Huawei se prépare à attaquer le gouvernement américain en justice

le 05 mars 2019 à 11:06
 0
Huawei

Depuis plusieurs mois, les tensions ne font que s'accumuler entre le géant de l'électronique Huawei et le gouvernement de Donald Trump. Sur fond de guerre économique entre la Chine et les États-Unis, le gouvernement américain a mené une large campagne afin de jeter le discrédit sur le 2e constructeur mondial de smartphones, mais la firme de Shenzhen s'apprête à riposter.

Le feuilleton opposant Huawei au gouvernement américain est encore loin d'être terminé ! Cible d'attaques répétées de la part de Washington, qui l'accuse d'être un espion à la solde de Pékin, Huawei a déjà été exclue de nombreux pays (Allemagne, Australie, Japon, etc.). La France serait également sur le point de bannir le fabricant, alors que l'Union européenne envisage sérieusement d'étudier la question, quand bien même les preuves à l'encontre de Huawei demeurent maigres, voire inexistantes.

Un feuilleton qui n'en finit pas


À l'heure du déploiement imminent de la 5G, Huawei - second fabricant de smartphones au monde derrière Samsung - est dans une bien mauvaise posture. Derniers rebondissements en date, l'arrestation de Meng Wanzhou au Canada, Directrice financière et fille du président de Huawei, ainsi que les poursuites pénales américaines à son encontre et à celle de sa société. Lourdes de conséquences, ces accusations de vol de secrets commerciaux, non-respect des sanctions américaines contre l'Iran, blanchiment d'argent et fraude bancaire ternissent immanquablement l'image du fabricant, en passe de devenir l'un des principaux acteurs pour le déploiement des infrastructures 5G.

Meng Wanzhou étant retenue au Canada en attente de l'audience qui doit permettre son extradition vers les États-Unis (une procédure qui peut durer plusieurs mois), Huawei tente tant bien que mal de contrecarrer les plans de Washington. Après avoir déposé un avis de poursuite civile à l'encontre du Canada, affirmant que les circonstances de l'arrestation de sa directrice financière et de sa détention en décembre dernier constituaient « une violation grave » de ses droits constitutionnels, Huawei s'apprête désormais à attaquer le gouvernement américain. Selon le New York Times, Huawei se dit prêt à poursuivre le gouvernement américain dans l'état du Texas, là où se trouve le siège social américain du géant chinois. Une annonce dans ce sens pourrait être formulée un peu plus tard dans la semaine.

Huawei prêt à poursuivre Washington


Alors que les dirigeants de Huawei se sont toujours fermement opposés aux allégations de Washington, ces derniers vont tenter d'obliger le gouvernement américain à défendre publiquement ses arguments en contestant un récent ajout à la loi sur la défense nationale (National Defense Authorization Act - NDDA). L'article en cause, approuvé en 2018, prévoit en effet d'interdire aux agences fédérales américaines d'utiliser des équipements de télécommunication fabriqués par Huawei, ainsi que par ZTE, un autre équipementier chinois.

Ainsi, le procès intenté par Huawei pourrait venir remettre en cause cet article de loi, si le tribunal texan juge qu'il s'agissait d'une mesure punitive prise à l'encontre du fabricant chinois, alors même qu'aucune action en justice n'a condamné l'entreprise. En effet, la Constitution des États-Unis interdit l'adoption de telles mesures législatives.

Rappelons que Kaspersky Lab, dans un contexte similaire de tensions avec la Russie, avait déjà tenté en 2017 plusieurs actions en justice contre l'interdiction de ses produits à des fins militaires aux États-Unis, mais l'éditeur de solutions de sécurité informatique a vu ses actions déboutées par la justice américaine.

Affaire à suivre...

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le système permet de faire lien entre différentes affaires criminelles afin d’obtenir une liste de suspects potentiels. Les défenseurs des libertés civiles s’inquiètent d’une utilisation discriminatoire de cet outil.
Abordables, performants, régulièrement mis à jour : les smartphones Xiaomi ont de beaux atouts à faire valoir. Ils ont aussi l’énorme avantage d’être facilement modifiables via le root et des ROM modifiées. Ces dernières manipulations deviennent d’ailleurs d’une simplicité enfantine grâce à l’outil XiaoMiTool v2 récemment lancé sur XDA.
Le chef de produit moniteurs de la marque sud-coréenne, Christophe Partridge, détaille pour Clubic les grandes caractéristiques des trois nouveaux écrans Samsung.
24/03 | Écran PC
La rumeur indiquant que Huawei travaille sur deux nouvelles montres connectées semble se vérifier un peu plus aujourd'hui.
Il a étonné autant qu’effrayé les badauds qui s’y sont confrontés : l’énorme Energizer Power Max P18K Pop se cherche un financement pour exister au-delà de sa preuve de concept.
24/03 | Smartphone
Windows Defender ATP devient Microsoft Defender ATP, et se paie en conséquence une sortie sur macOS pour aider les entreprises à renforcer leur sécurité informatique.
24/03 | Mac OS
Annoncée en janvier dernier, la refonte visuelle de Steam est en bonne voie, comme en témoignent les premiers visuels publiés par Valve à l’occasion de la GDC.
24/03 | Steam
Le fabricant chinois Niu lance en France le U-Pro, son scooter électrique connecté et poids plume taillé pour les citadins.
Le 25 mars prochain, la marque à la pomme dévoilera au monde entier son service de presse intitulé Apple News. Il permettra aux abonnés d'accéder instantanément et en illimité à un large catalogue de magazines et autres journaux des quatre coins du globe. Si l'initiative semble prometteuse, elle fait déjà grincer des dents les patrons de plusieurs grands groupes.
24/03 | Apple
Annoncée par Corsair en janvier à l’occasion du CES 2019 avec deux autres souris, les Harpoon et Ironclaw RGB, la M65 RGB Elite n’est ni plus ni moins qu’une Vengeance M60 revisitée au goût du jour profitant d’un capteur optique de nouvelle génération, d’une petite cure d’amaigrissement ainsi que d’un très léger relooking (mais surtout du RGB).
24/03 | Souris
Le navigateur Chrome va permettre dans les prochaines semaines d’accéder à des documents présents sur son espace de stockage personnel directement depuis le champ de recherche.
24/03 | Google drive
27 entreprises devraient être redevables de la taxe française des géants du numérique chère à Bruno Le Maire.
24/03 | GAFAM
Imaginé par l'autorité sanitaire américaine, le jeu vidéo One Leaves vise à exposer les dangers du tabac aux (jeunes) joueurs, et à les faire arrêter de fumer.
23/03 | Jeux vidéo
Avec bientôt cinq saisons au compteur, la série Peaky Blinders est devenu un véritable phénomène, et c'est donc sans surprise qu'on apprend qu'elle aura droit à son adaptation en jeu vidéo prochainement. S'il va falloir attendre encore un peu avant d'en apprendre plus sur le contenu du titre, nous savons déjà quels studios auront la lourde tâche de porter la licence sur consoles et PC.
La multiplication des plates-formes de téléchargement de jeux sur PC pose un certain nombre de problèmes. Parmi les plus épineux, la nécessité d’installer le lanceur spécifique à chaque plate-forme récolte la majorité des suffrages.
23/03 | Steam
scroll top