Test Asus Zenfone 9 : a-t-il les armes pour devenir le meilleur smartphone compact ?

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
28 juillet 2022 à 15h30
5
Asus Zenfone 9

C'est avec un léger retard par rapport à l'an dernier qu'Asus nous dévoile son Zenfone 9. Un digne successeur au Zenfone 8 qui, l'an dernier, créait la surprise avec son format compact et sa fiche technique sans compromis.

Un nouveau smartphone qui, cette fois, n'arrive pas accompagné d'un modèle « Flip » à caméra rotative. C'est acté : l'expérience du format compact a été une réussite pour Asus, qui laisse (« pour le moment ») désormais le champ libre au ROG Phone 6 sur le segment des smartphones aux mensurations XXL.

Asus Zenfone 9
  • Un nouveau design audacieux et réussi
  • Ce format compact irrésistible
  • Des performances imbattables
  • De gros progrès en autonomie
  • Très à l'aise pour les photos et vidéos du quotidien
  • Une prise jack sur un téléphone haut de gamme
  • Pas de recharge sans-fil
  • Recharge filaire un peu lente (entre 1h40 et 2h)

Test réalisé sur un smartphone prêté par le constructeur.

Asus Zenfone 9 : la fiche technique

Une nouvelle fois, Asus se donne les moyens de ses ambitions. Reluisante, la fiche technique du Zenfone 9 laisse envisager un smartphone qui donnera son meilleur en toute circonstance. Suffisant pour justifier un prix d'entrée en nette hausse (799€, contre 699€ sur le Zenfone 8) ? Vérifions cela dans notre test complet.

Fiche technique Asus Zenfone 9

Résumé

Taille de l'écran
5,9mm
Mémoire interne
256 Go, 128 Go
Processeur
Snapdragon 8+ Gen 1
GPU
Adreno 730
Mémoire vive (RAM)
8 Go, 16 Go
Capacité de la batterie
4300 mAh
Compatible 5G
Oui

Caractéristiques techniques

Système d'exploitation
Android
Version du système d'exploitation
Android 12
Surcouche Android
ZenUI
Assistant vocal
Google Assistant

Affichage

Taille de l'écran
5,9mm
Type d'écran
AMOLED
Définition de l'écran
2400 x 1080 pixels
Taux de rafraîchissement
120Hz
Densité de pixels
445 ppi
Écran HDR
Oui

Mémoire

Mémoire interne
256 Go, 128 Go
Stockage extensible
Non

Performance

Processeur
Snapdragon 8+ Gen 1
Finesse de gravure
4nm
Nombre de cœurs CPU
8 cœurs
Fréquence CPU
3,2GHz
GPU
Adreno 730
Mémoire vive (RAM)
8 Go, 16 Go

Batterie

Capacité de la batterie
4300 mAh
Batterie amovible
Non
Recharge sans-fil
Non
Charge rapide
Oui
Puissance de la charge rapide
30W

Appareil Photo

Nombre de caméras (avant & arrière)
3
Définition du / des capteur(s) arrière
50 Mpx ; 12 Mpx
Définition du / des capteur(s) avant
12 Mpx
Enregistrement vidéo
4K60 fps
Stabilisateur caméra
Mécanique
Flash arrière
LED
Flash Frontal
Non
Taille des photosites objectifs arrière
2 µm ; 1.4 µm
Taille des photosites objectifs frontaux
1.12 µm
Ouverture objectif photo arrières
f/1.9 ; f/2.2
Ouverture objectif photo frontaux
ƒ/2.45
Zoom Optique
Non

Réseau

Carte(s) SIM compatible(s)
Nano-SIM
Compatible double SIM
Oui
Compatible 5G
Oui

Connectivité

Wi-Fi
ax (6E)
Bluetooth
5.2
NFC
Oui
GPS
Oui

Equipement

Type de connecteur
USB-C
Lecteur biométrique à empreinte digitale
Oui
Capteur de reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale 2D
Acceleromètre
Oui
Gyroscope
Oui
Capteur de lumière ambiante
Oui
Prise Jack
Oui
Nombre de haut-parleurs
2

Caractéristiques physiques

Hauteur
146,5mm
Largeur
68,1mm
Epaisseur
9,1mm
Poids
169g
Certification IP
IP68

Dans sa boîte, le Zenfone 9 s'accompagne d'une coque de protection rigide, d'un adaptateur secteur 30 W et d'un câble USB-C vers USB-C.

Design : de nets progrès

Le Zenfone 8 n'était pas un mauvais bougre. Mais diantre qu'il était ennuyeux. Visuellement parlant, s'entend. Disponible uniquement en noir, et présenté dans un design très classique, il avait toutes les peines du monde à sortir du lot. Un vilain souvenir, balayé immédiatement par un Zenfone 9 qui s'affirme.

Asus Zenfone 9

Toujours aussi compact et léger (169 grammes), le Zenfone 9 ne renie pas la nouvelle philosophie du constructeur. Tout doit pouvoir se faire à une main. Un gouvernail aussi bien pour le design de l'appareil que pour la partie logicielle qui sera abordée plus bas.

Aussi, le Zenfone 9 ne propose pas de capteur d'empreintes intégré sous l'écran. Trop difficile à atteindre, d'après Asus, qui préfère continuer d'utiliser le bouton de mise sous tension à cet effet. Ce dernier sert également de « SmartKey » sur laquelle on peut configurer nombre de raccourcis.

Asus Zenfone 9

Plutôt épais (8,5 mm), le mobile tient parfaitement en main. Et c'est aussi grâce à des bordures désormais planes, et à un revêtement dorsal conçu dans un nouveau polymère aussi résistant au tâches que doux sous les doigts.

Asus mise plus gros sur la photo cette année, et ça se voit. Le smartphone intègre deux gigantesques capteurs dans l'angle supérieur gauche. Le premier (le grand-angle) est d'ailleurs plus proéminent. Chose qui s'explique par la présence d'un stabilisateur gimbal — comme dans le vivo X80 Pro.

Asus Zenfone 9

Cette année, on retrouve avec plaisir la prise jack 3,5 mm et deux haut-parleurs de bonne facture. L'écran est par ailleurs protégé par un verre Gorilla Glass Victus de dernière génération, et le tout est certifié IP68 contre la poussière et les immersions accidentelles pendant 30 minutes.

Asus Zenfone 9

Écran : une petite dalle lumineuse et réactive

Ce n'est pas du côté de l'écran qu'il faut chercher les nouveautés les plus époustouflantes du Zenfone 9. En fait, le smartphone profite de la même dalle que l'an dernier, avec sa définition Full HD+, sa compatibilité HDR10+ et sa fréquence de rafraîchissement de 120 Hz.

Asus Zenfone 9

Côté spécificités, il nous faut une nouvelle fois nous fier au bon vouloir du constructeur, qui annonce une luminosité dépassant les 1000 nits et une couverture du gamut DCI-P3 dépassant les 112%. À l'œil nu, nous modérons toutefois ces promesses : l'écran est — comme l'an dernier — un peu trop bleu par défaut et nécessite d'être réchauffé dans les réglages pour obtenir un blanc plus proche des 6500K.

Ceci étant dit, les couleurs sont effectivement vives, sans que la saturation paraisse excessive. Le contraste est quant à lui idéal (OLED oblige), et la luminosité suffisante pour un usage confortable en extérieur (et en plissant un peu les yeux malgré tout).

Asus Zenfone 9

L'écran du Zenfone 9 n'est pas LTPO, ce qui signifie qu'il ne peut pas gérer dynamiquement sa fréquence d'affichage. Un mode « automatique » est bien au programme, et doit basculer automatiquement la fréquence entre 60 et 120 Hz. Or d'après nos observations et les outils de développement d'Android, celle-ci reste le plus souvent à 90 Hz. Nous n'avons jamais constaté de passage à 120 Hz, et la fréquence ne descend à 60 Hz que sur les applications de messagerie. Un peu décevant.

Ce détail mis à part, le Zenfone 9 offre une expérience de navigation très confortable. Son écran très réactif, intégré dans un châssis qui favorise les interactions à une main, en font un téléphone que l'on aime manipuler au quotidien.

Asus Zenfone 9

Audio : des haut-parleurs qui se défendent

Pas de changement non plus du côté audio. Pour quoi faire ? Le Zenfone 8 était déjà excellent dans ce domaine, et on attend au moins la même prestation de son successeur.

Le smartphone propose deux haut-parleurs (12x16 mm et 10x12 mm) asymétriques qui diffusent un son plus que correct. Évidemment, les basses manquent toujours de représentation dans la réponse en fréquence. Mais les mediums et les aigus répondent présent pour donner du corps à n'importe quel contenu audio ou vidéo.

Asus Zenfone 9

La saturation n'apparaît que lorsque le volume dépasse les 60%, et le partenariat avec le Suédois DiRAC permet à Asus de proposer un égaliseur complet, gorgé d'options diverses.

Autre star du Zenfone 9 : sa prise jack, qui mettra des étoiles dans les yeux des audiophiles de l'assistance. Le smartphone est bien entendu compatible avec les périphériques Bluetooth, et autorise notamment la lecture de contenus HD grâce au codec AptX Lossless.

Asus Zenfone 9

Logiciel : le smartphone adapté à une utilisation à une main

ZenUI est une surcouche désormais bien rôdée. Basée sur Android 12, elle ne manque d'aucune fonctionnalité, et Asus prévoie toujours au moins deux années de mises à jour logiciel. Cela reste peu, surtout face à un Samsung ou un Google, mais il faudra s'en contenter. Les correctifs de sécurité, eux, devraient être assurés pendant au moins trois ans.

Asus Zenfone 9

On l'a dit, le Zenfone 9 ne manque pas de fonctionnalités permettant un usage confortable à une main. On trouvera bien sûr un mode dédié qui, par un simple glissement vers le bas de l'écran, abaisse l'interface pour faciliter l'accès aux icônes situées en haut de l'interface. Le bouton d'allumage (Smart Key) peut aussi être reconfiguré à l'envi afin de lancer l'application de son choix, ou simplement invoquer Google Assistant.

Des raccourcis gestuels sont aussi au rendez-vous. Par exemple, il sera possible de prendre une capture d'écran, ou lancer un enregistrement audio en tapotant deux fois le dos de l'appareil.

Asus Zenfone 9

Côté applis préinstallées, le Zenfone 9 est plutôt sage. On en compte qu'une poignée, et toutes sont désinstallables en quelques clics. De plus, il s'agit d'applications assez largement adoptées comme Facebook, Messenger ou Netflix.

Également présent sur le ROG Phone 6, Game Genie autorise tout un tas de réglages en jeu pour un confort accru. Se couper des notifications, augmenter la luminosité, accéder à des macros ou naviguer entre les différents modes de performance est à portée de doigts.

Sur ce point, Asus figure toujours parmi les constructeurs les plus soucieux de la durabilité de ses batteries. Le menu idoine regorge d'options permettant de la prolonger, notamment en bridant volontairement la charge au-delà de 80 ou 90%, ou en définissant des créneaux horaires où la recharge est active (pratique lorsqu'on recharge son téléphone de nuit).

Asus Zenfone 9

Performances : un véritable monstre de vitesse

Petit mais puissant. La formule est facile, mais on en attendait pas moins d'un mobile équipé du Snapdragon 8+ Gen 1. Le SoC dernier cri de Qualcomm, qui trouve également sa place dans le surpuissant ROG Phone 6, délivre une puissance astronomique — jamais vue jusqu'à présent sur Android.

Corrigeant les importants problèmes d'efficience énergétique relevés sur le Snapdragon 8 Gen 1, ce nouveau modèle offre en sus des performances encore plus impressionnantes. Notre modèle de test étant adossé à 16 Go de RAM LPDDR5, aucun ralentissement ne s'est fait sentir. À aucun moment, et qu'elle que soit la tâche entreprise.

Asus Zenfone 9 Bench

Que ce soit pendant notre protocole de test habituel, avec les applications de benchmarks usuelles, ou alors sur des jeux gourmands comme Diablo Immortal et Apex Legends Mobile, le Zenfone 9 ne bronche pas et permet même d'aller choisir les options graphiques les plus raffinées.

Autre atout du nouveau Asus : d'énormes efforts ont été faits sur le refroidissement de l'appareil. Si l'on n'atteint pas le degré de perfection du ROG Phone 6, le Zenfone 9 s'en sort à merveille pour conserver une température décente même en plein jeu — et même s'il fait actuellement une chaleur de tous les diables.

Asus Zenfone 9 Jeu

Autonomie : endurant, malgré sa petite taille

L'autonomie n'était pas le plus gros point fort du Zenfone 8. Mais, heureusement, Asus a fait quelques efforts cette année pour améliorer son bilan.

D'abord, le Snapdragon 8+ Gen 1 gère beaucoup mieux l'énergie nécessaire à alimenter le smartphone. De plus, la batterie passe à 4300 mAh, contre 4000 mAh sur l'ancien modèle. Au moins deux éléments qui joeunt un rôle concret dans l'endurance du smartphone, à conjuguer avec diverses optimisations réalisées dans le logiciel de l'appareil.

Asus Zenfone 9

De façon très concrète, pas d'inquiétude : le Zenfone 9 permet largement de tenir une grosse journée d'utilisation complète. Et ce en panachant consommation intensive de réseaux sociaux, lecture de vidéos en ligne en 5G comme en Wi-Fi, un peu de photo et quelques parties de jeux. Au total, sur une veille d'une trentaine d'heures, j'ai pu accumuler un peu plus de 6h de temps d'écran.

Le test d'autonomie de PC Mark, qui va simuler l'usage du téléphone jusqu'à ce que la batterie descende sous les 20%, lui accorde par ailleurs 13h5. Une autonomie proche de celle constatée sur des mobiles comme le realme 9 Pro+ ou le vivo V23 5G — à la fiche technique beaucoup moins reluisante que le Zenfone 9.

Asus Zenfone 9

Côté recharge en revanche, c'est la douche froide. Rechargeable, comme son aîné, à 30 W, le smartphone demande 2h pour être rechargé pleinement s'il est totalement à plat. En partant de 5%, cela vous demandera 1h40 environ.

Photo : un bon photophone

Les Zenfone se sont toujours bien défendus en photo. Bien sûr, ce ne sont pas les meilleurs de leur catégorie, et ce Zenfone 9 pèche rien qu'à la lecture de sa fiche technique sur l'absence de téléobjectif. Mais niveau qualité, nous n'avons pas grand-chose à redire du flagship d'Asus.

  • Capteur grand-angle Sony IMX766 de 50 Mpx (1/1.56" ; ƒ/1.9 ; 2 µm ; stabilisation gimbal
  • Capteur ultra grand-angle Sony IMX363 de 12 Mpx (1/2.55" ; ƒ/2.2 ; 1.4 µm ; autofocus et mode macro à 4 cm)
  • Capteur avant Sony IMX663 de 12 Mpx (1/2.93" ; ƒ/2.45 ; 1.22 µm)
Asus Zenfone 9 APN

Grand-angle

On le connait bien, le IMX766. Présent sur une immense majorité des smartphones Android de milieu et haut de gamme, il offre des clichés de très haute volée en pleine journée.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

L'exposition est parfaite, même dans des scénarios HDR, et le traitement est — comme d'habitude chez Asus — très naturel. Tout juste remarquerons-nous un contraste à peine rehaussé pour souligner les détails de l'image.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Les couleurs sont justes, et le point est toujours au bon endroit. Le piqué est par ailleurs excellent. D'ailleurs, on ne note quasiment aucune perte de détails dans les angles de l'image. Un excellent point.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Ultra grand-angle

Plus modeste, l'ultra grand-angle se défend malgré tout. Il faudra simplement lui pardonner des clichés plus froids que son grand frère, et une finesse d'affichage logiquement en baisse.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Ceci étant dit, le piqué reste excellent au centre de l'image. C'est naturel, on note quelques zones de flous aux quatre coins des photos.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Bonne idée empruntée à l'iPhone 13 Pro : l'ultra grand-angle du Zenfone 9 est pourvu d'un module d'autofocus et autorise donc la macrophotographie jusqu'à 4 cm du sujet.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Zoom

Vous connaissez la chanson. En l'absence de téléobjectif dédié, c'est le grand-angle qui est mis à profit en raison de sa grande résolution. Les 50 mégapixels du capteur sont utilisés afin de rogner dans l'image sans (trop) de perte.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x / Zoom 8x

Toujours raisonnable, Asus ne permet pas d'aller au-delà d'un zoom numérique 8x. Comme d'habitude, les résultats demeurent corrects en 2x, mais nous ne recommandons pas de vous aventurer plus haut. Ce serait prendre le risque d'obtenir des photos bruitées et mal dégrossies qui ne rendraient pas justice à leur sujet.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 8x
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Zoom 2x / Zoom 8x

Portrait

Le mode portrait du Zenfone 9 est excellent. Du moins si l'on se limite à des sujets humains. Sur des animaux, passe encore. Mais le smartphone semble avoir quelques difficultés à bien comprendre ce qu'on cherche à immortaliser lorsqu'on sort de ces cas de figure. Il faudra donc faire preuve de patience le cas échéant.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

La séparation du sujet de son arrière-plan est très effiace, et le détourage précis. On regrette qu'un filtre de beauté (désactivable) soit appliqué par défaut, et que ce mode mobilise forcément le zoom numérique 2x. On aurait apprécié avoir le choix.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Le module avant éprouve quelques difficultés à exposer correctement les visages, mais offre une bonne qualité d'image.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic

Nuit

On sait à quoi s'attendre du côté de la photo nocturne avec une telle configuration photo. Le pronostic est évident : seul le grand-angle permet de s'en sortir par le haut quand la lumière manque.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle

D'une belle taille et pourvu de grands pixels de 2 µm, il permet d'exposer correctement des scènes nocturnes. D'autant qu'Asus a depuis longtemps opté pour une activation automatique du mode nuit afin qu'on n'ait pas à se poser la question. Aussi, le gimbal permet de stabiliser la prise et donc de réduire la montée de la sensibilité ISO, source du bruit sur une image.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle

L'ultra grand-angle ne s'en sort pas si mal, à dire vrai. L'exposition est correcte, mais le petit capteur à toutes les peines du monde à faire le point et à conserver des détails. De plus, le bruit est omniprésent dans les zones sombres.

Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Ultra grand-angle
Asus Zenfone 9 test embargo © © Pierre Crochart pour Clubic
Grand-angle

Vidéo

Le Zenfone 9 permet de filmer en 8K à 24 images par seconde. Et, grâce au gimbal qui stabilise le capteur grand-angle, les résultats sont de haute volée.

Mais on préférera encore opter pour le mode 4K à 60 images par seconde pour profiter de la stabilisation mécanique et électronique. Les images sont magnifiques, même si l'on regrette de devoir se passer de l'EIS pour activer le mode HDR.

L'ultra grand-angle, enfin, peut lui aussi filmer en 4K à 60 i/s. Même s'il est plus modeste techniquement, il reste efficace pour immortaliser un joli panorama.

Asus Zenfone 9 : disponibilité, prix et concurrence

Annoncé ce jour, le Zenfone 9 sera disponible dans le commerce entre la mi-août et la fin août selon la configuration choisie. Il se lancera dans les coloris Midnight Black, Moonlight White (modèle testé), Sunset Red et Starry Blue.

  • 8+128 Go : 799€, disponible fin août pour les modèles rouge et bleu
  • 8+256 Go : 849€, disponible mi-août
  • 16+256 Go : 899€, disponible mi-août

À ce prix d'entrée de 799€, le Zenfone 9 n'a pas grand monde en face de lui. Si ce n'est l'iPhone 13 mini, à 809€, qui se range également dans la catégorie des compacts. On peut aussi retenir le realme GT 2 Pro, disponible à partir de 749€.

Asus Zenfone 9 : l'avis de Clubic

9

Le Zenfone 9 s'efforce de corriger les quelques détails qui avaient déplu sur l'ancien modèle. Le design est non seulement plus réussi, il est aussi très affirmé. Et ce, sans renier ce qui est désormais la marque de fabrique de la gamme : sa compacité.

Très agréable à manipuler au quotidien, le Zenfone 9 est aussi l'un des smartphones les plus performants de l'année. Grâce au Snapdragon 8+ Gen 1, il est d'une rapidité implacable, tout en faisant de nets progrès en autonomie. On met au défi quiconque d'en venir à bout en une seule journée d'utilisation.

S'il reste encore quelques efforts à faire du côté de la polyvalence en photo, le Zenfone 9 est au global un excellent smartphone. Possiblement le meilleur qu'Asus ait jamais conçu.

Les plus

  • Un nouveau design audacieux et réussi
  • Ce format compact irrésistible
  • Des performances imbattables
  • De gros progrès en autonomie
  • Très à l'aise pour les photos et vidéos du quotidien
  • Une prise jack sur un téléphone haut de gamme

Les moins

  • Pas de recharge sans-fil
  • Recharge filaire un peu lente (entre 1h40 et 2h)

Design 9

Écran 9

Performances 10

Autonomie 9

Logiciel 9

Photographie 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Kenobiwan
pfff déçu par ce tarif hors de prix… non mais sérieux je suis client depuis des années de zenfone qui sont bon par leur qualité, beau par leur design et restent malgré tout à prix intéressants. Les zenfone sont des téléphone peu connu sur le territoire français avec des tarifs entre 250 et 600€ max… les prix d’aujourd’hui mais arrêtez avec vos téléphones qui vont et dépassent les 1000€ ce n’est pas une course le but c’est d’en vendre !
Adavo
A force apple va devenir bon marche
Jendo80
J’éprouve le même sentiment. J’ai pour habitude de changer de marque à chaque renouvellement de téléphone… J’étais très tenté par la marque Asus et par ce Zenfone 9 - plus particulièrement- mais la grille tarifaire calme quelque peu! D’autant que l’ensemble des tests souligne des faiblesses au niveau du capteur photo… À ce prix, ça fait tâche.
Sampro
800€ la sauce<br /> J’attends de voir mieux
Silo1134
Vous dites avoir testé le 16go en blanc ?! seulement il ne semble exister sous cette configuration qu’en noir!! Aviez vous réellement 16go de RAM ou 8go??<br /> Je me questionne alors si les 16go sont vraiment nécessaires pour profiter pleinement de l’expérience de puissance du téléphone !!! Puisque apparement avec le modèle blanc à 8go vous avez été bluffé par sa fluidité et sa rapidité en toutes occasions<br /> Merci pour la réponse.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test REKT RGo : un fauteuil gaming qui mise tout sur l'ergonomie
Test Arctic Freezer 7 X : un premier prix du refroidissement pour assurer l'essentiel
Test MSI MEG CoreLiquid S360 : l'efficacité, le design et l'écran LCD 2,4'' en prime
Test Cooler Master MasterLiquid ML240L V2 RGB : nouvelle version cherche copie parfaite ?
Test be quiet! Pure Loop 280 : radiateur imposant pour un AiO plutôt bon marché
Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL36 : l'Américain baisse le tarif de sa DDR5, pas les performances
Test Oppo Find X5 Lite : un smartphone aussi performant que séduisant ?
Test be quiet! Shadow Rock 3 : une valeur sûre pour refroidir sans se ruiner
Test realme Narzo 50i Prime : sur tous les fronts, mais n'excelle nulle part
Test NZXT Kraken 120 : tout simplement le meilleur kit AiO 120 mm ?
Haut de page