Huawei prévoit des PC avec son OS maison et ses propres processeurs

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
05 mai 2020 à 14h20
0
Ici le Huawei MateBook X Pro 2020, pour illustration © Pierre Crochart pour Clubic

On savait que Huawei travaillait sur ses propres cartes mères et SoC pour de futurs PC, on apprend désormais que la marque souhaiterait aller encore plus loin. D'après un insider actif sur Weibo, le géant chinois travaillerait sur un portage PC de son système d'exploitation HarmonyOS, présenté pour la première fois l'année dernière.

Se passer des géants américains sur le plan logiciel, mais aussi sur le plan matériel, c'est l’objectif à moyen terme affiché explicitement par les autorités chinoises depuis quelques mois… et sur ce point Huawei est raccord. Mieux, le géant chinois serait à l'œuvre sur des PC entièrement conçus en interne, de la carte mère au processeur, en passant par l'OS.

© Huawei Central

Huawei en train de se créer une chaîne d'approvisionnement

D'après des informations glanées le 2 mai dernier par le site spécialisé Huawei Central, et relayées aujourd'hui par TechPowerUp, Huawei chercherait tout simplement à adapter son système d'exploitation maison HarmonyOS (développé en réponse aux sanctions américaines) au monde PC. Selon toute logique, la firme viserait essentiellement le marché chinois… et très probablement l'administration locale. La chose se ferait avec le passage sous HarmonyOS 2.0 et interviendrait à l'horizon 2022 selon un plan de route en fuite sur les réseaux sociaux chinois.

D'après la source de Huawei Central, plusieurs villes, provinces et régions chinoises collaboreraient actuellement avec Huawei pour l'aider à mettre en place une chaîne d'approvisionnement capable de propulser efficacement le groupe sur le marché PC.

Pour animer ses premiers ordinateurs entièrement internalisés, Huawei se baserait pour le reste sur ses processeurs Kunpeng 920, ainsi que sur des cartes mères maison, qui supporteraient néanmoins les standards courants en matière de mémoire vive, de stockage et de connectique. Des composants qui ont cependant été conçus pour des besoins professionnels et un usage en entreprise, ce qui appuie la thèse d'ordinateurs Huawei pensés dans un premier temps pour l'administration chinoise.

Un processeur à 4 cores et 8 threads pour commencer tranquillement

Quoi qu'il en soit, le Kunpeng 920 prend la forme d'un processeur pourvu de 4 cores et 8 threads cadencés à 2,6 GHz de base. Ce dernier serait monté sur une carte mère propriétaire capable d'accueillir jusqu'à 64 Go de DDR4 2 400 MHz, par le biais de 4 slots UDIMM.

D'après un listing déposé par Huawei en 2019, cette dernière disposerait en outre de six ports SATA 3.0, de deux slots M.2, de quatre ports USB 3.0 et quatre ports USB 2.0. On y trouverait enfin un emplacement PCIe 3.0 x16, un slot PCIe x4 et un emplacement PCIe x1. Deux ports LOM (LAN on motherboard) et NIC (Network Interface Card) seraient aussi d'actualité côté réseau.

14
12
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top