Ola dévoile les S1 et S1 Pro, des scooters électriques abordables offrant jusqu’à 180 km d’autonomie

19 août 2021 à 12h35
18
Ola S1 © Ola
Les différentes coloris disponibles / © Ola

Le fabricant indien Ola Electric vient de dévoiler deux scooters électriques : le S1 et le S1 Pro. Avec des designs sobres, colorés et de solides fiches techniques, les deux modèles pourraient séduire le marché international.

Le constructeur indique que les deux nouveaux scooters électriques seront d’abord lancés en Inde. Mais avec une capacité de production à hauteur de 10 millions de véhicules par an, les autres continents sont d’ores et déjà en ligne de mire.

D'excellentes autonomies

Si les Ola S1 et S1 Pro se ressemblent en apparence, leurs principales différences se situent au niveau de l’autonomie, de la vitesse maximale, des options de couleur et des modes de conduite.

Le modèle Ola S1 atteint une vitesse maximale de 90 km/h et affiche un temps de passage de 0 à 40 km/h de 3,6 secondes. Son autonomie maximale est de 121 km, pour une puissance de pointe de 8,5 kW.

De son côté, le S1 Pro est un peu plus puissant et peut toucher une vitesse de pointe de 115 km/h. Il revendique une accélération de 0 à 40 km/h en 3 secondes. Sa batterie offre une autonomie maximale de 181 km et la même puissance de 8,5 kW.

Ola S1 © Ola
© Ola

Bien que la batterie ne soit pas amovible, elle peut se recharger en 30 minutes environ. Il suffit de 18 minutes sur un chargeur rapide Ola pour obtenir une autonomie de 75 km. À domicile, la recharge avec un chargeur portable de 750 W prend environ 4,5 heures pour le S1 et 6,5 heures pour le S1 Pro.

Dernière différence, la variante S1 Pro est dotée de trois modes de conduite : Normal, Sport et Hyper (le S1 classique ne dispose que des modes Normal et Sport). D'après la marque, le mode Hyper permet d’améliorer l’accélération et d’offrir un temps de 0 à 60 km/h en 5 secondes. Cela dit, le modèle S1 n’est pas très loin derrière avec 0 à 60 km/h en 7 secondes.

Un design classique et un tarif agressif

La marque indienne mise sur des scooters au design sobre, élégant et très coloré. L’Ola S1 est disponible en cinq couleurs : blanc, jaune, rouge, noir et bleu ciel. De son côté, le S1 Pro en propose dix : les cinq couleurs du S1 mais aussi le rose et quatre nuances de noirs et de gris foncés.

La technologie n’est évidemment pas oubliée sur ces scooters électriques. Un écran tactile de sept pouces affiche le tableau de bord de l’appareil. Il est alimenté par le système d’exploitation MoveOS, un processeur de 8 cœurs, avec 3 Go de RAM, et il prend en charge la connectivité Wi-Fi, Bluetooth et 4G.

Des capteurs de proximité permettent aux scooters de détecter le conducteur ou la conductrice (surtout son smartphone ) lorsqu’il ou elle s’en approche, et de s’allumer automatiquement. Un système d’antivol est aussi inclus.

Les deux scooters peuvent s’appuyer sur divers modes plus ou moins pratiques au quotidien. Citons notamment le mode « marche arrière » qui facilite cette dernière ; et surtout le mode « Hill Hold ». Celui-ci détecte automatiquement les surfaces en pente et maintient le scooter en position. Le conducteur ou la conductrice n’a donc plus besoin d’actionner le frein à main ou de maintenir le scooter avec ses pieds.

Aucun calendrier précis n’a été dévoilé concernant une éventuelle commercialisation en France. Cela dit, les tarifs indiens indiqués sont très agressifs : le Ola S1 est tarifé à 1 100 €, le Ola S1 Pro à 1 500 € environ.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
18
17
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Londres : la plus grande entreprise de taxis privés sera 100 % électrique dès 2023
Pour le P.-D.G. de Toyota, le passage à la voiture électrique doit être progressif
Tesla met fin à son système de parrainage
BYD dévoile son prototype électrique Ocean-X d'une autonomie annoncée de 1 000 km
Cadillac écoule la production 2023 de sa Lyriq Debut Edition en seulement 19 minutes
Zero dévoile les mises à jour 2022 de ses motos électriques
Gen Z : Mike Horn concourra au rallye raid 2023 à bord d'une voiture hydrogène développée avec le CEA
Lucid annonce une meilleure autonomie que les Tesla pour sa Lucid Air Dream Edition
Toyota lève le voile sur son pick-up hybride Toyota Tundra
Waze, Coyote et TomTom n’indiqueront plus certaines présences des forces de l’ordre à partir du 1er novembre
Haut de page