Le futur processeur Tiger Lake 10 nm d'Intel aperçu sur UserBenchmark

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
31 juillet 2019 à 13h37
0
IntelCorei9-9990XE.jpg

Il s'agit de la toute première fuite d'une série que l'on espère longue. Un processeur Tiger Lake quad core d'Intel a été aperçu dans la base de données d'UserBenchmark par KOMACHI_ENSAKA, connu et reconnu sur Twitter pour ses découvertes intéressantes.

Annoncés en mai par Intel, à l'occasion de son Investor Meeting 2019, les processeurs Tiger Lake doivent succéder aux puces à basse consommation Ice Lake, attendues dès cette fin d'année sur Laptops. Ces deux familles de processeurs profiteront de la gravure en 10 nm du fondeur de Santa Clara, mais deux éléments permettent d'ores et déjà les différencier : les puces Ice Lake sont animées par la microarchitecture Sunny Cove et doivent arborer des iGPUs Gen 11, tandis que les CPUs Tiger Lake seront pour leur part basés sur le design Willow Cove et embarqueront des iGPUs Gen 12.

Un premier processeur Tiger Lake « Y » découvert sur UserBenchmark

Quoi qu'il en soit, le processeur découvert sur UserBenchmark est à classer dans la catégorie des puces « Y », à très basse consommation. Il dispose notamment d'une partie iGPU Gen 12 LP (Low-Powered) et supporte la mémoire LPDDR4X. Ces processeurs « Y » sont avant tout conçus par Intel pour s'intégrer à des ordinateurs ultraportables ou 2-en-1, au design très fin. Il permettent en outre une bonne autonomie peuvent fonctionner sans système de dissipation actif (et donc sans ventilateurs, pour une expérience entièrement silencieuse).

La puce repérée par KOMACHI_ENSAKA comporterait pour sa part quatre cores et huit threads. C'est deux cores de plus que les puces « Y » actuelles qui se contentent de deux cores et quatre threads - comme les Core i7-8500Y et i5-8200Y lancés il y a maintenant plus de six mois.

Côté fréquence, la base de données d'UserBenchmark fait état de 1,2 GHz de base pour un maximum de 2,9 GHz en boost. Des cadences faiblardes, qui risquent fort d'être revues à la hausse dans les prochains mois, note Tom's Hardware.


Intel-TigerLake-CPU.png

Légèrement plus rapide qu'un i7-8559U

Face à un Core i7-8559U (de génération Coffee Lake), lui aussi équipé de quatre cores, la puce Tiger Lake Y parviendrait à s'imposer d'une courte avance (4 % en single-core et 8 % en multi-core). Une avance nettement plus manifeste une fois placé en compétition avec un AMD Ryzen 7 3750H (24 % et 26 % moins rapide en calculs single-core et quad-core). Le processeur d'AMD parviendrait toutefois à rester devant en usage multo-core (mais de 1 % seulement).

Reste que ces estimations pourraient être biaisées par le prétendu manque de précision des tests sous UserBenchmark. L'outil a en effet la réputation de ne pas être des plus fiables lorsqu'on en vient au scoring pur.


Pour rappel, les puces Tiger Lake doivent se décliner en versions « U » et « Y » et ne devraient pas profiter de plus de quatre cores et huit threads. L'échantillon découvert pourrait donc se montrer assez représentatif de l'offre très basse consommation (« Y ») d'Intel à l'horizon 2020-2021.

Source : Tom's Hardware
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Samsung tease ses nouvelles Galaxy Watch et Tab en vidéo
De nouvelles photos du Mate X, le smartphone pliable de Huawei
Le TGI de Tours demande le retrait du compteur Linky chez 13 particuliers pour raisons médicales
Black Shark annonce le Black Shark 2 Pro : Snapdragon 855+, 12 Go de RAM et latence presque nulle
🔥 Vente Flash Amazon : Routeur + répéteur WiFi Netgear Orbi à 189,99€ au lieu de 221€
Windows 10 : une restauration depuis le Cloud dès la prochaine version de l'OS ?
Design, performances, autonomie : tout ce que l’on sait de la Skoda VISION iV électrique
5G : Free vient d'obtenir l'autorisation d'installer sa première antenne de test en France
Haut de page