🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

L'Ukraine réclame d'exclure la Russie du réseau bancaire Swift, mais en quoi est-il important ?

25 février 2022 à 17h45
59
Vladimir Poutine

Réseau de transferts d'informations financières le plus important de la planète, Swift peut s'avérer être une arme de « guerre » redoutable, qu'il est risqué de manier à la légère.

Avec l'invasion militaire de l'Ukraine et les cyberattaques de masse qui se succèdent, la Russie se prépare à subir les représailles de l'Occident. Ce dernier entend donner une réponse économique à la hauteur du symbole de l'attaque contre le grenier à blé de l'Europe. Ce vendredi après-midi, le club des 27 a déjà gelé les avoirs de Vladimir Poutine et de son ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov dans l'UE. Volodymyr Zelensky, lui, a une idée drastique pour perturber la stratégie russe. Le président ukrainien demande ardemment à ses alliés d'exclure purement et simplement Moscou du système Swift. Cette action porterait un terrible coup à l'économie russe, mais ne serait pas sans conséquences pour les autres pays qui dépendent de cette société.

Swift, pourquoi une telle importance ? Qu'est-ce que c'est ?

Sur le papier, Swift, pour Society for WorldWide Interbank Financial Telecommunication (Société pour les télécommunications financières et interbancaires mondiales), est une coopérative belge dont le premier réseau est opérationnel depuis 1997. Elle dit fournir à sa communauté « une plateforme pour la messagerie, des standards pour communiquer et des produits et services pour faciliter l'accès et l'intégration, l'identification, l'analyse et la conformité en matière de lutte contre la criminalité financière ».

Dans le détail, Swift connecte quelque 11 000 organisations bancaires et de titres de plus de 200 pays. Elle permet ainsi d'échanger des messages financiers en toute sécurité et de manière fiable. La coopérative évoque le chiffre de plus de 5 milliards de messages financiers par an. Surtout, Swift a popularisé les numéros IBAN et codes BIC, qu'elle valide et qui permettent d'identifier les personnes, organisations et entreprises qui réalisent des virements.

Plus précisément, la société n'effectue pas les transferts de fonds, mais elle centralise les ordres de virement entre les utilisateurs et clients des 11 000 organisations ou banques partenaires. C'est un vrai réseau colossal que Swift exploite au quotidien. En d'autres termes, elle met en relation banques et clients lorsqu'ils effectuent des opérations, et dans le cas où les deux organismes n'ont pas de partenariat, Swift fait intervenir un organisme intermédiaire qui va les mettre en relation.

Des conséquences financières sur une partie de l'économie européenne

On imagine donc l'impact que pourrait avoir un retrait des 300 banques et institutions russes du système Swift. Il serait titanesque et priverait instantanément le Kremlin de sources de revenus très, très importantes. À titre de comparaison, la coupure des banques iraniennes du réseau, ces dernières années, a été immédiatement suivie d'une perte de 30 % du commerce extérieur de l'Iran et de près de la moitié des revenus d'exportation de pétrole.

Dos au mur, la Russie devrait alors procéder « à l'ancienne » et trouver sans tarder de nouveaux moyens pour effectuer ses transactions avec ses partenaires étrangers. Moscou possède, certes, une alternative, avec le Système de transfert de messages financiers (SPFS), une messagerie sécurisée lancée par la Banque de Russie en 2014. Sauf que celle-ci n'est utilisée que par une vingtaine de banques étrangères aujourd'hui.

Jeudi, le président américain Joe Biden évoquait cette coupure du réseau Swift comme étant « une option ». Car les conséquences ne toucheraient pas seulement la Russie. Certes, Moscou mettrait bien plus de temps à voir arriver le paiement de ses factures de gaz, de pétrole ou de blé, mais Washington n'a pas d'intérêt particulier à voir la Russie développer davantage son propre réseau alternatif.

De même, de nombreuses entreprises européennes, notamment du secteur de l'énergie, pourraient souffrir d'une telle coupure, en ne voyant plus leur marchandise arriver. La Russie pourrait en effet créer une pénurie de gaz et de pétrole. « Si demain matin, les Russes fermaient NordStream 1, le réseau électrique allemand aurait de bonnes chances de sauter et... l'Europe aussi n'aurait plus de transactions financières, puisqu'il faut de l'électricité pour les réaliser ! » commente le président de The Shift Project, Jean-Marc Jancovici.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
59
39
Voigt-Kampf
Concentrer des forces et des pouvoirs est la PIRE chose qui puisse arriver à l’humanité.<br /> CQFD.
SlashDot2k19
Il aurait fallu le faire il y a des années lors des premières guerres de Poutine. Maintenant la Russie a eu le temps de préparer des alternatives, cela sera moins efficace…
phoenix2
La Russie s’est préparée en avance et a son propre système maintenant, en plus elle a de très gros marché a sa portée bien plus juteux: (Chine, Inde, Iran), ça montre plutôt la faiblesse de l’Europe face a l’ogre russe, déjà, il faut dés maintenant chercher des alternatives au gaz Russe, après on verra…
Gmp13000
Oui et la Chine va les suivre.<br /> La partie d’échecs commence…
raymond_raymond
Les mondialistes et l’oligarchie financière ainsi que l’UE et ces états féministes flippent devant un chef de guerre, c’est maintenant qu’on voit la faiblesse de cette UE et de l’OTAN, autant dire que si les Russes coupent les robinets du gaz à l’Allemagne et la Pologne les Allemands pourront aller couper du bois en forêt noire, heureusement qu’en France on a encore le nucléaire et qu’on est pas trop dépendant du gaz Russe.
Gmp13000
En France on à l’Algérie pour le gaz, l’ennemi intime…
Orezzo
Ukraine premier gisement d’uranium pour nos centrales , nous n’avons aucune souveraineté énergétique
pecore
La pandémie et la pénuries nous ont montré notre faiblesse vis à vis de l’Asie. Cette invasion nous montre notre faiblesse vis à vis de la Russie. Cette période est riche en enseignements hélas douloureux, reste à voir si nous saurons en tirer parti.<br /> La première des choses est d’accélérer la sortie des énergies fossiles. Si plus personne n’achète son gaz ou son pétrole, que restera il a Poutine comme moyen de pression économique ? Coup de bol, c’est déjà dans les tuyaux dans de nombreux pays, dont le notre.
Loga
Source ? aux dernières nouvelles c’est plutôt du coté du Niger, Kazakhstan, Canada, Australie qu’on s’approvisionne …<br /> Et pour le gaz, c’est pas un soucis les US sont ravis, il vont enfin pouvoir nous vendre leur gaz de schiste.
kellog89
Ces états féministes? Ça veut dire quoi ?<br /> Putin a soif de pouvoir et il a le bouton rouge.<br /> Il serait capable de dire qu’il ne s’en servirait jamais, tout en appuyant dessus.<br /> Faiblesse de L’OTAN, non. Rien ne permet de l’affirmer pour le moment
LedragonNantais
Vous inquiétez pas pour l’uranium. burno lemaire et ses copains d’areva sont partit y a genre 1 an et demi/2 ans au Kazakhstan pour aller ratiboiser une forêt multi-centenaire car y a de l’uranium en dessous. On en manquera pas dans nos centrales C:
Metaphore54
Je me demande qui va manger l’autre les russes ou les chinois ? Deux mâle alpha dans la même équipe, je n’y crois pas enfin pas à long terme.<br /> Il a déjà des alternatives avec la chine va tout lui racheter, mais je me demande ce que la chine va exiger des Russes en échange.
marc6310
Des rumeurs populaires semblerait il (possiblement à cause de Tchernobyl je ne sais pas …) mais l’Ukraine produit finalement que 1% de l’uranium dans le monde et les ressources disponibles par territoires sont détenues à 30, 14 et 8% par respectivement L’Australie, le Kazakhstan et le Canada. Dans tous les cas, je suis d’accord avec toi si dans le fond tu penses que le nucléaire n’est pas du tout la bonne solution pour l’indépendance énergétique et pour la sécurité.
fredmc
Je suis d’accord avec toi. D’ailleurs je trouve le soutien chinois bien timide.<br /> Ils sont eux même en difficulté avec le COVID je ne les vois pas s’engager dans un soutien sans faille dans la folie de Putin
cirdan
Faudrait mettre à jour la photo de Poutine : il a pris de l’âge et du poids… un peu comme son armée et ses convictions, d’ailleurs.<br /> Concernant le dernier paragraphe, il ne faut pas oublier que le Russie a besoin de cette rentrée d’argent et qu’ils n’ont aucun intérêt à couper le robinet de gaz, d’autant plus que depuis des semaines les choses ont bougé et les risques de pénurie de gaz en Europe sont très limitées, même sans le gaz russe.<br /> Je trouve la réaction de Jancovici vraiment caricaturale. On l’a connu plus inspiré.
taist
l’Allemagne paie comptant sa sortie du nucléaire au profit du gaz et du charbon !
Palou
c’est pas faux …
carinae
La question ne se pose même pas. Économiquement parlant la Russie est un nain… contrairement à la Chine. Même pas le PIB du Portugal pourtant des centaines de fois plus petit<br /> Les Russes et chinois ont rarement été très copains. Ce sont des alliés de circonstances dont le gouvernement est basé sur la violence : militaire pour l’un économique pour l’autre. A l’arrivée ils perdront tout les 2 mais en cas de confrontation économique comme militaire entre les 2 la Russie perdra…quoi qu’il arrive.
Fatima
C’est les sociétés françaises et européennes qui vont subir alors que la Russie est un très grand marché pour l’Europe, les états Unis le savent très bien mais ils s’en fiche totalement des caniches européens.<br /> Ex les états Unis a donner l’ordre à Peugeot de dégager de l’Iran qui était un gros marché sous prétexte de tension et ensuite les usa on proposer leurs propres voiture à l’Iran .
Nycko69
Dans tous ces dires on oublie la responsabilité des États unis: ils ont bien foutu la merde pour anéantir le marcher mondial du gaz qui alimente l’Europe de l’est. C’est la même technique que la guerre en Irak. C’est bien pour ça que l’Ukraine ne doit surtout pas rentrer dans l’OTAN qui est une aberration qui conduirait à une guerre mondiale. L’OTAN est une alliance de la guerre froide qui aurait due être dissoute à la chute du mur de Berlin. Mais c’est depuis l’instrumentalisation des États unis pour régner sur le monde en envoyant au charbon les autres pays y adhérant comme la France, on l’a bien vu l’autre jour avec l’entretient Macron Poutine en parachutant la France à leur compte. Leur but est d’avoir un avant post aux portes de la Russie pour bloquer les ressources locales dont le gaz pour pouvoir imposer leur gaz de schiste qui est en plus un massacre de l’environnement. Il est URGENT DE BIEN VOTER AU PRÉSIDENTIELLES POUR SORTIR DE l’OTAN voir même pour aller plus loin sortir aussi de l’UE pour d’autre raisons complémentaires et retrouver une souveraineté autonome pour pouvoir négocier sereinement à l’internationale sans être au service des États unis.
foufou2022
Le Poutine c’est un malade dans sa tête… ce qui me gêne c’est que les civils comme vont en payer le prix… pour rappel les civils sont des gens comme vous et moi: ils n’ont rien demandés ils se lèvent comme tout le monde pour aller s’enquiquiner au taf et c’est eux qui vont être sanctionnés au final!! Vous pensez vraiment que Poutine va finir à la rue à quémander des pièces à cause des sanctions européennes? C’est vraiment de la mascarade ces histoires. Si on veut sanctionner la Russie, ben on capture le Vladimir on le met dans un camp genre Guantanamo et on laisse les civils faire leur vie !
benben99
Ils ont déjà un réseau alternatif, donc ca ne changera pas grand-chose.
Blade_Hunter
c’est exactement pour cette raison que Putin a rendu bitcoin une devise … il va utiliser bitcoin pour les echange internationaux
benben99
bitecoin est beaucoup trop volatile.<br /> LUE devrait inviter l’Ukraine et la Russie a negocier pour s’assurer le gaz
pecore
Mais tu le fais exprès, c’est pas possible autrement !
oudiny
Et ça n’est qu’un début … plus aucune centrale en Allemagne d’ici peu donc ça sera gaz ou charbon donc ce pays d’ici une décennie sera très très dépendant des autres et ça va leur coûter très cher
cid1
D’abord on ne peut pas intervenir sous peine de guerre mondiale.<br /> Zelensky est un homme courageux qui refuser l’exfiltration proposée par les ricains pour rester avec son peuple et se battre, oui il va prendre les armes, autre chose que les lâches qui nous gouvernent et seraient les premiers a partir.
Bondamanmanw
MONDE<br /> Isoler la Russie, dominer l’Europe : comprendre la stratégie américaine en Ukraine<br /> Cette semaine nous revenons sur la crise ukrainienne et rappelle ses origines. Extension de l’OTAN vers l’Est, politique américaine de changement de régime au détriment de Moscou, guerre énergétique en Europe, armes de l’OTAN tournées contre la Russie… La doctrine géopolitique américaine vise encore à pérenniser la division du Vieux Continent pour le dominer en encerclant la Russie.<br /> L’Ukraine est l’épicentre de l’antagonisme russo-américain en Eurasie et la voie la plus stratégique pour l’accès russe à l’Ouest et à la Méditerranée. Et c’est ce statut central qui en fait une zone extrêmement sismique. En 1997, dans Le Grand Echiquier, le stratège américain Zbigniew Brzezinski, expliquait déjà que l’Eurasie étant l’enjeu principal pour l’Amérique, la Russie (heartland), devrait être endiguée et privée du contrôle de l’Ukraine afin qu’elle ne redevienne jamais une grande puissance eurasienne et cesse d’être un empire. L’hyperpuissance américaine, présentée comme vainqueur de la guerre froide, devait prévenir toute alliance « anti-hégémonique », notamment russo-européenne. Brzezinski préconisait de soutenir les forces et Etats jadis occupés par l’Union soviétique ou ses alliés en visant particulièrement la Pologne, les Pays baltes, la Roumanie, et surtout l’Ukraine, décrite comme le verrou stratégique destiné à « prévenir l’expansion russe dans son étranger proche ». D’où sa suggestion de financer les forces antirusses de l’Ouest de l’Ukraine afin de faire perdre à Moscou le contrôle de ce pays charnière entre la Russie, l’Europe et la Méditerranée (via la Crimée, la mer Noire et les détroits turcs). Qu’en est-il 25 ans après Le Grand Echiquier et 35 ans après la guerre froide?<br /> Les positions russophobes de Brzezinski semblent avoir porté leurs fruits. Certes, l’hypothèse d’une « invasion » de l’Ukraine par l’armée russe et ses conséquences en termes d’affrontement indirect Etats-Unis-Russie ont fait ressurgir le spectre apocalyptique d’un conflit généralisé OTAN/Etats-Unis-Russie. Ce scénario est bien sûr quasiment impossible, compte-tenu du principe de dissuasion nucléaire, comme l’a bien montré le général Pierre Marie Gallois (« pouvoir égalisateur de l’atome »). Brzezinski et les autres stratèges atlantistes russophobes en sont conscients, eux qui tablent sur le fait qu’une Russie dont le PIB égale à peine celui de l’Italie est économiquement si faible qu’elle n’a pas les moyens de ses ambitions… Cette vision est à double tranchant, car la stratégie de la tension américaine qui a consisté à encercler la Russie peut à tout moment devenir incontrôlable, comme l’a été la folle stratégie américaine de soutien au djihadisme en Afghanistan, dans les Balkans, en Libye ou ailleurs sous la Guerre froide et ensuite contre la Russie, l’ex-Yougoslavie et autres Etats liés à Moscou.<br /> La tension américano-russe, pire que durant l’apogée de la Guerre froide…<br /> L’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 a servi de prétexte a posteriori à l’OTAN pour justifier la protection stratégique de l’Europe face à ladite « menace russe », ceci dans le cadre d’une guerre énergétique qui motive les Etats-Unis et la Grande Bretagne à tenter de compromettre l’alimentation en gaz russe de l’Europe via les sanctions contre la Russie qui ont pour objectif réel de renforcer la dépendance européenne en gaz de schiste américain et en hydrocarbures des pays islamiques du Golfe liés aux compagnies anglosaxonnes…<br /> Des exercices et manœuvres navales croissants de l’Alliance atlantique ont lieu depuis 2016, de la Baltique à la mer Noire. Des blindés américains paradent près de la Finlande, en Estonie, en Roumanie, en Bulgarie, et surtout en Pologne. Des exercices mobilisent 7000 soldats de dix pays de l’OTAN, des bombardiers, chasseurs et hélicoptères en zone balte. Entre 2000 et 2019, l’OTAN a inauguré en Roumanie et en Pologne, des sites stratégiques de missiles antimissiles, des installations de radars en Turquie, des navires de guerre américains en Méditerranée, sans oublier les incursions militaires navales britanniques en Mer noire.<br /> Depuis 2021, les Etats-Unis et l’Alliance atlantique ont placé leurs troupes en état d’alerte renforcée après la reprise des combats dans le Donbass et le secrétaire général de l’OTAN a réitéré son soutien total au camp ukrainien et à son président, Volodymyr Zelensky, suspecté par Moscou de préparer une offensive en vue de récupérer les territoires du Donbass. Même si le président ukrainien l’a démenti, tous les experts constatent des mouvements de troupes de part et d’autre de la frontière russo-ukrainienne et aux portes du Donbass qui rendent possible une telle hypothèse, d’autant que Britanniques, Américains, Pays-Baltes et autres arment, conseillent, entraînent et équipent une armée ukrainienne dont le nombre de soldats est passé en trois ans de quelques milliers et 200 000 hommes… Le 21 juillet 2021, l’Ukraine et 30 pays, dont les États-Unis, ont lancé des exercices militaires conjoints en mer Noire (‘Sea Breeze 2021, 5 000 militaires, 30 navires), et une semaine avant, l’aviation et à la marine russes qui ont dû tirer des coups de semonce contre un destroyer britannique entré dans les eaux territoriales russes en mer Noire…<br /> En 2019, le Pentagone a réaffirmé que le nucléaire pouvait être utilisé comme toute autre arme<br /> Le bilan de vingt ans de poussée américano-occidentale vers le précarré russe n’est pas réjouissant: les Etats-Unis sont sortis du traité de désarmement relatif aux forces nucléaires de portée intermédiaire (INF), ce qui a incité la Russie à faire de même en réaction. En novembre 2019, le Pentagone a réaffirmé que le nucléaire pouvait être utilisé comme toute autre arme contre les objectifs militaires de l’ennemi. Face à la tentative américaine de remettre en cause la capacité de frappe russe dite « en second » (principe de base de sa dissuasion nucléaire stratégique), et à l’installation d’un bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque, qui remet en cause sa dissuasion nucléaire à sa porte, la Russie a suspendu toute coopération au sein du Conseil OTAN-Russie.<br /> En réaction à la remise en cause par Washington de tous les grands traités de désarmement et au soutien d’une Ukraine qui prétend vouloir intégrer vite l’OTAN, Moscou a déployé ses lanceurs mobiles du système sol-sol Iskander dans l’enclave de Kaliningrad, a renforcé sa présence militaire aux portes du Donbass, en Mer noire et en Mer baltique, et a mis au point de nouvelles armes stratégiques quasiment interceptables et capables de frapper en n’importe quel point du globe, dont des missiles hypersoniques. Par sa folle politique d’extension de l’OTAN vers l’Est, l’Amérique est parvenue à faire de l’Europe le théâtre potentiel d’une « bataille nucléaire de l’avant » sur les frontières de la Russie, comme aux pires moments de la Guerre froide.<br /> CQFD, si vous voulez une 3ème guerre mondiale qui commencera en Europe loin des USA comme d’accoutumée suivez l’ogre américain et leurs valets Internationaux et vous l’aurez.
Palou
@Bondamanmanw C’est bien beau de copier un texte comme tu viens de le faire, MAIS citer la source serait bien aussi car tu n’as pas inventé cet écrit là
tfpsly
Palou:<br /> citer la source<br /> Son truc vient de Valeurs Actuelles. De l’extrême droite quoi.
Lepered
« Ukraine premier gisement d’uranium pour nos centrales »… c’est juste faux. zéro gramme en provenance d’Ukraine mais principalement le Niger, le Canada, l’Australie.
cid1
Les Russes sont sortis dans la rue hier soir pour protester contre la guerre et disent la honte qu’ils ressentent de leur pays, 1800 ont été arrêtés, des milliers d’autre continuaient a se révolter, Poutine va perdre l’attachement de son peuple. source LN24
justepourlefun
La preuve que les USA ont, une fois de plus foutu la m**** est ici :Jacques Attali : "La crise ukrainienne peut conduire à une 3e guerre mondiale si..." - YouTube<br /> ça a 7 ans, c’est Attali ( rien d’un russophile!) qui prédit ce qu’il adviendrait si on armait l’Ukraine et qu’on l’intègrait à l’OTAN<br /> ça n’enlève rien à l’ignominie de putin mais c’est bien aussi de relativiser la responsabilité de chacun…<br /> …quant à micron , si quelqu’un pouvait lui dire de se taire, d’arrêter de ridiculiser les français et laisser faire les vrais chefs d’état…
Oli1
@pecore j’ajouterai à la liste notre faiblesse numérique face aux Américains… que nous reste-il ?
Maspriborintorg
Une loi en Russie interdit aux parlementaires d’avoir un compte bancaire ou autre à l’étranger. Donc c’est une sanction virtuelle!
Maspriborintorg
en 8 ans l’Ukraine a bombarder avec des obus les villes des régions autoproclamées ce qui a déjà fait 14000 morts. L’intensification des tirs d’obus depuis l’Ukraine il y a 10 jours y compris avec des obus de 122 interdits par les accords de Minsk et comme Kiev ne s’est jamais conformé à ces accords et que l’occident n’a jamais fait pression sur Kiev, la seule voie pour la Russie est de mettre hors d’état de nuire les dirigeants de Kiev. Toute la famille de mon beau fils a quitté l’Ukraine pour la Russie car il y a de nombreux liens familiaux entre les Ukrainiens et les Russes qui datent de l’URSS. Veuillez vous rappeler que l’OTAN en 1999 de mars à juin à bombardé Belgrade qui n’avait pourtant pas agressé un pays de l’OTAN. Et les bombardements destinés à détruire l’industrie Serbe ont visé sur un site chimique des réservoirs de chlorure de vinyle (base de fabrication du PVC) qui est hautement cancérigène alors que pour arrêter un site chimique, il suffit de mettre hors service sa centrale thermique qui fournit la vapeur destinée à chauffer les mélanges en réaction de synthèse. Autre fait qui montre que Poutine est pondéré: lors du torpillage du sous-marin Kursk par le sous-marin US Memphis, il a accrédité une cause interne plutôt que l’agression US. Il suffit de voir les photos prise au chantier naval en Russie de la coque du Kursk pour voir un trou de 50 cm de Ø environ et la coque enfoncée vers l’intérieur, dégât provoqué par la torpille US MK-48. Pour ne pas enclencher la 3ème guerre mondiale, les marins du Kursk ont été sacrifiés afin que l’opinion russe en apprenant la vérité n’exige une réponse militaire.
tfpsly
Maspriborintorg:<br /> ’Ukraine a bombarder avec des obus les villes des régions autoproclamées ce qui a déjà fait 14000 morts. L’intensification des tirs d’obus depuis l’Ukraine il y a 10 jours y compris avec des obus de 122 interdits par les accords de Minsk<br /> Source? RussianToday TV ? Bon bah poubelle alors.<br /> Maspriborintorg:<br /> torpillage du sous-marin Kursk par le sous-marin US Memphis<br /> Oui définitivement poubelle !
foufou2022
Source RT news? <br /> Ou bien Sputnik lol.<br /> Merci pour votre argumentaire bidon!
MattS32
S’il y a besoin de ressortir des événements datant d’il y a plus de 60 ans (voire du XVIIème siècle dans la vidéo d’Asselineau…), 15 ans après une guerre mondial et quasiment avant même la naissance de Poutine, pour tenter de légitimer les actions d’aujourd’hui, c’est qu’elles ne sont pas légitimes.
tfpsly
L’éjection des principales banques russes de SWIFT a été validée : European Union - Joint Statement on further restrictive economic measures<br /> …<br /> First, we commit to ensuring that selected Russian banks are removed from the SWIFT messaging system. This will ensure that these banks are disconnected from the international financial system and harm their ability to operate globally.<br /> Second, we commit to imposing restrictive measures that will prevent the Russian Central Bank from deploying its international reserves in ways that undermine the impact of our sanctions.<br /> Second, we commit to imposing restrictive measures that will prevent the Russian Central Bank from deploying its international reserves in ways that undermine the impact of our sanctions.<br /> Third, we commit to acting against the people and entities who facilitate the war in Ukraine and the harmful activities of the Russian government. Specifically, we commit to taking measures to limit the sale of citizenship—so called golden passports—that let wealthy Russians connected to the Russian government become citizens of our countries and gain access to our financial systems.<br /> Fourth, we commit to launching this coming week a transatlantic task force that will ensure the effective implementation of our financial sanctions by identifying and freezing the assets of sanctioned individuals and companies that exist within our jurisdictions. As a part of this effort we are committed to employing sanctions and other financial and enforcement measures on additional Russian officials and elites close to the Russian government, as well as their families, and their enablers to identify and freeze the assets they hold in our jurisdictions. We will also engage other governments and work to detect and disrupt the movement of ill-gotten gains, and to deny these individuals the ability to hide their assets in jurisdictions across the world.<br /> Finally, we will step up or coordination against disinformation and other forms of hybrid warfare.<br /> …<br />
carinae
J’avoue être sidéré par les conn…qu’on peut voir sur internet… Le gars est pondéré ? Bizarrement pourquoi les Ukrainiens ne le voit pas comme ça ? Contrairement à son homologue ukrenien il n’a même pas le courage de descendre dans l’arène… Le problème n’est pas les occidentaux mais bien un crétin nostalgique de l’URSS et qui a raté sa carrière d’espionnage. C’est sur dire que c’est la faute des autres c’est tellement plus facile., En tout cas il est clair qu’il a déjà perdu la bataille de la com. Et quand il mourra tout reviendra comme avant. Une guerre pour rien.<br /> Quant au kourks je serai bien curieux de savoir d’où tu tiens cette information ohhh combien sensible . Je rappelle que ce sont les occidentaux qui sont aller le chercher l’engin… Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur internet…
Bondamanmanw
Vrai, l’uranium va falloir que la france le fabrique dans ce cas, mdr.
Guillaume1972
En ce qui concerne le pétrole, il n’y en aura plus bien avant la fin du siècle (peut-etre même avant la moitié du siècle), enfin ce n’est pas tout à fait qu’il n’y en aura plus mais ce sera devenu tellement onéreux de l’extraire que cela ne vaudra plus le coup (coût?).
Guillaume1972
Il va falloir penser à l’après uranium et notamment sur les centrales à fusion, avec les centrales à fusion, plus besoin Centrales a fission jusqu’à la moitié du siècle et ensuite centrales à fusion.En gros, je doute fort qu’au niveau énergétique la seconde moitié du siècle ressemblera à la première , notamment parce qu’il n’y aura plus de pétrole et parce qu’ensuite la fusion aura remplacer la fission Et si l’on y ajoute la montée inexorable des énergies renouvelables…
Voigt-Kampf
Et pourtant… cela s’appelle de la géopolitique.<br /> Si tu savais le nombre d conflits qui nécessitent une culture immense (politique mais aussi historique) pour ne serait-ce comprendre les enjeux.<br /> Mais grâce à nos médias, tout est simplifié : on tranche tel camp célémeêêchant, et de l’autre, célégentiiiil, avec une catastrophe qui s’ensuit avec des jugement aussi simplistes et tranchés (coucou à l’ex-Yougoslavie et à la Libye, décimés pour le coup). C’est résumé trollesquement mais c’est extrêmement proche de la vérité.
MattS32
Voigt-Kampf:<br /> Si tu savais le nombre d conflits qui nécessitent une culture immense (politique mais aussi historique)<br /> Non, désolé, je ne peut pas être d’accord avec ça. Si on a besoin de ressortir des vieux faits datant d’une époque largement révolue pour justifier quelque chose, c’est bien qu’il n’y a rien qui le justifie aujourd’hui.<br /> C’est un peu comme si je venais te casser la gueule parce qu’il y a 60 ans ton grand-père a cassé la gueule du mien. Ça ne serait absolument pas justifié.<br /> On pourrait même légitimer une attaque de l’Allemagne contre la France pour récupérer l’Alsace et la Moselle. Après tout, 1945, c’était il y a même pas 80 ans…
Blackalf
Voigt-Kampf:<br /> Mais grâce à nos médias, tout est simplifié : on tranche tel camp célémeêêchant, et de l’autre, célégentiiiil, avec une catastrophe qui s’ensuit avec des jugement aussi simplistes et tranchés (coucou à l’ex-Yougoslavie et à la Libye, décimés pour le coup). C’est résumé trollesquement mais c’est extrêmement proche de la vérité.<br /> Donc nous sommes si trompés par les médias que la vérité serait en fait que les russes sont les gentils envahisseurs animés de bonnes intentions et les ukrainiens les méchants qui méritaient d’être envahis ?
Voigt-Kampf
MattS32:<br /> C’est un peu comme si je venais te casser la gueule parce qu’il y a 60 ans ton grand-père a cassé la gueule du mien. Ça ne serait absolument pas justifié.<br /> Et c’est précisément cela que je reproche à beaucoup. Dans d’autres sujets ce genre de simplification n’auraient pas sa place et se verraient (à juste titre) vilipendé voire ridiculisé.<br /> Tu sais toi même très bien que l’Ukraine est forcément relié à l’histoire de la Russie.<br /> Dans ce cas-là de simplification je dirai que la France n’aurait rien à faire par exemple au Mali.
MattS32
Voigt-Kampf:<br /> Dans ce cas-là de simplification je dirai que la France n’aurait rien à faire par exemple au Mali.<br /> Et si les groupes djihadistes ne menaçaient pas directement la France, elle ne serait sans doute pas allée intervenir au Mali…<br /> L’Ukraine ne présentait en aucun cas une menace pour la Russie. Au contraire, elle la craignait.<br /> Voigt-Kampf:<br /> Tu sais toi même très bien que l’Ukraine est forcément relié à l’histoire de la Russie.<br /> Et l’Alsace-Moselle est forcément reliée à l’histoire de l’Allemagne… La ville dont je suis originaire, comme de nombreuses autres dans la région, dans son histoire, elle a été plus souvent allemande que française (et les 78 ans actuels depuis sa libération en 1944 sont la plus longue période française de son histoire…).<br /> Donc là quand l’Allemagne annonce une enveloppe de 100 milliards pour son armée, on devrait craindre une menace de l’Allemagne sur l’Alsace-Moselle et attaquer l’Allemagne préventivement. Non ? Ben non. Parce qu’on est plus au début du XXème siècle, le contexte a radicalement changé depuis.<br /> Le problème de Poutine et de ses défenseurs, c’est qu’il sont restés bloqués au XXème siècle justement. Poutine rêve de rétablir cette époque heureusement révolue, et il fait tout pour.<br /> L’histoire ne devrait pas dicter le présent, et surtout pas justifier des exactions.
Philmarc94
On ne regarde pas les mêmes chaines, alors.
Popoulo
L’intervention des USA dans les conflits n’est pas de la philanthropie. Le bordel qui est en train de se passer est orchestré depuis fort longtemps, depuis la « révolution » de 2014 j’aurais tendance à dire.
MattS32
Bondamanmanw:<br /> L’ère du moutonisme/européanisme, ça ne vous rappelle rien, l’Allemagne nazi étais suivi du même moutonisme intellectuel de leur population, ça à donné la seconde guerre mondiale, à bon entendeur.<br /> S’il y a un pays qui est dans une situation comparable à celle de l’Allemagne des années 30 aujourd’hui, c’est la Russie hein, pas la France, ni un autre pays de l’UE. Faudrait voir à pas confondre…
LedragonNantais
Reporterre, le quotidien de l'écologie<br /> Pour exploiter l’uranium kazakh, Orano va raser une forêt protégée<br /> Au Kazakhstan, premier producteur mondial d’uranium, Orano (ex-Areva) va raser une forêt protégée pour exploiter un gisement. La dérogation de l’entreprise française a été obtenue lors de la visite de Bruno Le Maire fin juillet dans ce pays d’Asie...<br /> mais simplement en cherchant sur google avec les mots clé « bruno lemaire areva kazakhstan uranium », tu pourra en trouver plus.
Voigt-Kampf
Tu vois encore une fois, c’est pile poil ce que je constate… on" pathosologise" une situation passée mais surtout pas ce qui pourrait expliquer actuellement certaines choses en dehors de nos frontières… On ne peut pas dire qu’on puisse taper plus dans le mille que cela.<br /> C’est franchement dommage. Car j’ai beaucoup d’estime pour certaines personnes ici qui ont fait preuve d’un recul salvateur sur bien des sujets, mais qui d’un coup, pfuit, disparaît comme un jet de surpression de soupape de marmite…<br /> Et pour info, pour avoir bosser sur ces régions d’interventions de la France, ce n’est sûrement pas pour ce que tu crois (déjà rien que le fait que la présence de la France est bien antérieure aux attentats sous-entendus).<br /> Maintenant je ne suis pas là à vouloir divulguer des « scoops » pour me la péter, ni pour jouer les « lanceurs d’alerte » (ceux qui salivent de vouloir jouer et/ou écouter des lanceurs d’alerte ne comprennent rien à la vie), et ça n’a rien à faire sur un site comme ici. Maintenant, cordialement, patiemment, j’en discuterai très volontiers un jour avec toi.<br /> L’histoire ne sert pas à justifier, mais à comprendre (l’un n’est aucunement lié à l’autre, c’est la base dans la « quête de vérité »). Et c’est ici le défaut de nombreuses personnes de mélanger les deux. Parce qu’on ne comprend pas, on balaye d’un revers de la main.
Voigt-Kampf
Ah bah s’il vous suffit d’une chaine grand public (de quel bord que ce soit) pour vous sentir « cultivé », grand bien vous fasse… parce que d’aucune ne saura retransmettre à juste valeur ces conflits…<br /> Mais comme ici on n’a jamais l’autre son de cloche, que doit-on conclure…
tfpsly
Voigt-Kampf:<br /> L’histoire ne sert pas à justifier, mais à comprendre<br /> En effet : on ne peut pas justifier l’intervention russe.
Voigt-Kampf
Haha mon garçon tout est « discutable »… autour d’un verre fraternel
tfpsly
Voigt-Kampf:<br /> Haha mon garçon<br /> Mon petit, je pense que tu mésestimes mon âge
Voigt-Kampf
Je ne mésestime rien, là est ton imagination… si à ton âge tu ne sens plus être un garçon <br /> Mais vu que tu as de l’imagination, cela me rassure !!!
Voigt-Kampf
Et puis, pour paraphraser plus généralement : la grande force des vieux encore debout est d’avoir de l’imagination là où les jeunes n’en auraient pas
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Des scientifiques ont réussi à recréer un mini Terminator T-1000 qui passe à travers des barreaux
Qu'est-ce que la SafetyCase d'Orange, cette énorme valise de 70 kg qui assure une connexion d'urgence par satellite ?
Cette tablette graphique est de retour à son prix le plus bas pendant les soldes (moins de 95€)
Lara Croft bientôt de retour dans une série Tomb Raider !
Samsung dévoile le premier écran plat Mini-LED pour joueurs, et il ne fait pas les choses à moitié
Profitez dès maintenant de ce kit RAM Corsair à son prix le plus pendant les soldes d'hiver !
Epic fail : un voleur se prend en selfie avec un iPhone fraîchement dérobé… et se fait arrêter
Vous avez vu ? L'app Google se fait une beauté sur Android !
Surveillance : comment ces vêtements peuvent vous invisibiliser aux yeux de la reconnaissance faciale
Faites vos valises ! Des hôtels e-sport en Chine s'équipent en GeForce RTX 4090
Haut de page