Intel : les PC ralentis de moins de 10 % après les patchs pour Spectre et Meltdown

11 janvier 2018 à 09h20
0
Les deux failles majeures des processeurs d'Intel, AMD et ARM, commencent à être comblées par les constructeurs. Si les patchs pour AMD ont dû être bloqués par Microsoft après que certains ordinateurs n'ont plus redémarré, les patchs pour les processeurs Intel sont déployés partout dans le monde. Comme prévu, les patchs ont un impact sur les performances des ordinateurs.

L'impact est toutefois bien moins important que ce qui était craint : les premières rumeurs parlaient de processeurs jusqu'à 30 % moins performants après la mise à jour.

Intel dévoile un tableau avec toutes les performances



Afin de calmer les inquiétudes des utilisateurs de processeurs Intel, le groupe a décidé de dévoiler en quasi-intégralité l'effet des patchs sur les performances des ordinateurs. Le 10 janvier 2018 Intel a publié un tableau complet avec la différence des performances en fonction de divers benchmarks pour des ordinateurs tournant sous Windows 10 et Windows 7.

Pour l'instant, les données ne recouvrent que des Intel Core i7 6ème, 7ème et 8ème génération, soit les architectures Skylake, Kaby Lake et Coffee Lake. Ces processeurs ne datent au plus tôt que de 2015, alors qu'on sait que les failles Spectre et Meltdown concernent l'ensemble des processeurs depuis plus de 10 ans, certains spécialistes estiment même que la faille serait présente depuis 20 ans sur les ordinateurs du monde entier.

01F4000008786536-photo-benchmark-intel-spectre.jpg


Un maximum de 10 % de perte en termes de performances



Le tableau a de quoi rassurer les utilisateurs : dans le pire des cas, leur PC ne perd que 10 % de sa puissance. C'est par exemple le cas pour l'Intel Core i7 6700k sorti au troisième trimestre 2015 avec un SSD et tournant sous Windows 10 et ce, pour ce qui est des performances pour le travail sur Office selon SysMark 2014. Ce processeur avec Windows 10 semble d'ailleurs le plus impacté : la réactivité chute de 21 % selon SysMark 2014. C'est d'ailleurs la réactivité, plus que les performances, que les patchs font baisser.

Généralement, les benchmarks ne montrent que des baisses de performances de moins de 10 % et il y a même quelques surprises : des améliorations comme c'est le cas pour l'Intel Core i7 6700k avec SSDet sous Windows 10 au niveau des performances en analyse financière. Après le patch, les performances sont 3 % supérieures.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Apple annonce les iPhone 11 et iPhone 11 Pro : de nouveaux modèles en panne d’inspiration
En fait, le bouton X de la manette PlayStation... se prononce
Salon de Francfort - Volkswagen ID.3, la très attendue compacte électrique de VW, est là !
Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Thierry Bolloré prédit une Renault électrique à moins de 10 000€ dans 5 ans
Apple Watch Series 5 : la montre connectée se dote d’un écran always-on
Les ventes d’appareils photo atteignent un niveau historiquement bas
Un ordinateur vendu sur cinq est un PC gamer
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
Uber s'enfonce (un peu plus) dans l'incertitude et licencie plus de 400 employés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top