Huawei montrera patte blanche en Australie

Guillaume Belfiore
Lead Software Chronicler
24 octobre 2012 à 15h04
0
Face aux propos accusant l'équipementier Huawei de complicité avec l'État chinois menant des opérations d'espionnage, la société donnera accès à son code source auprès des autorités australiennes.

00B4000005460309-photo-huawei-logo.jpg
Depuis plusieurs semaines, les spécialistes des infrastructures de télécommunication Huawei et ZTE doivent faire face à plusieurs accusations. Alors que les deux groupes souhaitent étendre leur marché aux États-Unis et en Australie, ceux-ci sont accusés d'avoir embarqué des logiciels espions retournant certaines informations sensibles vers des serveurs chinois.

Aux États-Unis, si la Maison Blanche n'a pas discerné de preuve d'espionnage, un rapport sur une enquête ayant duré 18 mois révèle tout de même plusieurs failles de sécurité au sein des infrastructures de ZTE et Huawei et préconise alors de ne pas faire usage de ces dernières. En Australie, Huawei a proposé au gouvernement un droit de regard total sur le code source de son logiciel ainsi que sur ses équipements. Cette initiative vise bien entendu à rassurer les autorités ainsi que les potentiels clients.

Par le passé l'Australie avait interdit à la société de développer ses activités dans le domaine du haut-débit au sein de ses frontières. Selon la BBC, Huawei explique avoir mal communiqué et souhaite afficher davantage de transparence en donnant aux autorités australiennes « un accès complet et illimité » à ses produits. John Lord, responsable de Huawei Australie affirme qu'« il faut une approche collaborative pour s'assurer que nous pouvons créer l'environnement de télécommunication le plus sécurisé possible ».

Huawei souhaite en outre voir la mise en place d'un centre de cyber évaluation afin de tester les équipements des réseaux de télécommunication nationaux, une initiative déjà mise en place au Royaume-Uni au sein duquel les autorités ont également accès au code source des logiciels de Huawei.

Guillaume Belfiore

Lead Software Chronicler

Lead Software Chronicler

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles...

Lire d'autres articles

Responsable du développement éditorial sur la partie Logiciel et Services Web sur Clubic. Précédemment journaliste, je traitais l'actualité web et mobile au sens large. Je m'intéressais aux entrailles des navigateurs web, aux nouveaux smartphones mais aussi aux systèmes d'exploitation, aux questions de sécurité ou à l'actualité e-business en général. Sinon je dois avouer que j'ai un faible pour tout ce qui touche au web design et c'est généralement le code source d'une page web que je lis en premier.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page