi Mi 11 Lite 5G force le respect en la matière. Il permet de ne pas avoir à coller son smartphone à son sujet pour faire la mise au point, et celle-ci est d’ailleurs automatique ! Trop rare sur le marché actuel. D’autant que le résultat est assez flatteur, même si 5 mégapixels restent beaucoup trop peu pour rendre justice à une aussi jolie fleur.

© Pierre Crochart pour Clubic

Nuit : très à l’aise dans l’obscurité

Que ce soit en intérieur ou en extérieur, le Xiaomi Mi 11 Lite 5G a l’œil vif, une fois la nuit tombée. 

Ultra grand-angle (Auto / Nuit) © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle (Auto / Nuit) © Pierre Crochart pour Clubic

Sans aucune surprise, l’ultra grand-angle est un peu à la traîne dans l’exercice. Ses caractéristiques techniques ne lui permettent pas de capter suffisamment de lumière. Même avec le mode nuit, qui ne peut effacer tout le bruit apparu conséquemment à la hausse drastique de la sensibilité ISO.

Ultra grand-angle (Auto / Nuit) © Pierre Crochart pour Clubic
© Pierre Crochart pour Clubic

Le grand-angle, en revanche, est à l’aise même en mode automatique. Bien sûr, les meilleurs résultats sont obtenus via le mode nuit, qui permet de récupérer une balance des blancs plus neutre, et une exposition mieux posée — tout en réduisant le bruit dans l’image. 

Ultra grand-angle (Auto / Nuit) © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle (Auto / Nuit) © Pierre Crochart pour Clubic

Vidéo : un smartphone polyvalent

Avec le Mi 11 Lite 5G, vous pouvez filmer en 4K à 30 images par seconde. Un mode qui offre des films plutôt convaincants, même si le bitrate n’est pas tout à fait suffisant pour obtenir une image pleinement convaincante. On obtient toujours des résultats plus exploitables en 1080p à 60 images par seconde pour le moment.

Notez que l’ultra grand-angle peut aussi être mis à profit en tournage, mais en 1080p30 uniquement. Et au vu de la piètre qualité des rushs obtenus, on vous aviserait plutôt de passer votre tour.

Uniquement numérique, la stabilisation fait un travail très honnête pour amoindrir l’impact de vos déplacements. Il est toujours préférable de se doter d’un stabilisateur externe, type gimbal, pour obtenir d’encore meilleurs résultats.

Xiaomi Mi 11 Lite 5G : l’avis de Clubic

Et oui, encore un téléphone Xiaomi qui s’en tire avec une note généreuse. Mais que voulez-vous, ils savent y faire. Même si leur approche consistant à noyer la concurrence sous une tonne de téléphones interchangeable est hautement discutable, il faut avouer que, pris individuellement, ils ont tous un petit quelque chose qui les fait sortir du lot.

Ce petit quelque chose, dans le cas du Mi 11 Lite 5G, c’est clairement son écran et son processeur. L’un est parfaitement calibré et offre une réactivité de tous les instants, l’autre permet de se lancer dans n’importe quelle tâche sans avoir à rougir face à un appareil haut de gamme.

N’oublions pas aussi cet indéniable atout du design ! Rappelons-le : le Mi 11 Lite 5G est le smartphone le plus fin actuellement sur le marché. De quoi donner du grain à moudre aux poids lourds de l’industrie, qui devraient commencer à regarder avec inquiétude ce qu’un smartphone vendu 399€ est capable de faire, en 2021.

Xiaomi Mi 11 Lite 5G

9

Doté d’un écran 90 Hz superbement calibré et aussi lumineux qu’un smartphone haut de gamme, le Xiaomi Mi 11 Lite 5G offre une prestation très convaincante pour son prix. Seule ombre au tableau : son autonomie qui n’assure qu’une journée aux utilisateurs les plus frénétiques.

Les plus

  • Le smartphone le plus fin du marché
  • Ultra léger (159 grammes)
  • Écran 90 Hz lumineux et bien calibré
  • Des performances de haut vol
  • Chargé en 1h chrono
  • Les photos au grand-angle
  • La partie sonore de qualité

Les moins

  • Une journée d’autonomie seulement
  • Toujours autant d’applications préinstallées
  • Pas de certification IP

Design 9

Écran 10

Performances 9

Autonomie 7

Photographie 8

Test réalisé sur un smartphone prêté par le constructeur.

Modifié le 30/04/2021 à 16h53
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
24
20
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Electronic Arts annonce son événement estival et snobe l'E3 2021
WD Blue 1 To : boostez votre PC avec ce SSD M.2 à moins de 100€ sur Amazon
Cette double clé USB SanDisk Ultra 256 Go est vraiment pas chère sur Amazon
Android : Oppo envisagerait de proposer 4 années de mise à jour
Test de Subnautica Below Zero : la profondeur des grands jeux
Kodi 19.1 est dispo : des correctifs à gogo, de la vidéo au réseau
Un Porsche Macan tout électrique à venir, à côté d'un nouveau modèle thermique
Sony WF-1000XM3 : le top des écouteurs sans fil au meilleur prix sur Amazon
Faux avis Amazon : la firme bannit les produits Aukey de son catalogue
Smartphone pas cher : le Xiaomi Redmi 9A passe à moins de 100€ sur Amazon
Haut de page