Windows 11 : les PC non compatibles avec les exigences de Microsoft pourront en profiter mais sans mises à jour garanties

30 août 2021 à 11h35
31
Windows 11 clubic © clubic.com
© Clubic

Selon The Verge, qui a entre temps obtenu quelques clarifications de la part de Microsoft mais aussi dévoilé des incertitudes supplémentaires sur la prise en charge de Windows 11 par certains PC, de nombreux ordinateurs pourraient être laissés de côté par la firme de Redmond.

En cause, l'impossibilité d'un passage « conventionnel » à Windows 11 si vous utilisez un ordinateur, et notamment un processeur, ne répondant pas aux exigences minimales de la firme. Malgré un téléchargement individuel de l'ISO nécessaire à une installation manuelle, votre PC pourrait bien ne pas bénéficier des mises à jour de Windows 11, même les plus critiques.

Télécharger manuellement Windows 11, mais sans bénéficier des mises à jour

Décidément, c'est une affaire truffée d'incertitudes et même The Verge semble s'y mélanger les pinceaux. Le média américain a présenté un enjeu majeur autour de la sortie de Windows 11. Ainsi, de nombreux appareils ne répondant pas aux exigences minimales de Microsoft pourraient ne pas bénéficier du nouveau système d'exploitation . Cela signifie qu'ils doivent conserver leur version actuelle de l'OS, upgrader leur machine actuelle ou bien en acquérir une nouvelle répondant aux attentes fixées par la firme de Redmond.

Une alternative semblait néanmoins possible. Plutôt qu'une mise à niveau traditionnelle, il faudrait télécharger manuellement le système d'exploitation via l'ISO. Mais voilà, alors que cette solution, pour les plus entreprenants, permet de ne pas avoir à modifier ou acquérir un nouvel appareil, Microsoft précise à The Verge que ces mêmes ordinateurs pourraient, en fait, être laissés sur le carreau d'une autre manière.

En installant Windows 11 par le biais de l'ISO, ces utilisateurs ne bénéficieraient pas des mises à jour de l'OS. Déjà que Microsoft a annoncé à The Verge qu'elle ne ferait nullement la promotion d'une installation manuelle de Windows 11, ce qui jusque là peut s'entendre, ceux qui optent pour cette méthode ne vont pas pouvoir mettre à jour le système d'exploitation par Update, qu'il s'agisse de mises à jour de pilote comme de sécurité (!).

Microsoft serait-elle en train de pousser au consumérisme ?

Rappelons que Windows 11 ne serait pris en charge que sur des appareils répondant, au minimum, aux caractéristiques suivantes : un processeur de 64 bits à 1 GHz avec deux cœurs au moins, 4 Go de mémoire RAM, 64 Go de stockage, un démarrage sécurisé compatible UEFI, une version 2.0 du Module de plateforme sécurisée (TPM), des graphiques compatibles DirectX 12 / WDDM 2.x et un écran HD de 9" (résolution d'au moins 720p). Microsoft a par ailleurs mis à jour ses exigences et accepte désormais les processeurs Intel Core X-series, Xeon, W-series
et le 7820HQ. D'autres n'ont pas cette chance, à l'image de la série Zen 1 d'AMD, présentant un risque accru de plantage.

De quoi vous pousser à l'achat d'une nouvelle machine ? C'est un comportement que pourraient adopter de nombreux utilisateurs qui ne seraient pas en mesure de mettre à niveau leur appareil actuel, notamment par l'installation d'un nouveau processeur par exemple. Microsoft pourrait bien à nouveau clarifier sa position prochainement, mais le flou laissé autour de certaines révélations faites à The Verge, notamment autour de l'accès aux mises à jour une fois l'installation manuelle réalisée, ne permet pas d'anticiper davantage.

Modifié le 30/08/2021 à 12h30
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
25
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Bitdefender Total Security : un excellent antivirus à -60%
Windows 11 sur un PC non supporté va littéralement vous demander d'accepter de
GitLab va entrer en Bourse
Rachat d'edX : quel avenir pour la plateforme d'apprentissage à but non lucratif ?
VLC 3.4 pour Android : signets, lecteur audio amélioré et bien d'autres nouveautés
Windows 11 : l'app pour savoir si votre PC est compatible est de retour
Windows 11 : déplacer ou ne pas déplacer la barre des tâches, telle est la question (la plus posée par les utilisateurs)
ColorOS 12 : quelles sont les nouveautés au programme pour les smartphones OPPO, OnePlus et realme ?
Mozilla teste l'implémentation de Bing comme moteur de recherche par défaut dans Firefox
OVHCloud s'apprête à entrer en Bourse
Haut de page