🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Qualcomm dévoile enfin les Snapdragon 8+ Gen 1 et Snapdragon 7 Gen 1 : un nouveau tournant pour les smartphones Android ?

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
20 mai 2022 à 14h00
9
Snapdragon 8+ Gen 1 Snapdragon 7 Gen 1 © © Qualcomm
© Qualcomm

Le géant américain Qualcomm organise aujourd’hui une conférence destinée à nous présenter ses nouveautés en matière de chipsets mobiles. Après le Snapdragon 8 Gen 1 déjà bien installé dans le paysage des smartphones Android, on découvre deux nouvelles références que l'on a déjà hâte de tester.

On avait presque vu juste. Finalement, le nouveau SoC de Qualcomm ne s’appelle pas « Snapdragon 8 Gen1+ » mais « Snapdragon 8+ Gen 1 ». On s’en remettra. Mais toujours est-il que l’entreprise promet de belles choses avec ses puces dernier cri. Et, notamment, avec son Snapdragon 7 Gen 1 qui pourrait occuper une place de choix parmi les smartphones de milieu de gamme.

Snapdragon 8+ Gen 1 : toujours plus haut, toujours plus fort !

C’est inscrit sur son état civil. Le Snapdragon 8+ Gen 1 est un 8 Gen 1 dopé aux hormones. Comme les modèles 888+ ou 865+ avant lui, ce nouveau SoC a pour mission de pousser les curseurs des performances toujours plus loin.

Figurant déjà parmi les plateformes les plus puissantes du marché, le Snapdragon 8 Gen 1 voit ici ses fréquences d’horloges poussées dans leurs retranchements. Si la finesse de gravure n’évolue pas (on reste en 4 nm, mais cette fois chez TSMC plutôt que Samsung), Qualcomm promet un gain de 10 % de performances sur le GPU Adreno 730 et une efficience énergétique en hausse de 30 %. Suffisant, d’après le constructeur, pour nous promettre environ 1 heure de jeu supplémentaire par rapport à un Snapdragon 8 Gen 1.

Snapdragon 8+ Gen 1 © © Qualcomm
© Qualcomm

Côté CPU, on conserve une configuration à 8 cœurs. Mais les fréquences ont une nouvelle fois été accélérées de 10 % et l’efficience de 30 %. Ce qui nous donne, dans le détail, 1 cœur cadencé à 3,19 GHz, 3 cœurs à 2,75 GHz et 4 cœurs à 1,80 GHz.

Dans le même ordre d’idées, la puce se dote de la dernière mouture du Qualcomm AI Engine, offrant des performances en hausse de 20 % sur les tâches impliquant l’IA.

Aucun changement à noter côté modem ou du processeur d’images en revanche. On restera sur un modèle X65 compatible avec les ondes millimétriques de la 5G, et le Wi-Fi 6E d’un côté, et un Qualcomm Spectra de l’autre. Une différence reste notable par rapport au 8 Gen 1 : la puce est désormais compatible Bluetooth 5.3.

Snapdragon 8+ Gen 1 © © Qualcomm
La fiche technique complète du Snapdragon 8+ Gen 1 © Qualcomm

Snapdragon 7 Gen 1 pour redynamiser le milieu de gamme

C’est un fait : Qualcomm perd de plus en plus de terrain chaque année face à son rival MediaTek. Toujours plus féroce, ce dernier fournit maintenant d’excellents SoC aux OEMs qui cherchent à lancer des smartphones performants à bas coût.

Mais voilà la riposte qui s’organise. Avec le Snapdragon 7 Gen 1, Qualcomm compte bien partir au front et se couper une belle tranche du gâteau.

Prenant la suite du Snapdragon 780 5G, ce nouveau SoC adopte une gravure en 4 nm et se dote d’un CPU 8 cœurs (jusqu’à 2,4 GHz) et d’un GPU sur lequel Qualcomm a été chiche en détail, mais qui se veut 20 % plus véloce que le précédent modèle. Le smartphone s’accompagne en outre de toute la suite Snapdragon Elite Gaming, garantissant une latence minime et un rendu HDR lorsque cela est possible.

Snapdragon 8+ Gen 1 Snapdragon 7 Gen 1 © © Qualcomm
© Qualcomm

En termes de connectivité, ce n’est même plus une question. Le Snapdragon 7 Gen 1 offre une pleine compatibilité à la 5G, ondes millimétriques comprises. Le modem X62 5G promet un débit théorique maximum de 4,4 Gbps (10 Gbps pour le SD 8+ Gen 1) et un ensemble de fonctionnalités visant à réduire la consommation énergétique en permutant automatiquement de la 5G à la 4G lorsque l’accès à ces bandes n’est pas nécessaire.

La puce permet aussi de profiter d’un Bluetooth 5.3, ainsi que d’un Wi-Fi 6E sur un débit maximum de 3,6 Gbps.

Le Snapdragon 7 Gen 1 autorise en outre l’utilisation d’un écran FHD+ cadencé à 144 Hz, ou QHD+ à 60 Hz. Pour ce qui est de la partie photo, l’ISP Qualcomm Spectra prend en charge les capteurs jusqu’à 200 mégapixels et la prise de vidéo en 4K HDR à 30 images par seconde.

Snapdragon 7 Gen 1 spec sheet © © Qualcomm
La fiche technique complète du Snapdragon 7 Gen 1 © Qualcomm

Quels seront les premiers smartphones à en profiter ?

Sans expliciter quels modèles en particulier profiteront de ses nouvelles puces, Qualcomm indique d’ores et déjà que ASUS ROG, Black Shark, HONOR, iQOO, Lenovo, Motorola, Nubia, OnePlus, OPPO, OSOM, realme, RedMagic, Redmi, vivo, Xiaomi et ZTE sont tous en train de concevoir des smartphones équipés soit d’un Snapdragon 8+ Gen 1 ou Snapdragon 7 Gen 1.

Samsung ne fait pas partie de la liste, mais on sait déjà qu’au moins l’un de ses deux nouveaux smartphones pliants, le Galaxy Z Flip 4, sera équipé d’un Snapdragon 8+ Gen 1 grâce à un premier benchmark encourageant.

Du reste, Qualcomm indique que certains modèles de smartphones dotés de ses SoC flambant neufs arriveront au troisième trimestre 2022. Quel sera le premier à passer entre nos mains ? On vous laisse faire vos paris en commentaires.

Source : communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
Sleepy
As-t-on vraiment besoin de 40 marques de smartphones différentes (en plus toutes usant du même OS) quand on commence à faire face à de grosses pénuries de matériaux ?
ultrabill
Quand 1 milliard de personnes souhaite chacune 1 smartphone, qu’il y ait 10 ou 40 marques n’a aucun impacte sur la pénurie : il faut fournir 1 milliard de smartphones.
SlashDot2k19
Oui on pourrait tout rassembler sous 1 marque et s’inscrire sur une liste pour une demande de smartphone…
pagnelli
La révolution viendrait d’un support de Windows 11 arm en mode écran clavier souris externes via un câble USB C…<br /> Qu’en pensez-vous ?
toug19
Attention ce n’est pas parce que votre téléphone utilise la même puce qu’un autre qu’il sera aussi performant. Coté Android, je pense que qualcomm fournit une grosse partie du code, la marque ne fait que rajouter son interface graphique et personnalisation. Par contre coté modem, pour utiliser toutes les bandes (notamment millimétrique), il faut un bon PCB prévu pour ça, puis une certification GCF. Autant vous dire que bon nombre de fabricant limite le travail.
Pernel
J’en dis que ça n’a rien de révolutionnaire ^^
Sleepy
Pas forcément, il y a eu des problèmes avec les Iphone et les consoles/carte graphiques de nouvelles générations…
Garden_Dwarf
Et tout ça, on le refroidit comment ?
ultrabill
Et on appellerait ça « Continuum »
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Samsung Galaxy Watch 5 et 5 Pro : on connaît leur prix, et elles subissent l'inflation de plein fouet
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Nothing phone (1) : pas encore présenté officiellement, vous pouvez déjà le précommander
Le POCO F4 et le POCO X4 GT arrivent avec de nouveaux processeurs et des prix contenus
iOS 16 : cette évolution du système de sauvegarde des données d'un iPhone était très attendue !
Apple publie la bêta 2 d'iOS 16 : voici les nouveautés qui débarqueront sur votre iPhone
La voix de vos aïeux survivra grâce à l'IA d'Alexa
Tensor 2, pas de fulgurance à venir pour le processeur des Pixel 7 Pro ?
OnePlus : cette mise à jour corrige d'importants bugs sur les produits phares de la marque
iOS 16 : on connaît désormais la date de sortie de la bêta publique
Haut de page