Windows : une faille semblable à WannaCry sévit, Microsoft publie une mise à jour

Bastien Contreras Contributeur
15 mai 2019 à 19h08
0
Fotolia hacker virus code

Microsoft a révélé qu'une faille majeure affectait d'anciennes versions de Windows. Elle pourrait entraîner des piratages de grande envergure, comme cela avait pu être le cas avec le ver WannaCry. Heureusement, Windows 10 et Windows 8 ne sont pas touchés.

Il y a deux ans, WannaCry commençait à s'attaquer à ses victimes, les premières d'une liste qui en compterait finalement plus de 300 000. Un cauchemar que Microsoft craint de voir se reproduire, avec la découverte d'une nouvelle vulnérabilité.

Windows XP et 7 exposés à de potentielles attaques

En effet, l'entreprise américaine a annoncé qu'une faille de sécurité sévère avait été mise au jour sur Windows XP, Windows 7 ou certaines versions de l'OS serveur, telles que Windows Server 2003. Le problème viendrait de « Remote Desktop Services », un service permettant de prendre le contrôle à distance d'un ordinateur.

Ce qui inquiète particulièrement Microsoft, c'est que la vulnérabilité ne nécessite aucune action de l'utilisateur pour être exploitée. Par conséquent, un malware qui en profiterait pourrait se propager de machine en machine, à la façon de WannaCry. Comme ce ransomware, il pourrait par exemple chiffrer les données de l'utilisateur, puis demander une rançon à sa victime pour rétablir l'accès.

Windows 8 et 10 à l'abri

Pour éviter de tels incidents, la société a donc décidé de publier un correctif pour Windows XP et Windows Server 2003, à télécharger directement depuis le site officiel. Ce qui constitue un événement en soi, puisque le support n'est plus assuré pour ces systèmes d'exploitation. Les utilisateurs des autres versions de Windows sont, eux, invités à les mettre à jour au plus vite.

Bien que l'entreprise n'ait pour l'heure détecté aucune exploitation de la faille, elle recommande vivement d'installer le patch, à plus forte raison depuis sa publication. Car c'est là tout le paradoxe : maintenant que la vulnérabilité a été rendue publique, avec son correctif, cela pourrait donner des idées à des individus malveillants.

Enfin, Microsoft rappelle que le meilleur moyen de se prémunir de tout risque est d'avoir recours à la dernière version de son OS, Windows 10 et Windows 8 n'étant pas concernés par ce bug.

Source : The Verge
23 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top