Un premier bench du Ryzen 7 4700U d'AMD montre les gros bras de Zen 2 sur laptop

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
23 janvier 2020 à 11h45
0
pjFC4twRGMpPiZv2Txzzwi-650-80.jpg
© AMD

Un premier aperçu des performances du Ryzen 7 4700U, annoncé tout récemment par AMD, laisse entrevoir une belle remontée des rouges sur le secteur du processeur pour laptop... suffisante pour attaquer à la fois les puces Ice Lake et Comet Lake d'Intel.

Enfin un retour probant d'AMD sur le marché du processeur à basse consommation ? Alors que la firme parvient depuis près d'un an à grappiller des parts de marché avec ses puces Ryzen « Picasso », voilà que la famille d'APUs « Renoir » pointait le bout de son nez lors de la conférence d'AMD au dernier CES. Parmi les principales puces annoncées, le Ryzen 7 4700U. Attendu durant le premier trimestre 2020 sur une centaine de laptops (selon AMD), ce nouvel APU est aujourd'hui passé sous GeekBench. L'occasion d'avoir un premier aperçu de ses performances, tout spécialement vis-à-vis de l'offre actuelle d'Intel.

Ryzen 7 4700U : rapide tour du propriétaire

Le Ryzen 7 4700U, annoncé début janvier par AMD, profite pour rappel de cœurs gravés en 7 nm FinFET (par TSMC) sous architecture ZEN 2, la même que celle utilisée par la firme de Lisa Su sur ses processeurs de bureau Ryzen de troisième génération. La puce en elle-même dispose d'un total de 8 cœurs sans simultaneous multithreading (l'équivalent chez AMD de l'hyperthreading d'Intel). Il faut donc se contenter de 8 threads et non 16. Côté TDP, AMD annonce 15 watts pour son processeur, tandis que ses fréquences sont comprises entre 2 GHz de base et 4,1 GHz en boost.

D'après le compte-rendu de GeekBench, le Ryzen 7 4700U testé était installé dans un appareil Lenovo (très probablement un laptop, note Tom's Hardware US). Ses fréquences maximales ont été mesurées, durant le Benchmark, entre 3 955 et 4 185 MHz.


t4KJwYpztW43kEQFAwndGa-650-80.jpg
© GeekBench via Tom's Hardware US

Quel écart, sous GeekBench, face aux Intel Core i7-1065G7 (Ice Lake) et i7-10710U (Comet Lake) ?

En face de ce Ryzen 7 4700U, Intel aligne ses deux nouvelles puces haut de gamme de 10e génération : le Core i7-1065G7 (rattaché à la famille Ice Lake et donc gravé en 10 nm) et l'i7-10710U (architecture Comet Lake, gravée en 14 nm). Le premier embarque 4 cœurs et 8 threads, tandis que le second dispose de 6 cœurs et 12 threads. Tous deux se limitent à 15 watts de TDP, de quoi les placer pile en face du nouvel APU basse consommation d'AMD.

Venons-en aux résultats obtenus par ce dernier sur GeekBench. Notez bien que ces scores sont à prendre avec des pincettes, puisque le Ryzen 7 4700U n'est pas encore sorti. Ses performances pourraient donc évoluer légèrement d'ici son lancement officiel. Quoi qu'il en soit, le processeur recueille ici 4 910 points en indice single-core et 21 693 points en multi-core.

Comparé ces scores avec ceux des Core i7-1065G7 et i7-10710U, n'est pas nécessairement chose aisée. Et pour cause, sous GeekBench, les deux puces d'Intel affichent des résultats très variables (puisque testées par de nombreux utilisateurs, dans des conditions diverses et avec des configurations différentes). Le i7-1065G7 affiche ainsi entre 1 800 et 6 300 points en indice single-core, et entre 3 700 et 20 000 points en multi-core. Les résultats obtenus par le i7-10710U s'étirent, eux, entre 2 400 et 5 600 points sur un seul cœur, et entre 7 400 et 24 000 points en multi.


S'il est par conséquent difficile de tirer des conclusions définitives de cette première confrontation, il y a fort à parier que le Ryzen 7 4700U aura les armes pour rivaliser comme il se doit avec l'offre d'Intel. Une excellente perspective pour le marché laptop... et surtout pour le consommateur, qui devrait pouvoir tirer parti de cette concurrence quasi inédite entre Intel et AMD.

Source : Tom's Hardware
8
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Facebook Messenger et WhatsApp bientôt réunis ?
scroll top