SAP veut investir deux milliards de dollars en Chine

21 novembre 2011 à 11h23
0
A l'occasion de l'évènement Sapphire Pékin, l'éditeur allemand SAP a annoncé son intention d'investir jusqu'à 2 milliards de dollars pour développer sa présence en Chine. Il promet une activité de recherche et développement soutenue, le développement de solutions dédiées et l'intensification de ses fonctions support locales.

00B4000003795612-photo-logo-sap.jpg
Impossible de passer à côté de la deuxième économie mondiale pour celui qui revendique le titre de leader des logiciels de gestion à destination des entreprises. SAP a donc profité de la tenue à Pékin de l'un de ses salons Sapphire pour annoncer qu'il consacrerait jusqu'à 2 milliards de dollars au cours des années à venir au développement de ses activités dans l'Empire du Milieu.

« Nous avons développé avec succès nos activités en Chine au cours des 20 dernières années et nous souhaitons maintenant étendre nos activités pour répondre pleinement aux besoins de nos clients et de notre écosystème », a ainsi déclaré Bill McDermott, le co-CEO de SAP.

L'éditeur allemand promet une offensive globale, qui conduira à l'ouverture de cinq ou six nouveaux bureaux, ainsi qu'au recrutement de « plusieurs milliers de personnes ». Il entend ainsi développer de nouvelles solutions adaptées aux besoins locaux, axées sur l'alignement des produits SAP et Sybase. Les fonctions de support disponibles sur place seront étendues à l'avenant, tout comme les partenariats mis en place avec les acteurs (intégrateurs par exemple) chinois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top