🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

L’action Tesla plonge en Bourse, mais pourquoi ?

01 juin 2022 à 12h10
17
Model3 © Tesla
© Tesla

La capitalisation boursière du constructeur automobile spécialisée dans la voiture électrique a chuté de moitié depuis novembre 2021.

L'action Tesla est particulièrement malmenée depuis quelques mois, et les investisseurs commencent à perdre leur sang-froid au vu de cette dégringolade.

Une capitalisation qui fond de 35 % en quelques mois

Après avoir atteint un niveau historique de 1 230 dollars en novembre 2021, le cours du constructeur automobile n'a cessé de chuter pour atteindre une valeur de 628,16 dollars le 24 mai 2022. Ces derniers jours, nous avons néanmoins assisté à une petite remontée du cours à 758,26 dollars, mais la situation reste grave pour l'entreprise d'Elon Musk.

Tesla a en effet perdu en six mois près de 35 % de sa valeur, avec une capitalisation boursière de 785,56 milliards de dollars à l'heure de la rédaction de cet article, contre plus de 1 000 milliards de dollars en novembre dernier.

Les analystes ne sont pas forcément confiants, comme Jairam Nathan de Daiwa Capital Markets qui a abaissé son objectif à 800 dollars l'action, contre 1 150 dollars auparavant. Pas de quoi rassurer les investisseurs qui commencent à paniquer devant cette chute brutale du cours.

Action Tesla Juin 2022 © Google

Les difficultés d'approvisionnement et le rachat de Twitter donnent des sueurs froides aux investisseurs

Pour expliquer cette baisse de performances, plusieurs facteurs sont à prendre en compte.

En premier lieu, Tesla subit, comme bien d'autres acteurs, les mesures de confinement toujours en cours dans la région de Shanghai. Selon les informations des différents analystes, la Gigafactory chinoise ne sera pas en mesure de livrer autant de véhicules que prévu, avec une perte de 180 000 Tesla par rapport aux objectifs initiaux. Des problèmes d'approvisionnement des usines d'Austin au Texas et de Berlin vont également peser dans les prochains résultats du groupe.

Dans le même temps, les investisseurs commencent à s'impatienter face au feuilleton du rachat de Twitter par Elon Musk. Depuis plusieurs semaines, le P.-D.G. de Tesla souffle le chaud et le froid, et souhaite visiblement prolonger les négociations avec le réseau social afin de faire baisser le prix de l'opération. Toutes ces péripéties font craindre aux actionnaires qu'Elon Musk ne consacre plus assez de temps à Tesla.

L'avenir est-il chargé de nuages pour le constructeur automobile ? Les analystes répondent par la négative. En effet, si le groupe montre quelques signes de faiblesse, ils considèrent toujours l'action Tesla comme un investissement pérenne sur le long terme et incitent leurs clients à faire le dos rond durant cette phase compliquée pour l'industrie tout en continuant d'acheter des titres.

Source : Forbes

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
12
tux.le.vrai
Peut-être que le cours était surestimé ?<br /> Ah, on me dit que oui dans l’oreillette !
gothax
Fakenews @tuxlevrai FaaaakeNeeews
dack1
Peut-être aussi qu’a force de report (Cybertruc(k), Autopilot), les investisseurs commencent a comprendre que Musk est quand même un bel enfumeur…<br /> Il a à son crédit plein de bonne chose, mais il communique beaucoup trop pour ne pas dire n’importe quoi régulièrement.
cid1
Pour une fois Musk ne souffle pas le chaud et le froid, c’est lui qui subit. HAHAHA
Bombing_Basta
« L’action Tesla plonge en Bourse, mais pourquoi ? »<br /> Parce-que musk le mérite bien.<br /> Déjà qu’il investisse ses 30 à 44 suivant le temps qu’il fait milliards de dollars dans tesla, au lieu de faire joujou à qui est le plus vrai avec twitter.
leulapin
Il y a aussi que l’industrie européenne se réveille, au moins les groupes wolkswagen et mercedes qui ont présenté des modèles super convaincants et que Kia leur barre l’entrée de gamme en électrique familiale donc les perspectives sont moins un boulevard qu’il y a un an ou deux pour Tesla qui a un réseau de vente/réparations misérable comparé aux groupes ci dessus.<br /> L’entreprise est loin d’être morte mais si ils ne sortent pas leurs trucks et ne passent pas une certaine échelle il vont avoir une sacrée crise de croissance.
Mel92
Pourquoi ? C’est simple, l’action de Tesla est très surévaluée. Il y a même une bulle qui doit éclater tôt ou tard.<br /> Pour info, la valorisation de Tesla c’est aujourd’hui 13 fois celle de General Motors et 99 fois celle de Renault. Mais en terme de ventes de véhicules, Tesla n’a vendu que 936 mille véhicules en 2021 contre 6 millions pour General Motors et 2.7 millions pour Renault.<br /> Il devient évident que le rêve de voire Tesla dominer le monde de la voiture s’évanoui car les autres constructeurs le rattrapent techniquement alors que les ventes de voiture électriques restent encore faibles. Mine de rien, les constructeurs historiques savent faire des voitures depuis des décennies et le différentiateur principal de Tesla, l’auto-pilot, ne semble pas tellement attractif. Il lui reste encore l’avantage de son réseau de super-chargeurs, mais ça ne va pas durer à mesure que d’autres réseaux comme Ionity se développent.<br /> Financièrement, le taux d’endettement de Tesla est très élevé (ratio dette/CA proche de 1 en 2021) et la société gagne à peine de l’argent. C’est jouable si elle est en très forte croissance et qu’elle a une perspective de devenir monopolistique sur son marché. Mais ça ne semble plus être le cas. Pour ne rien arranger, la concurrence des acteurs historiques entraine une forte pression des prix à la baisse et donc une baisse des marges. Le temps où Tesla pouvait vendre une voiture à n’importe-quel prix aux early adopters semble tirer à sa fin.
rexxie
Considère que Tesla avait 3 usines opérationnelles en 2021, contre ~90 pour GM.
Bombing_Basta
D’où une surrévaluation monstrueuse de l’action non ?
rexxie
Non, sur-évaluée, oui, mais pas tant que ça. Le prix des actions a beaucoup à voir avec ce qu’on attend de la société dans le futur. Et les sociétés de Musk ont toujours été à l’avant garde de la technologie et du marketing, même dans des secteurs improbables, des chasse-gardées comme l’aéronautique et la production de masse de voiture en Amérique du Nord.<br /> C’est de la spéculation sur ce qui est possible en regardant les progrès accomplis, le dynamisme, et comment Tesla se positionne pour l’avenir. Musk est un visionnaire, c’est un fait.<br /> Toutes les autres compagnies (en Amérique du moins) sont à la traine et Tesla est seul en tête tout en prenant toujours un peu plus d’avance, sans jeter un oeil derrière. Même le géant Volkswagen en bave.<br /> Les usines de Tesla, même s’il y en a peu, sont à la fine pointe de la productivité et valent (au doigt mouillé) 5 usines de la concurrence. C’est pas pour rien qu’ils copient le savoir-faire de Tesla.
Bombing_Basta
Bah disons que l’action GM est en grande partie basée sur la valeur réelle de sa production, et que celle de Tesla sur sa valeur potentielle.<br /> Sauf que du coup, quand musk joue avec les petits oiseaux en prévoyant de vendre massivement ses actions pour les capturer, au lieu de tout faire pour tenir ses engagement de délais, et par exemple, prévoir un nouveau modèle accessible aux plus nombreux le plus vite, bah du coup, ça nique le potentiel, et les investisseurs préfèrent vendre avant que musk lui même plombe le cours de l’action avec sa vente massive.
rexxie
Bombing_Basta:<br /> les investisseurs préfèrent vendre<br /> « certains investisseurs » frileux je dirais. Les « hardcores » sont habitués aux sautes d’humeur de l’action, qui, dans les faits, remonte depuis une semaine. Perso, j’ai fait un beau petit magot genre 400% il y a 2 ans, et je garde mes actions car je crois que Tesla est bien positionné pour grimper plus haut que 2000$. (Dans les faits, c’est déjà le cas car il y a eu un split 5 pour 1, et un autre a été annoncé)<br /> Une grande partie des baisses ne font que suivre le NASDAQ qui n’en finit plus de descendre, pour bien d’autres raisons.<br /> Si Musk joue aux p’tits oiseaux, c’est qu’il sait parfaitement ce qu’il fait, et ce que ça va lui rapporter plus tard.<br /> Il y a une phrase de lui qui me revient à ce sujet. Il a dit un jour quelque chose comme : lorsqu’on connait tous les tenants et aboutissants d’une situation, ce qui apparaît comme un grand risque pour la plupart, ne l’est pas vraiment.
Bombing_Basta
rexxie:<br /> « certains investisseurs »<br /> En effet, sinon l’action serait tombée bien plus bas ^^<br /> Pour le reste on verra bien, mais faudrait pas qu’il oublie que le temps où Tesla reignait en maître unique et absolu sur la voiture électrique est révolu.<br /> Quand on voit l’offre VW avec les ID, marque dont je ne suis pas particulièrement friand mais il faut reconnaitre leur avancée fulgurante en peu de temps sur l’électrique, il a quand même déjà une sacré concurrence en Europe.
kroman
Le début de la fin !<br /> Maintenant que tous les constructeurs s’y mettent, Tesla va se faire décapiter par la concurrence. C’est pas avec leur 4 modèles et 3 usines qu’ils vont rivaliser. Les constructeurs historiques ont nettement plus de moyens de développement.
Maspriborintorg
Il semble que les acheteurs européens se lassent des portes qui coincent, des délais de 3 mois pour les réparations sous garantie des défauts de fabrication qui sont nombreux.<br /> La nouveauté des voitures électriques a fait que Tesla en a vendu en Europe, mais la production automobile américaine a toujours souffert des pannes récurrentes tout modèle confondu, comme alfa romeo en Europe. On est loin de la fiabilité de Toyota, Suzuki, et autres constructeurs Japonais.
Mel92
Pour le reste on verra bien, mais faudrait pas qu’il oublie que le temps où Tesla reignait en maître unique et absolu sur la voiture électrique est révolu.<br /> C’est ça, c’est pourquoi Tesla ne sera pas maître du monde. Et donc que son action est très sur-évaluée.<br /> Il se forme une bulle comme ça quand les investisseurs croient que l’entreprise va devenir monopolistique sur son marché et que donc qu’elle pourra contrôler les prix. Ce n’est absolument pas le cas de Tesla.<br /> Quand on voit l’offre VW avec les ID, marque dont je ne suis pas particulièrement friand mais il faut reconnaitre leur avancée fulgurante en peu de temps sur l’électrique, il a quand même déjà une sacré concurrence en Europe.<br /> J’ai eu la chance de voir une Audi e-tron GT quattro (juste voir parce que ce n’est pas dans mes moyens). Honnêtement, c’est autre-chose qu’une Tesla.
Amrac
L’action de Tesla va monter à moyen terme, le projet de robot Optimus vaut 100 fois la capitalisation actuel de Tesla.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Bonus écologique : fin du suspense, il sera bien maintenu jusqu'à la fin de l'année !
Hyundai dévoile (enfin !) la IONIQ 6
Risque de décrochage de roue, Toyota rappelle toutes ses bZ4X
Nouveau record pour la Mercedes EQXX avec 1 200 km en une seule charge !
Volkswagen stoppe la production de l'ID. Buzz en raison de batteries défectueuses
620 km d'autonomie pour le concept futuriste ID. AERO de Volkswagen
Metacycle : les motos électriques à 5 000$ de SONDORS arrivent sur le marché
La France accueille e-Vadea, un nouveau réseau de bornes de recharge électrique
Soldes Cdiscount : les trottinettes électriques à prix choc cet été
Peugeot 408 : la prochaine hybride rechargeable se dévoile sous toutes les coutures
Haut de page