Mate 30 Pro : tout ce que l’on sait du flagship qui risque de tout changer pour Huawei

Pierre Crochart Contributeur
18 septembre 2019 à 10h24
0
Huawei Mate 30 Pro
© Evan Blass

À moins de vivre dans une grotte, impossible que vous n'ayez pas eu vent des différends qui opposent Washington à Pékin. Véritable fusible dans cette affaire, Huawei doit aujourd'hui composer avec une énorme épée de Damoclès au-dessus de sa tête : le constructeur aura-t-il le droit de continuer à utiliser Android et les applications Google ? Et le cas échéant : pour combien de temps ?

Autant d'interrogations qui n'empêchent pas Huawei de suivre son calendrier. Jeudi 19 septembre, à 14h précises, le géant chinois présentera officiellement les Mate 30 et Mate 30 Pro : deux flagships haut de gamme qui cristallisent à eux seuls les dissensions sino-américaines.

Huawei Mate 30 Pro : que sait-on sur le flagship ?

Avant toute chose, penchons-nous sur la fiche technique supposée du nouveau fer de lance de Huawei. Comme d'habitude à quelques jours d'une conférence, il ne reste plus beaucoup de secrets à percer. L'essentiel des caractéristiques, comme son design, a fuité il y a plusieurs semaines déjà.

Le vaisseau amiral de Huawei se dotera du Kirin 990 : son SoC de toute dernière génération, gravé en 7 nm, compatible 5G et permettant la capture vidéo en 4K à 60 images par seconde.

Si l'on ignore encore quelle quantité de RAM sera incluse dans le Mate 30 Pro, ainsi que ses différentes configurations de stockage (UFS 2.1 ou 3.0 ?), diverses sources ont d'ores et déjà confirmé que le smartphone pourrait se recharger à 27 W via un socle sans-fil. Une première, précisons-le, qui vient ainsi voler la vedette au Xiaomi Mi 9, rechargeable « seulement » à 20 W sans-fil.

Huawei Mate 30 Pro
Un rendu officiel du Mate 30 Pro. © Evan Blass

Enfin, si la gamme « Mate » de Huawei n'a pas vocation à innover en photo (rôle dévolu à la gamme « P »), le smartphone se dotera bien de trois modules distincts.

D'après les premières informations à ce propos, le Mate 30 Pro afficherait même deux capteurs de belle taille à l'arrière. Un premier de 40 mégapixels standard de 1/1.55", et un second — grand-angle de 40 mégapixels également — de 1/1.7". Le troisième module inclura un télé-objectif (8 mégapixels) périscopique permettant un zoom 5x. Enfin, et c'est une excellente nouvelle pour la photographie en basse lumière, le Mate 30 Pro profitera de la même matrice RYYB que le P30 Pro.

Huawei Mate 30 Pro
Les capteurs photo du Mate 30 seront très grands. © GSM Arena

Un smartphone à large encoche pour la reconnaissance faciale 3D

Exactement comme pour le Mate 20 Pro, son successeur affichera une épaisse encoche à l'avant. L'objectif ? Y loger les différents capteurs permettant une reconnaissance faciale en trois dimensions — beaucoup plus sécurisée.

Du reste, Huawei renouvellera son attachement aux écrans incurvés qui, à l'instar du P30 Pro, rogneront sévèrement sur les bordures du smartphone. Ainsi, et malgré cette grossière balafre, le Mate 30 Pro disposera d'un ratio écran/corps des plus honorables.

Huawei Mate 30 Pro
© Evan Blass

Il faudra aussi retourner le smartphone pour en observer le changement le plus notable par rapport à la génération précédente : les modules photo sont désormais logés dans un cercle, remplaçant le carré de l'an dernier. Une option esthétique bien plus heureuse, si vous nous demandez notre avis.

Le Mate 30 Pro aura-t-il droit aux applications Google ?

C'est LA grosse interrogation en ce qui concerne ce flagship. Si Huawei a bien été en mesure d'installer Android sur son nouveau téléphone (rappelons que le système d'exploitation est open source), rien ne garantit qu'il sera en mesure de profiter des applications Google.

Pour preuve, le fait qu'un employé de Google émettait lui-même de sérieux doutes sur la question il y a encore quelques semaines. En cause ? Des tensions de plus en plus palpables entre Washington et Pékin autour des suspicions d'espionnages et autres imbroglios commerciaux.

Mais outre la présence ou non des applications Google (Gmail, Maps, YouTube, etc.) sur le Mate 30 et Mate 30 Pro, c'est la viabilité commerciale même d'un smartphone en étant dépourvu qui est remise en question. Si certains utilisateurs cherchent à se départir de l'emprise de Google sur leur smartphone (une option notamment offerte par LineageOS), la plupart des clients verraient d'un mauvais œil le fait de ne pas pouvoir accéder à ces applications et services devenus parties intégrantes de leur quotidien.

Huawei ne fait pas que dévoiler un nouveau produit jeudi. En réalité, c'est l'avenir même de l'entreprise sur le secteur du mobile qui se joue peut-être ici.
8 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top