Windows 10 sous Snapdragon 850 des performances décevantes sur ARM

Par
Le 19 août 2018
 0
snapdragon-850-features-advantage.jpg

Annoncé durant la Computex 2018, le salon informatique et high-tech qui s'est déroulé en juin, le chipset Qualcomm Snapdragon 850 serait déjà en difficulté. Ce nouveau chipset censé gommer les mauvaises performances de son prédécesseur, le Snapdragon 835, offrirait une mise à niveau qui n'atteint pas les performances annoncées par Qualcomm.

Une augmentation de performances de 30 % ?


C'était la promesse du fabricant d'électronique pendant la Computex 2018 : améliorer les performances du chipset de 30 %, ainsi que la durée de vie de la batterie de 20 %. L'espoir était donc grand de voir une nouvelle génération de périphériques Windows on ARM avec ses caractéristiques. Toutefois, les promesses de Qualcomm sont à revoir à la baisse. Toujours moins efficace que les appareils équipés de processeur AMD ou Intel, le Snapdragon 850 ne serait en fait pas si performant que prévu. Le site Geekbench a dévoilé un benchmark pour le Lenovo 81JL, fonctionnant avec cette puce. Mis en comparaison avec les résultats de l'Asus NovaGo, fonctionnant avec un Snapdragon 835, le périphérique de Lenovo ne gagne que 7.3 % de performances en multi-cores et 21 % en mono-core. Bien que l'on puisse constater une légère amélioration du score, on est tout de même loin des chiffres annoncés par Qualcomm et la prochaine génération d'ordinateurs portables équipés de cette puce risque d'en décevoir plus d'un.

snapdragron 850 windows 10.jpg


Des chiffres à relativiser


Les scores obtenus par le benchmark sont toutefois à relativiser. Ces tests de référence n'ont en effet pas été vérifiés, Microsoft et Qualcomm pourraient d'ailleurs encore apporter des améliorations à cette puce. En attendant de pouvoir tester un appareil muni d'un Snapdragon 850, il vaut mieux ne pas tirer de conclusion hâtive de cette information. D'autres facteurs sont aussi à prendre en compte, le fait que la plate-forme Snapdragon repose sur l'architecture ARM alors que Windows 10 n'est pas vraiment optimisé pour, certains problèmes d'incompatibilité ont également pu jouer un rôle dans la mesure des performances du Snapdragron 850.

Enfin, contrairement à ce que l'on peut penser, le Snapdragon 850 n'est pas une puce de nouvelle génération. Il s'agit en réalité du même produit que le Snapdragon 845, la seule différence notable est la fréquence maximale du processeur, passant de 2.8 GHz à 2.95 GHz. Pas étonnant donc que Qualcomm se soit permis d'annoncer un gain de performance de 30 % puisque ce pourcentage est obtenu en comparaison avec le Snapdragon 835. Est-il probable que tout cela ne soit finalement que du marketing ? Affaire à suivre !
Modifié le 17/08/2018 à 14h53
scroll top