Rocket Lab récupère sa fusée en l'air par hélicoptère… puis la lâche !

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
03 mai 2022 à 10h45
0
Rocket Lab récupération hélicoptère filin 1 © Rocket Lab
L'accrochage du filin depuis l'hélicoptère n'avait pas l'air facile © Rocket Lab

Après un décollage du petit lanceur Electron depuis la Nouvelle-Zélande avec 34 satellites, Rocket Lab a tenté de récupérer le premier étage au cours de sa descente avec un hélicoptère. Demi-succès cependant : après avoir accroché le filin, les pilotes ont choisi de le laisser retomber en mer.

Mais ils l'ont récupéré à peu près intact dans l'eau !

Les satellites, en orbite et l'étage…

La mission, en clin d'œil à Bilbon Sacquet, s'appelait « Here and back again » (aller et retour). Après plusieurs reports pour bénéficier d'une météo impeccable au-dessus du site capricieux de Mahia, en Nouvelle-Zélande, le petit lanceur Electron a décollé ce 3 mai à 00 h 49 (Paris).

Troisième mission orbitale de l'année pour Rocket Lab, celle-ci était tout de même particulière, puisqu'elle marquait la première tentative de récupération du premier étage de la fusée à l'aide du « système complet » mis en place par l'entreprise. Il s'agissait d'une chaîne technique et logistique complexe pour récupérer intact un étage et ses neuf moteurs et pouvoir envisager de les réutiliser.

La réussite a presque été au rendez-vous ! Mais n'oublions pas que dans ce genre de campagne, le plus important pour l'opérateur était d'envoyer les satellites sur orbite, ce dont Rocket Lab s'est acquitté avec brio.

Rocket Lab bateau récupération étage Electron © Rocket Lab / P. Beck
Il aura fallu quelques aventures avant de se retrouver sur le pont du bateau... © Rocket Lab

À la pêche dans les nuages

Lors de la séparation des deux premiers étages, la fusée filait déjà à plus de 7 500 km/h et dépassait les 75 km d'altitude. Le premier étage a donc commencé sa course contrôlée pour être récupéré par… une grande parabole au-delà des 100 km d'altitude ! Puis ce fut l'accélération avant d'être freiné par « le mur », les couches les plus denses de l'atmosphère, qui génèrent un plasma chaud (et potentiellement destructeur) autour de l'étage. Ce dernier a ensuite ouvert son parachute avec succès.

Des étapes mûrement réfléchies et déjà répétées par Rocket Lab ces trois dernières années… Mais ce qui suivait était une nouveauté. Un grand hélicoptère Sikorsky S-92 était sur zone, et dès que son pilote a repéré l'étage, une course contre la montre s'est engagée. Objectif : accrocher le filin de récupération au parachute d'Electron et capturer l'étage, pour le déposer ensuite sur le pont d'un bateau avec l'hélicoptère.

L'opération n'a pas été aisée. Il semble que le crochet a effectivement capté le parachute, mais le pilote de l'appareil a ensuite expérimenté des mouvements et charges qui ne correspondaient pas à ce qui avait été simulé et testé auparavant. Par sécurité, il a donc largué le filin. Le parachute de l'étage, de son côté, s'est rouvert, et il a pu se poser sur l'océan avant d'être récupéré par bateau.

Crochet crochet… La prochaine fois

La direction et les équipes de Rocket Lab ne sont pourtant pas déçues. Leur tentative a haut risque a failli réussir cette fois, et tout le monde analyse déjà les données pour comprendre ce qui n'a pas marché…

Finalement, il ne manquait pas grand-chose ! Surtout, la double sécurité de pouvoir récupérer l'étage en mer a, semble-t-il, permis de le repêcher assez rapidement pour envisager une potentielle réutilisation, sinon de l'ensemble au moins des moteurs. Peter Beck, le fondateur et patron de Rocket Lab, a déjà exprimé son souhait de les voir voler de nouveau.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Lectures liées

La sonde interstellaire Voyager 1 envoie des données
Plus près de toi, Soleil ! La sonde européenne Solar Orbiter livre des images inédites
L'atterrisseur InSight va bientôt prendre sa retraite (mais il écoute quand même les tremblements de Mars)
Voici le son d'un trou noir... et c'est beau
Boeing et la NASA sont prêts pour tester à nouveau la capsule spatiale Starliner
SpaceX défie les statistiques et passe (déjà) le cap des 20 décollages en 2022
Le plus gros séisme jamais détecté sur une autre planète a eu lieu sur Mars (et vous pouvez l'écouter)
Qu'est-ce donc que cette étrange forme rectangulaire découverte sur Mars par Curiosity ?
L'EHT présente la première image de Sagittarius A*, le trou noir au cœur de notre Galaxie
Virgin Orbit aura bientôt trois 747 qui sillonnent le monde pour larguer leur fusée
Haut de page