Windows 10 sous Snapdragon 850 des performances décevantes sur ARM

Matthieu Legouge Contributeur
19 août 2018 à 17h30
0
snapdragon-850-features-advantage.jpg

Annoncé durant la Computex 2018, le salon informatique et high-tech qui s'est déroulé en juin, le chipset Qualcomm Snapdragon 850 serait déjà en difficulté. Ce nouveau chipset censé gommer les mauvaises performances de son prédécesseur, le Snapdragon 835, offrirait une mise à niveau qui n'atteint pas les performances annoncées par Qualcomm.

Une augmentation de performances de 30 % ?

C'était la promesse du fabricant d'électronique pendant la Computex 2018 : améliorer les performances du chipset de 30 %, ainsi que la durée de vie de la batterie de 20 %. L'espoir était donc grand de voir une nouvelle génération de périphériques Windows on ARM avec ses caractéristiques. Toutefois, les promesses de Qualcomm sont à revoir à la baisse. Toujours moins efficace que les appareils équipés de processeur AMD ou Intel, le Snapdragon 850 ne serait en fait pas si performant que prévu. Le site Geekbench a dévoilé un benchmark pour le Lenovo 81JL, fonctionnant avec cette puce. Mis en comparaison avec les résultats de l'Asus NovaGo, fonctionnant avec un Snapdragon 835, le périphérique de Lenovo ne gagne que 7.3 % de performances en multi-cores et 21 % en mono-core. Bien que l'on puisse constater une légère amélioration du score, on est tout de même loin des chiffres annoncés par Qualcomm et la prochaine génération d'ordinateurs portables équipés de cette puce risque d'en décevoir plus d'un.

snapdragron 850 windows 10.jpg


Des chiffres à relativiser

Les scores obtenus par le benchmark sont toutefois à relativiser. Ces tests de référence n'ont en effet pas été vérifiés, Microsoft et Qualcomm pourraient d'ailleurs encore apporter des améliorations à cette puce. En attendant de pouvoir tester un appareil muni d'un Snapdragon 850, il vaut mieux ne pas tirer de conclusion hâtive de cette information. D'autres facteurs sont aussi à prendre en compte, le fait que la plate-forme Snapdragon repose sur l'architecture ARM alors que Windows 10 n'est pas vraiment optimisé pour, certains problèmes d'incompatibilité ont également pu jouer un rôle dans la mesure des performances du Snapdragron 850.

Enfin, contrairement à ce que l'on peut penser, le Snapdragon 850 n'est pas une puce de nouvelle génération. Il s'agit en réalité du même produit que le Snapdragon 845, la seule différence notable est la fréquence maximale du processeur, passant de 2.8 GHz à 2.95 GHz. Pas étonnant donc que Qualcomm se soit permis d'annoncer un gain de performance de 30 % puisque ce pourcentage est obtenu en comparaison avec le Snapdragon 835. Est-il probable que tout cela ne soit finalement que du marketing ? Affaire à suivre !
8 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top