Ubuntu ou Red Hat, les Lenovo P arrivent désormais sous Linux

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
03 juin 2020 à 15h31
29
Linux-Lenovo © © Lenovo
© Lenovo

Premier constructeur mondial de PC , Lenovo souhaite accorder une place plus importante aux distributions Linux dans ses gammes professionnelles. On apprend aujourd'hui que les lignées ThinkPad et ThinkStation « P », profiteront bientôt, en option, de Red Hat ou Ubuntu installés d'usine.

La chose n'est pas tout à fait nouvelle : Lenovo aime Linux. Aujourd'hui, le géant chinois annonce ainsi la disponibilité prochaine de versions de ses ThinkPad et ThinkStation « P » équipées de Red Hat ou Ubuntu en option. Une nouvelle qui n'a rien d'anodin pour le monde de l'entreprise, ici visé, et qui s'inscrit dans une démarche adoptée par une poignée d'autres constructeurs en marge de la surreprésentation de Windows sur les machines vouées aux professionnels.

Quand Lenovo veut encourager le recours à Linux en entreprise

En clair, les firmes et structures clientes de Lenovo pourront bientôt choisir, lors de la commande d'un ThinkPad ou d'un ThinkStation « P », d'y faire installer les versions entreprises de Red Hat ou Ubuntu.

En plus de cette installation, Lenovo s'engage à proposer un support Web complet pour ces ordinateurs, ainsi que des conseils d'installation et un forum dédié à Linux pour permettre aux utilisateurs de trouver de l'aide en cas de problème avec l'OS libre.

Linux pour quelques appareils seulement…

Reste que l'initiative de Lenovo se limite pour l'heure à quelques références seulement, destinées au marché professionnel pour l'essentiel. Impossible donc de choisir un ThinkPad X1 Carbon équipé d'autre chose que Windows 10… tout du moins pour l'instant.

Comme le rappelle Engadget, Lenovo n'est pas seul à proposer des appareils équipés de Linux. Le Texan Dell, notamment, propose ainsi plusieurs références de laptops récents qu'il est possible d'équiper d'Ubuntu 18.04. Le nouveau XPS 13 2020 , par exemple, en fait partie. Une option qui permet par ailleurs souvent un petit rabais tarifaire par rapport aux variantes équivalentes sous Windows.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
29
14
serged
Pour moi, Lenovo anticipe les mesures de rétorsion de Trompette contre les constructeurs chinois .<br /> Déjà Huawei se passe d’Android pour ses smartphones…
dimebag
«&nbsp;La chose n’est pas tout à fait nouvelle : Lenovo aime Linux&nbsp;»<br /> «&nbsp;dans une démarche adoptée par une poignée d’autres constructeurs&nbsp;»<br /> Ils n’ont pas attendu Trump en fait
kgp
J’apprécie beaucoup les Thinkpad de Lenovo - série P5x. C’est des machines relativement solides et très rapides qui vont tiptop pour faire du développement.<br /> Heureux de savoir qu’ils seront supportés «&nbsp;officiellement&nbsp;». Cela change de l’option «&nbsp;Linux&nbsp;» que sur des machines «&nbsp;bas de gamme&nbsp;» qu’on a vu avec certains fabricants.
raymondp
Ou peut-être juste parce que Ubuntu et Red Hat sont des bons OS qui peuvent trouver leur public ?<br /> J’ai installé linux sur les PC de mes enfants où il y avait windows et ils ne veulent pas revenir en arrière : linux n’a pas de virus, tourne vite, ne plante jamais, même sur des PC pas très puissants.
stratos
le problème est plein d’applications n’ont pas d’équivalente sur linux.<br /> Win ou mac, tourne très bien également de grosses logithèques pro, video audio 3d,… bref Le problème est ce que les entreprises peuvent passer a linux sachant qu’elles ont déjà tout un environnement logiciel qui oblige a être sur un OS<br /> Sachant qu’on a des WIN 10 pro a 6€ et activable sans problème avec l’iso de windows officiel
jason56
C’est de la mytho, Linux n’est pas plus rapide que Windows, et enfin, oui il y’a des virus et des gros problèmes de sécurité sous Linux aussi.
jason56
Dans l’écosystème de Windows, il y’a Windows, bien sûre, mais aussi tout le reste…<br /> …La logithèque innégalable<br /> … Le support du Cloud Azure<br /> … Les GPO…<br /> Par contre, Windows n’est pas parfait certes, mais il y’a toujours moyen de faire quelque chose de productif avec
raymondp
le problème est plein d’applications n’ont pas d’équivalente sur linux.<br /> C’est vrai, cela étant toutes les nouvelles applications sont en format web, donc pas de problème.<br /> Il n’y a que les applications «&nbsp;plus anciennes&nbsp;» et vraiment pro qui posent problème, mais pour un particulier, pas beaucoup de problèmes en vrai. Le seul soucis c’est la gestion du matériel (imprimantes, cartes, etc) : presque tout fonctionne très bien sous linux, et même parfois mieux que sous windows car les fabricants n’y mettent pas tout le «&nbsp;bloatware&nbsp;» (des logiciels inutiles censés aider mais qui ne font qu’alourdir la machine) mais la configuration des matériels est souvent bâclée par les fabricants.<br /> Je ne parle pas des drivers, les drivers sont intégrés à linux et c’est beaucoup mieux car tu n’as pas à télécharger sans fin des drivers et des mises à jour, non je parle vraiment des programmes de gestion des options et préférences (genre les options des imprimantes).<br /> Il y a les jeux aussi, peu marchent sous linux, ça c’est une réalité, mais il y en a quand même pas mal qui marchent. Je joue beaucoup sous linux.
raymondp
Ce n’est pas de la mytho, linux n’est pas plus rapide qu’ un windows qui marche bien, mais la plupart des windows marchent mal, parce que déjà tout un tas de logiciels pourris sont installés, généralement à l’insu de l’utilisateur, la base de registre qui est une horreur et généralement pas nettoyée à la désinstallation, et tous les logiciels de «&nbsp;protection&nbsp;» que tu dois installer : anti-virus, antispyware, etc…<br /> Il y a aussi la mise à jour de windows automatique qui met une plombe et fait redémarrer le PC : sous linux, pas de ça, la maj est super rapide (quelques secondes ou minutes) et tu n’as pas besoin de redémarrer.<br /> Les virus sous linux, ça existe, mais c’est quasi une légende urbaine : même la plupart des serveurs de prod n’ont pas d’antivirus car ça n’a pas vraiment de sens (sauf quand ils sont là pour détecter des virus de windows qui traineraient sur les fichiers). Des logiciels de protection, oui ça existe : des firewall, des détecteurs d’intrusion et ce genre de chose.<br /> Enfin la logithèque : franchement, je ne veux pas de la logithèque windows, je préfère largement la logithèque linux : elle est gratuite mais surtout elle est sans spyware, sans virus, sans bloatware. Il y a tout l’essentiel.<br /> Enfin, c’est un vieux débat tout ça. Si tu préfères windows, garde le.
c_planet
Y aurait pas une boite de sécurité qui aurait comparé les volumes des flux vers big brother entre pc taïwanais, américain et chinois ?
comcom
«&nbsp;linux n’a pas de virus&nbsp;» &lt;- mdr<br /> Pour corriger cette faute de connaissance =&gt; Linux étant moins exposé à l’intérêt des pirates informatiques, ceux-ci préfère s’attaquer à des OS où il est plus facile de trouver du mouton.<br /> Si demain les OS Linux était autant utiliser que du Windows ou Mac OS tkt là on va en voir tout autant du virus (cf. ce qu’il se disait de iOS ou de Mac OS qui finalement se sont avéré de vrai passoires quand les hackers ont décidé de s’y intéresser)
sunray24
Pour comcom, à ma connaissance de 30 ans d’informatique pro, le système linux de par son système de droit sur les fichiers, les répertoires que se soit en exécution, lecture, modification, destruction est quasi imperméable au virus, le seul virus s’est l’utilisateur qui commet une faute…<br /> Perso, je ne connais pas de nom de virus sous linux, si vous en connaissez, merci de communiquer la liste.<br /> Cordialement.
sigzegv
Il y a très peu de virus sous linux car peu de pirates s’y intéressent pour le moment, mais il est plus compliqué de s’immiscer dans un système sous linux que windows (du moins, sans l’aide de l’utilisateur). Niveau performance c’est pareil l’un ou l’autre… Mais windows se fait bcp plus pourrir que linux par les constructeur ça c’est sur…<br /> Apres, il reste qu’on peut upgrader linux d’année en année sans avoir à payer 150€ ou racheter une machine…
jason56
J’ai un PC dual boot sous Windows Linux, et je connais Linux depuis 1994.<br /> Cela fait 30 ans que j’entends que c’est l’année du desktop Linux, et 30 ans que je ne vois rien.<br /> Si Linux était si génial, cela se saurait, et ce n’est pas le cas.<br /> Des mises à jour de Linux il y’en a aussi tous les jours, qui corrigent des bugs et de la sécurité.<br /> Des merdes, tous les jours. Là avec le kernel stock 5.4 de Ubuntu, je boot. Avec la dernière Xanmod, ca boot pas. Des régressions qui existent depuis des années.<br /> En fait Linux n’est pas plus sûre que Windows: La seule différence est que la plupart des utilisateurs utilisent Windows avec les droits admin, alors que sous Linux on est en mode user.<br /> Quant à l’extraordinaire logithèque de versions 0.6, … à part une poignée, passons notre chemin.
raymondp
C’est le problème de Xanmod alors, pas le problème de linux.<br /> Et puis dans ce cas je te pose une question : pourquoi avoir un dual boot avec linux ? Tu aurais tout aussi bien pu faire une VM.<br /> C’est ça la différence entre linux et windows, l’installation de linux est un choix. Personne ne t’oblige à installer linux, tu as choisi de l’installer, puis tu es libre de ne pas l’aimer. Windows, ce n’est pas un choix, tu choisis le PC, mais Windows est installé dessus par défaut, sur pratiquement tous les PCs, que tu aimes ou tu n’aimes pas, tu payes quand même.<br /> Moi, je connais windows depuis avant windows, ms-dos version 3. A l’époque, j’utilisais unix à la fac, sur des machines multi-utilisateurs qui avaient 16 Mo de mémoire et sur lesquelles 16 utilisateurs simultanés pouvaient travailler.<br /> Aujourd’hui j’ai windows en dual boot sur 2 PCs parce que je suis obligé : il y en a un c’est pour jouer à des jeux qui n’existent pas sous linux, l’autre c’est mon portable du taff, car il n’y a pas office365 sous linux. Mais je m’en passerais bien.<br /> Linux alimente la totalité des 500 machines les plus puissantes au monde et est majoritaire sur Azure.<br /> https://windows-azure.developpez.com/actu/268198/Windows-Server-evince-par-Linux-sur-Azure-mais-cela-n-aurait-pas-ete-possible-sans-la-volonte-de-Microsoft/<br /> Pour le desktop, honnêtement, le meilleur OS c’est certainement MacOS.<br /> Pour windows, moi je ne sais pas comment on peut supporter un OS qui rame pour se mettre à jour, qui est toujours lent, à moins d’avoir une bête de course et où la plupart des logiciels sont soit piratés, soit payants, soit sont blindés de pub et de spyware. Mais c’est une question de choix.
comcom
Bon allez déjà pour t’aider un poil tu prend les releases notes des différentes distrib, noyaux et cie et tu verras le nom de patch de sécurité qui ont pu être fait. S’il y a des patchs pour corriger des failles c’est qu’il y avait des failles.<br /> C’est le cas pour TOUS les OS, pas que Linux, la différence n’est uniquement sur le fait qu’un OS est plus ou moins la cible des hackers.<br /> Aujourd’hui la sécurité des OS (tous sans exceptions) s’est grandement amélioré (si Windows il y a quelques années était une passoire, aujourd’hui c’est bien moins le cas justement parce qu’à force que les hackers trouvent des failles, que crosoft à corriger bah il y en a bien moins à exploiter) &lt;= 30 ans de sois-disant expérience aurait du t’apprendre ça…<br /> C’était comme avant quand tu t’installais un truc sur ton linux adoré tu priais pour ne pas avoir cassé autre chose car un module x était pas compatible avec le module y et rien qui ne te le disait et tu passais des heures en ligne de commande à coup de débug pour trouver le truc qui déconnait, aujourd’hui les installations/désinstallation sous Linux sont bien plus propre.<br /> Juste pour la blague j’ai chercher faille sécurité ext4 sur google je tombe sur un post Ubuntu qui t’envoi sur ce lien : https://vigilance.fr/vulnerabilite/Noyau-Linux-lecture-de-fichier-via-fallocate-sur-ext4-12093<br /> Je ne vais pas te faire une liste exhaustive avec tes 30 ans d’expérience tu dois s’avoir te servir d’un moteur de recherche
comcom
raymondp:<br /> Windows, ce n’est pas un choix, tu choisis le PC, mais Windows est installé dessus par défaut, sur pratiquement tous les PCs, que tu aimes ou tu n’aimes pas, tu payes quand même.<br /> Aujourd’hui on trouve beaucoup plus de machine sans OS, mais ça reste effectivement vrai.<br /> raymondp:<br /> Pour windows, moi je ne sais pas comment on peut supporter un OS qui rame pour se mettre à jour<br /> Ah bon ? Que ce soit sous Windows ou Linux mes machines n’ont aucun soucis et non pas besoin du tout d’une bête de course, j’ai les 2 et sur différentes types de machine, pas de souci à déclarer mais ça entretiens le mythe <br /> raymondp:<br /> où la plupart des logiciels sont soit piratés, soit payants, soit sont blindés de pub et de spyware<br /> D’un autre côté les logiciels sont aussi souvent bien plus riches et… présent tout simplement même si Linux compense de plus en plus, se rend de plus en plus compatible, rien que les drivers de cartes graphiques qui sont enfin disponible depuis pas si longtemps que ça, très peu de jeux compatible, et la retouche photo à base de gimp, bizarrement on en voit pas beaucoup chez les pro (du Windows non plus pour les pur graphiste pour le coup).<br /> Linux a toujours bien tenu car c’est un OS qui a été pas mal adopté sur les serveurs (d’ailleurs comme tu le dis c’est ce qu’on va trouver sur du cloud) car surtout à l’époque, il était plus modulaire, tu n’installais que ce que tu avais besoin mais pour ça il fallait des compétences et pas des moindres ça ne s’adressait pas à la ménagère là ou Windows c’est justement démocratisé chez les non connaisseurs en leur proposant un système clé en main.<br /> Le gouvernement met aussi du Linux partout pour faire des économies d’échelle, il faut mieux payer quelques admin Linux de plus, former un peu les quelques bédouins de l’administration à utiliser open office que de payer des centaines de licence Windows sur du long terme c’est plus profitable.<br /> Chaque OS a son lot d’avantages et inconvénients, évidement par défaut le néophyte est dirigé vers du Windows car installé partout entreprise inclus, du coup, bizarrement les éditeurs choisissent… Windows comme plateforme de prédilection en développement (même si aujourd’hui on va de plus en plus vers de la Web APP et cie)<br /> Je précise au cas ou : Je ne suis ni pro Windows, ni pro Linux, ni pro quoi que ce soit comme OS, juste réaliste, tout n’est pas parfait dans le meilleur des mondes partout mais il y a de très bonnes choses, faut uniquement y trouver son compte.
raymondp
Je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de failles de sécurité. Malheureusement, les failles de sécurité viennent généralement de bugs ou erreurs de développement. Il y en a aussi sous linux, même si les développeurs sont très bons et que l’OS est meilleur (si ce n’était pas le cas, il n’équiperait pas les super calculateurs, le cloud, les smartphones et toutes les box du monde qui tournent 24/24).<br /> C’est clair que linux ce n’est pas «&nbsp;la voie facile&nbsp;» si tu veux bidouiller avec différents logiciels, mais si tu as une utilisation lambda, ça marche bien.<br /> Bon en fait, c’est très bien que Lenovo fasse des PC avec linux par défaut, au moins cela veut dire que le matériel sera compatible, ce qui reste une galère.
jason56
Je rencontre le même problème avec le 5.7 téléchargé ici<br /> https://kernel.ubuntu.com/~kernel-ppa/mainline/<br /> Ceci dit, ce n’est pas parque le système tourne sur les 500 plus puissants ordinateurs du monde que cela en fait un bon produit desktop.<br /> J’imagine quand même que sur les supercalculateurs ils ne se demandent pas s’ils vont installer Gnome ou KDE…Ni s’ils peuvent jouer à Fortnite.<br /> En bref, ça fait 30 ans que Linux est pourri sur dekstop, et autant de temps que ça va à peu près bien pour un serveur LAMP/LEMP/.<br /> Les VM sous Azure sont des serveurs et pas des desktops.<br /> Après, avoir à choisir entre plusieurs serveurs X qui n’évoluent pas, ou 300 interfaces différentes dont aucune n’est tout à fait terminée, ca fait quand mien marrer.<br /> Mon rêve ? Que Microsoft fasse sa version de Linux pour avoir enfin un produit standard.<br /> Chaque fois que j’écoute des arguments d’utilisation de Linux en desktop, je m’appercois que c’est la boboterie ;&gt;)
raymondp
Je ne vais pas essayer de te convaincre dans ce cas, je te conseille juste de laisser tomber l’usage de linux !<br /> Au fait, tu n’as pas dit pourquoi tu l’utilisais !
gerrard
Que cela vous plaise ou non tout le monde va passer à Linux ou mac os<br /> Parc que Microsoft ne prévoit plus de publier de nouvelles version après Windows 10 c’est à dire Windows 11 en chiffre ou en lettre
gerrard
mais il continuera de publier des nouvelles version dans Windows 10 cest à dire 20h2 21h1 etc et surtout les mise à jour de sécurité jusqu’àn 2025
gerrard
et pour quoi voulez vous rester sur Windows xp Vista 7 et 8.1 est que vous ne voulez pas passer à Windows 10 pour quoi vous avez peur que Windows 10 se transforme en Linux cest ça et ba c’est comme ça et d’ailleurs Microsoft changera de nom pour que Windows 10 se nomme en Windows en deuxmille vingt cinq Windows basé sur Linux
jason56
Ben je l’utilise pour suivre l’évolution et car je fais aussi du Linux serveur.<br /> J’avais un avantage sur Windows: avec Deadbeef je pouvais lire les fichiers DSF de mon DAC en bitperfect, mais pas sous Windows.<br /> Maintenant j’ai acheté un Aune XS1 Pro et ça marche sous Windows aussi ;&gt;)
raymondp
Je ne connaissais pas Deadbeef, merci comme quoi il n’y a pas que des logiciels pourris sous linux <br /> Moi j’ai mis mon serveur de musique (logitech media server) sur RPI et franchement, c’est une des meilleures choses que j’ai faites en «&nbsp;bidouillage&nbsp;» d’ordi, ça tourne comme une horloge 24/24. J’ai juste un problème parce que le réseau avec mon DAC ne suit plus (il est sur un lecteur réseau en wifi).
jason56
Connerie Windows X est déjà sur les rails.
sshenron
@raymondp<br /> «&nbsp;Il y a aussi la mise à jour de windows automatique qui met une plombe et fait redémarrer le PC&nbsp;»<br /> Ca me fait penser que Windows s’est réservé sur mon laptop le droit de mette à jour le bios. Résultat des courses retour au SAV, changement de carte mère. Je doute que cela soit arrivé à beaucoup de monde m’ai j’y ai eu droit <br /> J’ai de temps en temps des des updates qui pètent sous mon ArchLinux, mais jamais de cette envergure.
raymondp
C’est comme la mise à jour de windows qui supprimait «&nbsp;Mes documents&nbsp;» !<br /> https://www.ubackup.com/fr/windows-10/perte-de-donnees-mise-a-jour-windows-10.html<br /> J’ai de temps en temps des des updates qui pètent sous mon ArchLinux, mais jamais de cette envergure.<br /> Cela m’est déjà arrivé sur Mageia aussi. Généralement, c’est corrigé avec une nouvelle mise à jour dans la journée ou dans les 2 jours, et ça ne pête pas tout.
PirBip
Linux, comme n’importe quel noyau, est loin d’être invulnérable. Le fait que son code source soit ouvert permet à la fois d’en trouver avant qu’elles puissent être exploitées, mais aussi permet à des crackers d’en exploiter les failles plus rapidement que sur un système fermé.<br /> Sur Linux, Windows, ou Mac, les failles de sécurité se situent bien plus souvent entre la chaise et le clavier. Le plus gros risque est toujours, toujours, toujours le facteur humain. Vous pouvez mettre n’importe quel papy Mougeot devant un Linux ou un Windows, s’il clique sur le mauvais lien et se prend un virus dans la besace bah… il se le prendra, Linux ou pas Linux, Windows ou pas Windows. La seule différence réside dans le fait qu’un utilisateur de Linux est à opposer à 58 utilisateurs Windows et 7 utilisateurs Mac. Donc, logiquement, l’hégémonie Windows pousse à attaquer d’abord l’écosystème Windows, ce qui fait que l’utilisateur Linux aura moins de chance de recevoir un virus.<br /> Les OS/Linux reste une plaie pour l’utilisateur lambda. Même si logiciellement beaucoup d’efforts ont été faits pour l’intégration et que des alternatives existent, à défaut d’un poste exclusivement conçu pour accueillir un OS/Linux, aucun OS/Linux ne peut assurer à l’utilisateur final l’entière compatibilité de son matériel. L’installation de pilotes, quand ils ne sont pas intégrés au noyau, nécessite forcément de passer par la console. Un mal nécessaire et une véritable aubaine pour les maîtres du Terminal, mais contre-intuitif pour l’utilisateur lambda. Presque depuis l’invention du système d’exploitation Windows, l’installation de pilotes se fait en double-cliquant sur un .exe (ou un .com). Sur Linux, systématiquement, et des fois dès le téléchargement, la console est encore trop souvent obligatoire. (wget, git, …). Quand le pilote existe d’ailleurs ! et que les développeurs en amont ont eu la gentillesse de s’y intéresser !<br /> Concernant la stabilité et les performances, personnellement je constate que Ubuntu 20.04 est bien plus véloce que Windows 10 1905. Quelquefois, sous Windows 10 1905, le PC gèle totalement. Je préfère donc utiliser Ubuntu, mais au prix d’une utilisation restreinte : en effet, le p&amp;#!@n de pilote pro de ma carte graphique n’existe pas encore pour Ubuntu 20.04 et je devrai attendre encore quelques mois pour esquisser l’espoir de le voir arriver. Très handicapant quand la volonté est de pouvoir utiliser Blender.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Batocera se met à jour et prend en charge le Raspberry Pi 4, entre autres nouveautés
Arlo commercialise (enfin) Video Doorbell, sa sonnette connectée, sur le marché français
iOS 14 pourrait intégrer un traducteur de page directement dans Safari
Plus que six semaines avant les trois décollages vers la planète Mars !
Argo AI : la start-up spécialisée dans les véhicules autonomes massivement soutenue par Volkswagen
AMD : Lisa Su est la P.-D.G. la mieux payée au monde
AMD prêt à passer directement au 5 nm pour ses futurs CPUs Zen 3 ? Pas si sûr...
Google retire du PlayStore une application permettant de supprimer les applications chinoises de son smartphone
Une plainte vise à faire condamner Google pour avoir collecté des données même en navigation privée
L'UE prépare de nouvelles régulations pour les géants du net (et vous propose d'y participer)
Haut de page