Huawei prévoit des PC avec son OS maison et ses propres processeurs

Nathan Le Gohlisse
Par Nathan Le Gohlisse, Spécialiste Hardware.
Publié le 05 mai 2020 à 14h20
Ici le Huawei MateBook X Pro 2020, pour illustration © Pierre Crochart pour Clubic
Ici le Huawei MateBook X Pro 2020, pour illustration © Pierre Crochart pour Clubic

On savait que Huawei travaillait sur ses propres cartes mères et SoC pour de futurs PC, on apprend désormais que la marque souhaiterait aller encore plus loin. D'après un insider actif sur Weibo, le géant chinois travaillerait sur un portage PC de son système d'exploitation HarmonyOS, présenté pour la première fois l'année dernière.

Se passer des géants américains sur le plan logiciel, mais aussi sur le plan matériel, c'est l’objectif à moyen terme affiché explicitement par les autorités chinoises depuis quelques mois… et sur ce point Huawei est raccord. Mieux, le géant chinois serait à l'œuvre sur des PC entièrement conçus en interne, de la carte mère au processeur, en passant par l'OS.

© Huawei Central
© Huawei Central

Huawei en train de se créer une chaîne d'approvisionnement

D'après des informations glanées le 2 mai dernier par le site spécialisé Huawei Central, et relayées aujourd'hui par TechPowerUp, Huawei chercherait tout simplement à adapter son système d'exploitation maison HarmonyOS (développé en réponse aux sanctions américaines) au monde PC. Selon toute logique, la firme viserait essentiellement le marché chinois… et très probablement l'administration locale. La chose se ferait avec le passage sous HarmonyOS 2.0 et interviendrait à l'horizon 2022 selon un plan de route en fuite sur les réseaux sociaux chinois.

D'après la source de Huawei Central, plusieurs villes, provinces et régions chinoises collaboreraient actuellement avec Huawei pour l'aider à mettre en place une chaîne d'approvisionnement capable de propulser efficacement le groupe sur le marché PC.

Pour animer ses premiers ordinateurs entièrement internalisés, Huawei se baserait pour le reste sur ses processeurs Kunpeng 920, ainsi que sur des cartes mères maison, qui supporteraient néanmoins les standards courants en matière de mémoire vive, de stockage et de connectique. Des composants qui ont cependant été conçus pour des besoins professionnels et un usage en entreprise, ce qui appuie la thèse d'ordinateurs Huawei pensés dans un premier temps pour l'administration chinoise.

Un processeur à 4 cores et 8 threads pour commencer tranquillement

Quoi qu'il en soit, le Kunpeng 920 prend la forme d'un processeur pourvu de 4 cores et 8 threads cadencés à 2,6 GHz de base. Ce dernier serait monté sur une carte mère propriétaire capable d'accueillir jusqu'à 64 Go de DDR4 2 400 MHz, par le biais de 4 slots UDIMM.

D'après un listing déposé par Huawei en 2019, cette dernière disposerait en outre de six ports SATA 3.0, de deux slots M.2, de quatre ports USB 3.0 et quatre ports USB 2.0. On y trouverait enfin un emplacement PCIe 3.0 x16, un slot PCIe x4 et un emplacement PCIe x1. Deux ports LOM (LAN on motherboard) et NIC (Network Interface Card) seraient aussi d'actualité côté réseau.

Par Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware

Passionné de nouvelles technos, d'Histoire et de vieux Rock depuis tout jeune, je suis un PCiste ayant sombré corps et biens dans les délices de macOS. J'aime causer Tech et informatique sur le web, ici et ailleurs. N’hésitez pas à me retrouver sur Twitter !

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Steevenoo

intéressant tout sa…

Louiss

Les médias occidentaux feignent de croire que la Chine est ouverte. Les logiciels occidentaux ne sont pas présents en Chine. Alors de nous dire que c’est la faute des méchants occidentaux ou américains. Et quand on voit les gens qui applaudissent
C’est la volonté chinoise de ne plus dépendre de l’international et de contrôler sa population et maintenir sa dictature.

TotO

Quand les USA comprendront qu’ils ne sont plus la première puissance mondiale… A chaque sanction ils rendent un peut plus indépendant la Chine et ouvre le marché à l’Europe.

VincentGJ

Les USA ont matraqué l’europe durant des décennies. Ils nous ont pourri Alstom, Airbus etc.
Récemment ils boycottent les produits made in France comme nos vins et SUR-taxent nos produits.
Dernièrement ils s’attaquent à Huawei qui est une entreprise innovante. Espérons qu’ils ne se laisseront pas faire. Restons solidaire en Europe mais également avec toutes les entreprises du monde qui rapportent de la plus value grace à leur travail !
Et surtout, faisons attention aux fake new de Trump et à son armée de troll qui viennent polluer les forums pour pourri les européens par ci, les chinois par là, et au final essayer de nous diviser pour mieux régner !

VincentGJ

Les PC Huawei sont excellents, hâte de voir ce que ça peut donner avec ces nouveaux proc, parfait pour de la bureautique.

Metaphore54

Merci les grands professeurs en géopolitique.

Sinon Pourquoi pas, mais j’ai des doutes sur cet OS. Non pas sur la qualité, je ne doute pas que les chinois ont de très bons développeurs, mais sur les fuites de données vers la chine.

epodotcom

la fuite des données changera juste de destinataire, la chine à la place des usa?

jeanlucesi

Je n’achèterai jamais un PC dont la marque appartient à une dictature.

VincentGJ

Huawei n’etant pas une société de données comme Microsoft, au moins on est sûr d’avoir aucune fuite de données.
Enfin un PC sécurisé, vraiment hâte de m’équiper !

nordic16

Les Chinois sont en réponse directe au chantage aux pressions et boycot exercés par le gouvernement des USA contre le leader chinois du 5G et de la téléphonie du téléphone portable dans leur guerre commerciale avec la Chine dans le cadre des négociations commerciales difficiles. Le gouvernent Chinois a commencé a investir des sommes fabuleuses pour s’assurer que dans un avenir assez court les industriels Chinois surtout ceux de l’électronique ne dépendront plus jamais des étrangers pour la fourniture ou autres matériaux qui leur sont nécessaires, de logiciels de composantes électroniques, processeurs, semi-conducteurs importés de l’étranger surtout des USA. Tout devra être fabriquer en chine par des entreprises 100% chinoises. Les perdant dans cette guerre commerciale seront les fabricants américains qui perdront pour certains plus de 60% de leur marché les Chinois étant leurs plus importants clients.