Face à l'Occident, la Russie veut se débarrasser de ses PC sous Windows

23 septembre 2022 à 10h30
30
Windows 11 ordinateur © © Windows / unsplash
© Windows / unsplash

En réponse aux sanctions des puissances occidentales, la Russie est en train d'écarter Windows du paysage. Moscou veut faire la part belle à Linux et à l'open source.

Sur le plan international, la guerre menée en Ukraine par la Russie apporte depuis le début de l'année son lot de conséquences économiques, notamment dans le secteur des nouvelles technologies, chamboulé décision après décision. La dernière en date provient du ministère du Développement numérique russe, qui est en train de mettre en place un mécanisme qui va permettre le retrait progressif de Windows et de la société Microsoft du pays. Sur le marché des systèmes d'exploitation, le pays des Tsars veut faire de Linux sa nouvelle référence.

La Russie met Windows au placard

Se passer de Windows ne constitue, pour la Russie, qu'une étape supplémentaire. Dès le 4 mars, Moscou avait suspendu les ventes de tous les logiciels Microsoft, ce qui englobe Windows évidemment. De son côté, la firme de Redmond avait bloqué les mises à jour Windows 11 et 10 dans le pays.

Pour les particuliers, il reste possible de contourner ce blocage et de profiter encore des services Windows. Mais quid des entreprises et administrations russes, qui ont des comptes à rendre ? La Russie essaie de mettre la pression, et promet même que les éditeurs qui ne proposeront pas de logiciels compatibles avec les systèmes d'exploitation GNU/Linux perdront leurs avantages fiscaux, et ne seront plus prioritaires dans l'octroi de marchés publics.

Cette mesure, qui comprenez-le devienda bientôt légalement obligatoire en Russie, risque de provoquer quelques couacs, en raison du fait que les logiciels nationaux tournent, pour bon nombre d'entre eux, sous un OS Windows. Effectivement, 95 % des ordinateurs russes tourneraient sous Windows.

Une transition qui prendra du temps en raison d'un manque de développeurs

Si certains logiciels pourront être adaptés à Linux, d'autres devront être créés à partir de zéro. Cela concerne notamment des secteurs sensibles, comme l'industrie bancaire, et de nombreuses administrations et entreprises.

Il s'agit d'une mission ô combien difficile que se fixent les autorités russes, le payant manquant de main-d'œuvre. Les développeurs du système open source Linux sont en effet beaucoup moins nombreux que ceux maîtrisant l'environnement Windows notamment. La transition ne se fera pas en un jour.

Ce n'est en tout cas pas la première fois que la Russie fait part de sa volonté de se débarrasser de Windows au profit de Linux. En 2016 déjà, l'administration de Vladimir Poutine indiquait sa volonté d'écarter les logiciels américains affiliés à IBM, Oracle et Microsoft, craignant que ses systèmes militaires, tournant sous Windows notamment, ne soient victimes d'un cyberespionnage mené par les renseignements américains.

Sources : Kommersant, BFM

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
25
Agima
Ça fait longtemps que tous les états auraient du virer Windows pour Linux de toute manière.<br /> C’est comme les politiques qui utilisent un iPhone ou un téléphone Android dans le cadre de leurs fonctions, du grand n’importe quoi.
neaufles
c top ça
merotic
Voilà le risque de la dépendance.<br /> Bon, ils ne sont pas obligés de faire des mises à jour…<br /> Ils peuvent toujours modifier eux-même le code de windows puisqu’il me semble que les services de renseignement ont accès au code dans la plupart des pays, je crois que c’est une obligation avec des portes dérobées.<br /> Il reste sinon la virtualisation de Windows sous Linux pour la compatibilité avec les logiciels jusqu’à son remplacement ou sa version modifiée.
cluclu56
D’un point de vue serveur, il est possible d’avoir Linux pour certains rôles (Annuaire LDAP/DNS/DHCP…) et BDD mais d’un point de vu applicatif et utilisateur c’est très difficile. La suite Microsoft Office est largement dominatrice sur le marché et les utilisateurs utilisent Windows sur leurs ordinateurs personnels.
stratos
ok linux, mais le problème est que quasi tout les composant d’un PC ont des brevets US donc, dans ce cas la il faut aussi faire ses cartes mère, ses ssd, ses servers, etc;…<br /> Et linux garantie pas d’une sécurité, car même linux s’appuie sur de l’aide de microsoft pour son code etc.<br /> Bref comme d’habitude que de la com
SPH
Je n’y crois pas une seule seconde. La russie n’y arrivera pas (c’est mon avis)
ultrabill
Faut-il se réjouir que des logiciels « libres » soient utilisés par des états « totalitaires » ?
Orezzo
linux garantie pas d’une sécurité, car même linux s’appuie sur de l’aide de microsoft pour son code<br /> pardon, mais tu peux développer stp
Nerva
Voilà une mesure que nos dirigeants devraient imiter de toute urgence…
stratos
Si il y avait que les passionné linux, ca n’avancerait pas super vite.<br /> Ensuite je ne suis pas coder, mais dans les soft il doit y avoir des API ou autres codes qui sont propriété de microsoft ou autres boites américaine, donc même ça, il faudra recréer tout a 0.<br /> Bref c’est très long et compliqué<br /> journaldunet.com<br /> Microsoft, champion de la contribution open source !<br /> Microsoft arrive en tête du classement des organisations avec le plus grande nombre de contributeurs open source sur GitHub. L'indicateur illustre le virage stratégique pris par le groupe dans ce domaine.<br /> Begeek.fr – 4 Apr 12<br /> Microsoft parmi les principaux contributeurs de Linux<br /> Avec la récente publication de son rapport annuel, la fondation Linux met en avant la participation active de Microsoft dans le projet.<br />
Orezzo
merci<br /> mais le monde Linux n’a pas vraiment besoin de Micro$oft l’inverse oui et il me semble que c’est du freindwashing que Micro$oft fait envers Linux en ce moment.
Bilbo
N’oublions pas les processeurs eux-mêmes car quelle que soit la couche logicielle (Linux, W11) il y aura toujours un doute sur une instruction secrète, du microcode ou plus simplement des failles de sécurité comme Meltdown et Spectre permettant de prendre le contrôle d’une machine. Tout est de la faute de nos dirigeants et de l’UE, incapables d’avoir su faire émerger une véritable industrie indépendante des semiconducteurs avancés.<br /> Une exception, l’anglais ARM, qui a réussi à imposer son architecture et ses processeurs comme quoi il est possible de faire jeu égal avec l’Amérique et l’Asie.
stratos
le monde de linux a besoin de crosof, comme facebook est un contributeur et finance aussi des projets des organismes, donne accès à des API etc…<br /> Microsoft a son noyau, sans parler d’un autre gros de l’open source, Oracle, qui est américain bref… Et open sources ne signifie pas qu’il n’y a pas des brevets.<br /> C’est une chose de vouloir mettre les administrations sous un ubuntu, linux mint, mojave,… c’est une autre de vouloirs complètements se couper de MS, mais ça sera aussi apple etc…<br /> Ne parlons même pas des smartphones.<br /> Ça prendra des dizaines d’années, en plus avec cette guerre les gens très qualifiés se sont barré pour beaucoup, ca isolera encore plus les Russes, ca reculera leurs économies etc…<br /> bref comme toujours de la communication russe. Meme la Chine qui est la 2eme économie a du mal de sortir des gafam, même s’il y arrive pour certaines choses, mais ça a été une prise de conscience très tôt . La Russie quand tout allait bien, c’était même pas le PIB de l’Italie
Blap
« Microsoft contribue a seulement 1% du code du kernel Linux pour le rendre compatible avec les produits qu’il vend »<br /> Ah oui, effectivement, ca remet tout en question.
ABC
Avec « Poutine Software », votre PC enverra une alerte au Kremlin si vous tentez d’écrire les mots « guerre » ou « invasion ». En revanche, vous pourrez faire des « opérations spéciales », jusqu’au crash du système prévu au printemps 2023 tout au plus.<br /> Attention ! Il sera déconseillé d’appuyer sur le gros bouton rouge à côté de la lettre Z.
LeToi
C’est pas occidental Linux ?
ultrabill
@LeToi<br /> Dans le prochain train pour un Goulag, t’es plutôt fenêtre ou couloir ?
Lepered
En résumé, la seule chose vaguement positive qu’au réussi poutine est de d’installer Linux sur les PC… au prix de 100 de milliards de pertes, dune économie qui mettra des décennies pour ne serait-ce que frôler de loin ce qui ce fait en Occident et Asie (fuite des cerveaux, plus d’investissement extérieur, des dizaines de milliers de morts, une armée à reconstruire), sachant que ces deux régions continuent de progresser à marche forcée pour prendre le lead, etc… un génie.
Orezzo
Microsoft est le 17ème plus gros contributeur du noyau Linux
Francis7
Ce ne sont pas leurs L33T HAXXOR qui vont révolutionner le pays.
svenos
Faut-il se réjouir que des logiciels « libres » soient utilisés par des états « totalitaires » ? <br /> Peut être pas, mais on peut pas non plus se réjouir que des états prétendument démocratique utilisent des systèmes informatisés aux velléités totalitaire.
fatpunkslim
Bon courage ! un coup d’épée dans l’eau ! De là que les gens s’habituent massivement à un autre OS, c’est pas demain la veille pour passer de 95% de windows à autre chose. Même si il existe de très bonnes alternatives qui dépaysent pas trop la personne lambda comme linux mint (qui est en plus très performant), se pose aussi le problème des logiciles type office et autres. De toute façon dès que poutine partira à la retraite ou se fera « quick », les choses reprendront leur cours. Malheureusement, c’est pas pour demain encore
Blackalf
Ne pas oublier que de nombreux fonctionnaires, employés, entreprises, administrations et autres qui utilisent Windows depuis des années vont devoir apprendre à utiliser Linux, quel sera l’impact sur le terrain ? ^^
carinae
Même pas . Si Poutine veut du linux partout c’est simplement parce qu’il n’a pas vraiment le choix vu que tout l’IT est « made in occident ».<br /> Encore faut il qu’il y arrive. Et ce n’est pas gagné. C’est une chose de vouloir…et une autre de, comme tu dis, vaguement pouvoir
bmustang
la russie s’isole chaque jour un peu plus, des décisions prises par quelques fanatiques au pouvoir qui ne font que priver le peuple russe. Réveillez vous peuple russe avant qu’il ne soit trop tard !
mart666
Il n’y aura plus de russes sur gta online ! loll
ThePapyGeek
Hé ben on vous apprend plus rien dans vos fac d bardées d iMac… La transition n a rien de complexe ou d impossible . Parler de brevet et d open source propriétaire sous linux ne sert qu à alimenter les New clic.On peut faire très facilement un système de A à Z sans aucun code proprio. Idem pour le software. Le système bancaire tourne sous windows ? N importe quoi c est multiplateforme car on Line et ultra sécurisée . Y a que les atm qui tournent encore avec des sécu minables en 2022. Quand aux 95 pourcent de pc windows bah normal c est de la vente liée… épuisants la générationZ .
Avi84
Blackalf:<br /> Ne pas oublier que de nombreux fonctionnaires, employés, entreprises, administrations et autres qui utilisent Windows depuis des années vont devoir apprendre à utiliser Linux, quel sera l’impact sur le terrain ? ^^<br /> Apprendre à utiliser Linux ?<br /> Parce que tout ceux qui ont un smartphone Androïd ont fait une formation pour ce servir de leurs téléphone ?<br /> Il y a 20 ans, peut-être, et encore !!!<br /> Je me rappelle d’un test, que les gars du SI avaient fait passé à leur secrétaire (dans les année 2000, dans l’armée).<br /> Ils lui avaient demandé de rentrer un document dans un nouveau ordi, qu’ils venaient de recevoir (en fait, sous Linux et Open Office).<br /> Quand elle a eu fini, ils lui ont demandé si elle avait rencontré des difficultés.<br /> Elle a dit non, certaines commandes n’étaient pas aux mêmes endroits, mais un traitement de texte reste un traitement de texte !!!<br /> Pas besoin de formation !!!<br /> Le besoin de formation est un leurre, savamment entretenu par les purs et durs Windowsien.
Blackalf
Avi84:<br /> Parce que tout ceux qui ont un smartphone Androïd ont fait une formation pour ce servir de leurs téléphone ?<br /> Il y a 20 ans, peut-être, et encore !!!<br /> Mauvais exemple, ils ont donc appris à utiliser leur premier téléphone Android à une époque où cet OS était beaucoup plus simple et ils n’ont fait que changer de version au fil du temps en découvrant les nouveautés au fur et à mesure. On n’est pas dans le même cas de figure, on va au contraire demander aux utilisateurs de rompre avec leurs habitudes de 20 ans.<br /> Se baser sur un exemple isolé n’est pas plus pertinent. Autre exemple isolé : quand l’entreprise dans laquelle je travaillais a remplacé son système informatique en 1995 (il y avait encore un ordinateur central à bandes, c’est dire), je n’ai eu aucun souci à utiliser le nouveau ainsi que toutes les nouvelles applications, mais la plupart de mes collègues ne s’en sortaient pas, ne sachant même pas comment trouver un n° de commande pour vérifier tout ce qui tournait autour (fabrication de fil machine dans un laminoir à chaud)<br /> Encore un exemple isolé : autre entreprise, de 2004 à 2015 (fabrication de câbles électriques de 15 à 500 kV), pas de soucis non plus pour moi, mais de nombreux autres opérateurs venaient me demander de les aider pour certaines choses, par exemple une déclaration de non-conformité dans la fabrication, parce qu’ils se perdaient dans les applications, menus et sous-menus.<br /> Bref, non, ça ne se passera pas facilement. Ca se passera bien du point de vue théorique de geek qui ne voit les choses que sous l’angle de l’informatique, mais ce n’est pas comme ça que ça fonctionne du point de vue de l’humain et il est d’ores et déjà certain qu’il y aura beaucoup d’erreurs et de perturbations.
pecore
Plusieurs fois essayé de passer à Linux, toujours laissé tomber très vite.<br /> Ce n’est pas que cela me semble hors de ma portée, c’est surtout que l’investissement de temps et d’énergie d’apprentissage, de temps d’adaptation et de l’obligation de passer à des logiciels compatibles ne me parait pas rentable du tout par rapport aux bénéfices retirés.<br /> Désolé, mais pour dire les choses simplement, il faut que le jeu en vaille la chandelle.
Avi84
Blackalf:<br /> Mauvais exemple, ils ont donc appris à utiliser leur premier téléphone Android à une époque où cet OS était beaucoup plus simple et ils n’ont fait que changer de version au fil du temps en découvrant les nouveautés au fur et à mesure. On n’est pas dans le même cas de figure, on va au contraire demander aux utilisateurs de rompre avec leurs habitudes de 20 ans.<br /> Mauvais exemple<br /> Regarde le nombre impressionnant de gens qui se plaigne de Windows 11, où il faut tout réapprendre !!!<br /> Tu mettrais un nouveau Windows, avec un écran de démarrage marqué Linux, et tu verrais le nombre de gens qui le rejetterai et voudrai du Windows !!!<br /> Point de vue logiciel, ok. La logithèque est bien moins fournis que sur Windows. Mais la politique de Microsoft n’y est pas pour rien (demande à Balmer), chantage auprès des constructeurs.<br /> Aujourd’hui, il y a de très bon logiciel Linux et les lignes de commandes, c’est fini depuis longtemps.<br /> Le besoin de formation est un leurre, savamment entretenu par les purs et durs Windowsien.<br /> La vente forcé de Windows avec un ordinateur neuf n’aide pas Linux !!! Beaucoup pense que Windows est gratuit, alors qu’ils le payent dans le prix.
Avi84
pecore:<br /> Plusieurs fois essayé de passer à Linux, toujours laissé tombé très vite.<br /> A quand remonte ta dernière fois ?<br /> Quel sont tes raisons ? Sont-elles toujours d’actualités ?<br /> Tu pourrais développer ?<br /> Linux s’améliore de jour en jour et si les grosses boîtes voulaient fournir des pilotes pour Linux et compiler leurs logiciels en multi plateformes (ça se fait déjà, ex : Firefox), tu trouverais tout se que tu veux.<br /> Mais, Microsoft n’est peut-être pas enclin, à fournir les spécificités de Windows, à ceux qui lui font des infidélités ?
Blackalf
Avi84:<br /> Regarde le nombre impressionnant de gens qui se plaigne de Windows 11, où il faut tout réapprendre !!!<br /> Et tu prétend qu’il n’y aura rien à apprendre en passant de Windows à Linux.
pecore
Dernière fois, il y a quelques mois, une version bien notée par les sites spécialisés faite pour ressembler à Windows, histoire de mettre toutes les chances de mon coté.<br /> Lancements nickel et ensuite, pas moyen de me connecter à internet, ma carte TP-Link n’étant pas prise en charge. Je cherche sur internet un driver linux pour ma carte réseau, tout ce que je trouve c’est une usine à gaz imbitable pour transformer le driver windows en driver linux.<br /> C’est là que j’ai laissé tomber, à quoi bon un OS qui ne va pas sur internet ?
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Il y a désormais un smartphone encore plus écoresponsable que le Fairphone 4
Faut-il vraiment que Brave bloque les consentements de cookies ? C'est ce qu'il va faire très bientôt
C'était de la SF ou du jeu vidéo, la tourelle commandée par IA est désormais une triste réalité en Palestine
Insolite : il imagine et fabrique une boîte à rythmes... en LEGO
Imaginé pour les pros du vélo, ce nouveau moteur électrique Bosch a de quoi vous envoyer dans le décor
Bitdefender Total Security est un excellent antivirus portant particulièrement bien son nom !
Ce weekend semble particulièrement bien choisi pour souscrire à cette licence NordVPN !
Top 5 des applications à tester sur son smartphone cette semaine !
Forfait mobile : payez ce que vous consommez avec cette offre Prixtel
La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Haut de page