Mate 30 : Huawei prêt à installer les Google Apps "en une nuit" si les sanctions étaient levées

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
20 septembre 2019 à 16h40
0
Huawei Mate 30 Pro
© Huawei

Huawei lançait hier les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro : deux smartphones de dernière génération, dont la sortie européenne est malheureusement suspendue au bon vouloir de Washington.

Et pour bien appuyer sur la responsabilité de l'administration Trump dans cette affaire, Richard Yu, P-.D.G de Huawei, s'est dit prêt à déployer les applications et services Google via OTA « en une nuit » sur les Mate 30 et Mate 30 Pro.

Des difficultés de vendre un smartphone dépourvu de Google

Après la conférence qu'il a tenue à Munich pour dévoiler ses nouveaux flagships, Richard Yu s'est confié lors d'une interview groupée accordée à plusieurs médias internationaux.

Le chef d'entreprise est notamment revenu sur les défis que représente le lancement d'un smartphone tournant sous Android (AOSP pour être précis), mais débarrassé de ce qui en constitue l'essence pour les utilisateurs : les services Google.

Si, sur scène, le représentant de Huawei a tenté de garder la tête haute en revendiquant des investissements massifs sur l'App Gallery - le magasin d'applications de la maison - il n'en est pas moins lucide sur la situation.


Une lucidité malgré tout teintée d'un certain optimisme. Pour Richard Yu, le bras de fer entre Washington et Pékin « endommage deux grandes nations ». Et d'ajouter qu'il s'attendait à une éventuelle résolution des griefs, un jour ou l'autre.

Un déploiement suspendu au bon vouloir américain

En réalité, Huawei n'aurait qu'à presser sur un bouton pour que les futurs possesseurs d'un Mate 30 ou Mate 30 Pro puissent bénéficier des applications et services Google.

C'est en tout cas ce qu'a affirmé, hier, Richard Yu, à un parterre de journalistes. Si les États-Unis devaient lever les sanctions qui pèsent sur le géant chinois, Huawei pourrait pousser l'installation des services et applications Google « en une nuit ».

Pas qu'il faille s'attendre à une résolution prochaine de la situation entre les deux pays. En réalité, tout porte à croire qu'elle pourrait s'éterniser. Mais les déclarations du chef d'entreprise illustrent bien la frustration qui doit régner au QG de Shenzhen.


Pour rappel, Huawei n'a fait hier que présenter ses Mate et Mate 30 Pro. Aucune date, ni précision concernant les pays dans lesquels ils seront disponibles n'ont été communiquées. De l'aveu des responsables presse interrogés sur place, la sortie des Mate de série 30 dans l'Hexagone n'est que « retardée ».

Source : Android Authority
9
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
scroll top