HarmonyOS : le remplaçant d'Android de Huawei est encore loin d'être prêt

23 septembre 2019 à 09h55
0
Huawei HarmonyOS

HarmonyOS ne risque pas d'être le système d'exploitation d'un smartphone Huawei dans un futur proche. Il n'est en effet pas du tout prêt à l'heure actuelle, des développeurs pointant du doigt des bugs avec Ark Compiler, un outil qui doit rendre les applications Android compatibles avec l'OS.

Il y a quelques semaines, Huawei présentait en grande pompe HarmonyOS, son propre système d'exploitation. Celui-ci est compatible multi-plateformes, et devrait prendre place, prochainement, sur plusieurs types de produits comme les Smart TV, bracelets connectés et même certains Notebook de la marque. Une solution qui semble similaire à ce que prépare Google avec le projet Fuchsia. En revanche, HarmonyOS ne semble absolument pas prêt pour faire tourner des smartphones.

Les applications Android ne fonctionnent pas (encore) sur HarmonyOS

C'est en tout cas ce qu'affirment des développeurs d'applications interrogés par Abacus. Selon eux, un outil important du système d'exploitation est truffé de bugs et n'est pas du tout au point. Il s'agit d'Ark Compiler, un programme qui doit permettre aux développeurs de rendre leur application Android compatible avec HarmonyOS. Huawei compte pourtant sur Ark Compiler pour proposer, dès le lancement, un magasin d'applications fourni, condition sine qua non au succès de l'OS (coucou Windows Phone et webOS).


« Ark Compiler n'est pas seulement incapable de compiler tous les échantillons de benchmarks standards, il ne peut même pas compiler son propre échantillon de démonstration ! », s'alarme un développeur. Un autre commence à se demander si Huawei n'a pas lancé une opération de communication pour faire croire qu'il n'a pas besoin d'Android, Google ou des technologies américaines, afin de faire pression sur les États-Unis.

Les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro sans services Google ni HarmonyOS

Huawei semble bien sûr consciente de la masse de travail à réaliser pour rendre HarmonyOS viable sur mobile. Lors de la présentation officielle du système d'exploitation, la société expliquait d'ailleurs que l'OS est développé en priorité pour les objets connectés et que l'objectif est de conserver Android sur smartphone et tablette.

Le groupe vient en outre d'annoncer ses Mate 30 et Mate 30 Pro. Faute de licence, les deux flagships sont privés des services de Google, dont le Play Store. C'est donc avec une version de la surcouche maison EMUI 10, basée sur Android Open Source Project (AOSP), que vont être commercialisés les deux smartphones. Si ce n'est pas un problème pour les consommateurs chinois, habitués à se passer des fonctionnalités Google, cela pourrait être un énorme frein sur d'autres marchés, dont l'Europe. Aucune date de sortie n'a d'ailleurs été communiquée chez nous.


Malgré ces déboires, Huawei n'a pas été en mesure de proposer la série des Mate 30 avec HarmonyOS, preuve que cette solution n'est pas d'actualité pour le moment.

Source : Abacus
Modifié le 24/09/2019 à 09h20
12
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
scroll top