Exempté de sanctions, GitHub va pouvoir servir aux développeurs iraniens

Nathan Le Gohlisse
Par Nathan Le Gohlisse, Spécialiste Hardware.
Publié le 06 janvier 2021 à 15h29
© Microsoft
© Microsoft

En dépit des sanctions américaines, les développeurs iraniens vont avoir accès à une version complète de GitHub. La filiale de Microsoft a en effet annoncé avoir réussi à obtenir une licence pour proposer l'intégralité de son service en Iran… malgré l'embargo.

À l'instar de la Crimée, de Cuba, de la Corée du Nord ou encore de la Syrie, l'Iran fait face à de lourdes sanctions américaines. Pour les développeurs locaux, la chose avait pour conséquence un accès limité à GitHub. La plateforme d'hébergement et de gestion de développement de logiciels, rachetée par Microsoft en 2018, a néanmoins annoncé ce mardi avoir réussi à se ménager un sauf-conduit : elle pourra désormais afficher l'intégralité de ses services et contenus aux développeurs iraniens. Ces derniers pourront ainsi, enfin, accéder entre autres aux dépôts privés, qui avaient été maintenus hors de leur portée jusqu'à présent.

GitHub pudique sur l'accès limité à sa plateforme pour les pays sous embargo

Comme le souligne ZDNet US, GitHub se montre relativement pudique sur ce qu'impliquent les sanctions économiques américaines en matière d'accès à sa plateforme pour les pays visés.

« Pour les utilisateurs individuels, qui ne sont pas autrement restreints par les sanctions économiques américaines, GitHub offre actuellement des services limités aux utilisateurs de ces pays et territoires. Cela inclut un accès limité aux services du dépôt public de GitHub, réservé aux communications personnelles uniquement » avait notamment indiqué la plateforme lorsque les blocages avaient été confirmés.

La filiale de Microsoft notait par ailleurs que les sanctions américaines s'appliquaient aussi à son service d'hébergement, mais que les utilisateurs concernés pouvaient en revanche utiliser la version payante dudit service, destinée aux professionnels. « Il incombe aux utilisateurs de s'assurer que le contenu qu'ils développent et partagent sur GitHub.com est conforme aux lois américaines sur le contrôle des exportations » se dédouanait cependant GitHub.

Les développeurs iraniens récupèrent un accès total aux fonctionnalités de GitHub

Quoi qu'il en soit, les développeurs installés en Iran pourront sous peu récupérer un accès complet aux fonctionnalités de GitHub, fonctionnalités que la plateforme est en train de débloquer. Pour en arriver là, GitHub a dû obtenir des autorités américaines une licence spéciale qui aura demandé deux ans de démarches ainsi qu'un « processus long et intensif de plaidoyer en faveur d'un accès large et ouvert » en Iran, a expliqué Nat Friedman, CEO de GitHub.

Cet accord a néanmoins été trouvé à la suite de l'introduction le mois dernier d'un nouveau système de sécurité permettant aux développeurs d'avoir une vision plus nette des modifications apportées à un projet.

GitHub souhaite pour sa part continuer de réouvrir sa plateforme à d'autres pays et territoires touchés par l'embargo américain. Parmi eux, la Crimée et, plus risqué peut-être, la Syrie.

Source : ZDNet

Nathan Le Gohlisse
Par Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware

Passionné de nouvelles technos, d'Histoire et de vieux Rock depuis tout jeune, je suis un PCiste ayant sombré corps et biens dans les délices de macOS. J'aime causer Tech et informatique sur le web, ici et ailleurs. N’hésitez pas à me retrouver sur Twitter !

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (1)
wannted

Mdr, sur un malentendu un bout de code relatif à l’armement nucleaire va se retrouver sur la plateforme :rofl: