Mate 30 Pro : tout ce que l’on sait du flagship qui risque de tout changer pour Huawei

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
18 septembre 2019 à 10h24
8
Huawei Mate 30 Pro
© Evan Blass

À moins de vivre dans une grotte, impossible que vous n'ayez pas eu vent des différends qui opposent Washington à Pékin. Véritable fusible dans cette affaire, Huawei doit aujourd'hui composer avec une énorme épée de Damoclès au-dessus de sa tête : le constructeur aura-t-il le droit de continuer à utiliser Android et les applications Google ? Et le cas échéant : pour combien de temps ?

Autant d'interrogations qui n'empêchent pas Huawei de suivre son calendrier. Jeudi 19 septembre, à 14h précises, le géant chinois présentera officiellement les Mate 30 et Mate 30 Pro : deux flagships haut de gamme qui cristallisent à eux seuls les dissensions sino-américaines.

Huawei Mate 30 Pro : que sait-on sur le flagship ?

Avant toute chose, penchons-nous sur la fiche technique supposée du nouveau fer de lance de Huawei. Comme d'habitude à quelques jours d'une conférence, il ne reste plus beaucoup de secrets à percer. L'essentiel des caractéristiques, comme son design, a fuité il y a plusieurs semaines déjà.

Le vaisseau amiral de Huawei se dotera du Kirin 990 : son SoC de toute dernière génération, gravé en 7 nm, compatible 5G et permettant la capture vidéo en 4K à 60 images par seconde.

Si l'on ignore encore quelle quantité de RAM sera incluse dans le Mate 30 Pro, ainsi que ses différentes configurations de stockage (UFS 2.1 ou 3.0 ?), diverses sources ont d'ores et déjà confirmé que le smartphone pourrait se recharger à 27 W via un socle sans-fil. Une première, précisons-le, qui vient ainsi voler la vedette au Xiaomi Mi 9, rechargeable « seulement » à 20 W sans-fil.

Huawei Mate 30 Pro
Un rendu officiel du Mate 30 Pro. © Evan Blass

Enfin, si la gamme « Mate » de Huawei n'a pas vocation à innover en photo (rôle dévolu à la gamme « P »), le smartphone se dotera bien de trois modules distincts.

D'après les premières informations à ce propos, le Mate 30 Pro afficherait même deux capteurs de belle taille à l'arrière. Un premier de 40 mégapixels standard de 1/1.55", et un second — grand-angle de 40 mégapixels également — de 1/1.7". Le troisième module inclura un télé-objectif (8 mégapixels) périscopique permettant un zoom 5x. Enfin, et c'est une excellente nouvelle pour la photographie en basse lumière, le Mate 30 Pro profitera de la même matrice RYYB que le P30 Pro.

Huawei Mate 30 Pro
Les capteurs photo du Mate 30 seront très grands. © GSM Arena

Un smartphone à large encoche pour la reconnaissance faciale 3D

Exactement comme pour le Mate 20 Pro, son successeur affichera une épaisse encoche à l'avant. L'objectif ? Y loger les différents capteurs permettant une reconnaissance faciale en trois dimensions — beaucoup plus sécurisée.

Du reste, Huawei renouvellera son attachement aux écrans incurvés qui, à l'instar du P30 Pro, rogneront sévèrement sur les bordures du smartphone. Ainsi, et malgré cette grossière balafre, le Mate 30 Pro disposera d'un ratio écran/corps des plus honorables.

Huawei Mate 30 Pro
© Evan Blass

Il faudra aussi retourner le smartphone pour en observer le changement le plus notable par rapport à la génération précédente : les modules photo sont désormais logés dans un cercle, remplaçant le carré de l'an dernier. Une option esthétique bien plus heureuse, si vous nous demandez notre avis.

Le Mate 30 Pro aura-t-il droit aux applications Google ?

C'est LA grosse interrogation en ce qui concerne ce flagship. Si Huawei a bien été en mesure d'installer Android sur son nouveau téléphone (rappelons que le système d'exploitation est open source), rien ne garantit qu'il sera en mesure de profiter des applications Google.

Pour preuve, le fait qu'un employé de Google émettait lui-même de sérieux doutes sur la question il y a encore quelques semaines. En cause ? Des tensions de plus en plus palpables entre Washington et Pékin autour des suspicions d'espionnages et autres imbroglios commerciaux.

Mais outre la présence ou non des applications Google (Gmail, Maps, YouTube, etc.) sur le Mate 30 et Mate 30 Pro, c'est la viabilité commerciale même d'un smartphone en étant dépourvu qui est remise en question. Si certains utilisateurs cherchent à se départir de l'emprise de Google sur leur smartphone (une option notamment offerte par LineageOS), la plupart des clients verraient d'un mauvais œil le fait de ne pas pouvoir accéder à ces applications et services devenus parties intégrantes de leur quotidien.

Huawei ne fait pas que dévoiler un nouveau produit jeudi. En réalité, c'est l'avenir même de l'entreprise sur le secteur du mobile qui se joue peut-être ici.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
fg03
Ce que je pense c’est que pas de Google dans un téléphone ça va faire du bien je pense<br /> Sinon pour ceux qui veulent du Google, Huawei jouera le jeu et ne livrera pas d’applis Google, parcontre ils feront tout pour que cela soit possible pour chacun de les installer et je ne vois pas trop comment Google pourra empêcher cela.
tfpsly
ils feront tout pour que cela soit possible pour chacun de les installer<br /> Si d’une autre source que le G.Play, oui impossible à bloquer l’installation.<br /> Mais (si le gouvernement et/ou la Justice américaine les y obligent) Google pourrait toujours bloquer l’accès au G.Play (d’où disponibilité des apps moins facile et surtout bien plus risquée) ainsi qu’à leur services (ça doit être possible de détecter le modèle de téléphone côté serveur, et de bloquer tous les services Maps, Calendar, GMail et co).<br /> Contourner cela demanderait de changer la signature du téléphone (pour simuler un modèle d’une autre marque), ce qui est plus difficile.
Nintendo_Street
Le gens ne sont pas débiles suffit de passer par autre chose que le playstore pour avoir accès aux applis google. Ca serait marrant après de voir les gens se détourner de google à cause de la sanction américaines. Si youtube est incontournable, il existe pour les autres services google une multitudes d’alternatives
zardos
De mon point de vue j’attends avec impatience un smartphone débarrassé des applis google et je suis bien d’accord à part youtube j’utilise toutes les autres alternatives opensource ou du marché et je vis très bien sans…
zeebix
Google n’as aucun intérêt à faire la chasse aux Huawei, ils vont juste ne rien faire et permettre l’utilisation de ses services. il suffira juste sans doute d’installer soit même les applications.<br /> Les US se tirent une balle dans le pied avec tout ça … un marché comme la Chine qui risque de passer à ses propres solutions et surement par la suite les proposer ailleurs … c’est complètement stupide.
Bicu
zardos:<br /> et je vis très bien sans…<br /> D’ailleurs, ils sont plusieurs centaines de millions à se passer totalement de Google et ce depuis plusieurs années.<br /> Comme quoi, il suffit d’en avoir la volonté, mais pour ça il faudrait déjà que l’Europe se débarrasse des (((étrangers))) qui la gouverne…
tfpsly
zeebix:<br /> Les US se tirent une balle dans le pied avec tout ça … un marché comme la Chine qui risque de passer à ses propres solutions et surement par la suite les proposer ailleurs … c’est complètement stupide.<br /> C’est déjà le cas. Google par exemple n’est toujours pas autorisé en Chine.
Freelog
Ça restera peu pratique tout de même pour l’utilisateur lambda s’il n’y a pas de Play Store. Sauf si Huawei propose une alternative intégrée. Après les utilisateurs avancés et autres geeks(j’en fait un peu partie car je suis développeur hihihi). Bref, on verra ce qui sera proposé par Huawei.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Facebook : le conseil de surveillance
Nouveau cycle de mises à jour pour Firefox, qui sortira une nouvelle version toutes les 4 semaines
Next40 : découvrez les 40 start-up destinées à former l'élite de la French Tech
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
🔥 Précommande FIFA 20 : un pack FUT 20 offert + le guide FIFA 20
🔥 Xiaomi Redmi Note 7 disponible à mois de 150€ !
Presque 10 ans après la Leaf, Nissan va bientôt dévoiler son nouveau concept 100% électrique
LastPass dans la tourmente après un bug qui pourrait avoir fait fuiter des mots de passe
The Last of Us Part II fera une apparition à la Madrid Games Week
Le design du prochain iPad Pro confirmerait un triple objectif photo
Haut de page