Guerre en Ukraine : une usine à trolls pro-russe détectée par les autorités britanniques

01 mai 2022 à 20h30
47
Trolls russes

Dans la guerre de l’information, les Russes peuvent compter sur le soutien des trolls. 

Selon un rapport des autorités britanniques, des trolls pro-russes mènent une campagne de désinformation acharnée depuis une ancienne usine de Saint-Pétersbourg. 

Des usines à trolls pour diffuser de la propagande

Des agents pro-russes recrutent ces utilisateurs malveillants sur Telegram pour cibler les comptes de médias et de dirigeants occidentaux sur les réseaux sociaux et pour partager de la propagande pro-Kremlin sur Instagram, YouTube et TikTok. Parmi les dirigeants visés, Boris Johnson, le chancelier allemand Olaf Scholz ou le chef de la diplomatie européenne Josep Borell. Personne n’est épargné, pas même les personnalités comme Daft Punk ou le groupe Rammstein, qui ont eux aussi été ciblés dans le cadre de cette campagne de désinformation organisée.

L’étude rapporte que ces faux comptes donnent également de la visibilité aux publications d’utilisateurs lambdas pro-Kremlin afin de contourner les mesures mises en place par les réseaux sociaux pour lutter contre la désinformation. Le groupe connu sous le nom de « Cyber Front Z » serait au cœur de ces manœuvres et serait directement lié à à Evgueni Prigojine, un magnat proche du Kremlin accusé d’avoir joué un rôle clé dans l’ingérence durant l'élection présidentielle américaine de 2016.

« Nous ne pouvons pas permettre au Kremlin et à ces usines de trolls d'envahir nos espaces en ligne avec leurs mensonges. Le gouvernement britannique a alerté ses partenaires étrangers et va continuer à travailler avec ses alliés et les plateformes en ligne pour combattre les opérations russes », a commenté Liz Trust, la ministre britannique des Affaires étrangères. 

Source : Le Figaro

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
47
23
Passion1
L’inverse n’existe sûrement pas …
aazert
Quand on lit les commentaires on voit bien que les Trolls ne sont pas qu’en Russie.
jwchretien
Les soutiens de la Russie de Poutine sont de sortie et très réactif.<br /> C’est vrai qu’il est à la mode de critiquer et accuser l’otan et l’occident afin de donner l’impression que Poutine est un ange.<br /> Au moins ici on peut critiquer le Président, donner son avis, dire ce que l’on veut, être anti-occidental et parfois dire n’importe quoi volontairement pour semer le doute… sans risquer de réels sanctions.<br /> A ma connaissance ses libertés sont pas aussi respectées en Russie, on a souvent des petits problèmes de santé quand on est dans l’opposition. Le peuple lui se tient bien tranquille car la sanction est vite de mise.
ABC
N’en déplaise aux trolls, russes ou pas (voir certains commentaires), soutenir Poutine en 2022 est une honte absolue.<br /> La dictature du Kremlin est un système mafieux constitué de milliardaires qui se préoccupent avant tout de leurs privilèges et redoutent plus que tout la démocratie qui les balayerait. L’Ukraine était en passe de devenir un pays plus riche et démocratique à leurs portes, autant dire une condamnation à terme pour le dictateur russe.<br /> Les trolls français pro Poutine sont une toute petite minorité très virulente sur le web. Créer un écran de fumée pour faire croire qu’une part non négligeable de la population partage leurs idées rances. On les reconnais à leur rhétorique prévisible et éculée (comme si détourner le regard effaçais les crimes qui se produisent à nos portes). Ils sont souvent proches de la fachosphère, ce qui n’est un secret pour personne. Les mêmes qui se disaient patriotes en 39 en soutenant l’envahisseur d’alors, on connait la suite.<br /> D’ailleurs qu’on ne s’y trompe pas, si Poutine accuse toujours les autres de ce qu’il est, de ce qu’il fait ou s’apprête à faire, en insultant ses victimes de nazis et en se comportant comme un nazi, il signe son « œuvre ».<br /> Les trolls anti démocratie qui soutiennent Poutine se fatiguent pour rien. Ils ont déjà perdu.
pecore
Trump avait déjà montré en son temps et à la stupéfaction générale à quel point il était possible grâce aux réseaux sociaux de remodeler la réalité pour la faire convenir à ses besoins et des dizaines de millions de personnes l’ont cru, soit parce qu’il était Mister Président, soit parce que cela confortait leur propre vision du monde.<br /> Mais Trump n’avait fait que piquer l’idée à son grand ami Poutine qui, lui, a fait de la désinformation et de la manipulation de masse une véritable industrie et en se servant pour cela d’outils que l’occident a créé.<br /> Parmi toutes les choses que Poutine a provoqué malgré lui en envahissant l’Ukraine l’on peut rajouter: faire réaliser aux état occidentaux à quel point les réseaux sociaux pouvaient être détournés pour servir d’outils de déstabilisation. Voyons maintenant ce qu’ils vont faire de cette prise conscience bien tardive.
Emmanuel_Angulo
C’est une arme sacrément puissante en tous cas. Regardez les commentaires sur Facebook par exemple : au début , c’était des trolls qui demandaient « où sont les preuves ? » quand les journaux (type le parisien ou le monde) montraient des photos satellites des charniers… Maintenant, à chaque article on voit fleurir la théorie du complot , mais ce sont des « vrais » gens qui commentent. Opération réussie
MattS32
Et accessoirement, il est bon de rappeler que même si les motifs étaient fallacieux et si les américains sont intervenus en Irak sans mandat de l’ONU, ils ont été accueillis là-bas en libérateurs par le peuple, d’où une guerre contre l’Irak qui n’a duré qu’à peine 40 jours, le temps de faire tomber un régime dictatorial et sa milice absolument pas soutenu par son peuple. Le reste de la guerre en Irak, c’est une guerre « civile » interne à l’Irak, entre les autorités irakiennes et des groupes djihadistes, où les USA sont en soutien de l’Irak.<br /> Rien à voir donc avec la situation en Ukraine, où les autorités en place sont largement soutenues par le peuple, y compris en zones russophones (il n’y a qu’à voir les flux migratoires de réfugiés : même dans les zones russophones, les réfugiés ont massivement fuit vers l’Est, pas vers l’Ouest… et pourtant, la Russie leur offrait un statut théoriquement bien plus avantageux, puisqu’ils ont droit à un passport Russe, donc à une citoyenneté « complète », au lieu d’un statut de réfugié…), et les Russes n’ont pas été accueillis à bras ouvert, loin de là, ils font face à une résistance acharnée, bien au-delà des forces militaires ou d’une simple milice protégeant le pouvoir en place.
ld9474
Je sais que je vais choquer mais tant pis. Perso je suis pas sur Facebook et à priori pas influencé par les trolls. Je regarde plutôt les infos « main stream ». Ceci étant posé, pourquoi n’aurait on pas le droit de demander des preuves? A priori le parisien ne possède pas de satellite donc d’où viennent ces images? Quand on voit l’utilisation massive de la technologie pour appuyer la communication (entre autre le deep fake de Zelinsky) je pense qu’on a le droit de se poser des question et de ne pas approuver dès qu’un journal dit une chose. J’ai aussi souvenir de la guerre des Balkans où on a dit beaucoup de choses qui se sont révelées inexactes au mieux.
ld9474
MattS32:<br /> et les Russes n’ont pas été accueillis à bras ouvert, loin de là, ils font face à une résistance acharnée, bien au-delà des forces militaires ou d’une simple milice protégeant le pouvoir en place.<br /> Attention à la propagande, ca marche dans les deux sens. On a que les chiffres qu’on veut bien nous communiquer. As tu vu beaucoup de reportage sur le Donbass? Perso pas beaucoup. Tout au juste quelques mouvements de troupes séparatistes qui se dirigeaient dans le sud. Combien de réfugié sont partis en Russie? On ne sait pas. Même si ce que tu avances semble correct, je préfere garder le terme sembler plutôt que la certitude.
Iceslash
fr.wikipedia.org<br /> Crimes de guerre des États-Unis<br /> Pages pour les contributeurs déconnectés en savoir plus<br /> Les crimes de guerre des États-Unis sont des crimes de guerre et des violations des lois et coutumes de la guerre commises par les forces armées des États-Unis depuis la signature des Conventions de La Haye de 1899 et 1907. Celles-ci incluent l'exécution sommaire de prisonniers ennemis combattants, le mauvais traitement des prisonniers au cours des interrogatoires, la pratique de la torture et l'utilisation de la violence contre les civ...<br /> Ne soyons pas naïf, on ne fait jamais une guerre pour le seul motif du bien contre le mal.
justepourlefun
Les crimes et mensonges des ricains n’excusent en rien les crimes et mensonges des russes…
MattS32
ld9474:<br /> Combien de réfugié sont partis en Russie? On ne sait pas.<br /> Mais le simple fait qu’on ne le sache pas, c’est justement une preuve forte qu’il y en a peu… S’il y en avait beaucoup, la communication russe le mettrait en avant pour légitimer l’intervention de la Russie en Ukraine : « Regardez tous ces Ukrainiens tellement satisfaits de notre intervention qu’ils prennent une passeport russe et viennent s’installer chez nous pour fuir oppression du régime nazi ukrainien. ». On se souvient aussi des premières tentatives de couloir humanitaires, qui ont échoué justement parce que les Russes n’avaient proposé que des couloirs menant à la Russie ou à la Biélorussie, dont les Ukrainiens ne voulaient pas…<br /> C’est comme les premiers pas de l’homme sur la Lune, la meilleure preuve que les Américains l’ont fait, c’est bel et bien le fait que les Russes, qui faisaient la course contre les Américains, ne l’ont absolument jamais contesté…
ABC
Mêler le Brexit avec la guerre de Poutine en Ukraine (je n’ai pas dit la guerre des russes) pour tenter de diviser les européens que vous dénigrez. Bien tenté, mais la ficelle est un peu grosse. Vous vous fatiguez pour rien. Le monde occidental, qui n’est pas exempt de défaut, est solidaire pour défendre la démocratie. Cette démocratie qui vous déplait et qui vous permet de vous exprimer librement sans finir dans les geôles de Sibérie.<br /> Si l’ancien bloc soviétique se rapproche pays par pays de l’occident, ce n’est pas pour rien, c’est une aspiration profonde des peuples. Aspiration qui aurait fini par toucher la Russie et son système dictatorial d’un autre temps.
Feladan
As tu vu beaucoup de reportage sur le Donbass? Perso pas beaucoup.<br /> Ce simple fait est justement un indicateur. Les reportages sur le Donbass ne sont pas « filtrés » par la population occidentale. Il n’y en a peu ou pas, car tout simplement la force qui occupe principalement, ne l’y autorise pas.<br /> De plus, il y a bien des estimations des réfugiés qui sont partis vers la Russie. Et effectivement, contrairement à ceux qui partent dans l’autre sens, c’est très peu.
ABC
Bondamanmanw:<br /> Les trolls viennent forcement de Russie, ils ont une porte sur Warcraft.<br /> De Russie ou de la part des trolls admirateurs de Poutine issus de la fachosphère, les pires. Il suffit de lire leurs commentaires aux relents révisionnistes qui font peu de cas du peuple ukrainien qui ne demandait que de vivre et s’épanouir librement, comme nous.<br /> Et si l’histoire se répète, elle nous enseigne aussi que l’aspiration des peuples est plus forte que les dictatures qui ont besoin de la terreur pour exister. Plus que le modèle occidental, le besoin de liberté est intrinsèque à l’humain, l’humain dont le pouvoir en place au Kremlin fait peu de cas. L’heure des comptes viendra et la justice des hommes passera, mais à quel prix.
ABC
MattS32:<br /> les réfugiés ont massivement fuit vers l’Est, pas vers l’Ouest…<br /> Vous vouliez dire vers l’ouest, pas vers l’est. Pour le reste je partage votre avis.
ABC
Semer le doute sur tout ce qui vous déplait. Les faux comptes qui ont émergé par millier sur les réseaux pour défendre les crimes de guerre du Kremlin ne vous parlent pas ? Avec parfois des fautes en cyrillique. À moins que vous partagiez leur réthorique rance ? Et alors…<br /> Vous en voulez des preuves ? Celle des massacres du peuple ukrainien ne vous suffisent pas ?<br /> Iceslash:<br /> Ne soyons pas naïf, on ne fait jamais une guerre pour le seul motif du bien contre le mal.<br /> Ne soyons pas naïf, il s’agit d’une guerre d’une dictature totalitaire contre un peuple qui aspire à la liberté et à la démocratie. Rien d’autre.<br /> Savysan:<br /> Pour rappel, les campagnes de trolling et de calomnies étaient principalement dirigées CONTRE Trump, avec les mêmes méthodes lourdingues que la Russie.<br /> Les faits prouvent pourtant le contraire. Et pour votre gouverne, sachez que les républicains ont demandé à Trump de la mettre en sourdine sur ses délires complotistes. Républicains et démocrates sont solidaires pour soutenir le peuple ukrainien.<br /> Savysan:<br /> La liste des sujets censurés sur les réseaux sociaux est longue, à commencer d’ailleurs par l’histoire du laptop de Hunter Biden.<br /> On s’en fiche complètement, on n’est pas sur Fox News. Rien sur la belle sœur du beau frère de la voisine du neveu du coiffeur de Biden ? Par contre pour Poutine, inutile de chercher des cas de corruption, qui est intrinsèque à son système mafieux corrompu jusqu’à la moelle.
Feladan
cwerle:<br /> A y bien regarder, les anglais ont l’air plutôt en forme depuis le Brexit non ?<br /> Bah en fait, non… Pour l’instant le Brexit a apporté plus de mauvaises choses que de bonnes. Je t’invite à te renseigner sur les pénuries, l’aggravation du Covid, les problèmes d’emplois, la baisse du PIB, la fuite de certains actifs, les échanges commerciaux au ralentis…<br /> Même les rares conséquences positives, comme la baisse du chômage ou la hausse des salaires, sont dû à des négatives : la pénurie de travailleur.<br /> A voir dans la suite, quand tout se sera stabilisé, car factuellement le Brexit n’a pas eu lieu depuis longtemps, et le Covid à exacerber des problèmes (qui auraient été largement amoindris sinon). Néanmoins aujourd’hui, ceux qui tentent de faire passer ça pour « positif » de façon global, se mettent le doigt dans l’œil ^^’ (tout comme ceux qui tentent de faire passer ça pour une « catastrophe » d’ailleurs).<br /> Mais on sent l’avis très tranché anti-EU dans ton commentaire ^^’.
pecore
Ai-je parlé d’agent Russe ? Je ne le pense pas. Par contre Trump n’a jamais fait mystère de son admiration et de ses bons rapports avec Poutine, allant jusqu’à dire publiquement de l’invasion de l’Ukraine que « c’est du génie ».<br /> L'Obs – 23 Feb 22<br /> « C’est du génie », « un mec très malin » : Trump...<br /> L’ancien président américain a couvert le président russe de compliments sur sa stratégie militaire dans un podcast conservateur, tout en critiquant la façon dont son successeur Joe Biden gère la crise ukrainienne.<br /> leparisien.fr – 23 Feb 22<br /> «C’est du génie» : en pleine crise ukrainienne, Trump loue la stratégie de...<br /> Dans un podcast, l’ancien président des États-Unis a salué la reconnaissance des territoires séparatistes ukrainiens entreprise ce lundi par<br /> Je pourrai en citer d’autres mais à t’on vraiment besoin de plus que ça ?
julla0
Y en a pas mal ici aussi…
MattS32
Oui, bien sûr. Je me suis emmêlé les points cardinaux ^^
ld9474
MattS32:<br /> S’il y en avait beaucoup, la communication russe le mettrait en avant pour légitimer l’intervention de la Russie en Ukraine<br /> Donc vous considérez que notre presse est complètement transparente et neutre? Je ne suis pas complotiste mais pas naïf non plus. On a plus tendance à faire des reportages et nous montré ce qui va dans notre sens que dans l’autre.<br /> Après je veux pas paraitre pour ce que je ne suis pas et vous avez très certainement raison. Je veux juste dire qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on nous montre et que la réalité est bien plus complexe que ce que l’on nous montre.
Emmanuel_Angulo
Je ne suis personne pour graduer la gravité des drames humains, donc bon, je me tiens loin de tout jugement.<br /> Une seule chose est sûre : des gens meurent.
MattS32
Non, notre presse n’est pas forcément totalement transparente et neutre.<br /> Mais je n’ai vu ni la presse Russe (je consulte notamment encore un peu RT), ni tous les pro-russes sur les réseaux sociaux relayer des informations sur un afflux de réfugiés en Russie et Biélorussie.<br /> Tiens, pas plus tard qu’aujourd’hui à 12h52, RT a publié un article sur le décompte des réfugiés. Il y aurait à ce jour au total 13.2M de réfugiés :<br /> 7.7M de réfugiés « internes », qui ont fuit dans une autre région de l’Ukraine (on a pas le détail par région, mais le Donbass étant une zone de combat intensif, on peut supposer que son nombre de réfugiés accueillis est proche de 0),<br /> 5.5M de réfugiés à l’étranger.<br /> Ces réfugiés à l’étranger se décomposent en :<br /> 3M en Pologne,<br /> 0.8M en Roumanie,<br /> 0.7M en Russie,<br /> 0.5M en Hongrie,<br /> 0.5M vers d’autre pays.<br /> Au total, sur 13.2M d’Ukrainiens qui ont fuit face à la guerre, il n’y en a donc que 5.3% qui ont fuit vers la Russie (12.7% de ceux ayant fuit à l’étranger). Et ce alors que la Russie est « techniquement » sans doute le pays le plus accueillant, puisque accordant sans condition la citoyenneté aux réfugiés, et parlant une langue parlée par la majorité des Ukrainiens (30% des Ukrainiens sont russophones natifs, mais les 70% restants sont très nombreux à parler russe, au point qu’il y a une dizaine d’années le russe était plus utilisé que l’ukrainien dans la vie courante pour plus de 50% de la population… ça a ensuite baissé en raison des tensions croissantes entre les deux pays, qui ont poussé les Ukrainiens à privilégier l’ukrainien).
os2
on dirait qu’il est plus possible pour certain de pouvoir critique, les usa, l’europe… sans être traité de pro poutine… ça me penser quand on critique israel et le massacre de palestiniens et qu’on est aussitôt catalogué antisémite…
Feladan
Tout à fait. Mais tout simplement car ces « critiques », ne sont généralement ni objectives ni mesurées. Ca me fait penser aux personnes qui disent « on ne peut plus critiquer X sans être traité de climatosceptique/complotiste/anti-j’sépakwa ».<br /> Ce n’est pas, ni n’a jamais été « la critique » qui fait que des personnes soit cataloguées, mais plutôt la façon dont la « critique » est construite.<br /> Typiquement pour imager, on voit souvent des personnes « critiquer » la lumière qu’émet la lampe torcheUSA/EU, alors qu’à côté il y a le BatsignalRussie qui est allumé. =)
Eths25
Je suis libre de m’informer sur les médias que je veux! on m’a dit à l’école que nous étions en démocratie.<br /> En parlant de torchons, vous en pensez quoi de bfm&amp;co?
MattS32
Eths25:<br /> Je suis libre de m’informer sur les médias que je veux! on m’a dit à l’école que nous étions en démocratie.<br /> Oui, mais quand un média est contrôlé par un pays hostile et pratique la désinformation, il est normal aussi de le limiter… On ne laisse pas l’ennemi agir librement sur le territoire français.<br /> Car il faut bien garder à l’esprit que RT n’est pas simplement un média russe comme Libé ou Le Monde sont des médias Français. RT est un média totalement contrôlé par les autorités Russe, et dont le but est de faire de la propagande à l’étranger.<br /> Les rares médias russes libres, on ne les a pas interdits (bon par contre aujourd’hui ils sont contraints par la législation russe de s’auto-censurer…).
pecore
Si sont contraint par l’état de s’auto-censurer, c’est qu’ils ne sont pas « libres », non ?
MattS32
Libres dans le sens où ce n’est pas directement le Kremlin qui leur dicte les contenus.<br /> Après, oui, ils ne sont plus complètement libres car la loi leur interdit d’aborder certains sujets. Mais ça en un certain sens c’est le cas de toute la presse libre dans tous les pays, il y a partout des sujets interdits par la loi (par exemple, en France, tu n’as pas le droit d’écrire un article niant l’holocauste…). C’est juste que d’un pays à l’autre il y a plus ou moins de sujets interdits.<br /> Après il y a aussi des médias russes qui se sont expatriés pour ne pas être soumis à ces limitations.
Krypton_80
Feladan:<br /> Pour l’instant le Brexit a apporté plus de mauvaises choses que de bonnes. Je t’invite à te renseigner sur les pénuries, l’aggravation du Covid, les problèmes d’emplois, la baisse du PIB, la fuite de certains actifs, les échanges commerciaux au ralentis…<br /> Sur le quatrième trimestre 2021, le PIB au Royaume-Uni est encore légèrement inférieur à ce qu’il était avant la pandémie, mais continue de progresser. Les conséquences négatives du Brexit ont été surtout en 2020, la sortie du Royaume-Uni de l’Union ayant été effective le 31 janvier 2020.<br /> UK20211000×680 52.9 KB<br /> Pour ce qui est de la « suite », il suffit de voir comment cela se passe en Norvège ou en Suisse.
jwchretien
Je suis certains compte « pro Poutine » et il est amusant de voir leurs discours changer.<br /> Au début: « c’est pas une guerre d’ailleurs nos journalistes sur place n’ont vu aucun combat »<br /> « Ils vont nettoyer l’Ukraine des Nazis. »<br /> Après « En réalité c’est une guerre provoqué par l’OTAN, les Russes ne la voulaient pas mais n’avaient pas le choix. »<br /> Puis « Ah ha les sanctions vont nous ruiner on mourra pour les USA »<br /> Puis « C’est la troisième guerre mondiale à cause des USA, on est inconscient » (oubliant de dire que Poutine tirerait le premier si guerre il y avait.)<br /> Jamais de condamnation ferme de Poutine, juste des insultes anti OTAN ou occident.<br /> Sans compter que la plupart des intervenants sont très proche de l’ultra droite fasciste ou sont des gens anti tout qu’on retrouvait chez les gilets jaune, puis antivax, aujourd’hui pro Putin et demain pro ou anti je ne sais quoi.<br />
KlingonBrain
Pour ceux qui doutent de l’information, je peux vous confirmer que ça fait un bon moment que je détecte ces trolls russes un peu partout sur les réseaux sociaux et sur les commentaires des grands journaux. Et je suis supris que l’on ne parle de ça que maintenant.<br /> Entre ceux qui postent le même message jour et nuit, les traductions approximatives et ceux qui n’ont manifestement pas un clavier français avec les accents, c’est assez facile de les griller. Sans même parler du fait qu’ils répètent mot pour mot la propagande du kremlin.<br /> Pour ceux qui disent que tout le monde fait de la propagande, vous devez savoir qu’en Russie, ça n’a absolument rien à voir avec l’occident.<br /> En occident, il arrive qu’on nous mente. Mais dans les pays socialistes, il y a une immense industrie de la propagande, avec au final une vraie culture du mensonge à tous les niveaux. A tel point que si le peuple est complètement désinformé, c’est vrai aussi dans l’autre sens : les dirigeants ignorent tout de ce qui se passe sur le terrain.<br /> Regardez comment les responsables Russes sont capable de nier avec un aplomb incroyable des vérités qui crèvent les yeux parce qu’elles sont devant nous. C’est parce que dans les pays socialistes, c’est ce que les responsables ont l’habitude de faire partout et tout le temps.
pecore
Je rebondis sur ce que dis @Feladan en soulignant aussi que, bien souvent, critiquer les autres est l’argument de ceux qui n’en ont pas.<br /> On détourne le sujet qui est, en l’espèce, l’existence d’usine(s) à Trolls financée(s) par l’état Russe en critiquant les autres pays et en laissant entendre qu’ils en font autant, ce qui est fallacieux, surtout hors sujet et ne justifie absolument rien, même si c’était vrai.<br /> Pourtant les utilisateurs de tels arguments s’en servent comme justification : les autres en font autant donc tout va bien, la Russie n’a rien à se reprocher, fin de l’histoire.<br /> Donc je pense que ce n’est pas du tout la critique qui est visée par la modération mais la rhétorique malsaine que ces critiques véhiculent.
ABC
Ce que vous refusez de comprendre c’est que BFM est un média démocratique, qu’on aime ou pas, avec ses défauts et ses qualités. Des trucs immondes comme RT ou Sputnik ne sont pas des médias, ce sont des armes entre les mains d’une dictature criminelle (qui d’ailleurs jette en prison ou assassine les journalistes qui ne rentre pas dans la ligne). C’est comme si vous mettiez la propagande d’Al Qaida au même niveaux que la presse française, de gauche ou de droite.<br /> Si vous ne comprenez pas ces bases, comment voulez-vous vous comprendre ce qu’est une démocratie ou vous construire une opinion défendable ? C’est perdu pour vous.
Blackalf
os2:<br /> ça me penser quand on critique israel et le massacre de palestiniens et qu’on est aussitôt catalogué antisémite…<br /> Tu veux parler du fait que pratiquement tous tes messages supprimés l’ont été par ce que tu reviens continuellement à la charge avec Israël, même dans des sujets qui n’ont strictement rien à voir ? nous on appelle ça du spam et du hors-sujet total…la preuve, tu remet ça une fois de plus ici-même.
pecore
Non, là je ne suis pas d’accord, même si je crois que tu mélanges le choses sans le vouloir.<br /> Dans tous les pays il y a des sujets interdits « par la loi » pour te citer. Autrement dit c’est une assemblée de représentants élus qui a voté, après débats, de sujets à interdire, généralement dans un soucis de maintient de la paix publique ou de la décence. Il en découle que ces sujets tabous sont peu nombreux et strictement encadrés par la loi.<br /> Dans les états totalitaires comme la Russie, les sujets interdits ne le sont pas par la loi mais par la décision unilatérale du pouvoir en place, au grès de ses caprices et de ses besoins de contrôle de l’opinion. Le nombre de sujets tabous n’est ni fixe, ni encadré et est infiniment plus importants que dans les pays démocratiques. Le but recherché est aussi très différent.<br /> Voilà pourquoi je pense qu’on ne peut vraiment pas comparer les deux et que c’est même un peu dangereux.
MattS32
En l’occurrence, pour l’interdiction de parler de « guerre » en Ukraine dans les médias russes, il s’agit bien d’une interdiction par la loi.<br /> Un loi a été votée en mars pour mettre en place des sanctions très lourdes envers ceux qui diffuseraient des « informations mensongères » sur l’intervention en Ukraine.<br /> Alors bien sûr, la notion d’« informations mensongères » peut être à géométrie très variable, mais il s’agit quand même bien d’une loi votée par le parlement russe.<br /> pecore:<br /> Voilà pourquoi je pense qu’on ne peut vraiment pas comparer les deux et que c’est même un peu dangereux.<br /> Oui, en fait j’aurais plutôt dû parler de presse indépendante, plutôt que libre.
carinae
Sans compter que parmi les soit disant réfugiés en Russie… combien le sont réellement de leur plein gré ?<br /> Il ne faut pas s’y tromper avoir des réfugiés sur le sol Russe désert très bien le pouvoir en place en redorant un peu son blason…qui est salement entaché
pecore
C’est tellement vrai.<br /> On peut citer comme exemple l’ex-chancelière Allemande qui a été abasourdie par sa seule rencontre avec Poutine. Elle a déclaré qu’on ne lui avait jamais menti aussi effrontément lors d’une rencontre officielle entre chefs d’états: « il me mentait les yeux dans les yeux et en sachant parfaitement que je savais qu’il mentait, mais tout en s’en moquant totalement ».<br /> Un politologue dont je ne me rappelle plus le nom décrivait un discours avec Poutine de la manière suivant :<br /> « Monsieur Poutine, vous avez été pris avec les doigts dans le bocal de confiture, qu’avez vous à répondre ? »<br /> « Quel bocal ? quelle confiture ? Et puis en plus ce ne sont pas mes doigts. »
Maspriborintorg
Après des années d’enquête, le FBI a conclu que la Russie n’avait pas interféré sur l’élection présidentielle US de 2016. Par contre, Les USA ont financé (1 millions d’US$) un parti de droite suisse à l’occasion d’élection suisse il y a deux ou 3 ans. Mais là, ce n’est pas de l’ingérence puisque ce sont les USA à la manoeuvre.<br /> De même, l’accusation US de fraude électorale au Venezuela lors de l’élection de Maduro a été démontée par l’étude d’une université américaine.<br /> Lors de l’élection de Busch fils,(le trisomique), son frère gouverneur d’un état a empêché les noirs de voter. Avec ces malversations, Al Gore n’a pas été élu.<br /> Et en France, le suivi heure par heure de l’élection, mystérieusement, Le Pen qui était en tête a régressé pour que Macron soit élu.
MattS32
Maspriborintorg:<br /> Et en France, le suivi heure par heure de l’élection, mystérieusement, Le Pen qui était en tête a régressé pour que Macron soit élu.<br /> Absolument rien de mystérieux.<br /> Les bureaux ferment généralement à 18h dans les petites communes, à 20h dans les grandes.<br /> Or l’extrême droite a toujours fait des plus gros scores dans les petites communes que dans les grosses (ce qui en dit d’ailleurs long sur la manipulation que parvient à faire l’extrême droite : en faisant campagne sur des thèmes sécuritaires qui devraient surtout concerner les urbains, ils raflent les voix des campagnes, grâce finalement à la peur de choses qu’ils ne vivent pas au quotidien mais dont ils ont la description faite par l’extrême droite…).<br /> Donc en début de dépouillement, quand il n’y a que les résultats des petites communes qui sont disponibles, l’extrême droite à plus de voix. Puis petit à petit avec l’arrivée des résultats des grandes villes, elle perd cet avantage.<br /> On observe d’ailleurs exactement la même chose aux USA, où dans de nombreux États on a une dominance républicaine tant que seuls les résultats des petites villes sont tombés, et au final une dominance démocrate une fois les votes de la capitale comptabilisés.<br /> Bref, ça n’a pas de sens de regarder les décomptes de voix en temps réel, puisqu’ils ne correspondent jamais à un échantillon statistiquement représentatif de la population.<br /> Par contre les estimations basées sur des sondages en sortie de bureau et sur les premiers résultats corrigés statistiquement, elles elles étaient bonnes dès le début.
Feladan
Et en France, le suivi heure par heure de l’élection, mystérieusement, Le Pen qui était en tête a régressé pour que Macron soit élu.<br /> Connais-tu comment sont donnés ces chiffres à la télé ? Car il n’y a absolument rien de mystérieux, faut arrêter de croire ce qu’on voit passer sur ComplotFacebook dot com.<br /> Je pense que refaire l’explication n’a pas d’intérêt, car tu as déjà du la croiser, mais juste ne pas l’accepter/la croire.
Feladan
Déso du double message, comme l’édition n’est pas autorisée, j’ai tilté qu’après coup :<br /> Maspriborintorg:<br /> Après des années d’enquête, le FBI a conclu que la Russie n’avait pas interféré sur l’élection présidentielle US de 2016<br /> Source ?<br /> Le FBI n’a jamais conclu pour moi, je te cite « que la Russie n’avait pas interféré ». En réalité, elle lorgne du côté inverse avec le rapport Mueller : " Mueller concluded that Russian interference was « sweeping and systematic » and « violated U.S. criminal law »<br /> De plus, des Russes sont encore wanted par le FBI à ce sujet RUSSIAN INTERFERENCE IN 2016 U.S. ELECTIONS — FBI<br /> D’ailleurs, le dernier volet (2020) de ce rapport conclu l’inverse de ce que tu dis : " The Committee report found that the Russian government had engaged in an « extensive campaign » to sabotage the election in favor of Trump, which included assistance from some of Trump’s own advisers."<br /> Maspriborintorg:<br /> Les USA ont financé (1 millions d’US$) un parti de droite suisse à l’occasion d’élection suisse il y a deux ou 3 ans<br /> Je ne trouve facilement aucune source, en as-tu ? Car de même, j’aimerai vérifier ce fait : est-ce vraiment, je te cite « les USA » et pas des privés ? Sous quelle forme est ce « financement », car si il s’agit d’un prêt bancaire, ce n’est pas de l’ingérence. Au même titre que le prêt de MLP en Russie n’en est pas.<br /> Me parait un peu bizarre toussa toussa
Palou
MattS32:<br /> ils raflent les voix des campagnes, grâce finalement à la peur de choses qu’ils ne vivent pas au quotidien mais dont ils ont la description faite par l’extrême droite<br /> Raccourci un peu trop facile …
JeanM64
Information peut-être véridique, mais tous les pays européens de ouest sont intoxiqués par la propagande unilatérale venant d’Ukraine associée aux épices étasuniennes.<br /> Cela ne signifie pas, pour autant, que les infos du côté russe ne soit pas saupoudrées (et même plus) de propagande.
f-dzt
@MattS32:<br /> Tu veux dire « massivement fuit vers l’Ouest » ?
MattS32
Yep, mais pas possible de corriger à cause du mode ralenti
Feladan
Je ne me sens aucunement « intoxiqué » comme tu dis.<br /> Alors certes, nous sommes effectivement bombardés (ha…ha…) de façon constante d’une seule version. Mais il faut se demander pourquoi ?<br /> Tout simplement car nous avons des reporters et journalistes de tous les pays du monde qui peuvent, et vont, en Ukraine. Et qui corroborent des choses que les Ukrainiens annoncent. Pas tout, bien évidemment, mais énormément de choses.<br /> A la différence du côté Russe, ou étrangement, peu ou pas de journalistes sont autorisés.<br /> Si il y a bien une « intoxication », elle est effectivement unilatérale comme tu dis. Mais ne provient absolument pas du côté que tu semble incriminer .<br /> Les informations du côté Russe ne sont pas « saupoudrées », elles sont inventées de toutes pièces. Encore une fois, il n’y qu’un pays qui : interdits les journalistes extérieurs, interdits les manifestations, interdits de penser autrement, à fait fermer tous ces médias indépendants en interne, verrouille petit à petit son internet, ment ou modifie des faits pourtant prouvés en vidéo (l’attaque sur leur bateau, les missiles sur les civils, etc.) etc. C’est pas pour rien, et c’est indicateur de qui « intoxique d’une propagande unilatérale » comme tu dis.<br /> Faut pas trop inverser la réalité non plus &gt;.&lt;.
f-dzt
Ouaip et pas moyen de corriger mon msg apres avoir lu ta correction un peu plus loin … il y a encore matiere a progresser ici
Blackalf
Ce n’est pas une question de « progression », mais parce que le sujet a été passé en slow mode pour n’autoriser qu’une réponse toutes les x heures.<br /> Certains arrivent à pourrir si bien des sujets de par leur attitude qu’il est parfois nécessaire d’en arriver là pour calmer les choses et laisser les esprits se refroidir.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le spyware Predator a infecté des smartphones Android en exploitant une faille 0-day
3 bons plans VPN pour assurer votre sécurité en ligne
Ces deux failles critiques ont été exploitées par des hackers d'État
Pwn2Own : Windows 11 et Microsoft Teams hackés, plusieurs fois
Google dépose le bilan en Russie
Ce nouveau hack permet de récupérer vos informations bancaires
Surfshark VPN s'offre enfin une interface sous Linux
Ces 200 applications Android vous espionnent et volent vos données, supprimez-les d'urgence !
Une nouvelle arnaque bancaire par téléphone signalée par la DGCCRF
Ransomware : ce groupe de hackers russes est considéré comme le plus dangereux
Haut de page