La Russie recrute des hackers pour former un groupe Wagner 2.0

31 août 2022 à 18h10
25
vladimir poutine © Drop of Light / Shutterstock.com
Vladimir Poutine © Shutterstock

Constatant l'enlisement de son armée traditionnelle, la Russie se tournerait désormais vers des groupes de hackers pour déstabiliser l'Ukraine et ses alliés.

Par bien des aspects, des paysages dévastés à l'apparition de tranchées, en passant par le bruit strident des sirènes de raids aériens, l'invasion de l'Ukraine par la Russie ramène l'Europe 70, voire 100 ans en arrière. Mais la nouvelle approche que semble adopter le Kremlin est, elle, parfaitement ancrée dans le XXIe siècle.

Pourquoi cette approche ?

Après quelques succès lors des premières semaines de l'invasion, l'avancée de l'armée russe traditionnelle s'est finalement considérablement ralentie et semble même s'être complètement arrêtée. Alors, après le chantage à la famine, puis à la radiation qui leur avait valu une condamnation internationale plus unanime encore que ne l'avait fait l'invasion en elle-même, les forces de Vladimir Poutine tentent désormais une nouvelle approche : une armée de cybercriminels.

Bien entendu, la Russie n'a pas attendu six mois et l'enlisement de ses troupes pour déclencher des cyberattaques sur l'Ukraine et ses alliés. En juin dernier, un rapport de Microsoft notait en effet une nette recrudescence de cyberattaques envers l'Ukraine et ses alliés depuis le début de l'invasion. La grande nouveauté ici, c'est que la Russie ferait désormais appel à des groupes de hackers indépendants, ne se contentant plus uniquement de ceux affiliés à ses différents services de renseignement.

En plus de s'offrir les services de cybercriminels expérimentés, cette méthode présente un autre avantage. Comme ces groupes ne sont pas directement liés au pouvoir russe, ce dernier peut facilement nier toute implication si l'un d'entre eux venait à aller trop loin.

Quel est le rôle de ces hackers ?

Le savoir-faire des groupes de hackers russes, dont Conti, Killnet et Ragnar Locker sont les plus redoutables, n'est plus à démontrer. Mais l'essentiel de leur réputation s'est fait sur des actions de piratage, avec généralement pour but le profit, via des ransomwares par exemple. Un profit qu'ils pourront par ailleurs toujours emmagasiner en travaillant pour leur gouvernement. La seule différence est que ce dernier désignerait un peu plus clairement les cibles à attaquer.

Les actions possibles sont multiples : l'attaque par déni de service, les rançongiciels, les opérations d'influence et de désinformation, le sabotage d'infrastructures sensibles et, bien sûr, l'espionnage. Par définition, il n'est pas toujours aisé de connaître avec précision l'ensemble des actions passées et en cours de ces groupes de hackers. Cependant, Killnet a déjà annoncé la couleur en expliquant clairement vouloir cibler les fabricants d'armes qui venaient en aide à l'Ukraine.

De plus, Desfa, un groupe gazier grec, a annoncé le 23 août avoir été victime d'une cyberattaque qui a endommagé certains de ses systèmes et potentiellement causé une fuite de données. Si cette dernière n'a pas été revendiquée, tous les regards se portent vers Moscou, en raison de l'enjeu crucial que représentent les question liées à l'énergie dans ses relations avec l'Europe. Ce n'est probablement qu'un exemple parmi (beaucoup) d'autres.

Sources : Techinkers, Numerama

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
19
gamez
ils étaient pas déjà en guerre contre le groupe anonymous?
peper_1_1
La guerre à déjà fait éclater des groupes de hackers « de l’est » pour des raisons de différents ideologiques.<br /> Et au niveau international, il y a clairement des groupes « pro » et « anti » (peu importe « le côté » du coup…)<br /> Ça nous promet de belles guéguerres entre eux…
TAURUS31
C’est juste une officialisation de ce que tout le monde savait a propos de ces groupes de hackers…ils travaillaient déjà dans l’ombre du kremlin…suffit juste de regarder les pays qui étaient ciblés.
TotO
A un moment, il faudrait penser à les requalifier en crackers…
pecore
Que l’informatique soit une arme pour le Kremlin n’a rien de nouveau. Les analyste le disent: beaucoup de pays pratiquent le cyber espionnage et dans une moindre mesure, la propagande par moyens informatiques. La Russie le fait juste d’avantage et surtout, presque sans se cacher. Toujours cette manière stupide de bomber le torse et de dire « et alors, vous allez faire quoi ? »<br /> Recruter des cybercriminels n’a rien d’étonnant lorsqu’on sait que la Russie recrute dans ses prisons pour essayer de renflouer son armée. C’est finalement le suite logique.
gothax
Rien de nouveau sous le soleil. Les supplétifs sur le terrain ou dans le cyber sont utilisés depuis très longtemps. Entre la deuxième guerre d’Irak, la Libye , la Colombie et maintenant l’Ukraine. Même la récente guerre avec l’Arménie les turcs ont utilisé les deux moyens.
jwchretien
Ils ont mis longtemps à sortir du bois les pro Russes antitout mais ils arrivent.<br /> Ce qui est bien avec ces trolls c’est qu’ils avancent des idées basées sur rien et considèrent que tous les autres sont des pigeons, moutons, mougeons… qui sont incapable de réfléchir.<br /> Au début de la guerre ils faisaient tourner des vidéos montrant que la guerre était un fake, qu’il n’y avait pas de combats… Ensuite, comme il y a eu des villes rasées, ils pouvaient plus nier la guerre donc c’était une guerre provoquer par l’OTAN et le pauvre Poutine n’avait pas le choix. Maintenant les Russes défoncent tout le monde mais on refuse de voir la vérité.<br /> Un jour ils auront raison, mais à chacune de leurs fausses affirmations il n’y a jamais aucune remise en cause ou de mea culpa.
bmustang
La russie n’a fait que mentir depuis que poutine est aux commandes, on sait tous qu’elle est impliquée pour une grande partie des attaques vers l’occident. mais la russie n’est pas seule responsable, la chine n’est pas neutre dans tout cela !
Biktamere
à part la Chine et la Russie, il n’y a a aucun autre menteur sur terre ? seulement des chevaliers blancs ? les chevaliers de la Liberté, c’est ça ?
jwchretien
Sauf que les fakes dont vous parlez, ils sont admis et considérés comme tel. En France on à le droit de les dénoncer et de ne pas les accepter.<br /> Le discours des pro Russes il ne va que dans une direction et ils refusent d’admettre quand ils se sont plantés.<br /> Pour cause, la plupart de leurs erreurs ne sont pas des erreurs mais des nuages de fumés pour faire diversion et convertir les plus crédules ou les anti système.<br /> Je ne pense pas que l’occident, la France, les USA… soient des anges, pour autant je reste convaincu qu’à l’heure actuelle la Russie comporte pitoyablement. Pourtant j’ai une certaine amitié pour ce peuple.
os2
en somme comme ce que font les usa… depuis toujours
pecore
Les USA ont toujours cherché à étendre leur zone d’influence, pas leur territoire, c’est très différent.<br /> 99% du temps, c’était par des moyens non-belliqueux : diplomatie, économie, exportation de leur culture et de leur modèle social. Même lorsqu’ils ont utilisé leur armée, ce n’était jamais pour étendre leurs frontières ou détruire l’identité d’une population. Enfin ils n’ont jamais attaqué un pays qui ne leur était pas ouvertement hostile.<br /> Donc non, rien à voir. Mais même si c’était le cas, la fière Russie n’est elle pas censée être 100 fois meilleure que la décadente Amérique. Enfin, si on en croit les idéologues russes. Alors, pourquoi utiliser les USA comme excuse et comme « modèle » ?
keyplus
des maffieux
bneben
On a nos menteurs chez nous aussi, et des bons. Sauf que chez nous, quand ca se sait, car on peut le dénoncer de différentes façons, ça fait un beau scandale.<br /> En russsie, quand tu essaies de dénoncer, au mieux tu finis pour 15 ans en prison, au pire au milieu d’un tas de pneu avec un briquet et de l’essence.<br /> Elle est là la différence.
dFxed
Je suis plutôt de ton avis, mais ça me dérange quand tu blanchis les US. L’irak n’était et n’est pas un pays hostile, et l’Afghanistan c’est pareil.<br /> Mais les errements des uns, n’excusent bien évidemment pas les errements des autres.
pecore
Un pays est rarement hostile, ce sont ses dirigeants qui le sont, on est d’accord. Mais les décisions et les positions des dirigeants engagent cependant le pays tout entier, car ils en sont les représentants. C’est vrai pour tous les pays, y compris la France.
MattS32
dFxed:<br /> Je suis plutôt de ton avis, mais ça me dérange quand tu blanchis les US. L’irak n’était et n’est pas un pays hostile, et l’Afghanistan c’est pareil.<br /> L’Afghanistan hébergeait ouvertement des terroristes qui venaient de frapper durement les USA et continuaient d’appeler à le faire. Donc si, c’était un pays hostile.<br /> L’Irak, je suis d’accord. D’ailleurs la communauté internationale, et la France en tête, n’a globalement pas suivi les USA sur ce coup.<br /> Cela dit, dans les deux cas ça reste incomparable avec l’agression de la Russie contre l’Ukraine : dans ces deux cas, les USA ont bien été accueillis en libérateur par les populations, largement oppressées par le régime en place, même si ça c’est parfois envenimé à plus long terme, bien après que la guerre des USA contre le pays soit terminée (car il ne faut pas oublier que ces guerres ont été en fait assez courtes, ce qui a ensuite trainé, c’est des guerres internes où les USA étaient en soutien des nouvelles autorités du pays).<br /> En Ukraine, même dans les zones russophones prétendument persécutés par les autorités (alors que le président lui même est russophone…), les Russes ne sont pas particulièrement accueillis en libérateurs. Il n’y que dans quelques zones du Donbass où ça a été le cas… Mais ce sont des zones qui sont sous contrôle des séparatistes depuis des années, et dont la population qui n’est pas pro-Russe a fui depuis longtemps, ça aide…
julla0
Si, bien sûr qu’il y en a d’autres, la Corée du Nord, l’Iran, l’Afghanistan des talibans, tu en veux d’autres?
idsign
En effet c’est le vrai nom qu’il faut employer : crackers
ABC
Vu les commentaires affligeants de la part de tordus qui défendent l’innommable sur les sites d’info et les réseaux, il risque malheureusement d’y avoir un sacré paquet de candidatures qui vont parvenir au Kremlin. Même provenant de France…
ABC
TotO OntHeMooN : « A un moment, il faudrait penser à les requalifier en crackers… »<br /> Ce sont au mieux des collabos, sinon des terroristes passibles d’années de prison.<br /> Ça souligne surtout que les développeurs et les talents se barrent de Russie et que le Kremlin en est réduit à quémander des petits bras à l’étranger pour faire sa sale besogne criminelle. Un aveu de faiblesse incontestable.
ABC
os2 : « en somme comme ce que font les usa… depuis toujours »<br /> Ce sont les USA qui ont envahi l’Ukraine et provoquent des milliers de morts (y compris d’enfants), de meurtres, de viols et d’actes de barbarie par peur que la démocratie se propage en Russie et fasse tomber le tyran du Kremlin ?
dFxed
@MattS32 , @pecore , @tfpsly<br /> Je parle du rapport de 2014, qui indique que malheureusement, nous aussi sommes victimes de propagande pro ukrainienne, et bien que la trajedie qui se déroule est terrible et terrifiante, il faut rester lucide, car rien n’est tout blanc ni tout noir.<br /> amnesty.eu<br /> Ukraine.pdf<br /> 532.54 KB<br />
tfpsly
Donc…<br /> KILLINGS OF DETAINEES BY INSURGENT GROUPS IN EASTERN UKRAINE<br /> KILLINGS OF SUSPECTED DRUG DEALERS BY INSURGENTS NEAR SEVERODONETSK, LUHANSK REGION<br /> SUMMARY KILLING OF CAPTIVES BY INSURGENTS IN SEVERODONETSK<br /> total 3,5 pages listant des meurtres par les pro-russes et russes<br /> ALLEGED EXTRA-JUDICIAL KILLINGS BY KYIV-CONTROLLED FORCES IN KOMUNAR AND NYZHNYA KRYNKA, DONESTK REGION<br /> It is clear, however, that some DNR sources, Russian media outlets and, indeed, Russian authorities have significantly exaggerated the number of bodies found and the scale of the possible war crimes committed. Amnesty International was able to identify three grave sites, containing a total of nine bodies, five of which appear to have been DNR fighters killed in the course of hostilities. There is strong evidence pointing to the conclusion that the four remaining bodies, found in two grave sites, were extra-judicially executed by Kyiv-controlled forces.<br /> Ouahou, les pro-ukrainiens auraient tué 4 civils, c’est vraiment pire que les nazis!
julla0
Wait, je vais continuer ton HS, qui a envahi la Crimée et financé/participé aux combats dans le donbass?<br /> Du coup, je me demande vraiment si je suis victime de propagande… car vraiment quand je regarde la carte de l’Ukraine avant 2014, elle me semble bien plus grande qu’aujourd’hui, mais bon, certainement que la propagande m’a refilé une DMLA précoce…
dFxed
Personne défends la Russie, hein … Je dis juste que ce n’est pas pour autant que toutes les paroles ukrainiennes sont bonnes à boire.<br /> De la à penser que je les crois nazi, tu fais un grand écarts totalement justifié par le côté émotionnel, mais pas moins totalement en dehors des clous.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Entre micmacs financiers et idéologiques, que révèlent les messages d'Elon Musk exposés par le procès Twitter ?
Greenpeace investit 1 million de dollars dans une campagne pour changer le Bitcoin
La carte d'identité numérique commence son déploiement sur iOS
David Elbaz, la course aux galaxies les plus lointaines avec le télescope James Webb
Découvrez les nouvelles voix de Google
Après Netflix, le CPF, Ameli... cette nouvelle arnaque par SMS concerne la vignette Crit'air
Le Dyson V8 Extra profite d'une remise à ne pas louper !
Windows 11 : vous avez des problèmes d'imprimante ? C'est
Comment ce cadre d'Apple s'est fait virer à cause d'une blague grossière tirée d'un film
Haut de page