Privacy Sandbox : découvrez le prochain système majeur de sécurité d'Android 13

02 mai 2022 à 11h25
0
Google logo neon © Mitchell Luo via Unsplash.com
© Mitchell Luo via Unsplash.com

Google a dévoilé des informations plus détaillées sur son programme Privacy Sandbox, axé autour d'une meilleure confidentialité. Il devrait débarquer en version bêta sur Android 13 avant la fin de l'année.

Le 16 février dernier sur Clubic, nous vous dévoilions les contours de l'extension de l'initiative Privacy Sandbox sur Android devant aboutir, à terme, à la naissance de solutions publicitaires plus respectueuses de la confidentialité des utilisateurs. Figurez-vous que ces derniers jours, Google a publié de premières informations plus détaillées sur les technologies comprises dans le programme Privacy Sandbox, que les développeurs pourront prendre en main au cours de cette année, avant une version bêta attendue donc pour la fin 2022 sur Android 13.

Donner une plus grande indépendance aux développeurs

La première solution proposée dans le cadre de Privacy Sandbox sur Android proposée aux développeurs se nomme « SDK Runtime ». L'idée première de cette technologie est de permettre aux kits de développement logiciel (SDK) tiers de fonctionner.

Si jusqu'à maintenant les développeurs qui inséraient des bibliothèques dans leurs applications voyaient ces bibliothèques (donc ici Google) collecter toutes sortes de données, avec le SDK Runtime, tout cela sera de l'histoire ancienne. Les bibliothèques tierces fonctionneront dans une sorte de bac à sable virtuel davantage contrôlé et réglementé. Ici, le développeur pourra gérer directement les droits d'accès de chaque bibliothèque (Google, Facebook et autres), et même restreindre directement ces droits.

SDK aujourd'hui © Google
Le fonctionnement actuel, avec des SDK intégrés dans l'application (© Google)

Autre changement fondamental : jusqu'à maintenant, la bibliothèque était intrinsèquement attachée à l'application. Si la bibliothèque subit un problème, l'application en pâtit aussi. Avec le SDK Runtime, ce risque disparaîtra, puisque les bibliothèques qui seront distribuées via des magasins séparés des applications elles-mêmes seront actives depuis un bac à sable indépendant du reste de l'appli.

SDK Runtime © Google
Le SDK Runtime, avec des interfaces qui traverseront une frontière de processus (© Google)

Topics, de Chrome à Android 13

La seconde technologie majeure qui composera Privacy Sandbox sur Android 13 n'est autre que Topics, descendant désigné de l'avorté FLoC, qui n'aura pas trouvé son public avant même son adoption définitive. L'idée de Topics sera de surveiller directement les applications utilisées par le propriétaire d'un appareil. Une fois par semaine, le smartphone calculera ainsi, comme ce que Google veut faire dans Chrome, les cinq sujets d'intérêt pour l'utilisateur, par exemple « Voyage et transport » ou « Sports ».

Les applications que vous utiliserez pourront accéder à certaines des données, mais elles recevront des données minimes, qui permettront de limiter l'impact et ainsi empêcher d'identifier avec trop de détails un même utilisateur, en tout cas sur le papier. Les informations, plutôt « grossières » donc, seront néanmoins partagées avec les annonceurs, qui pourront ensuite diffuser des publicités personnalisées, mais sans procéder à un suivi des sites ni entre les applications. L'intérêt de Privacy Sandbox est de préserver la confidentialité des utilisateurs un maximum, tout en n'empêchant pas les annonceurs de « travailler », pourrait-on dire vulgairement.

Sauf que ce modèle exposera mine de rien nos données aux yeux de certains acteurs dont vous utilisez les applications régulièrement, comme le groupe Meta, maison-mère de Facebook, qui chaque semaine recevra vos sujets de prédilection et pourra ainsi s'en servir pour compléter au fur et à mesure votre profil.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Vous cherchez à obtenir Photoshop ? Cette promo Adobe est faite pour vous !
Google Cloud va enfin lancer ses data centers en France
Windows 11 preview 25120 : bureau interactif et compatibilité ARM64
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Brave renforce encore la protection de votre vie privée sur iOS
Shadow repense son offre de cloud computing et annonce un drive gratuit de 20 Go
Découvrez l'app Microsoft Designer en images, le successeur de Publisher ?
Surfshark VPN s'offre enfin une interface sous Linux
Apple dévoile ses prochaines fonctionnalités d'accessibilité : détection de porte, Live Caption, etc.
iOS 15.5 : voici toutes les nouveautés déployées sur votre iPhone par la nouvelle mise à jour Apple
Haut de page