La Russie peut-elle s'en prendre aux câbles internet sous-marins ?

24 mars 2022 à 08h50
28
Atterrissement câble PEACE © Orange
Le câble sous-marin PEACE, ici sur les plages marseillaises (© Orange)

S'attaquer aux câbles sous-marins relève presque de la science-fiction, mais il n'empêche que cette éventualité, même effleurée, inquiète, et à juste titre.

Si les câbles sous-marins ne jouissent pas, par définition, d'une grande notoriété, aussi parce qu'invisibles aux yeux du grand public, leur importance est pourtant stratégique, et le mot est faible. 99,7 % des échanges de données et du trafic internet mondial passent par ces 430 à 450 gigantesques câbles qui relient entre eux les cinq continents, entre mers et océans. Et alors que certains ont cru - à tort pour le moment - que la Russie réfléchissait à se déconnecter du Web mondial pour bâtir son propre réseau, les inquiétantes mises en garde de Joe Biden en matière de cybersécurité font poindre la menace d'une attaque des câbles sous-marins, maillon indispensable de l'Internet mondial.

Que la Russie s'attaque aux câbles sous-marins ? Pas une banale hypothèse pour les armées occidentales

Depuis le début de l'invasion de l'Ukraine, l'hypothèse de s'attaquer aux câbles sous-marins est revenue sur le tapis à plusieurs reprises, notamment au sein de certains États-majors. Nos confrères britanniques du Guardian relayaient par exemple, en janvier 2022, les propos du chef des forces armées britanniques, Tony Radakin, qui évoquait la possibilité que Moscou puisse « mettre en danger le système de circulation de l'information qui dépend des nombreux câbles sous-marins ». Le think tank américain Atlantic Council pense la même chose.

L'enjeu autour des câbles sous-marins est majeur. Outre les données livrées en début d'article, il faut avoir conscience que ces tuyaux représentent 1,3 million de kilomètres et permettent de faire transiter des centaines de milliards de transactions financières à travers le monde tout au long de l'année, sans parler des e-mails, messages ou autres envoyés via les applications les plus connues. Et si ces câbles reposent au fond de la mer, ils ne bénéficient pas d'une protection particulière.

La France est d'ailleurs l'une des nations les plus exposées face à ce risque potentiel, du fait de ses 10,2 millions de km² de domaine maritime, le deuxième plus important à l'échelle planétaire. Assurer une surveillance totale de ces « installations » demanderait des investissements colossaux. Aujourd'hui, seuls des systèmes intégrés de surveillance pouvant alerter d'une menace à proximité existent, mais on reste dans le cadre de la détection passive.

Saboter un câble sous-marin : un acte pas impossible, mais peut-être une limite à ne pas franchir

Saboter un câble sous-marin paraît ainsi être accessible, simple et relativement peu risqué à celui qui s'en donne les moyens. Une ancre qui traînerait au bon endroit, un sous-marin ou un plongeur qui piègerait le câble, des mines ensuite déclenchables à distance… toutes les hypothèses sont recevables et, hélas, plausibles.

Mais sans réseau propre, la Russie se saborderait elle-même en endommageant des câbles sous-marins. Certes, les dégâts seraient colossaux pour tous ceux reliés par ces tuyaux fibrés, mais ces derniers représentent peut-être l'ultime ligne rouge à ne pas franchir. En outre, il ne suffirait évidemment pas de s'attaquer à un seul câble pour priver le monde d'Internet, mais bien cibler simultanément nombre d'entre eux, ce qui constituerait une « opération de militaire de grande envergure », telle que la décrit Tobias Liebetrau, spécialiste des relations internationales et des questions de sécurité informatique à l'Institut danois d'études internationales.

Et pourtant, la communauté internationale est loin d'être rassurée. Des activités suspectes émanant de la Russie ont été signalées, ces derniers mois et ces dernières années, à proximité immédiate d'endroits où se trouvent certains câbles.

Si on n'a pour l'heure aucune preuve d'attaque potentielle envers ces câbles, et que Moscou a rejeté en bloc les accusations de Joe Biden, les mouvements maritimes des forces russes dans certaines zones critiques maintiennent et renforcent tout de même la suspicion, d'autant plus que les moyens de communication restent toujours des cibles en période de conflit.

Source : France24

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
19
emmanuel38
Voici un article technique sur le sujet:<br /> https://www.bortzmeyer.org/coupure-avec-les-usa.html<br /> Il permet de mettre les choses en perspective.<br /> Voici un extrait:<br /> « Une grande partie des flux de données en Europe reste en Europe et ne serait pas affectée par une coupure d’avec les États-Unis. L’Europe est en effet largement autonome. »
AlexLex14
Bein je pense que tes yeux te jouent des tours dans ce cas l’ami !
jeromeblf
Tain c’est génial ! Voila une bonne idée de Tonton Poutine pour que les gens achètent chez les artisans et petits commerces indépendants de proximité qui paient toutes leurs taxes au lieu d’ Amazo, et se fassent de vrais amis au lieu de Facebou !! ! … par contre l’ami Clubic, va falloir faire une édition papier !!
Anne-Onyman
« L’ultime ligne rouge à ne pas franchir » Lol, pas sûr que ça va arrêter la Russie : des ultimes lignes rouge à ne pas franchir les experts nous en ont pondu plein ces dernières semaines et… ben, Poutine n’a pas dû les entendre (;
AlexLex14
Hélas, tu as raison…
nickOh
Pas d’impact probable pour monsieur tout le monde, a part un ralentissement général, mais en revanche une majorité d’entreprise françaises utilisent les solutions cloud Office365, AWS, etc, difficile de garantir qu’il n’y aura pas d’impact, même s’il elles ont des datacenter en europe.
kellog89
Je crois que je vais prendre un abonnement satellite et acheter une radio GO/LW ou même PO/SW
Bondamanmanw
Tout dépend où est hébergé le site, s’il est en France ça ne posera pas trop de problème et tout dépend de quel câble sectionné, Clubic étant hébergé en Ireland ça ne devrait pas trop poser de problème il y a forcément un câble de rapprochement, pis l’information pourrait arriver quand même en faisant un détour.<br /> Après j’aimerais bien vivre une telle expérience, ça remettrai bien des pendules à l’heure.<br /> Le numérique à pris trop de place dans nos vies quotidiennes, on a affaire à des bots en lieu d’une personne physique pour nous répondre et ce même au sein de nos institutions (Améli par exemple), y’en a marre.<br /> 6 millions de chômeurs, rendez l’emploi !<br /> Sinon bon courage à eux y’a du boulot !<br /> Et là c’est une vieille carte, en sectionnant les plus importants ils feraient sans doute de gros dégâts, mais créerai de l’emploi possiblement, retour des envois papiers.<br /> 1600×790 418 KB<br />
MartOnTheRocks
Si tous les câbles transatlantiques étaient coupés (et il n’y aurait pas de raison pour que la Russie ne les attaque pas tous si elle a la technique), il y aurait évidemment d’énormes répercussions sur l’internet mondial et tous les services Google, Apple, Microsoft, AWS, etc, notamment les clouds. Et ce, même si certains datacentres sont hébergés en Europe.<br /> Les conséquences économiques seraient très importantes voire catastrophiques
ld9474
Bonjour, je complète car ca c’est déjà produit, les Active Directory sont aux US. Donc si il n’y a plus de liaison il n’y a plus d’authentification au système Azure ou O365. Je ne parle pas des solutions mises en oeuvre mais bien de l’accès aux portails et à l’administration.
Bondamanmanw
Faux ce serait une remise à plat temporaire, l’oligarchies plutôt que d’exploiter serait contraint d’embaucher.<br /> Le numérique à fait perdre plus d’emplois qu’il n’en à crée.
MartOnTheRocks
Je n’y crois pas du tout.
Mister_Georges
Plus de radiodiffusion sur ces bandes en France depuis 2015…<br /> Il reste les ondes courtes (RFI).
soixante
Bondamanmanw:<br /> Clubic étant hébergé en Ireland<br /> Ha bon ?!
Bondamanmanw
France<br /> Domain: clubic.com<br /> Server IP address: 5.135.119.243<br /> latitude: 46.227638, longitude: 2.213749<br /> Pas si fiable Country Flag &amp; IP Whois
Patrice_FERLET
Heu. Non. Le numérique a créé énormément d’emploi, bien plus que d’en avoir fait perdre. C’est l’un des secteurs les plus dynamiques en terme d’embauche.
KlingonBrain
Heu. Non. Le numérique a créé énormément d’emploi, bien plus que d’en avoir fait perdre. C’est l’un des secteurs les plus dynamiques en terme d’embauche.<br /> Pour ma part, je pense que c’est totalement faux.<br /> Soyons logique, aucune entreprise sur terre n’achètera une solution numérique si elle n’apporte pas un gain financier par rapport à l’ancienne.<br /> Et les emplois apportés par le numérique sont des emplois très qualifiés, tandis que les emplois supprimés sont des emplois de base.<br /> Si vous n’êtes pas convaincu que d’une manière générale, la technologie à supprimé des emplois, regardez l’agriculture ou l’on est passé de 70% de la population aux champs à moins de 2% aujourd’hui.
Bondamanmanw
Surtout dans le commerce mais la nouvelle génération à le sens de l’oubli, pas de leur faute ils ont été éduqué en ce sens, rien à voir avec l’éduction parentale mais systémique.
Fatima
« Si on n’a pour l’heure aucune preuve d’attaque potentielle envers ces câbles, et que Moscou a rejeté en bloc les accusations de Joe Biden »<br /> Ce sont bien les militaires britanniques et américains qui ont lancer cette hypothèse pour faire de la Russophobie, C’est n’importe quoi .<br /> J’accuse mon voisin d’essayer de volé ma voiture , il n’y a aucun indices mais c’est mon hypothèse.
MartOnTheRocks
Il ne faut pas être trop simpliste. Les emplois ont migré massivement vers le secteur tertiaire au fil des décennies. C’est plus dû à la mécanisation qu’au numérique.<br /> Mais, le niveau de qualification a augmenté également : quand on avait 70% de paysans, on ne faisait pas beaucoup d’études).<br /> Et puis, il ne faut pas tout mettre sur le numérique. La désindustrialisation doit beaucoup à la mondialisation et au transfert des usines vers les pays à bas coûts.
MartOnTheRocks
Non ,ce n’est pas n’importe quoi. On sait que les Russes rôdent autour de ces câbles.<br /> Par forcément pour les couper, mais pour tenter d’y installer des équipement d’écoute.<br /> Après, peut-être pas plus aujourd’hui que depuis des années. Et d’autres pays le font aussi…
befa508
Oui mais comme l’article le mentionne bien, la Russie serait durement touché s’il venait à s’attaquer au câble sous-marin.<br /> Il n’y aurait pas plus stupide comme action surtout que la Russie a déjà réussi à amoindrir les télécommunications Ukrainiennes sans affecter ses propres télécommunications.<br /> Stratégiquement, couper les câbles internet sous-marin reviendrait à descendre au même niveau de télécommunication que l’Ukraine a en ce moment, aucun intérêt pour la Russie d’amoindrir son propre réseau au profit de l’Ukraine.<br /> Mais qui sait…une Russie en phase de capituler peut saboter le réseau mondiale juste pour emmerder le monde entier avant leur défaite
Faryaak
Pauvres russes c’est trop injuste !
CM35
MartOnTheRocks:<br /> Et d’autres pays le font aussi…<br /> En effet :<br /> https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/l-uss-jimmy-carter-peche-au-gros-35509<br /> Le Matin – 2 Jul 13<br /> L'USS Jimmy Carter, les oreilles de la NSA au fond des mers<br /> Les agences de renseignement anglo-saxonnes ont mis sur pied toute une série d'outils afin d'espionner les pays. Dans la panoplie américaine se trouve un sous-marin nucléaire capable de mettre sous écoute la fibre optique sous-marine.<br /> nextinpact.com – 30 Dec 13<br /> Espionnage de la NSA via un câble sous-marin : Orange réagit<br /> Essentiels pour le bon fonctionnement d'internet à travers le monde, les câbles sous-marins sont aussi utilisés par la NSA pour nourrir ses banques d'informations et étancher sa soif d'espionnage. Une nouvelle peu surprenante et q...<br />
Peggy10Huitres
La Russie peut-elle s’en prendre aux câbles internet sous-marins ?<br /> Oui !<br /> Cela dit, ça ferait chier d’aller en Ukraine pour avoir Internet, vu que là-bas ils l’ont !
Patrice_FERLET
L’agriculture ça n’est pas le numérique qui a fait baisser l’emploi mais les revenus. C’est le marché céréalier le souci, le fait d’acheter à l’etranger du blé moins cher à ndes pays qui justement n’ont pas vraiment de technologie numérique pour ça.<br /> Le numérique est porteur eu emploi. Point. Qu’il faille être qualifié ou pas ça ne change pas les chiffres. C’est un domaine qui fait baisser le chômage.
Maspriborintorg
Il y a régulièrement des câbles sous marins arrachés par des chalutiers. Du temps de la guerre froide (celle de 1945 à 1990), des sous-marins US étaient régulièrement dans les eaux territoriales russes entre les iles Kouriles. Ils y ont même posé des boîtiers près des câbles sous-marins russes (technique câble cuivre, pas fibre optique) pour intercepter les communications. Il y a aussi, les dorsales océaniques comme celle qui parcoure du nord au sud l’océan Atlantique l’élargissent en insérant de la lave. Je me demande comment ce problème est résolu.
Maspriborintorg
Les câbles ancien câbles cuivre, ce que les sous-marins US ont fait dans les eaux territoriales russes entre les iles Kouriles pendant la guerre froide de 1945 à 1990.
Bondamanmanw
Au moins ce sera l’occasion de faire de nouvelles rencontres, qu’il coupent tout les câbles que le monde ouvre les yeux, qu’il coupent tout !<br /> J’ai pu circuler librement en plein confinement c’est à la fois calme, l’air était plus respirable mais quel tristesse, en coupant les câbles on en verrai du monde sortir de leur grotte.<br /> Moins d’hyper connectés dans la rue ce ne serait pas plus mal.<br /> On sortirait plus souvent à la pêche aux moules n’est-ce pas Peggy10Huitres.
Bondamanmanw
Ce sera toujours bon à revendre plutôt que de sectionner ceux le long du réseau ferré
Peggy10Huitres
On sortirait plus souvent à la pêche aux moules n’est-ce pas Peggy10Huitres.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Découvrez comment votre carte SIM pourrait protéger vos données des hackers
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Attention, ce malware se cache dans un ficher Word vérolé, lui-même caché dans un PDF
Les Anonymous déclarent la cyberguerre à Killnet, un groupe de hackers pro-russes
Haut de page