HarmonyOS : le remplaçant d'Android de Huawei est encore loin d'être prêt

23 septembre 2019 à 09h55
0
Huawei HarmonyOS

HarmonyOS ne risque pas d'être le système d'exploitation d'un smartphone Huawei dans un futur proche. Il n'est en effet pas du tout prêt à l'heure actuelle, des développeurs pointant du doigt des bugs avec Ark Compiler, un outil qui doit rendre les applications Android compatibles avec l'OS.

Il y a quelques semaines, Huawei présentait en grande pompe HarmonyOS, son propre système d'exploitation. Celui-ci est compatible multi-plateformes, et devrait prendre place, prochainement, sur plusieurs types de produits comme les Smart TV, bracelets connectés et même certains Notebook de la marque. Une solution qui semble similaire à ce que prépare Google avec le projet Fuchsia. En revanche, HarmonyOS ne semble absolument pas prêt pour faire tourner des smartphones.

Les applications Android ne fonctionnent pas (encore) sur HarmonyOS

C'est en tout cas ce qu'affirment des développeurs d'applications interrogés par Abacus. Selon eux, un outil important du système d'exploitation est truffé de bugs et n'est pas du tout au point. Il s'agit d'Ark Compiler, un programme qui doit permettre aux développeurs de rendre leur application Android compatible avec HarmonyOS. Huawei compte pourtant sur Ark Compiler pour proposer, dès le lancement, un magasin d'applications fourni, condition sine qua non au succès de l'OS (coucou Windows Phone et webOS).


« Ark Compiler n'est pas seulement incapable de compiler tous les échantillons de benchmarks standards, il ne peut même pas compiler son propre échantillon de démonstration ! », s'alarme un développeur. Un autre commence à se demander si Huawei n'a pas lancé une opération de communication pour faire croire qu'il n'a pas besoin d'Android, Google ou des technologies américaines, afin de faire pression sur les États-Unis.

Les Huawei Mate 30 et Mate 30 Pro sans services Google ni HarmonyOS

Huawei semble bien sûr consciente de la masse de travail à réaliser pour rendre HarmonyOS viable sur mobile. Lors de la présentation officielle du système d'exploitation, la société expliquait d'ailleurs que l'OS est développé en priorité pour les objets connectés et que l'objectif est de conserver Android sur smartphone et tablette.

Le groupe vient en outre d'annoncer ses Mate 30 et Mate 30 Pro. Faute de licence, les deux flagships sont privés des services de Google, dont le Play Store. C'est donc avec une version de la surcouche maison EMUI 10, basée sur Android Open Source Project (AOSP), que vont être commercialisés les deux smartphones. Si ce n'est pas un problème pour les consommateurs chinois, habitués à se passer des fonctionnalités Google, cela pourrait être un énorme frein sur d'autres marchés, dont l'Europe. Aucune date de sortie n'a d'ailleurs été communiquée chez nous.


Malgré ces déboires, Huawei n'a pas été en mesure de proposer la série des Mate 30 avec HarmonyOS, preuve que cette solution n'est pas d'actualité pour le moment.

Source : Abacus
Modifié le 24/09/2019 à 09h20
12 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top