Nexans en difficulté mais poussé par sa branche fibre

Olivier Robillart
Publié le 08 février 2012 à 08h53
La société productrice de câbles vient de publier ses résultats pour le compte de l'année 2011. Malgré un chiffre d'affaires en hausse, Nexans fait état d'une perte nette due à la mise sous séquestre de 200 millions d'euros dans le cadre d'une enquête pour comportement anticoncurrentiel.

00FA000001920986-photo-fibre2.jpg
Nexans indique que son chiffre d'affaires a connu sur 2011, une croissance de 6,5 % pour représenter 4,594 milliards d'euros. Concernant sa branche Télécoms, le groupe précise que les ventes dans ce secteur s'élèvent à 446 millions d'euros contre 426 millions d'euros en 2010. Les ventes de câbles destinés au marché des réseaux locaux (LAN) sont relativement stables en 2011 même si la demande sur le marché européen est en baisse très sensible (- 30 % du total).

Sur la fibre, Nexans indique qu'il enregistre une croissance de près de 12 % de son chiffre d'affaires sur le segment des câbles d'infrastructures télécom. « Les câbles en cuivre représentent près de la moitié des ventes de ce métier et bénéficient d'une demande soutenue en Europe et en Amérique du Sud. Dans le domaine des câbles et des accessoires à fibre optique, qui constituent l'autre moitié des ventes, la croissance est plus proche de 8 % », explique la société.

Par contre, le résultat opérationnel de la société est négatif puisqu'il s'établit à -48 millions d'euros (contre un résultat opérationnel positif de 195 millions d'euros en 2010). Dans un communiqué, Nexans se justifie par le fait que cette dotation est due aux charges de restructuration, aux dépréciations d'actifs. De même, la société confirme qu'une provision de 200 millions d'euros est destinée à parer à l'éventualité d'une « amende qui pourrait être infligée à Nexans suite à la communication des griefs reçue en date du 5 juillet 2011 de la Direction de la Concurrence de la Commission Européenne pour comportement anticoncurrentiel ».
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.