CES 2021 : JBL, entre hommage haut de gamme et nouveautés pour sa gamme d'enceintes

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
08 janvier 2021 à 13h36
6
© JBL

JBL n'a pas uniquement présenté des casques et écouteurs lors du CES2021.

Ce fut, comme chaque année, le moment de dévoiler quelques produits haut de gamme, Hifi/Studio, via sa marque JBL Synthesis, ainsi que quelques enceintes plus grand public.

Duo Hifi néorétro

Produits haut de gamme, les SA750 et L100 Classic 75 sont respectivement un lecteur réseau/DAC/Amplificateur et une paire d'enceintes de salon.

Le SA750 est assez intéressant, car il constitue une sorte de retour de JBL dans le segment des électroniques de salon. Son design fait référence à d'anciens modèles de la marque, sortis dans les années 60, avec une
enveloppe tout en aluminium, des panneaux latéraux plaqués en Teck et une façade épurée.

© JBL

Le modèle dispose de 5 entrées RCA (entrées analogiques), 2 entrées optiques et 2 entrées co-axiales en RCA (entrées numériques), une sortie
préamplifiée en RCA, une entrée auxiliaire en Jack 3,5 mm, une sortie casque en Jack 3,5 mm et une sortie bornier en stéréo pour un raccordement sur enceintes. Mais surtout, le SA750 intègre une prise Ethernet et un module Wi-Fi, lui permettant de fonctionner en tant que lecteur réseau. JBL ne va pas très loin dans les détails à ce niveau, mais précise que le produit est compatible Chromecast, UPnP/DLNA, Airplay 2 et Roon Ready.

L'amplification en elle-même est de Classe G, une topologie intéressante et peu courante. Son grand avantage est de pouvoir utiliser plusieurs
rails de tension pour la polarisation des transistors afin de s'adapter à la
demande en puissance. Cette approche permet, sur la papier, de combiner les avantages de la classe A (bâtie sur la même base) et de la classe AB, sans leurs problèmes respectifs. Cela permet de garder la fameuse « musicalité » (toujours à prendre avec des pincettes) de la classe A sans sa consommation et sa dissipation thermique, tout en retrouvant l'efficacité énergétique de la classe AB, sans ses problèmes de distorsions de croisements (liés à son mélange de deux technologies d'amplification). La puissance est annoncée à 120 W par canal sous
8 Ohm, et 220 W par canal sous 4 Ohm, ce qui sera suffisant pour l'essentiel des enceintes du marché.

Produit haut de gamme et assez luxueux, le JBL SA750 est annoncé à 3 000 $ pour avril.

Destiné à fonctionner de conserve, l'enceinte L100 Classic 75 (photo titre) est une version spéciale et limitée (750 exemplaires) de sa L100 Classic, modèle Hifi haut de gamme dérivée de modèles de studio. Peu de différences avec la version standard, si ce n'est une approche encore plus exclusive.

Cette enceinte trois voies reprend le même coffrage, assez typique des gros modèles de monitoring des années 70-80, en ajoutant un placage
en Teck sur toutes ses faces, une entrée type bi-câblage, une version noire de la grille de protection avec mousse Quadrex, ainsi qu'une plaque signée et numérotée.

JBL n'est pas très clair sur les changements audio, mais précise tout de même que la suspension du Boomer (HP des basses) a été retravaillée. La JBL L100 Classic 75 intègre ainsi un tweeter de 25 mm avec dôme en titane et guide d'ondes à lentille acoustique, un haut-parleur de médiums de 125 mm avec cône en pulpe de papier et un boomer de 300 mm avec membrane en pulpe de papier, le tout chargé en bass-reflex avec évent frontal (ce qui lui permet d'être placé près d'un mur). Un léger réglages des médiums et des aigus est possible grâce à deux petites molettes en façade.

Plus rares et légèrement plus travaillées que les enceintes classiques,
les JBL L100 Classic 75 seront disponibles en avril pour un prix de 5 500 $.

Une barre de son 3D et une enceinte waterproof

Plus traditionnelles, des enceintes JBL grand public ont également été dévoilées.

La première est une barre de son assez compacte, affichant des
possibilités de son 3D. La Bar 5.0 Multibeam intègre ainsi la mystérieuse
technologie Virtual Dolby Atmos permettant une reproduction Dolby Atmos via un nombre assez réduit d'enceintes, visiblement en virtualisant certains canaux par mutualisation de faisceaux sonores (d'où le terme Beam).

© JBL

Cette barre de son est également compatible Airplay 2, Chromecast,
Alexa Multi-Room Music, et intègre un module Bluetooth. Nous n'avons cependant pas eu de données techniques plus poussées. La Bar 5.0 Multibeam est annoncée pour le printemps à un tarif de 400 euros.

© JBL

Enfin, l'enceinte nomade Charge 5 se placera dans la célèbre gamme waterpprof de JBL. Modèle assez compact, ce produit IP67 dispose d'un
haut-parleur large-bande secondé par deux radiateurs passifs, annonce une autonomie de 20 heures et peut fonctionner en tant que batterie externe. L'une des forces du produit est sa fonction Party Boost permettant de se lier à un nombre illimité d'enceintes JBL de ce type.

Disponible en mars, la JBL Charge 5 sera vendue à 180 euros, une gamme de prix particulièrement concurrentielle.

Source : communiqué de presse JBL

Modifié le 08/01/2021 à 14h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans et promos high-tech
Soldes 2021 : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Auto Chess va disposer d'un spin-off MOBA... alors qu'il est lui-même un mod de DOTA 2
Kodi 19.x
Déjà arrêté en Europe, LG pourrait abandonner le smartphone dans le monde entier
Lisa Su, P.-D.G. d'AMD, est ravie de la très forte demande de PS5 et Xbox Series
Vous pouvez utiliser l'overlay de Discord en jeu
Brave est le premier navigateur à intégrer nativement IFPS, le HTTP pair-à-pair du futur
Plus de 30% de réduction sur cette caméra Xiaomi Mi Home Camera pour les Soldes Cdiscount
Soldes Boulanger : l'excellent aspirateur iRobot Roomba 675 à moins de 200€
Haut de page