D'importantes vulnérabilités découvertes dans des processeurs Intel

Nathan Le Gohlisse Contributeur
08 août 2019 à 15h34
0
Intel-CPU-processeur.jpg
© Christian Wiediger // Unsplash

Mots de passe, identifiants, conversations privées... Si elle venait à être exploitée, la nouvelle faille découverte par les chercheurs de BitDefender, sur l'ensemble des processeurs Intel modernes, pourrait permettre l'accès aux kernels mémoire de très nombreuses machines. À la clé, la libre récupération de données variées.

La découverte des failles Spectre, Meltdown et ForeShadow en début d'année 2018 avait déjà sérieusement entaché la réputation d'Intel en termes de sécurité. Cette nouvelle faille, repérée l'année dernière par les chercheurs de BitDefender, enfonce le clou. En touchant les processeurs supportant l'appel système SWAPGS, cette dernière peut potentiellement toucher l'ensemble ou presque des processeurs Intel commercialisés depuis 2012 (date d'apparition dudit système sur les CPUs du fondeur californien).

Une faille restée béante malgré les patchs déployés cette année par Intel


Le système SWAPGS permet au processeur de basculer entre les modes mémoire kernel et utilisateur. Il opère dans le cadre de « l'exécution spéculative », utilisée par les processeurs modernes pour exécuter de manière prédictive des taches avant qu'une action ne soit sollicitée, précise TheNextWeb. Comme les failles Spectre, Meltdown et ForeShadow, la brèche dévoilée en ce mois d'août sur les puces Intel s'appuie sur cette méthode prédictive (très utile pour améliorer les performances du processeur) et sa mécanique d'exécution pour accéder aux données des utilisateurs et/ou des entreprises.


Étrangement, les patchs déployés par Intel en réponse aux précédentes vulnérabilités observées sur ses processeurs n'ont pas permis de combler la faille identifiée par BitDefender. Cette dernière impacte, dans les faits, les processeurs Intel grand public depuis la troisième génération de puces Intel Core. Les chercheurs en sécurité responsables de sa découverte notent par ailleurs qu'elle représente un danger notable pour les puces destinées aux serveurs et au monde de l'entreprise.

« Les criminels ayant connaissance des attaques (nécessaires à l'exploitation de ce type de vulnérabilités, NDLR) auraient le pouvoir de découvrir les informations les plus vitales et les mieux protégées des entreprises et des particuliers du monde entier, mais aussi le pouvoir de voler, faire chanter, saboter et espionner », a notamment indiqué dans un communiqué Gavin Hill, Vice-président des produits de sécurité réseau et datacenter pour BitDefender.

A noter que BitDefender travaille depuis près d'un an avec Intel, Microsoft et la Linux Foundation pour remédier au problème. L'entreprise recommande ainsi l'installation des dernières mises à jour de sécurité déployées par Microsoft sur Windows 10.

L'hypothèse d'une attaque de masse peu probable, selon BitDefender


Si cette vulnérabilité pourrait faire l'objet d'attaques ciblées, notamment à l'encontre de serveurs ou de fournisseurs de Cloud, les chercheurs de BitDefender estiment que l'hypothèse d'une pandémie de malwares, comme pour l'affaire WannaCry, est peu probable. Et pour cause, exploiter ce genre de failles reste compliqué, note TheNextWeb.


Pour les particuliers, la découverte de cette faille rime toutefois avec l'installation de nouveaux patchs de sécurité, qui pourraient compromettre une nouvelle fois les performances des processeurs Intel concernés (c'est-à-dire l'essentiel des CPUs Intel actuellement sur le marché). En supposant qu'Intel parvienne bien à combler intégralement cette nouvelle vulnérabilité (ce qui n'est pas nécessairement acquis), l'installation de correctifs pourrait aussi être compromise chez les utilisateurs les moins avertis... ou les moins renseignés sur leur importance.

Source : TheNextWeb
24 réponses
18 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top