Datacenters : selon une étude, Linux prendrait des parts à Windows

Par
Le 19 octobre 2010
 0
012c000003620805-photo-windows-vs-linux-jpg.jpg
Linux gagne du terrain face à Windows sur le marché des datacenters. C'est le résultat d'une étude menée par la fondation Linux auprès de professionnels. Alors qu'une précédente étude, indépendante, montrait que Linux et Windows étaient les deux systèmes à plus forte croissance sur ce segment, le rapport de la fondation Linux estime que le système d'exploitation open-source gagne aussi des parts aux dépens de celui de Microsoft.

Si la fondation explique avoir eu accès à 1 900 utilisateurs de datacenters (entreprises et organisations gouvernementales incluses), sélectionnés par le Yoeman Technology Group, l'étude ne peut donner qu'une vision parcellaire de la vérité.

En effet, il est difficile de recenser exactement le nombre de détenteurs de licences Linux, celles-ci étant distribuées librement. Autre défaut de l'étude à prendre en compte : elle ne s'adresse qu'à des entreprises qui ont déjà une expérience Linux, et donc qui seront donc plus à même de faire un choix comparé.

Mais quelques informations intéressantes ressortent du rapport de la fondation Linux. Selon lui, 76% des entreprises prévoiraient d'ajouter un ou plusieurs serveurs Linux au cours des 12 prochains mois. En comparaison, 41% seulement prévoiraient d'installer des serveurs Windows.

Si on regarde les prévisions sur les cinq prochaines années, la tendance semble encore s'accélérer. Les chiffres sont alors respectivement de 79,4% et de 21%. La principale nouveauté, ce serait donc que les migrations vers Linux ne viendraient plus que de systèmes UNIX, mais aussi de Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top