Microsoft corrige une vulnérabilité affectant toutes les éditions récentes de Windows

le 12 novembre 2014 à 15h17
0
Microsoft a publié un nouveau bulletin de sécurité concernant une vulnérabilité affectant potentiellement toutes les versions modernes de Windows.

008C000002384152-photo-logo-s-curit-microsoft.jpg
Microsoft explique avoir déployé une mise à jour afin de corriger une faille de sécurité. Exploitée par un hacker, celle-ci permettrait d'exécuter du code à distance sur les serveurs ou sur les machines des victimes. Plus précisément, une personne malintentionnée pourrait modifier un paquet sur le serveur pour ensuite prendre le contrôle des machines.

Cette vulnérabilité affecte Windows Server 2003/2008/2012, Vista, 7, 8, 8.1 et Windows RT. Cela signifie donc que les entreprises devront non seulement mettre à jour leurs serveurs mais également les machines des employés.

La vulnérabilité a été découverte au sein de la bibliothèque de Secure Channel, le module regroupant divers protocoles de sécurité permettant d'assurer l'authentification de l'utilisateur et de chiffrer les transferts. SChannel est principalement utilisé par les applications Web pour des communications via HTTP.

Retrouvez ici davantage d'informations. Pour obtenir la mise à jour, il faudra activer Windows Update ou consulter cette page.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Withings annonce Move Timeless Chic, une montre qui allie élégance, technologie et endurance
L'UE accuse la Russie de désinformation lors des élections
Incredibox : le jeu de beatbox musical français qui cartonne
Google Assistant : la mémorisation automatique du stationnement réactivée
Iliad, maison mère de Free, partenaire du projet de cryptomonnaire de Facebook
Salon du Bourget - L’avion électrique d’easyJet et de Wright Electric dans les airs dans 10 ans
L'application de bureau Twitter de nouveau disponible pour les utilisateurs de macOS
Une base de données laisse filer les informations professionnelles d'1,6 million de personnes
L'application Google teste l'affichage des signets pour ses résultats vidéo
Huawei s'attend à une
scroll top