Panasonic chercherait un terrain pour y bâtir une gigafactory de batteries

07 mars 2022 à 11h20
2
Batteries

Parallèlement au développement des véhicules électriques, les besoins en batteries doivent aller croissant. Les gigafactories de batteries doivent se multiplier, et Panasonic aimerait en bâtir une nouvelle aux États-Unis.

L'enseigne y recherche le terrain qui recevra son usine. À terme, elle entend fournir le géant Tesla, qui vient d'obtenir l'agrément pour son usine allemande après des mois difficiles, et peut-être d'autres constructeurs automobiles.

Une nouvelle usine pour de nouvelles batteries

La nouvelle n'a pas été confirmée ou infirmée par Panasonic. Elle vient du groupe japonais NHK, répercutée ensuite par Reuters.

Cela dit, l'annonce est crédible. Plus tôt cette année, Panasonic avait déjà exprimé son souhait d'augmenter sa capacité de production de batteries, notamment pour préparer la production en série d'un nouveau modèle pour Tesla. En parallèle de ce projet, la société a prévu la création de deux nouvelles lignes de production dans la préfecture de Wakayama, à l'ouest du Japon.

Le coût de la nouvelle usine serait de l'ordre de plusieurs milliards de dollars. Une fois celle-ci construite, Panasonic prévoirait de lancer la production d'un nouveau type de batterie au li-ion. Des batteries 4680 (46 mm de large pour 80 mm de haut) qui seraient cinq fois plus imposantes que celles actuellement fournies à Tesla. Cette caractéristique doit permettre, affirme Reuters, une réduction des coûts de production et une amélioration de l'autonomie.

Face aux concurrents, Panasonic se rapproche de Tesla

D'après NHK, Panasonic recherche donc des terrains intéressants au Kansas et dans l'Oklahoma. Une proximité géographique avec Tesla, qui construit une autre usine au Texas, un État frontalier de l'Oklahoma. Pour Reuters, il faudra environ deux ans pour que l'usine sorte de terre, avec un démarrage de la production prévu en mars 2024.

Cette mise en avant de Tesla parmi les enseignes à fournir n'a rien de nouveau. Les deux sociétés sont des partenaires de longue date dans le secteur de la batterie. Et si Tesla avait envisagé de produire ses batteries en interne , l'entreprise compte encore beaucoup sur les innovations de Panasonic pour améliorer les batteries de ses véhicules.

Du côté de Panasonic, il s'agit toutefois de renforcer ses liens, sachant que Tesla a tout de même diversifié ses fournisseurs. À présent, le géant américain travaille aussi avec les Chinois CATL et BYD. Le projet de Panasonic a notamment pour but de développer de nouvelles méthodes de production, alors que les fabricants chinois et sud-coréens sont toujours plus présents. L'année dernière, LG avait lui aussi annoncé sa volonté de produire des batteries 4680.

Source : CleanTechnica

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Peggy10Huitres
Panasonic chercherait un terrain pour y bâtir une gigafactory de batteries<br /> Elle a qu’à l’acheter dans le Métaverse !<br /> Avec tous ceux qui ont investi pour devenir riche en essayant de revendre du vent, des terrains ou autres, c’est pas ce qu’il manque !
bmustang
y a l’ancien site de citroen à aulnay je crois ? c’était giga grand à l’époque
Palou
bmustang:<br /> y a l’ancien site de citroen à aulnay<br /> → Panasonic aimerait en bâtir une nouvelle aux États-Unis
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
GM veut revenir en Europe avec de nouveaux modèles électriques
Tesla ferme les commandes de Cybertruck en Europe
Les aides à la conduite de la Volkswagen ID.5 obtiennent une note parfaite au test Euro NCAP
Haut de page