Le président de Microsoft s'en prend à Trump et à sa politique anti-Huawei

09 septembre 2019 à 18h52
0
Microsoft Logo

Brad Smith ne mâche pas ses mots quant à l'attitude des États-Unis envers Huawei. Il considère le bannissement de l'entreprise comme une décision « non-américaine » et reproche au gouvernement Trump d'être incompétent sur les questions technologiques.

Le constructeur chinois est depuis des mois limité dans ses relations commerciales avec les entreprises des États-Unis à cause de soupçons d'espionnage pour le compte du gouvernement chinois.

Une décision arbitraire sans fondement juridique

Brad Smith, qui occupe le poste de président de Microsoft, a récemment commenté la situation qui oppose l'administration Trump à Huawei. Pour lui, ce traitement réservé à l'équipementier est tout simplement « non-américain ».


Dans un entretien réalisé par Bloomberg, l'homme détaille son point de vue et explique en quoi ce bras de fer n'a pour lui aucun fondement juridique : « Souvent, on nous dit : "Si vous saviez ce que nous savions, vous seriez d'accord avec nous", et notre réponse est : "Super, montrez-nous ce que vous savez pour que nous puissions décider par nous-mêmes". C'est comme ça que fonctionne ce pays ».

Pour Microsoft, les entreprises tech devraient être associées aux procédures de régulation

Brad Smith continue son argumentaire en critiquant ouvertement Donald Trump et en pointant du doigt ses compétences limitées dans la gestion de pareil cas : « Dire à une entreprise de technologie qu'elle peut vendre des produits, mais pas acheter un système d'exploitation ou des puces, c'est comme dire à une entreprise hôtelière qu'elle peut ouvrir ses portes, mais pas mettre des lits dans ses chambres d'hôtel ou de la nourriture dans son restaurant. Quoi qu'il en soit, vous avez mis en danger la survie de cette entreprise ».


Dans son livre Tools and Weapons: The Promise and the Peril of the Digital Age, le président de Microsoft donne ses solutions pour résoudre de tels conflits. Il encourage les gouvernements à collaborer plus activement avec les grandes entreprises, pour faire en sorte que les régulations mises en place par les États soient en accord avec le développement commercial des groupes technologiques.

Source : Neowin
13
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
ESET commercialise un antivirus dédié aux terminaux Linux
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
scroll top