Google met en garde contre le piratage audiovisuel

08 novembre 2018 à 09h52
13
television

Dans son dernier rapport « Comment Google lutte contre le piratage », la firme de Mountain View explique les moyens qu'elle emploie pour protéger contre les violations du droit d'auteur. Et met notamment en garde contre une nouvelle forme de piratage audiovisuel.

Dans le viseur de Google figurent les add-ons permettant de détourner l'utilisation de dispositifs légaux, tels que les boîtiers Kodi. Ces modules donneraient accès à des contenus en enfreignant le droit d'auteur. Un phénomène que l'entreprise entend endiguer.

Combattre le streaming illégal

Les pirates tirent profit du fait que certaines box TV sont développées en open source. Ils peuvent alors ajouter certaines fonctionnalités, rendant possible le téléchargement ou le streaming illégal.

En réaction, la filiale d'Alphabet a indiqué avoir supprimé tout boîtier contenant un add-on illicite de Google Shopping, son service de comparateur de prix. De même, dans le Play Store, les applications proposant ces modules seront systématiquement retirées.

La société étend également ses sanctions à tous les sites proposant du contenu piraté, en s'attaquant à leurs revenus. Ces derniers sont en effet pénalisés dans leur référencement et se voient interdire toute publicité. En 2017, Google aurait ainsi refusé plus de 10 millions d'annonces soupçonnées de ne pas respecter le droit d'auteur.

Lutter contre toute forme de piratage

Dans le reste de son rapport, le géant du web met en avant toutes les dispositions prises pour s'attaquer au piratage, sous tous ses aspects. Il souligne notamment le rôle joué par Content ID, sa technologie permettant d'identifier les œuvres protégées par le droit d'auteur. Elle aurait ainsi permis de reverser plus de 3 milliards de dollars aux ayants droit qui y ont eu recours.

Enfin, d'après Google, le salut viendra principalement « des alternatives légales plus nombreuses et de meilleure qualité ». Et la société en profite pour mettre en lumière deux exemples qui « facilitent l'accès à du contenu légal » : Google Play Music et YouTube.

Source : Google
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
0
TheFelin
Super du google du google et encore du google… aprés microchiote et netflix… Le libre c’est bon mangez en!!!
obyoneone
un raspi et ça roule, et c’est moins cher !
Panicstation
Google veut se la jouer police-du-net ? Qu’il aille se faire foutre.
ematum
Pour ceux qui le souhaitent ils peuvent toujours passer par un Raspberry avec Vstream et c’est terminé.
glouric
google l’hypocrisie réincarnée, allez donc faire un tour sur youtube, le plus grand contenu de films, musique, docu disponibles librement malgré les copyrights.
tampigns
Quel rapport?<br /> Ils parlent juste de ne plus référencer les produits qui fournissent du contenu illégal.
atl2000
Pas seulement sur le référencement, relisez mieux!
tampigns
sur quoi d’autre?
Janounette
[Je cite]“Enfin, d’après Google, le salut viendra principalement « des alternatives légales plus nombreuses et de meilleure qualité »”…<br /> … ah tiens ?! ils ont des gars avec une cervelle qui fonctionne chez Google ? Depuis le temps que les internautes français le disent, l’écrivent et même le réclament (si-si), ils n’ont toujours pas vu de propositions valables et sérieuses, lol !
BetaGamma
Seuls les services payants des gafa vous sauveront de l’enfer !
DuboisS
Quoi ? « des alternatives légales plus nombreuses et de meilleure qualité » ?<br /> Je souhaite profiter d’offres légales, mais les lobby mettent les bâtons dans les roues. Je suis par exemple abonné à Molotov TV. Mais les groupes TF1, M6, SFR (BFM, RMC) imposent des restrictions d’enregistrement et nous empêchent pour certains d’utiliser la possibilité d’utiliser le mode différé avec avance/recule. Le groupe NRJ demande être payé alors qu’il diffuse sur une chaîne de la TNT (du coup, 2 chaînes en moins car Molotov ne peut assumer ces frais). Cela n’est plus tenable. Et HADOPI pourrait-il pas nous aider pour une fois ?!<br /> Quels alternatives à part les box avec des chaînes entre-coupés de chaînes payantes ?<br /> Netflix, peut-être…
Lefisc
Heu, rassurez moi Google, vous payez bien votre impôt sur la société en France ? Non, ce serait dommage d’être moralisateur alors que vous volez en toute impunité le bénéfice des richesses française tout en profitant des infrastructures payées par le contribuable sans être redevable… Un indice, c’est un peu comme un droit d’auteur…
JaGna
J’adore à la fin<br /> « facilitent l’accès à du contenu légal » : Google Play Music et YouTube.<br /> C’est pas luter contre les droit d’auteur mais sécurisé leurs revenus et mettre en avant leurs propres services, alors que YouTube Prenium et les films et séries disponibles sur YouTube sont loin de valoir un service comme Netflix (surtout en terme de prix)<br /> INTERNET VA MAL et sa va vraiment pas s’arranger…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Foxconn nie vouloir transférer ses employés chinois dans sa nouvelle usine aux USA
Qualcomm obligé par la justice à partager ses brevets (sous licence évidemment)
Spotify Connect sur vos enceintes multiroom même sans abonnement premium
GTA V dépasse les 100 millions de ventes et devient le 3e jeu le plus vendu au monde
Samsung dévoile enfin son smartphone pliable (enfin, surtout ses écrans)
Google offre des crédits Google Play Store
Tesla fait un pas de plus vers la voiture 100% autonome avec
Bixby, l'assistant de Samsung, va être ouvert aux développeurs tiers
Photomath : l'app de résolution d'équations lève ((11*6)/12)+0,5 millions de dollars
iBorderCtrl, le détecteur de mensonges de l'UE, serait en réalité un collecteur de données
Haut de page