Privacy Sandbox : Google avance à pas feutrés vers de la publicité plus anonyme

26 janvier 2021 à 15h38
5
target advertising
© auriso / Depositphotos

Comment promouvoir un produit ou un service sans pour autant violer constamment la vie privée des utilisateurs ? Google planche sur la question avec le projet Privacy Sandbox.

L'initiative Privacy Sandbox a débuté en août 2019. Il faut dire que la société souffre d'une mauvaise image en ce qui concerne la collecte des données. Seulement, à l'heure actuelle, les revenus de la société reposent à 90 % sur la publicité ciblée.

Le principe de Privacy sandbox

Pour cibler les publicités en ligne, les régies publicitaires déploient des trackers sur les sites partenaires. Ces cookies se chargent de récupérer des informations sur les internautes. Ces dernières incluent les pages visitées, le temps de surf sur un site internet ou les paramètres du navigateur tout en générant un identifiant unique. Dans certains cas, ce fichier témoin récupère également l'adresse IP. Ces données sont ensuite croisées sur d'autres sites pour établir une carte des centres d'intérêts rattachés à cet identifiant. Le pistage peut commencer.

Si Google explique qu'il « peut être difficile d'imaginer comment la publicité en ligne peut être pertinente et mesurée efficacement sans cookie tiers », avec Privacy sandbox, la société veut déployer un système plus respectueux de la vie privée.

La firme de Mountain View a mis en place un dispositif baptisé FLoC, ou Federated Learning of Cohorts. Concrètement, les habitudes de surf d'une personne seraient analysées en local sans les envoyer vers un serveur. Cet utilisateur serait ensuite placé dans un groupe d'internautes affichant des centres d'intérêts similaires. Seuls ces groupes seraient ensuite retournés aux régies publicitaires.

brave vs chrome
© Google

Des résultats concluants... pour les annonceurs

D'après les tests menés en interne, FLoC permettrait d'obtenir un taux de conversion - ou d'achats effectués après l'affichage d'une publicité - à 95 % similaire au modèle reposant sur des cookies tiers.

Le mécanisme de FLoC sera publié au sein de Google Chrome 89 au mois de mars afin que chacun puisse le tester. Par ailleurs, de premiers tests seront menés avec des annonceurs sur Google Ads au second trimestre.

En parallèle, Google souhaite mettre en place un standard baptisé FLEDGE via lequel les annonceurs seraient tenus de cibler les visiteurs sur leurs sites avec un serveur dédié certifiés pour le stockage des informations dans le cadre de campagnes publicitaires.

Reste que ces mesures ont été vivement critiquées, et notamment par Brave , l'éditeur du navigateur éponyme qui se positionne sur le secteur de la vie privée.

Au-delà des cookies tiers, Brave bloque également d'autres formes de trackers ainsi que les empreintes digitales du navigateur permettant également d'identifier partiellement ou totalement un internaute.

En ce qui concerne la collecte de données, notons au passage que Google n'a toujours pas mis à jour ses applications sur iOS en décrivant précisément quelles données des utilisateurs étaient renvoyées vers ses serveurs et dans quel but.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
cirdan
En gros, Google va analyser localement des données qui sont normalement regroupées dans des cookies tiers. Ils ne vont pas pomper moins de données mais vont les trier tout seuls avant de les redistribuer à des tiers.<br /> Ils remplacent donc l’aspirateur à balai par l’aspirateur à brosse pour encore plus d’hégémonie, plus de maitrise du marché et plus de dépendance pour ceux qui dépendent d’eux. Bravo les artistes !
kast_or
Je suis pas sûr d avoir compris vos propos.<br /> De ce que j ai compris le calcul de votre profile utilisateur se fait côté navigateur.<br /> Au lieu de balancer toute votre navigation dans le cloud ils se limiteraient à des catégories.<br /> On ne peut que se satisfaire de ce choix à moins que je rate quelque chose.<br /> Ne rêvons pas, une bonne partie du net est gratuit grave à la publicité, on ne va pas se plaindre qu ils ciphonent un peu moins les données.<br /> Mais peut être ai-je rate quelque chlse
cirdan
kast_or:<br /> De ce que j ai compris le calcul de votre profile utilisateur se fait côté navigateur.<br /> Au lieu de balancer toute votre navigation dans le cloud ils se limiteraient à des catégories.<br /> Ca ne change rien dans le fond, puisque c’est exactement le même type de données qui est collecté. Aucune avancée n’est annoncée à ce sujet.<br /> Le fait qu’une pré-sélection soit opérée au sein du navigateur ne change pas grand chose non plus, puisque le résultat de cette sélection c’est de rejoindre des groupes similaires pour ensuite être envoyé aux régies publicitaires. La différence, c’est que cette pré-sélection est faite par des protocoles créés par Google, c’est ce que je souligne dans mon commentaire.<br /> Google s’arroge donc la sélection et le «&nbsp;dispatch&nbsp;» des données des internautes, c’est donc une avancée significative… pour leurs propres affaires !<br /> kast_or:<br /> Ne rêvons pas, une bonne partie du net est gratuit grave à la publicité, on ne va pas se plaindre qu ils ciphonent un peu moins les données.<br /> Je vous rejoins sur le fait que la gratuité du net implique des contreparties publicitaires, mais pas sur le fait qu’ils siphonnent moins les données. Rien dans l’article présent ne le laisse supposer, c’est juste que les données sont traitées différemment.
mcbenny
Un avantage énorme pour Google: ils n’ont plus à stocker autant de données, ils ne récupèrent que le résultat de l’analyse, et en plus, ce ne sont même pas leurs serveurs qui travaillent, mais les machines privées des utilisateurs qu’ils analysent.<br /> En gros, tu es toujours cocu, mais maintenant c’est toi qui paye la chambre !
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

C'était de la SF ou du jeu vidéo, la tourelle commandée par IA est désormais une triste réalité en Palestine
Insolite : il imagine et fabrique une boîte à rythmes... en LEGO
Imaginé pour les pros du vélo, ce nouveau moteur électrique Bosch a de quoi vous envoyer dans le décor
Bitdefender Total Security est un excellent antivirus portant particulièrement bien son nom !
Ce weekend semble particulièrement bien choisi pour souscrire à cette licence NordVPN !
Top 5 des applications à tester sur son smartphone cette semaine !
Forfait mobile : payez ce que vous consommez avec cette offre Prixtel
La part de mineurs dans l'audience de Pornhub est impressionnante, selon le rapport du Sénat
Entre micmacs financiers et idéologiques, que révèlent les messages d'Elon Musk exposés par le procès Twitter ?
Greenpeace investit 1 million de dollars dans une campagne pour changer le Bitcoin
Haut de page