Pour Microsoft, l'avenir du cloud est sous-marin

le 06 novembre 2018 à 13:44
 0
Cloud sous-marin Microsoft
© Microsoft

Lors d'une conférence, le directeur général de Microsoft, Satya Nadella, a affirmé que l'entreprise allait multiplier les serveurs sous-marins, pour répondre aux besoins en cloud. Les avantages de ce procédé seraient doubles, à la fois en matière de latence et de vitesse de déploiement.

Microsoft a déjà procédé à des expériences consistant à placer un serveur sous l'eau. Et les résultats ont apparemment convaincu la société, qui entend poursuivre les efforts en ce sens. C'est ce qu'a expliqué Nadella, pendant la conférence « Future Decoded », à Londres.

Des services et un déploiement plus rapides


Pour le directeur général de Microsoft, immerger les data centers présente plusieurs avantages. Il est d'abord question de temps de réponse. En effet, plus de la moitié des êtres humains dans le monde vivant à moins de 200 km d'une côte, il est possible de placer des serveurs sous-marins proches des grands foyers de population. Cette proximité permet de réduire les temps de latence, ce qui est un critère essentiel pour la qualité d'un serveur, notamment pour des services comme le streaming live.

Ensuite, Nadella a indiqué qu'il était beaucoup plus rapide de déployer un data center sous l'eau que d'en faire sortir un de terre. Pour Microsoft, cela signifie une plus grande réactivité et la capacité de répondre à une demande croissante de serveurs. Ce qui n'est pas possible avec un data center sur site, qui implique d'anticiper les futurs besoins de ses clients.

Des premières expériences bientôt renouvelées


C'est en 2016 que Microsoft a commencé à tester la faisabilité de data centers sous-marins. Avec le projet Natick, la firme a ainsi plongé un serveur sous l'eau, le long de la côte californienne. Celui-ci peut depuis utiliser l'océan qui l'entoure pour évacuer la chaleur produite. Le déploiement de ce premier modèle est prévu pour une durée de cinq ans, à l'issue de laquelle il sera remplacé.

Depuis, Microsoft a réitéré l'expérience, avec un modèle plus grand, au large de l'Écosse. Et il n'a fallu que 90 jours à l'entreprise pour le construire et le déployer. Particularité de ce projet : il ne s'appuie que sur de l'énergie renouvelable, en particulier de l'éolien. Un nouvel argument qui apporte de l'eau au moulin de Microsoft pour un cloud sous-marin.

Source : Ars Technica
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Chaque semaine, l'équipe Clubic vous livre un petit résumé de la semaine en 7 actualités high tech.
21:32 | Clubic
A l'image de nombreux autres services Google, le logiciel Maps va lui aussi céder à l'appel du Material Design, avec quelques petites modifications esthétiques.
Indiescovery, c'est votre rendez-vous avec le jeu vidéo indépendant. Une chronique libre rédigée avec passion après 2h12 de jeu exactement. Si on vous en parle, c'est qu'on a aimé. Bonne découverte !
19:22 | Jeux vidéo
La multinationale, qui souffre de la concurrence d’Amazon (notamment en ligne), étudie sérieusement la possibilité de fonder son propre service de cloud gaming. Une initiative assez peu étonnante.
Proposée par la Commission de régulation de l’énergie à la fin du mois de janvier, l’augmentation des tarifs réglementés de l’électricité devrait entrer en vigueur en juin.
18:30 | Énergie
C’est confirmé : un cadre de Huawei a indiqué ce mercredi 20 mars que les TV du constructeur chinois arriveraient bien le mois prochain sur le marché.
Comme la plupart des autres opérateurs téléphoniques, Free cherche en permanence à attirer de nouveaux clients dans son escarcelle. La firme de Xavier Niel n’est donc pas avare de promotions sur ses forfaits, comme le prouvent les offres sur son forfait 50 Go ou sa Freebox Mini 4K. Mais l’opérateur ne s’arrête pas là dans son offensive, car il propose aussi très régulièrement des ventes privées. C’est d’ailleurs le cas actuellement pour le forfait 40 Go et la Freebox Révolution, qui passent respectivement à 8,99€ et 9,99€ par mois jusqu’à demain matin 8h.
17:45 | Bon plan
Le géant du streaming déploie un nouvel abonnement pour ses utilisateurs en Inde. Uniquement réservé aux mobiles et moins cher que les forfaits classiques, cet abonnement vise à rendre la plateforme >.
17:37 | Netflix
Dans le but de célébrer son premier anniversaire, PUBG Mobile a mis en ligne une toute nouvelle mise à jour qui regorge de cadeaux et autres améliorations sur les différentes maps. De quoi occuper les plus de 200 millions de joueurs à travers le monde qui plongent dans ce battle royale régulièrement.
17:02 | Jeux vidéo
Amazon teste depuis plusieurs mois l’affichage de vidéos dans les résultats de recherche sur l’application iOS...
16:27 | Amazon
Une vulnérabilité découverte par un expert en sécurité permettait à des personnes mal intentionnées d’accéder à certaines données utilisateurs depuis Google Photos.
Trois personnes ont été condamnées à de la prison ferme pour avoir diffusé en streaming et illégalement des matchs de Premier League.
Hier, la page de l’Apple Store australien dévolue aux AirPods, affichait une nouvelle photo de l’AirPower. Cette dernière mettait en scène la recharge simultanée d’un boîtier d’AirPods et d’un iPhone XS grâce au tapis de recharge par induction d’Apple annoncé en 2017.
La capitale a décidé de durcir le ton face à la multiplication des trottinettes, vélos et scooters en libre-service, qui provoquent de plus en plus d’accidents.
Les mots de passe d’entre 200 et 600 millions d’utilisateurs ont été accessibles à une grande partie des employés du réseau social. Facebook va prévenir les personnes touchées et les inviter à le modifier.
13:32 | Facebook
scroll top