Qualcomm annonce le Snapdragon 710

le vendredi 25 mai 2018
Sur le marché des puces pour smartphone, Qualcomm reste largement en tête des ventes avec ses Snapdragon, qui équipent aujourd'hui une grande partie des smartphones. La marque vient d'annoncer la nouvelle série 700, et notamment le 710, qui sera gravée en 7nm.

Une puce milieu de gamme pour smartphones


La méthode est bien connue de tous les leaders du marché : pour rester en tête, il faut sans cesse offrir de nouvelles choses. C'est ce que propose une nouvelle fois Qualcomm, qui lance une nouvelle gamme de Snapdragon, la série 700, et qui accueille son premier SoC, le Snapdragon 710.

Gravé en 10 nm (nanomètres), le petit dernier est un SoC composé de 8 coeurs Kryo 360, dont 6 à basse consommation et deux hautes performances.

Dans son communiqué, Qualcomm afirme que le Snapdragon 710 a été « conçu pour dépasser ce que l'on attend des expériences mobiles de haut niveau aujourd'hui, tout en apportant des fonctionnalités de premier plan à un public plus large »

qualcomm


Un boost de l'intelligence artificielle et de la photographie ?


Le fabricant indique que le Snapdragon 710 sera « alimenté par un moteur AI multi-coeurs offrant jusqu'à deux fois plus de performances globales dans les applications d'intelligence artificiele par rapport au Snapdragon 660. »

La partie photographie ne devrait pas non plus être en reste, puisque le nouveau « Qualcomm Spectra? 250 ISP » prendrait naturellement en charge toutes les dernières technologies disponibles sur les smartphones, notamment la capture de photos et de vidéos en faible luminosité, la réduction du bruit, l'autofocus rapide, la stabilisation d'image et le désormais célèbre effet bokeh.

Equipé d'un lecteur HDR 4K, le Snapdragon 710 permettra le visionnage de vidéos et d'applications avec, comme l'ajoute le fabricant, « une meilleure luminosité, une gamme et une profondeur des couleurs élargies ».

snapdragon


En bref et selon la marque, le Snapdragon 710 offrirait une amélioration globale des performances de 20 %, une navigation web 25 % plus rapide et enfin, un lancement des applications 15 % plus efficace par rapport au Snapdragon 660.

Une nouvelle puce entre le milieu et le haut de gamme qui pourrait bien trouver prochainement sa place dans les téléphones de certains constructeurs chinois proposant des mobiles aux performances haut de gamme, mais à des prix très compétitifs. Pourquoi pas Xiaomi ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36