Groupon dégringole en bourse

01 juin 2018 à 15h36
0
Le prix de l'action Groupon vient de revenir à son niveau initial (20,07 dollars). Introduite en bourse au début du mois de novembre, la société qui propose des bons de réductions subit un revers. Cette déconvenue ne semble pourtant pas faire taire les ambitions de la concurrence.

00FA000003766046-photo-groupon-logo-sq-gb.jpg
Le titre Groupon a connu une sévère baisse de l'ordre de 15 % au terme d'une journée de cotation plutôt éprouvante. Le prix de l'action est ainsi quasiment revenu à son niveau d'introduction initial de 20 dollars. Pourtant les choses avaient bien commencé pour l'américain puisque deux jours après son arrivée à Wall Street sous la cotation Nasdaq, le titre se vendait alors aux alentours de 26 dollars.

Malgré cette bonne tenue, Groupon est renvoyé dans les cordes à cause notamment de critiques formulées à l'encontre de son modèle économique. Un article du Daily Telegraph a en effet mis en lumière le cas d'un pâtissier qui avait choisi de faire connaître son activité en vendant des cupcakes à perte. A cause du succès inattendu de son offre, il a été obligé d'embaucher en catastrophe plusieurs salariés et estime avoir perdu 15 000 euros dans l'affaire. Même si la direction de Groupon dément toute mauvaise utilisation de ses services, la critique n'est pas nouvelle. Elle fait également planer un risque sur le cours de l'action.

Ce revers ne semble, pour l'instant, pas inquiéter les candidats à l'introduction en bourse. Angie's List (site de critiques), Zynga (jeux) et Yeld (réseau social) sont actuellement en train de réunir tous les prérequis à une prochaine cotation. En attendant une éventuelle arrivée de Facebook, les candidats fourbissent leurs armes. De leur côté, les marchés sanctionneront tout écart de conduite...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Des chercheurs développent des lentilles de contact avec réalité augmentée intégrée
Firefox en natif sur Android disponible en version pré-alpha
Présidentielles 2012 : Nicolas Dupont-Aignan voit l'Hadopi 3 comme une vaste mesure de filtrage
L'Union européenne s'inquiète au sujet des guerres de brevets
Google teste la recherche d'applications mobiles
Google fait encore le ménage dans ses services web
Ventes de smartphones : la Chine passe devant les Etats-Unis
Samsung tacle Apple dans une publicité pour le Galaxy S II
AppMobi publiera ses interfaces de programmation HTML5 en open source
Deezer lance sa propre carte musique
Haut de page